Métro Montréal n°2020-06-17 mercredi
Métro Montréal n°2020-06-17 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-17 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11 Mo

  • Dans ce numéro : davantage de logements à louer à Montréal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twitter Linkedin 0 Instagram stminfo NOUS RECRUTONS Conduire un bus ? Une chauffeuse nous en parle NOUS SOMMES PRÉSENTEMENT À LA RECHERCHE DE 200 CHAUF- FEURS. POUR NOTRE CHAUF- FEUSE LAMICE SAIDY, « LES AMOUREUX DE LA CONDUITE » NE DOIVENT SURTOUT PAS PASSER À CÔTÉ D'UNE TELLE OPPORTUNITÉ. Mais qui donc est fait pour ce Lamice Saidy, chauffeuse de bus. travail ? LE VOLANT... ET LES GENS « Avant tout, il faut aimer la route ! Depuis que je suis jeune, j'aime conduire les gros camions. Je me sens en liberté au volant d'un bus. Avant d'être à la STM, je travaillais dans une école privée à Brossard. J'étais secrétaire le matin et chauffeuse d'autobus scolaire en fin de journée pour ramener les enfants chez eux, raconte Lamice. » Aimer conduire est une chose, mais il faut aussi être à l'aise avec la clientèle. « J'ai travaillé 20 ans dans la restauration et je suis très sociable, alors pour moi, c'est facile. » « Avant tout, il faut aimer la route ! » DES MERCIS QUI FONT DU BIEN Les premiers jours de la pandémie, alors que le réseau était bien moins animé qu'à l'habitude, ont fait réaliser à la chauffeuse à quel point elle appréciait le contact avec les gens. « Ça m'arrivait de rester un petit peu plus longtemps à l'arrêt en espérant qu'un client arrive de nulle part, avoue-t-elle en riant. Mais maintenant, on sent que la vie reprend tranquillement son cours normal. » Même s'ils embarquent par l'arrière, certains n'hésitent pas à s'avancer pour saluer ou remercier la sympathique chauffeuse. « Ça fait ma journée et je leur offre mon plus beau sourire en retour ! » UNE OPPORTUNITÉ À SAISIR Pour Lamice, il ne faut surtout pas hésiter à passer le mot dans son entourage. « C'est la plus belle des jobs. Les conditions sont bonnes et même si c'est vrai qu'au début les horaires ne sont pas nécessairement ceux qu'on voudrait, on gagne vite en ancienneté et on y trouve son compte, assure-t-elle. Moi, je me sens à ma place et j'ai bien l'intention d'y rester jusqu'à ma retraite. » CHANGEZ DE VÉHICULE DEVENEZ CHAUFFEUR DE BUS Ou aidez-nous à en dénicher d'autres comme Lamice. Parlez-en autour de vous ! Pour tous tes détails, visitez ell11.1111W.nautreur » stm info UN BÂTISSEUR DU MÉTRO Hommage à Jacques Guillon (1922-2020) C'EST AVEC UNE PROFONDE TRIS- TESSE QUE NOUS AVONS APPRIS LE DÉCÈS, À L'ÂGE DE 97 ANS, DU DESIGNER JACQUES S. GUILLON, LE 7 JUIN 2020 À MONTRÉAL. Si quelqu'un mérite le titre de designer du métro de Montréal, c'est bien Jacques Guillon. C'est à sa firme, Jacques Guillon et Associés, qu'a été confié l'important mandat de dessiner les voitures de première génération (MR-63) et le symbole du métro de Montréal. Cette même firme, devenue GSM Design, a reçu plus tard une autre commande en lien avec le métro, celle de dessiner les voitures de deuxième génération (MR-73). Un des plus grands designers de sa génération, il fut également co-fondateur de l'Association de design industriel du Canada, responsable du design du pavillon de l'Homme pour Expo 67 et à l'origine de plusieurs projets remarquables de New York. Merci Monsieur Guillon. Vous faites maintenant partie de l'Histoire. CRISE SANITAIRE LES NAVETTES OR PAR BUS ET PAR TAXI COLLECTIF SONT SUSPENDUES En raison du contexte actuel, le service de Navettes Or par bus et taxi collectif est suspendu temporairement pour toute l'année 2020. LES TITRES EN LOT SONT DE NOUVEAU ACCESSIBLES Suspendu en raison de la pandémie, l'achat de titres en lot est de nouveau possible. Destiné aux clients désirant se procurer des titres de transport en gros volume, l'achat en lot est idéal pour les organisations ou les entreprises. DANS LES BUS ET DANS LE MÉTRO PORTEZ UN COUVRE-VISAGE Le port du couvre-visage est fortement recommandé en bus et en métro, où il peut être difficile de garder une distance physique de deux mètres entre vous et les autres. CHANGEZ DE VÉHICULE Devenez chauffeur de bus Priorité aux détenteurs de permis de classe 1 ou 2
métr », :11 journaimetro.com Mercredi 17 juin 2020 3 AC'4LITF Davantage d'habitats disponibles au ler juillet Habitation. Le nombre de logements disponibles est en hausse, à Montréal comme ailleurs au Québec, selon un récent sondage, qui fait aussi état d'une diminution importante du nombre de loyers impayés. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreault@journalmetro.com La Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) a publié hier les résultats d'un coup de sonde réalisé auprès de 1 500 propriétaires gérant en tout plus de 30 000 logements dans la province. Celui-ci fait état d'une hausse du nombre de logements disponibles au Québec, qui serait passé de 1% en mai à 1,6% durant la deuxième semaine de juin. À Montréal, ce pourcentage aurait atteint 1,9% par rapport à 1,1% en mai. Selon la CORPIQ, cette situation s'explique principalement par les répercussions économiques de la crise du coronavirus. Ainsi, plusieurs étudiants ont décidé de retourner La Ville de Montréal se défend d'être en voie de rater ses cibles en matière de construction de logements sociaux et abordables dans la métropole, alors qu'un rapport fait état d'un démarrage tardif du programme AccèsLogis Montréal. En 2017, le statut de métropole de la Ville de Montréal lui a permis d'obtenir le transfert de fonds part de la Société d'habi- illidi&L..2.61011294/J - Le centre-ville de Montréal J JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO vivre chez leurs parents au lieu de renouveler leur bail. L'instabilité financière peut aussi inciter des locataires à partager un même logement avec un plus grand nombre de personnes, analyse le directeur des affaires publiques de l'association de propriétaires, Hans Brouillette. « On voyait depuis quelques années que moins de logements étaient disponibles parce que l'économie allait très bien Là, ça vient changer. II y a plusieurs locataires qui revoient leur plan parce que leur situation change en raison de la crise », ajoute celui-ci. Une telle situation pourrait avoir l'effet de freiner la hausse des augmentations des loyers à moyen terme. Une augmentation du nombre tation du Québec. Elle a ainsi pu créer le programme AccèsLogis Montréal. Celui-ci vise notamment à financer la construction de logements sociaux afin d'aider l'administration Plante à atteindre sa cible d'aménager 12 000 logements sociaux d'ici la fin de son mandat, en 2021. Dans son rapport annuel 2019, la Vérificatrice générale de la Ville constate que le pro- de logements disponibles pourrait aussi inciter plus de propriétaires à contrer leurs problèmes d'insalubrité dans leurs loyers pour faire face à une concurrence croissante, estime M. Brouillette. Les Montréalais ne sont toutefois pas sortis du bois  : le marché locatif est considéré comme équilibré lorsqu'il atteint un taux d'inoccupation de 3%. Crise du logement D'autre part, la chute drastique du tourisme international aurait incité des propriétaires de logement destinés à la location à court terme de type Airbnb à revoir leurs plans. Certains ont ainsi commencé à offrir des logements à louer pour quelques mois, voire avec un bail d'un an. Logements sociaux. Montréal se défend de manquer ses objectifs 100 Sur les 3 200 logements sociaux actuellement « en développement », 320 sont déjà habités, tandis que 1190 sont en construction et 1 693 sont en « engagement conditionnel ». gramme AccèsLogis Montréal manque de fonds pour faciliter l'atteinte de cette cible. ZACHARIE GOUDREAULT 5 0,4 Une autre victime du coronavirus La pandémie de la COVID-ig a eu raison de l'Obsession, une boîte de nuit nord-montréalaise qui se targuait d'être « le plus gros club échangiste du monde ». Apprécié des adeptes du libertinage, le club a déclaré faillite moins de trois semaines après le début du confinement. mÉrao Le sondage de la CORPIQ fait état d'une baisse importante du nombre de loyers impayés. Au Québec, ce pourcentage est passé de 14% en avril, à 9% en mai, puis à 5% en juin. Au Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), on met d'ailleurs en garde contre les résultats de ce sondage. L'organisme affirme recevoir encore « beaucoup d'appels » de locataires qui peinent à trouver un nouveau logement répondant à leurs besoins. « Quand on regarde les sites de logements à louer, ce qu'on y trouve, ce sont des logements extrêmement chers », souligne la porteparole du FRAPRU, Véronique Laflamme. Si elle se réjouit du programme de supplément au loyer d'urgence annoncé la semaine dernière par Québec, Mme laflamme s'inquiète de la reprise progressive depuis le début du mois des travaux de la Régie du logement. Cette dernière suspend toujours la mise en application des jugements concernant les évictions et les reprises de logements. La Régie lèvera toutefois progressivement cette mesure à partir du 6 juillet. tee et. Ner.0.0. lare et II » tee -1 et t tee et o 1it "1111.1111114" dli Nous offrons Une formation gratuite pour l'obtention de votre permis classe 2. Plaidoyer. Pour un centre-ville plus vibrant Alors que l'administration Plante doit présenter aujourd'hui son plan de relance économique, de nouvelles pressions s'exercent sur le gouvernement Legault pour qu'il appuie davantage le centre-ville de Montréal dans son effort de piétonnisation de nouvelles rues comme Sainte-Catherine, dans la foulée de la COVID-19. « Si on ne créé pas de rues piétonnes, j'ai peur que les Montréalais ne viennent pas au centre-ville », a fait valoir hier après-midi l'éditorialiste en chef de La Presse, François Cardinal, lors d'une allocution virtuelle tenue devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM). 50 lvi$ Début juin, Québec et Ottawa annonçaient un nouveau fonds d'urgence de 50 M$ pour les commerces montréalais, qui s'adresse particulièrement à ceux du centre-ville. Il est urgent selon lui que des budgets soient débloqués. II salue la position de plusieurs organismes, dont la CCMM, qui demande de piétonniser Sainte-Catherine, entre Atwater et Papineau, sept jours sept. « Ça, c'est un argument de vente pour attirer les gens », estime le journaliste de profession. Jusqu'ici, Montréal s'est déjà engagée à le faire en bonne partie, le week-end. HENRI ouELLErzz-vÉraziA ET ZACHARIE GOUDREAULT Le retour de Biquette Le projet de l'Écopâturage Biquette reprendra dès le 6 juillet au parc Maisonneuve. Une dizaine de moutons y séjourneront, mais pour respecter les recommandations de la Santé publique, il faut éviter de les caresser./ » Émo Travaillez de jour du Lundi au Vendredi et profitez de vos fins de semaine ! eut Jegeeesious Deveeei. tette eautt beip s scoVere d'autobu Tr. - 5 0 Visitez ca.firstgroupcareers.com ou appelez au 514.240.1546.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :