Métro Montréal n°2020-06-09 mardi
Métro Montréal n°2020-06-09 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-09 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : réouverture le 22 juin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
CULTURE Réduire le temps d'écran des petits Comment revenir à la normale alors qu'on se déconfine. p.8 MONTRÉAL Mardi 9 juin 2020 r 4 journalmetro.come _. pLUTERTUR le 22 juin Page 3 Québec a autorisé la reprise des services de restauration. Le coup d'envoi se fera le 22 juin dans le Grand Montréal, soit une semaine a rés le reste du Québec. Pour e le retour s'effectue à artir du 15'uin./ARCHIVES MÉMO AU PUB AVEC JEFF La tournée de Céline Dion étant en pause, son guitariste Jeff Smallwood occupe ses vendredis soir en se produisant en direct d'un pub de l'ouest de Me. page 7 Ma Am AntiDoTe 10 Soignez votre langue CORRECTEUR DICTIONNAIRES GUIDES www.antidote.info Le dépistage sera revu à Montréal Coronaviru « Le modèle de dépistage pourrait changer « complètement » dans les prochains jours à Montréal. HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-venna@journalmetro com De l'aveu même du directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, les unités mobiles de la Société de transport de Montréal (STM) sont de moins en moins intéressantes. « On est à revoir complètement à Montréal, sous peu, le modèle de l'offre de dépistage. Les autobus étaient une façon intéressante à un moment donné, mais ça semble être moins le cas actuellement), a expliqué M. Arruda hier, lors d'une conférence de presse. Selon lui, la priorité est de donner un accès « plus proche » à différentes cliniques pour les citoyens, dans leur arrondissement et leur quartier. « Le plus difficile » est d'inciter les gens à Soyez informé, soyez branché avec Métro e 3 façons de rester connecté journalmetro.com Réseaux sociaux L'infolettre Suivez l'actualité Restez informé et Abonnez-vous interagissez « On ne peut pas dire que la première vague est derrière nous, parce qu'on ne peut pas encore voir tous les effets du déconfinement. » D'Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique se faire tester le week-end. Ces dernières semaines, moins de personnes se sont effectivement présentées pour se faire dépister, ce qui explique aussi la baisse du nombre de tests, dit Dr Arruda, qui soutient malgré tout que le Québec ne teste pas « assez à son goût). Chez les enfants, les conditions de confinement seront assouplies prochainement, a aussi fait savoir M. Arruda. Pareille demande avait été formulée par bon nombre de pédiatres et d'experts dans les dernières semaines. Au-delà du dépistage, des chiffres « encourageants » Le Québec totalise maintenant 4984 décès, soit une hausse de 6 par rapport à dimanche. Quelque 53 047 personnes ont contracté la COVID-19, en hausse de 198. Aux soins intensifs, on note une diminu- tion de 7 cas, pour un total de 121, alors que 979 citoyens sont toujours hospitalisés. « C'est très encourageant, surtout qu'on a déconfiné un certain nombre d'activités, a réagi hier le premier ministre, François Legault. On espère que ces chiffres continueront à être aussi bons dans les prochains jours. » La situation permet au gouvernement « d'aller plus loin ». Ainsi, les rassemblements familiaux en petits groupes seront dorénavant permis à l'intérieur. Québec annonce aussi la relance de la restauration, avec des règles strictes pour la distanciation physique. M. Legault a aussi salué l'investissement de 50 M$ pour les commerces montréalais, annoncé hier par le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon. Autre texte en.. 1. me. métr Jour



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :