Métro Montréal n°2020-06-29 lundi
Métro Montréal n°2020-06-29 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-29 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : une étape de plus vers la normalité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twitter Linkedin 1:1 Instagram stm.Info RETOUR DE LA PERCEPTION AU TRANSPORT ADAPTÉ ET SUR LA LIGNE 217 Le déconfinement graduel du réseau des bus se poursuit NOUS PRÉPARONS NOTRE PARC DE BUS POUR UN RETOUR GRADUEL DE L'EMBARQUEMENT À LAVANT ET PAR LE FAIT MÊME, DE LA REPRISE DE LA VALIDATIOè DES TITRES À BORD DES BUS. El 212 Q Transport adapté Depuis aujourd'hui, les clients du transport adapté et ceux de la ligne 212 — Sainte-Anne, dont le service est offert en minibus urbain, retrouvent le même mode perception qu'avant la mise en place des mesures d'exception reliées à la crise sanitaire. PENDANT CE TEMPS Nous sommes à équiper progressivement tous nos bus d'un panneau de protection pour le chauffeur et d'affiches explicatives pour faciliter la circulation à l'intérieur des bus vers l'arrière. Ce nouvel aménagement permettra ainsi au chauffeur de maintenir une distance sécuritaire de deux mètres avec les clients, dans le but de réduire les risques de propagation de la COVID-19. ENTRER PAR L'AVANT  : C'EST POUR QUAND ? L'installation des panneaux de protection dans les bus s'effectuera par centre de transport (nous en avons huit, qui sont répartis sur l'ensemble du territoire que nous couvrons). Dès que l'installation sera faite dans un bus, il sera remis en service, mais en continuant l'embarquement par l'arrière. C'est une fois que tous les bus d'un même centre de trans- port seront munis du nouvel équipement que nous annoncerons le retour officiel de l'embarquement par la porte avant pour les lignes concernées. Cette nouvelle mesure inclura aussi le débarquement obligatoire par la porte arrière (à l'exception des personnes ayant des limitations fonctionnelles). Ce sera aussi à ce moment que la validation des titres recommencera à bord du bus, lors de l'embarquement à l'avant. D'ici là, vous devez toujours avoir un titre de transport valide pour prendre le bus et le métro. Suivez L'arrivée de votre bus en temps réel DESTINÉES À LA LIGNE VERTE Le premier des 17 trains AZUR supplémentaires est accepté LA LIVRAISON DES 16 AUTRES TRAINS SE POURSUIVRA JUSQU'EN 2021 À RAISON D'UN TRAIN PAR MOIS. Cette bonne nouvelle améliorera encore votre expérience de déplacement  : nombre grandissant de trains AZUR circuleront sur la ligne verte. Les clients bénéficient donc de trains et plus confortables, modernes, performants. Rappelons que les trains AZUR offrent 8% d'espace supplémentaire et une ventilation améliorée. Grâce à l'appui des gouvernements du Québec et du Canada, ces 17 trains s'ajoutent aux 54 que nous avons mis en exploitation entre 2016 et 2019 et qui circulent déjà sur les lignes orange et verte. Site Web et mobile stminfo INITIALEMENT SUR LA RUE SAINT-DENIS ARRÊTS DÉPLACÉS SUR LA RUE SAINT-HUBERT El 30, 361, 427, 747 En raison du prolongement de la piste cyclable sur la rue Saint-Denis, les trajets des lignes 30 sud, 361 sud, 427 sud et 747 ouest doivent être modifiés pour emprunter la rue Saint-Hubert plutôt que la rue Berri en direction sud. Par conséquent, tous les arrêts entre la rue Ontario et le boulevard René-Lévesque, incluant les arrêts à la station Berri-UQAM, ont été déplacés sur la rue Saint-Hubert, vis-à-vis les mêmes intersections que leurs arrêts réguliers. L'arrêt de la ligne 747 ouest à la station Berri-UQAM a lui aussi été déplacé sur la rue Saint-Hubert, à l'intersection de la rue Sainte-Catherine. VOIES ACTIVES SÉCURITAIRES ARRÊTS DÉPLACÉS Nous vous suggérons de consulter stm.info/vas pour connaître les détours de lignes de bus impactées par l'implantation d'une voie active sécuritaire (VAS). Applications recommandées Transit Chrono
métr journaimetro.com Lundi 29 juin 2020 3 AC'MILITÉ Des policiers noirs unis contre le racisme SPVM. La Fraternité des policiers de Montréal refuse toujours de reconnaître le racisme systémique au sein du SPVM, déplorent neuf policiers noirs dans une lettre envoyée à Yves Francoeur, président de leur syndicat. BENOIT VALOIS-NADEAU bvalois-nadeau@joumabnetro.com La lettre, dont Métro a obtenu copie, a été écrite en réaction à deux entrevues données par M. Francoeur le 20 juin dernier dans lesquelles il affirmait qu'il n'y avait pas de problème de racisme systémique et de profilage racial au sein du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Quelques jours plus tôt, la direction du SPVM avait pourtant reconnu « le caractère systémique du racisme et de la discrimination », tout en s'engageant à agir pour les combattre. « On a été surpris que vous ne croyiez pas qu'il y ait un problème de racisme systémique et de profilage racial au sein du SPVM. [...] Monsieur Francoeur, le racisme Alors que l'OMS prévoyait les 10 millions de cas pour la semaine prochaine, c'est aujourd'hui une réalité. D'après les chiffres récoltés par l'AFP, le bilan fait état aujourd'hui de 10 058 018 personnes infectées par h COVID-19 dans le monde. Une autre barre symbolique risque d'être atteinte dans les prochains jours, celle des 500 000 morts, avec un bilan en » iL 7 ; 7 1/1'rl 6(11Fe el 1Ç It\ti re fi e 1,i1A‘Nwq. X111111've wa Alain Babineau, du Centre de redierche-action suries relations raciales/PABLO ORM/MÉTRO n'épargne pas le SPVM. Fait d'une minorité, il jette le discrédit sur toute l'organisation », peut-on lire dans la lettre, qui a été envoyée au président de la Fraternité des policiers le 24 juin. Réaction Yves Francoeur leur a répondu dans une missive envoyée le 26 juin. « En contexte policier, beaucoup comprennent de l'expression racisme systémique que tout le monde est impliqué dans une forme de système délibérément raciste, ce qui, en plus d'être faux, est outrageant pour les policiers et policières de Montréal. Nous avons donc délaissé la sémantique pour éviter de nous diviser sur une expression », a écrit le ce dimanche 28 juin de 499 510 décès dans plus de 190 pays. Au Canada, De Theresa Tam, administratrice en chef de la Santé publique a communiqué le bilan hier. Le pays compte 103 032 cas de personnes infectées par la COVID-19. On dénombre depuis le début de cette pandémie près de 8 516 décès. Néanmoins, 64% des personnes infectées sont guéries. président de la Fraternité. Yves Francoeur ajoute que ses sorties médiatiques étaient destinées à « défendre la majorité de policiers » sur laquelle une petite minorité pratiquant le profilage racial jette le discrédit ». Dans la mauvaise direction Alain Babineau, conseiller du Centre de recherche-action sur les relations raciales (CRARR) et ancien policier, a critiqué la réaction de la Fraternité en point de presse, hier. « Encore une fois, ils ont tPllement peur que les membres se sentent attaqués comme étant des racistes qu'ils vont dans la direction opposée complètement, en disant qu'il ne s'agit que des quelques pommes pourries dont ils vont s'occuper. » Bientôt 500000 morts Les bilans quotidiens du Québec reprendront dès demain, comme l'a annoncé le ministre de la Santé, Christian Dubé vendredi, après des critiques quant au choix « Reconnaître un problème, c'est le premier pas vers la solution ; nous aimerions que la Fraternité se penche aussi sur la problématique. » Les neuf signataires de la lettre envoyée à Yves Francoeur « Ils ne veulent pas reconnaître ni prendre le temps d'expliquer la différence entre systématique et systémique. On est devant un mur », a soutenu celui qui a passé près de 30 ans au sein de la Gendarmerie royale du Canada. Le policier à k retraite croit que cette position pourrait ternir l'image du SPVM au Canada et nuire à ses efforts pour engager des policiers issus de communautés culturelles. Selon le rapport annuel 2018 du SPVM, seulement 268 policiers du SPVM étaient issus de minorités visibles, soit 8,5% de l'effectif total. « La Fraternité défend la majorité de ses membres et la majorité sont Blancs, a affirmé M. Babineau. C'est bien de prendre position pour dire qu'ils ne sont pas racistes. Mais il faut quand même qu'ils prennent une position plus ouverte aux sentiments des membres noirs du SPVM. Sinon, ils ne les représentent pas. » 38000 Les tests de dépistage continuent avec près de 2 640 315 personnes qui en ont bénéficié. Theresa Tam précise que 38 000 personnes sont en moyenne dépistées par jour et que toujours 1% des résultats s'avères être positifs. de faire désormais des bilans hebdomadaires. Le dernier en date, celui du 25 juin faisait état de 55 079 cas et de 5 448 décès dans la province. MARTIN NOMMÉ Hommage aux victimes de la COVID-i9 Le pont Samuel-De Champlain continuera de projeter ses couleurs arc-en-ciel tous les dimanches soirs de juillet pour remercier les travailleurs et travailleuses de première ligne, et rendre hommage à toutes les victimes de la COVID-1g. rerao COVID-19. L'étude sur la colchicine progresse Ce) MARTIN NOLIBÉ Info@ journa imetro.com L'Institut de cardiologie de Montréal (ICM) a annoncé vendredi que l'étude clinique COL- CORONA portant sur la colchicine pour traiter les patients atteints de la COVID-19 a passé une étape supplémentaire. Cette étude porte sur le potentiel de la colchicine, un médicament normalement utilisé dans le traitement de la goutte, et éventuellement efficace dans la lutte contre le coronavirus chez les patients déjà infectés en prévenant le phénomène de « tempête inflammatoire majeure » des poumons. Elle est actuellement mise en oeuvre au Canada, mais aussi aux États-Unis et dans certains pays d'Europe, d'Amérique du sud et d'Afrique. C'est l'une des rares études à étudier les personnes déjà atteintes par la COVID-19, mais n'étant pas hospitalisées. L'étude est sans contacts et se déroule à domicile, randomisée, à double insu et contrôlée par placebo. Elle fait partie des 2000 études en cours pour trouver un traitement efficace et sans danger pour les populations. « Nous sommes engagés à en- Laboratoire de recherche r GErry 1877 536-6837 Les volontaires peuvent participer à l'étude en contactant les 877 536-6837. rôler le maximum de patients à l'échelle mondiale dans cette étude innovante afin de déterminer l'effet de la colchicine sur la tempête inflammatoire grave liée à la COVID-19 [...] », a déclaré Dr Jean-Claude Tardif directeur du Centre de recherche de l'ICM et professeur de médecine à l'Université de Montréal et chercheur principal de l'étude. COLCORONA est coordonnée par le Centre de coordination des essais cliniques de Montréal et financée par le gouvernement du Québec, la fondation Bill & Melinda Gates et le National Heart, Lung, and Blood Institute (NHLBI). L'étude continue de recruter des médecins, mais surtout des patients adultes positifs à la COVID-19 et non hospitalisés. Manifester pour la Palestine Un rassemblement contre l'annexion des territoires palestiniens a eu lieu hier après-midi au Square Phillips, à Montréal./PABLO ORTIZ/MÊTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :