Métro Montréal n°2020-06-26 vendredi
Métro Montréal n°2020-06-26 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-26 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : au tour des bars de réouvrir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twltter Linkedln 0 Instagram stm.info I LA REVUE CORPORATE KNIGHTS NOUS PLACE ENCORE CETTE ANNÉE AU SEIN D'UN GROUPE SÉLECT D'ENTREPRISES CANA- DIENNES QUI SE DISTINGUENT PAR LEURS PRATIQUES RESPON- SABLES EXEMPLAIRES. Selon un classement rendu public aujourd'hui, nous occupons le 6e rang au classement des 50 meilleurs citoyens corporatifs du Canada. Nous sommes la seule entreprise de trans-port routier de passagers à faire partie de ce palmarès. Pour EN BUS ET EN MÉTRO Nous recommandons de porter un couve-visage PRENONS DE BONNES HABI- TUDES POUR PRÉVENIR TOUTE PROPAGATION DE VIRUS. Cette recommandation tient pour tous les endroits où, comme dans un bus ou en métro, il peut être dif- SELON UNE REVUE SPÉCIALISÉE EN DÉVELOPPEMENT DURABLE établir son classement des 50 meilleurs citoyens corporatifs, Corporate Knights a analysé la performance liée au développement durable et à la responsabilité sociale de 273 entreprises canadiennes dont les revenus se chiffrent à plus de 1 milliard de dollars. Les entreprises ont été évaluées et comparées à des entreprises internationales du même secteur d'activités sur la base de 21 indicateurs environnementaux, sociaux et de gouvernance. Les 50 meil- ficile de garder une distance physique de deux mètres entre vous et les autres. Nous vous remercions de prendre cette nouvelle habitude, et d'y joindre d'autres bonnes initiatives de circonstance comme de se leures ont été retenues. Nous nous sommes ainsi classés au premier rang de 39 entreprises internationales de transport routier de passagers, et sommes la seule la figurer sur la liste du top 50. Votre société de transport se distingue notamment au chapitre des revenus propres (clean revenues), grâce à la proportion des déplacements effectués sur son réseau de bus et métro en mode hybride ou électrique. Ses bonnes pratiques de gouvernance, notamment la place » stm info laver les mains régulièrement avec de l'eau et du savon pendant au moins 20 secondes, ou d'utiliser une solution désinfectante. Photo  : Des distributeurs sans contact de gel désinfectant comme celui-ci sont mis é votre disposition dans toutes les stations du métro. La STM se classe parmi les meilleures entreprises citoyennes au Canada Orb Porter un couvre-visage est fortement recommandé en bus et en métro des femmes sur son comité de direction et son conseil d'administration, sont également soulignées. Un bus électrique à recharge rapide en service -aur la ligne 36 - Monk 419 EXPRESS JOHN-ABB017 EN SERVICE AUSSI LES WEEK-ENDS Le saviez-vous ? Jusqu'en septembre, nous ajoutons le samedi et le dimanche à l'offre de service de cette ligne. Consultez votre outil d'information préféré pour connaître les horaires. CONSULTER UN HORAIRE DE BUS ILY A PLUSIEURS FAÇONS En plus de stm.info, vous pouvez aussi utiliser les façons suivantes. Le 514 288-6287 (A-U-T-O-B-U-S) Cette ligne téléphonique automatisée vous dictera les 3 prochains passages et l'horaire pour les 7 prochains jours. Le code d'arrêt à cinq chiffres et le numéro de la ligne de bus vous seront demandés. Celui-ci est indiqué sur le panneau d'arrêt et sur notre site web. Un SMS Composez le 52786, puis écrivez le numéro de votre ligne et le code d'arrêt dans le message pour obtenir les 3 prochains passages. Prenons soin de nous Voyez nos conseils  : stm.infolcoronavirus
métr journalmetro.com Week-end 26-28 juin 2020 3 AC'ILITk. Le Québec, presque tout déconfiné COVID-i9. Québec procède au déconfinement de tous les secteurs, à l'exception des grands événements, des camps de vacances et des sports de combat. Mais le gouvernement Legault n'écarte pas de faire marche arrière si les mesures sanitaires en vigueur ne sont pas respectées. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreautt@journatmetro.com Le directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, a fait cette « bonne nouvelle » hier après-midi lors d'une conférence de presse tenue au Centre St-Pierre, à Montréal. Il s'agit ainsi d'une étape décisive dans la réouverture progressive de la société québécoise en cours depuis maintenant plusieurs semaines. « On n'a pas constaté d'effets majeurs sur la courbe, malgré le déconfinement », j Le directeur national de la Santé publique, D'Horacio Arruda/1051E DESMARAISMIÉTRO s'est réjoui M. Arruda. Hier, la Santé publique a rapporté 7 nouveaux décès reliés au coronavirus pour un total de 5 448 survenus dans la province depuis le début de la pandémie. Cette annonce concerne notamment que les bars, les casinos, les parcs aquatiques et d'attraction, les spas et les établissements d'hébergement touristiques qui peuvent rouvrir dès aujourd'hui. Il ne s'agira pas d'un retour à la normale dans ces secteurs, où la règle du deux mètres devra être respectée. Déconfinement contrôlé Ainsi, les bars appliqueront les mêmes règles que les res- taurants. Il sera donc impossible d'aller dans un bar pour danser. Les clients ne provenant pas de la même famille devront demeurer assis en respectant la distanciation physique. Il sera aussi impossible de prendre un verre en restant debout, ce qui peut inciter à se « promener » d'une table à l'autre, a indiqué M. Arruda. Les auberges, pour leur part, devront bloquer l'accès à leur cuisine commune. Une limite de 10 personnes de 3 foyers s'appliquera aussi aux dortoirs. Parmi l'ensemble des secteurs de la province, seuls les grands événements, comme les festivals, de même que les Une baisse historique SAMI BOUABDELLAH sbouabdellah@journalmetro.com Le Québec a connu la diminution la plus prononcée de son PIB trimestriel depuis le début de la compilation de ces statistiques, en 1981. Une contraction « historique » de l'économie créée par les mesures imposées pour lutter contre la COVID-19, indique l'Institut de la statistique du Québec (ISQ). Au premier trimestre de 2020, le PIB réel a diminué de 2,7% au Québec par rapport au trimestre précédent. En taux annualisé, la baisse atteint 10,3%. Les dépenses de consommation des ménages — en baisse de 2,9% — affichent le plus fort repli trimestriel depuis 1981. Les dépenses de consommation des administrations publiques diminuent quant à elles de 0,7%, la plus forte baisse depuis le quatrième trimestre de 2014. Les exportations totales de biens et de services ont connu un repli de 3,1% au premier trimestre de 2020, principalement en raison de la baisse des exportations internationales de 4,2%. Pour mars 2020, le PIB réel du Québec enregistre une diminution de 9,6% attribuable essentiellement aux perturbations économiques liées à la pandémie du coronavirus, toujours selon l'ISQ, Au total, 19 des 20 grands secteurs Les cas en baisse au centre de Saint-Laurent Le pire semble être derrière les résidents du Centre d'hébergement de Saint-Laurent, où le nombre de cas actifs de la COVID-19 continue de baisser. En date du 21 juin, on y recensait quatre résidents infectés, alors qu'au début du mois de mai, plus de la moitié des 147 résidents avaient contracté le virus. aerRo « Soyez sûrs que si on voit une nouvelle flambée, on n'hésitera pas à confiner à nouveau. » Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique sports de combat et les camps de vacances réguliers avec séjour ne pourront reprendre leurs activités. Une situation que la Santé publique justifie par le fait que le respect de la distanciation physique apparaît impossible dans ces milieux. Deuxième vague S'il salue les efforts faits par les Québécois dans les derniers mois pour respecter les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement Legault, Dr Arruda se dit toutefois « extrêmement préoccupé » devant le constat que plusieurs Québécois ne respectent pas les règles de distanciation physique dans le contexte du déconfinement. « C'est important qu'on développe ce réflexe-là parce que je suis convaincu qu'il y aura une deuxième vague. Alors je dis, profitons de l'été, mais en tenant compte des mesures de distanciation sociale », a-t-il dit. 2.1% Le 19 juin, le gouvernement du Québec annonçait que la pandémie créera un déficit de 15 milliards de dollars. Le 29 mai, Statistique Canada indiquait que le PIB du Canada diminuait de 2,1% au premier trimestre de 2020. économiques affichent une baisse pour ce mois, contribuant ainsi à cette contraction historique de l'économie du Québec. Losrers La flambée des prix p préoccupe les comités NAOMIE GELPERngelper@metromedia ca À la suite de l'étude de 61 000 annonces de logements montrant une flambée des prix, le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) réclame un contrôle obligatoire et universel des loyers ainsi qu'un registre des loyers. Le RCLALQ a examiné 60 987 annonces de logements à louer sur le site Kulp, du 21 février au 27 mai derniers. Les résultats de l'enquête démontrent que le loyer moyen au Québec est de 1 044$ par mois, soit un écart de 30% avec le loyer moyen selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Cet écart s'élève à 32% pour les grands logements de trois chambres à coucher et plus. Les locataires cherchant un grand logement doivent donc s'attendre à payer en moyenne 1 294$ par mois. Les plus petits logements ne sont pas en reste puisqu'il faut débourser 770$ par mois un studio et 942$ pour un 3 et demi. Considérant que ces logements sont souvent loués par des personnes seules, il peut être très difficile de se permettre un tel loyer avec un seul revenu. La nouvelle arrive deux jours après la publication d'un 1317$ Louer un 4 et demi à Montréal coûte en moyenne 1317$ par mois. C'est presque le triple qu'à Thetford Mines où il en coûte 517$ par mois. rapport de la SCHL qui prévoit l'ajout massif d'unités de logement à Montréal en 2020. La flambée des prix des loyers varie de manière importante d'une ville à l'autre, mais c'est à Montréal que la location d'un appartement est la plus coûteuse. Le RCLALQ demande au gouvernement du Québec des mesures concrètes pour freiner la hausse fulgurante des loyers, de protéger les droits des locataires et de favoriser l'accès à des logements abordables. Le Regroupement des comités logements revendique l'instauration d'un registre des loyers public qui permettrait aux locataires de connaître le loyer payé par leurs prédécesseurs. Volonté de ralentir les autos La Ville aménage une « saillie virtuelle » sur la rue Ontario, entre Viau et Bennett, de façon à rétrécir les voies accessibles aux voitures. Des panneaux indiquent aux automobilistes de rouler à 30 km/h. i MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :