Métro Montréal n°2020-06-11 jeudi
Métro Montréal n°2020-06-11 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-11 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : grogne autour du plan estival.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twltter Linkedin 0 Instagram stminfo ANDRÉ LAFLAMME, OPÉRATEUR DE MÉTRO Voir La Lumière au bout du tunnel EN RÉPONDANT PRÉSENTS TOUS LES JOURS, ILS FONT TOUTE LA DIFFÉRENCE POUR PLUSIEURS MILLIERS DE PERSONNES QUI COMPTENT SUR EUX POUR SE RENDRE AU TRAVAIL ET OEUVRER DANS LES SECTEURS ESSEN- TIELS. AUJOURD'HUI, NOUS VOUS SUGGÉRONS DE PORTER LE CŒUR STM POUR ANDRÉ LAFLAMME, OPÉRATEUR DE MÉTRO. On le voit régulièrement, dès l'ouverture du métro le matin, aux commandes d'un train sur la ligne verte. André Laflamme est opérateur de métro depuis dix-huit mois après avoir été chauffeur de bus pendant 18 ans. André considère qu'il fait le plus beau métier du monde. Pour lui, chaque jour est différent et apporte son lot de situations imprévues qu'il doit gérer efficacement pour offrir le service à temps. Pandémie ou non, il est toujours heureux d'être au poste. André Laflam me, opérateur de mét UNE BELLE SOLIDARITÉ La Covid-19 a cependant créé une situation totalement inconnue avec laquelle il a fallu composer au jour le jour. Étant en bonne santé, André a continué son travail sans inquiétude se sentant bien encadré pour l'accomplir. Il s'assure de respecter les mesures « Les gens sont chaleureux, ils nous envoient la main, nous disent merci. » de sécurité nécessaires dans ses contacts avec les clients et de désinfecter régulièrement sa loge de conduite. « Au cours des dernières semaines, j'ai senti une chaleur humaine beaucoup plus intense autant de la part de mes gestionnaires et mes collègues que des clients », constate André. « Les premiers temps, on déplaçait surtout des travailleurs essentiels, on se saluait pour s'encourager. Encore aujourd'hui, les gens sont chaleureux, ils nous envoient la main, nous disent merci, on sent une belle solidarité. » André tient lui aussi à remercier la clientèle pour sa collaboration. Il est convaincu que ça va bien aller et dit que déjà on voit la lumière au bout du tunnel... parole d'opérateur de métro ! AUJOURD'HUI, 11 JUIN C'est l'anniversaire de la ligne 11 LA LIGNE 11 A TRANSPORTÉ SES PREMIERS VOYAGEURS SUR LE MONT ROYAL IL YA EXACTEMENT 60 ANS, LE 11 JUIN 1960. 11 Rappelons que cette ligne a remplacé le circuit 11 du tramway, qui a existé de 1930 à 1957. En fait, la voie Camillien-Houde reprend en quasi-totalité le tracé de ce circuit. 01 Un tramway sur le mont Royal en 1955 02 Lancement de la ligne 11, le 11 juin 1960. Le président de la Commission de transport de Montréal, Arthur Duperron, coupe le traditionnel ruban en présence de nombreux dignitaires. (Photo:Archives de la STM) 03 La ligne 11 - Montagne est devenue la ligne 11 - Parc du Mont-RoyaVRidgewood le 19 juin 2017 Un coeur qui voyage Découpez-le, portez-le et joignez le mouvement. stminfo/cœur 01 02 03
journalmetro.com métr Jeudi il juin 2020 AC'ALITÉ Les voies cyclables et piétonnes resteront Mobilité. Malgré les critiques faites à l'endroit de son plan de réaménagement estival, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, assure que les nouvelles voies cyclables et piétonnes sont là pour rester. HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@journalmetro.com MEGA VENTE DE LIQUIDATION Vêtements d'importation pour dames jeudi 11 juin 16h à 20h vendredi 12 juin 16h à 20h 4 jours seulement selle pour « évaluer l'ensemble des parcours » et apporter des ajustements au besoin. Im- La Ville, qui promet de possible, pour le moment, de s'adapter au besoin, s'entou- savoir qui relèvera ce défi, ni rera de ressources externes quand précisément. pour évaluer l'ensemble des Dans un « avis de préocproblématiques. cupation » transmis en mai « Ce sont des projets tem- dernier, l'ombudsman de poraires dans un contexte Montréal, Me Johanne Savard, exceptionnel, a réitéré hier la avait soulevé des inquiétudes chef de Projet Montréal. Trou- sur l'accessibilité des corriver des mesures pour compo- dors sanitaires piétonniers ser avec la COVID-19, c'était pour les personnes âgées et nécessaire maintenant. Cela handicapées. Elle disait aussi dit, on veut pouvoir amélio- s'inquiéter de l'absence de rer certains éléments si c'est consultations des citoyens et nécessaire. » des commerçants. « Même si c'est urgent, il y a des choses L'accessibilité universelle auxquelles il faut penser. sous la loupe C'est important de le faire Pour ce faire, la Ville deman- pour éviter qu'on ait plein de dera sous peu les services plaintes des citoyens », avaitd'un organisme spécialisé elle indiqué. dans l'accessibilité univer- Le leader adjoint de l'op- Manifestation contre un corridor piéton hier, dans Rosemont nOSIE DESMARAISMÉTRO samedi 13 juin 9h à 17h dimanche 14 juin 9h à 17h L'art en soutien Aux côtés de la mairesse, la directrice générale du Conseil des arts, Nathalie Maillé, et la présidente du Partenariat du Quartier des spectacles, Monique Simard, ont toutes deux annoncé de nouveaux programmes pour financer des aménagements éphémères sur le nouveau réseau cyclable et piéton. position officielle, Francesco Miele, avait réitéré la nécessité pour la Ville de consulter avant d'aménager les voies cyclables et piétonnes. dl faut arrêter de prendre l'avis des gens pour acquis et il faut les consulter. S'ils croient à leur plan, qu'ils demandent l'avis de la population », a-t-il dit. Par exemple, des manifestants ont défilé, hier, sur la rue Rachel Est, afin de s'opposer au corridor piéton aménagé par la Ville sur cette rue. Organisée par le courtier immobilier Pierre Lafond, la manifestation s'opposait surtout à la suppression des stationnements sur le côté sud de la rue. Selon lui, cet aménagement n'est pas justifié, la rue Rachel Est n'étant pas une artère commerciale. Plus de terrasses Alors que les restaurateurs pourront officiellement rouvrir leurs portes le 22 juin prochain à Montréal, la Ville choisit d'assouplir les règles de l'installation de terrasses. Les commerçants pourront donc procéder à l'agrandissement « de jusqu'à 50% » de la capacité des cafésterrasses, tout en respectant la distanciation sociale. « Il sera possible de faire l'aménagement directement au sol et sans plateforme, et de procéder à des agrandissements latéraux, avec autorisation des voisins », dit Valérie Plante, disant vouloir « minimiser les impacts négatifs » de la pandémie sur plusieurs entrepreneurs. Les arrondissements, eux, se disent déjà prêts à recevoir les demandes de permis. EN COLLABORATION AVEC ZOÉ AGALRAPS Retour au jardin botanique Après 13 semaines de fermeture, le Jardin botanique de Montréal rouvrira à compter du 15 juin avec une « programmation allégée » et un nombre de visiteurs revu à la baisse. mfrrRo 161 D'importants risques pour la démocratie r FRANÇOIS CARABIN « Le projet de loi accorde fcarabin@journalmetro.com d'importants pouvoirs à l'exécutif [...]. Selon le Barreau, ces mesures devraient faire l'objet d'un contrôle accru par l'Assemblée nationale. » Extrait du mémoire présenté par le Barreau en commission parlementaire Le projet de loi 61 (PL61) sur la relance économique du Québec éveille « diverses préoccupations » au Barreau du Québec. Selon l'organisme, certains articles de la mesure législative pourraient aller jusqu'à ébranler les piliers de la démocratie québécoise. Le bâtonnier du Québec, Paul-Matthieu Grondin, a par- Mais « on n'est pas là en ce ticipé hier à une consultation moment », a précisé Me Gronparticulière sur cette mesure din en entrevue à Métro. controversée. À ses yeux, « Le Barreau du Québec le projet de loi amène des déplore que l'actuel projet de « risques d'affaiblissement du loi 61, s'il est adopté tel quel, contre-pouvoir » à l'Assemblée aura pour effet d'annuler ou nationale. d'amender plusieurs articles Le Barreau ouvre même de lois », a indiqué le représenla porte à une contestation. tant de l'organisme. Regrettable pêche La baleine à bosse qui a émerveillé les Montréalais pourrait avoir succombé à une collision avec un navire, selon l'hypothèse principale des experts qui procèdent à l'analyse de la carcasse./SIDNEY DAGENAIS/COLLABORATION SPÉCIALE RÉDUCTIONS INCROYABLES jusqu'à 80% FERMETURE DE SAISON, - TOUT DOIT ÈTRE VENDUI 355 LOUVAIN O., PORTE 3 MONTRÉAL, QC, H2N 2E9 ARGENT COMPTANT On C Jr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :