Métro Montréal n°2020-06-19 vendredi
Métro Montréal n°2020-06-19 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-19 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : en mode travaux tout l'été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twitter Linkedin 0 Instagram stm.lnfo À LA STATION HENRI-BOURASSA Découvrez un chantier caché ENTREPRISE EN AVRIL 2018, LA RÉFECTION DE LA STATION HENRI-BOUFtASSA SE POURSUIT. DE NOMBREUSES AMÉLIORA- TIONS SONT BIEN VISIBLES À LA STATION, MAIS UN CHANTIER MAJEUR ESTTOUJOURS EN COURS, À LABRI DES REGARDS. Henri-Bourassa QUE SE PASSE-T-IL DERRIÈRE LES CLOISONS ? Si vous transitez par la station Henri-Bourassa, vous avez sans doute remarqué qu'il reste encore des cloisons sur les quais. Elles servent à isoler la zone du chantier de réalisation d'un tunnel de service, qui abrite différents équipements et câblage. Bien que cet endroit soit inaccessible au public, ces travaux sont nécessaires afin de mieux répondre aux besoins actuels du réseau. Ce sont des travaux complexes qui nécessitent beaucoup d'excavation. La longue période de temps nécessaire à leur réalisation s'explique notamment par le fait qu'il nous faut y travailler pendant la nuit, lorsque le métro n'est pas en service. 01 02 03 ET POUR LE RESTE CE QU'ON PEUT DÉJÀ OBSERVER Depuis le début des travaux, la nouvelle signalétique a été installée dans toute la station, certains escaliers menant aux quais ont été refaits, l'éclairage a été modernisé et le revêtement de certains murs et planchers a été remplacé. Aussi, la dalle structurale de l'édicule Berri a été reconstruite et sa toiture a été refaite. Gardez vos mains propres avec le gel désinfectant Utilisez les distributeurs dans les stations 01 Ces travaux génèrent beaucoup de débris encombrants qu'il faut évacuer de la station. Puisque les travaux sont réalisés en dessous du niveau des quais, des équipements de levage sont nécessaires pour sortir les débris. 02 Le roc est acheminé à l'extérieur de la station à l'aide de véhicules de travaux, qui fonctionnent au diésel puisque les rails ne sont pas alimentés en électricité pendant la nuit. 03 Vingt-quatre mois après la mise en chantier, les travaux sont très avancés et le tunnel est presque entièrement creusé. Tout un dispositif doit être mis en place pour soutenir le plafond du tunnel. À LA STATION GUY-CONCORDIA DÉPLACEMENTS D'ARRÊTS DE BUS Guy-Concordia 66, 165, 166, 369, 465 Dans la poursuite des mesures favorisant la distanciation sociale, l a Ville de Montréal déploie de nouveaux corridors cette semaine. Du 19 juin au 7 septembre prochain, la rue Sainte-Catherine sera piétonne chaque fin de semaine, du vendredi 21 h au dimanche 21h, entre les rues Guy et Saint-Mathieu. Ceci aura un impact sur le trajet de plusieurs lignes de bus qui desservent la station Guy-Concordia. Les points de départ et les terminus des lignes 66, 166, 165, 465 et 369 sont déplacés de Pédicule principal sur la rue Guy (au coin du boulevard de Maisonneuve) à l'édicule secondaire Saint-Mathieu (rue Saint-Mathieu, coin de Maisonneuve). Plusieurs arrêts situés entre ces deux édicules seront également annulés. Pour en savoir plus sur les voies actives sécuritaires et autres aménagements  : www.stm.info/vas. Prenons soin de nous Voyez nos conseils  : stm.infolcoronavirus
A,J:1 journalmetro.com métr Week-end 19-21 juin 2020 AC'ALITÉ Une année de grands chantiers à Montréal La crise du coronavirus n'empêchera pas Québec ni Montréal d'effectuer de nombreux chantiers majeurs dans la métropole qui affecteront grandement la circulation routière, notamment au centreville et dans le Sud-Ouest. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauft@journemetro com Tout au cours de l'été, des entraves à la circulation routière sont à prévoir le soir et la fin de semaine sur plusieurs ponts reliant Montréal au reste de la région métropolitaine. Des travaux de finition auront notamment lieu sur le nouveau pont Champlain, d'autres d'asphaltage se dérouleront sur le pont Jacques-Cartier, tandis que le pont Papineau-Leblanc, qui mène à Laval, fera l'objet de divers travaux de réfection. Le chantier le plus problématique sera toutefois celui du secteur Turcot-Champlain- Les rues Sherbrooke et Papineau écoperont des travaux./ARCHIVES MÉTRO Bonaventure, à la croisée du centre-ville et du Sud-Ouest. Des travaux de réfection de la chaussée entraîneront notamment de nombreuses entraves sur l'autoroute Bonaventure, tandis que le chantier de l'échangeur Turcot viendra perturber ponctuellement la circulation sur les autoroutes 15 et 20, entre autres. Des travaux de nuit sur l'autoroute Métropolitaine entraîneront aussi une fermeture complète d'un segment de ce lien routier névralgique jusqu'à l'automne 2021. Chantiers municipaux Sur le plan des travaux gérés par la Ville, le nombre de chantiers qui auront des bameries. La fin du deux métres de distance FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journaimetro.com La vie reprend dans les services de garde de la province, où les enfants pourront se donner des câlins sans entraves. Dès lundi, dont à Montréal, les deux mètres obligatoires ne s'appliqueront plus aux jeunes allant en garderie. « La distanciation de deux mètres entre les adultes est toujours en vigueur », a précisé hier le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. Au moment où le ministre annonçait cet apaisement des règles, des milliers d'employés des services de garde familiaux protestaient hier à travers le Québec, dénonçant « un abandon du réseau par le gouvernement ». La direction nationale de Santé publique a également autorisé Québec à revenir à une capacité complète de ces établissements, à partir du 29 juin dans la CMM. « impacts majeurs » sur la circulation routière sera semblable aux dernières années, soit une quarantaine. À cela s'ajoute quelque 400 chantiers de plus petite envergure. Parmi les artères qui écoperont de ces travaux, on compte la rue Sherbrooke et la rue Papineau, de même qu'un tronçon de 1,3 km au nord de la rue Saint-Denis, entre les rues Jean-Talon et Jarry. Sans compter les travaux du Service rapide par bus qui se poursuivront pendant tout l'été sur plusieurs kilomètres du boulevard Pie-IX Le centre-ville écope Des entraves majeures sont aussi à prévoir au centre-ville « On va vous inviter à utiliser le transport collectif, mais surtout le transport actif. » Philippe Sabourin, porte-parole administratif de la Ville de Montréal. La rue Sainte- Catherine sera notamment fermée entre les rues De Bleury et Mansfield, tandis que les travaux d'agrandissement du Square Philips viendront perturber la circulation sur deux rues voisines. Des travaux autour du Square Viger affecteront aussi quelques rues avoisinantes, tandis que l'avenue des Canadiens-de- Montréal demeurera complètement fermée entre les rues Peel et Drummond jusqu'en septembre. Cette situation risque de nuire aux commerçants du centre-ville, qui écopent déjà depuis le mois de mars de la crise du coronavirus, appréhende le président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc. Ce dernier presse donc la Ville de Montréal et les autres ordres de gouvernements de débloquer plus de fonds pour les commerces. e eer Contre la cruauté animale Une poignée de membres de l'association de défense des droits des animaux « PETA » ont pris part à une mobilisation hier à midi devant le magasin de la rue Sainte-Catherine Ouest. J JOSIE DESMARAIS/MÉTRO Une appli pour détecter la COVI D-19 Ottawa lancera « au cours des prochaines semaines » une application mobile qui informera les Canadiens de leur exposition potentielle à la COVID-19, en collaboration avec Shopify et BlackBerry. edrrito ONU. Trudeau ne masque pas sa déception HENRI OUELLETTE-VÉZINA houe)lette-vezina@journalmetro.com Justin Trudeau n'a pas mâché ses mots, quelques heures après que son gouvernement eut échoué dans sa tentative d'obtenir un siège temporaire au Conseil de sécurité des Nations Unies. Ottawa, qui tentait d'y arriver pour la deuxième fois en 10 ans, ne cache pas sa vive déception, mais promet de ne pas baisser les bras. « Ce n'est pas le résultat que j'aurais espéré. Cela dit, on savait très bien, d'entrée dans cette course, que nos deux compétiteurs — la Norvège et l'Irlande — avaient quatre ou cinq ans de plus. On a gagné beaucoup de terrain, mais ça a été trop de recul. C'est sûr que c'est une déception », a soulevé le chef libéral. Hier, on apprenait que le Canada n'avait recueilli que 108 votes, s'inclinant face à la Norvège (130 votes) et l'Irlande (128 votes), pour un total de 192 voix. Non seulement les libéraux encaissent un dur choc diplomatique, mais ils obtiennent aussi moins de votes que le gouvernement Harper, qui avait aussi tenté d'avoir un siège en 2010. « Le Canada en fait beaucoup plus depuis des années », s'est d'ailleurs justifié M. Trudeau. Il affirme que les « nouveaux partenariats » que le pays a créés dans ses dé- Alors qu'une période de canicule est attendue dans les prochains jours à Montréal, l'administration Plante a annoncé hier qu'elle passait en mode « alerte », en vertu de son Plan particulier d'intervention pour la chaleur extrême. Le mercure devrait surpasser les 33 degrés ce samedi, notamment. Plusieurs actions seront prises dans les prochains jours pour permettre à un maximum de personnes d'accéder à des zones de rafraîchissement « L'obtention de ce siège n'a jamais été une fin en soi. C'est plutôt un moyen de parvenir à une fin, de s'assurer qu'on défende nos valeurs sur la scène mondiale. » Justin Trudeau, premier ministre du Canada marches demeurent très prometteurs, même si le siège n'a finalement pas été obtenu. « On a décidé de déposer notre candidature parce qu'on y voyait une occasion unique de collaborer avec nos partenaires, de bâtir une paix durable et de réaliser des progrès concrets sur des enjeux qui comptent. Et c'est ce qu'on a fait pendant notre campagne. On a resserré nos liens d'amitié et préparé le terrain pour accroître la collaboration à venir. Et ça n'a jamais été aussi important », a-t-il affirmé. Canicule. Des endroits où se rafraîchir en ville L'administration municipale rappelle que les centres commerciaux, qui rouvrent aujourd'hui à Montréal, sont aussi des endroits pour se rafraîchir. Bon nombre de lieux climatisés seront ouverts dès le 20 juin. Une carte interactive mise en ligne par la Ville permet d'ailleurs de repérer rapidement les piscines, jeux d'eau, aires climatisées ou brumisateurs accessibles au public, ainsi que leurs heures d'ouverture. lento 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :