Métro Montréal n°2020-06-10 mercredi
Métro Montréal n°2020-06-10 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-10 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : centre-ville à adapter.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
MONTRÉAL Mercredi io juin 2020 journatmetro.com Une grande épopée moderne Le roman de Louis Hamelin raconte la rencontre réelle survenue en 1843 entre le naturaliste Jeandacques Audubon et Étienne Provost, un coureur des bois. page 7 1191 é -4 t " CENTRE-VILLE à adapter page 3 « On va avoir besoin de soutien supplémentaire pour financer davantage d'infrastructures et de services aux usagers, surtout si les effets de la crise se font sentir encore lusieurs mois « dit Destination Centre-Ville./JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO ileum] VACANCES DESTINATION CAMPING Les Québécois se ruent sur les roulottes et sur les terrains de camping de la province. page 8 r 4 4t. entrepotpublic.ca N'attendez pas au jour du déménagement ! Appelez pour réserver votre unité d'entreposage aujourd'hui ! Le projet de loi 61 éveille des craintes Corruption Québec pourrait s'aventurer sur un terrain glissant avec son projet de loi 61 (PL61). FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com Des organismes lancent un avertissement à ne pas répéter les erreurs qui ont mené à la tenue de la Commission Charbonneau. L'Autorité des marchés publics (AMP), créée dans la foulée de la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction, s'inquiète que le projet de loi de relance économique porte atteinte aux règles encadrant la corruption et la collusion. Le premier ministre François Legault se défend, alléguant qu'il fait les choses dans l'ordre. « Au Québec, nous avons dans les dernières années resserré l'étau en matière de sur- La référence en matière de jeux vi eo et jeux e société Articles I Guides I Vidéos I Podcasts veillance des marchés publics. Nous aurions tort de relâcher la garde en cette période où nous devons au contraire être plus vigilants », a dit hier la pdg par intérim de l'AMP, Nathaly Marcoux, lors d'une séance de la commission particulière entourant le controversé projet de loi. L'AMP s'attaque par ailleurs à l'article 50 de ce projet de loi visant l'accélération des projets d'infrastructures. Celui-ci décrète que « le gouvernement peut, par règlement et sur recommandation du Conseil du Trésor, établir des conditions applicables en matière de contrats et de sous-contrats publics visés par les dispositions de la Loi sur les contrats des organismes publics ». Aux yeux de Me Marcoux, l'article 50 de la mesure législative manque de « clarté ». D'autres interventions Les consultations particulières sur le PL61 ont d'ailleurs accueilli hier le Bureau de l'inspecteur général de Montréal (BIG), qui met aussi en garde le gouvernement « La surcharge « Il n'y a personne au Québec qui veut revivre les contrats aux petits amis. » François Legault, premier ministre du Québec de travail et le manque d'effectif demeurent des sources d'inquiétude », a signalé l'inspectrice générale de Montréal, Brigitte Bishop. Legault revient à la charge Hier, le premier ministre François Legault, a de nouveau tenu à vendre le PL61, déposé la semaine dernière. « Honnêtement, ça ne m'inquiète pas, la corruption. C'est sûr qu'on va mettre en place les mesures nécessaires pour qu'il n'y en ai pas », a-t-il indiqué. Plusieurs groupes d'oppositions et organismes font fronde contre le PL61. La semaine dernière, les partis d'opposition ont fait part de leurs inquiétudes quant aux obligations environnementales et légales du gouvernement



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :