Métro Montréal n°2020-06-02 mardi
Métro Montréal n°2020-06-02 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-02 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : une aide de 400 M$ pour la culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
journalmetro.com métr Mardi 2 juin 2020 OPINIONS TRIBUNE LIBRE Aînés, bougez ! Bien que le confinement facilite la distanciation physique, il réduit les occasions de bouger tout au long de la journée. Pour plusieurs d'entre nous, le confinement a augmenté le temps passé devant les écrans, diminué les activités hors de la maison telles que la marche et réduit la pratique d'activité physique exigeante pour le coeur et les muscles. Le confinement favorise donc à la fois la sédentarité et l'inactivité physique, deux concepts indépendants qui augmentent le risque de mortalité prématurée. La sédentarité réfère à la présence de périodes prolongées en position assise ou allongée au cours de la journée, par exemple regarder la télévision durant plusieurs heures consécutives. Tandis qu'être inactif réfère à l'absence de pratique régulière d'activités physiques d'intensité modérée ou vigoureuse, soit des activités durant lesquelles le souffle se raccourcit et parler à un débit normal devient plus difficile. Cette diminution des occasions de bouger durant le confinement Le crime d'être né noir Le 28 août 1963, le pasteur Martin Luther King, à Washington, devant 250 000 personnes, prononce son discours « I have a dream ». Son rêve est celui d'une Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres. Cinquante-sept ans plus tard, un policier blanc maintient son genou sur la gorge d'un Afro-Américain en plein jour, sous le regard de piétons affolés, jusqu'à ce que George Floyd meure à bout de souffle, étouffé. Son crime ? Avoir utilisé un faux billet de 20$. L'accusation portée contre le policier ? Meurtre au troisième degré, homicide involontaire... Force est malheureusement de constater que le rêve du pasteur King a stagné au pays des rêves, les personnes de race noire continuant d'être maltraitées, voire tuées, par des policiers de race blanche comme de vulgaires scélérats faisant partie d'une race inférieure. On pourrait se demander jusqu'à quand cette barbarie empoisonnera-t-elle la terre de l'onde Sam, tel un boulet au pied du condamné. peut avoir des conséquences néfastes sur la santé, particulièrement chez nos aînés. En plus d'accélérer le déclin cognitif et physique, la sédentarité et l'inactivité physique augmentent le risque de maladies chroniques. [...] En cette journée nationale de l'activité physique, il est important de rappeler qu'il est recommandé de faire 150 minutes par semaine d'activité physique à intensité modérée ou vigoureuse. Avant la pandémie, plus de 30% des Québécois n'avaient pas un niveau d'activité physique conforme à ces recommandations. Commencer ou continuer à bouger durant les périodes de confinement devient un défi encore plus important. Mais pas de panique ! Pour être actif ; bouger par bloc de courtes (2 à 10 minutes) ou longues (1h et plus) périodes est aussi efficace. Il faut donc intégrer plus de mouvements tout au long de la journée. Alors allons-y, qu'attendonsnous ? Aidons nos aînés à bouger ! Comme société, nous devons proposer et trouver des solutions innovantes et motivantes pour les garder en santé. Un bon exemple qui a été révélé avec la COVID-19 est l'offre de cours en ligne créés par des kinésiologues, les professionnels de Quand, enfin, les Blancs et les Noirs se retrouveront-ils « unis et libres » ? Quand, enfin, le rêve de Martin Luther King verra-t-il le jour ? Ou n'est-ce en réalité qu'une utopie ? Tant que la justice américaine couvrira les gestes barbares des policiers blancs envers les Noirs, nous assisterons à une rébellion fracassante de la part de la population afro-américaine, une violence incendiaire et contreproductive. Dans les faits, le policier qui a tué George Floyd devrait être accusé de meurtre au premier degré, de meurtre avec préméditation et condamné à perpétuité... à défaut de quoi les manifestations de violence vécues actuellement aux États-Unis ne feront que se perpétuer indéfiniment ! HENRI MARINEAU, QUÉBEC 4 p- r ti Faites-nous découvrir votre Montréal ! Photographes, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos de la ville à opinions@journalmetro.com. MÉTRO l'activité physique, sous forme de vidéos accessibles en tout temps sur le web ou via des séances d'activité physique virtuelles en direct. L'activité physique en ligne semble donc être une méthode novatrice pour permettre à chacun de bouger depuis chez soi, en respectant la distanciation sociale, tout en rompant l'isolement. En ce sens, cette méthode d'intervention est efficace pour promouvoir à la fois le bienêtre social, intellectuel et physique de nos aînés. Ces innovations technologiques représentent donc une occasion en or pour rejoindre et soutenir nos aînés en cette période Assistés sociaux abandonnés à leur sort Le Collectif pour un Québec sans pauvreté et le Front commun des personnes assistées sociales du Québec veulent savoir pourquoi le gouvernement québécois a choisi d'abandonner les personnes assistées sociales à leur sort. Celles-ci ont été durement affectées par la crise de la COVID-19 et il est incompréhensible que le gouvernement refuse de leur accorder une aide d'urgence. Nous ne savons plus quoi répondre à toutes ces personnes souvent désespérées qui nous contactent chaque jour et cherchent vers qui se tourner pour trouver un peu d'aide. La plupart des personnes font face à des dépenses supplémentaires. Il suffit de penser au prix de certaines denrées alimentaires qui a augmenté et aux produits de format économique, de marque maison ou en vrac qui sont moins disponibles en raison de la plus forte demande. [...] de pandémie. Il reste toutefois des défis à surmonter ! L'activité physique en ligne comme mode de prescription présente des défis importants à résoudre pour en assurer une accessibilité pour tous, et particulièrement nos aînés. Il sera important d'adapter ces interventions aux capacités physiques de chacun afin que les plus vulnérables puissent en bénéficier. Des recherches sont encore nécessaires pour établir la fréquence, la durée et les types de programme les plus efficaces pour que nos aînés soient moins inactifs et sédentaires. De plus, 50% des Une personne seule avec des contraintes sévères à l'emploi reçoit 1088$ par mois alors qu'une personne jugée sans contraintes touche 690$ par mois, à peine de quoi couvrir la moitié des besoins fondamentaux. Ce sont des montants sont insuffisants pour bien vivre au Québec en temps normal. Imaginez en temps de crise ! Dès le début de la crise, nous avons alerté le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet. 11 est parfaitement au courant de la situation. Pourtant, il refuse obstinément d'accorder une aide d'urgence aux personnes assistées sociales. C'est comme s'il avait décidé d'abandonner à leur sort les personnes les plus mal prises de la société. [...] Depuis le début de la crise, le FC- PASQdemande que le gouvernement du Québec s'engage minimalement à aînés Québécois n'ont pas accès à la technologie [...] ou à l'internet, limitant le déploiement de ces interventions. Ces innovations devront aussi être pérennes afin de répondre aux situations d'isolement hors de la COVID-19 liées aux périodes hivernales (verglas) et estivales (grande chaleur) ou au manque d'accès à ces services. Bien qu'à court terme, les bénéfices de l'activité physique soient plutôt individuels (santé mentale et physique), le maintien de l'autonomie en bonne santé de nos aînés aura un impact collectif sur notre économie grâce à la baisse de l'utilisation des services de soins et des coûts y étant associés. Il faut donc offrir des interventions en activité physique en tant que service essentiel et intégré au continuum de soins afin de promouvoir la santé de nos aînés et alléger notre système de santé. L'activité physique sera un élément clé pour contrer les effets négatifs d'une deuxième vague de la COVID-19, alors mobilisons-nous collectivement pour la rendre accessible et adaptée à tous. Bonne nouvelle, nous y travaillons et sommes prêts à collaborer. TUNE mumwma-LEHERDRE, mura, BENJAMIN PAGEAUX, EICSAP ET JEAN-PHILIPPE Goum, UNIVERSITÉ CONCORDIA remettre à l'ensemble des prestataires d'aide de dernier recours une prestation spéciale pour porter le montant de leur prestation mensuelle à 1210$, soit l'équivalent du Programme de revenu de base. De plus, le crédit d'impôt pour solidarité doit être bonifié le plus rapidement possible. [...] Pour sa part, le Collectif pour un Québec sans pauvreté réclame depuis le 27 mars une aide d'urgence pour les personnes assistées sociales mais aussi pour toutes les personnes qui ne sont pas admissibles aux programmes d'aide récemment mis sur pied par les gouvernements canadien et québécois. [...] COLLECTIF POUR UN QUÉBEC SANS PAUVRETÉ Écrivez-nous !.1.ions@ journalmetro.com 6
journalmetro.com métr 117, Mardi 2 juin 2020 CUL T1 Le plan dévoilé hier prévoit que les salles de spectacles pourront rouvrir à court terme, à condition que spectateurs et artistes res dent les'les de distanciation sociale, comme le font id les musiciens de FOSM./ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL Les studios expriment leur soutien à Black Lives Matter Alors que de nombreuses manifestations ont embrasé les États-Unis depuis la mort de George Floyd, Netflix, Amazon Prime Video, Hutu, HBO, CBS, FX et les grands studios de cinéma dont Paramount Pictures, Warner Bros. TV, Universal Pictures et zoth Century Studios ont affiché leur soutien total à de la communauté noire. AFP RELAX News Une bouée de sauvetage pour les arts Coronavirus. Après plusieurs semaines d'attente, le premier ministre François Legault et la ministre de la Culture, Nathalie Roy, ont dévoilé hier un plan de 400 M$ pour aider le secteur culturel à traverser la pandémie. L'annonce a été reçue avec un certain soulagement. BENOITVALOIS-NADEAU bvalois-nadeau@journalmetro.com Très attendu, le plan prévoit aussi que le secteur de la production audiovisuelle, soit les tournages en cinéma et en télévision, pourra reprendre ses activités dès le 8 juin. La ministre Roy s'est également dite confiante de pouvoir permettre la réouverture des lieux de diffusion (théâtre, salles de spectacles, cinéma) avec un nombre restreint de spectateurs d'ici le 24 juin. Des annonces subséquentes à ce sujet seront faites dans les prochains jours, a-t-elle assuré. Le plan de relance comprend près une somme de 290 M$ pour l'exercice 2020- 2021, dont 110 M$ en investissements additionnels pour l'année financière en cours. De ce nombre, 91,5 M$ iront à la production cinématographique et télévisuelle, 71,9 M$ aux entreprises et aux organismes culturels qui ont dû fermer leurs portes, 50,9 M$ aux arts de la scène dans la création et la diffusion de « spectacles innovants » et 33,5 M$ pour le secteur de la musique. La majorité des fonds sera distribuée par la SODEC par appel d'offres. « Nos artistes sont capables d'être créatifs pour qu'on continue de les voir, a insisté François Legault Un bon 300 M$ est disponible pour toute sorte de captation  : des émissions de télévision, des films, des pièces de théâtre, des concerts, des projets de danse. On veut aussi aider à développer des plateformes numériques. » Jeux4:3 Le gouvernement n'entend pas compenser directement les pertes des artistes qui ont vu leurs projets stoppés par les mesures de confinement L'État a cependant prévu la création d'un fonds d'urgence de 6 M$ pour les artistes qui sera géré conjointement par l'Union des artistes (UDA) et la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ). « On croit que cette annonce donnera de l'espoir aux artistes de tous milieux confondus, a mentionné la ministre Roy. C'est un nouveau départ et un puissant outil pour les aider à ce qu'ils font le mieux  : créer. » Accueil favorable Cette annonce a été généralement bien accueillie par les organismes culturels, hier. La référence en matière de jeux vidéo et jeux de société « Je suis encouragé, a dit en marge du point de presse gouvernemental Yannick Nézet-Séguin, chef et directeur artistique de l'Orchestre métropolitain. C'est un excellent premier pas qui touche à beaucoup d'aspects. Ce n'est pas parfait, mais on nous dit que le plan est perfectible. L'important, c'est qu'on puisse recommencer à travailler rapidement » « Je vois dans tout cela beaucoup d'opportunités de donner du travail bientôt à un paquet d'artistes, a soutenu Luc Fortin, président de la GMMQ Le Fonds d'urgence ne pourra jamais compenser tout ce qui a été annulé, on parle de dizaines de millions dollars, mais on pourra au moins aider ceux qui ont été exclus de la PCU (Prestation canadienne d'urgence) et qui sont Articles Guides Vidéos Podcasts « Je ne peux pas tout de suite rassurer les 3o 000 signataires de la lettre. Et comme directeur de théâtre, je ne sais pas encore si je vais devoir annuler ma saison. » Olivier Kemeid, directeur du Quat'Sous et auteur de La Lettre « Pour Les arts vivants » vraiment mal pris. C'est déjà ça. » M. Fortin a également salué la perspective de voir les salles de spectacles rouvrir leurs portes à court terme dans le respect des règles sanitaires recommandées par la Santé publique. Le Conseil des arts et des lettres du Québec « se réjouit » de ce plan, qui s'accompagne d'une enveloppe de 46 M$ qui lui permettra de mettre en oeuvre de nouvelles mesures pour soutenir les artistes. « Ce soutien apportera un souffle nouveau aux artistes et aux organismes en leur donnant les moyens de créer en s'adaptant aux conditions particulières de la COVID-19 et aux normes sanitaires », a souligné l'organisation dans un communiqué. L'ADISQ, qui représente les industries du disque, du spectacle et de la vidéo, a également bien accueilli ces « bonnes nouvelles ». Selon l'association, les sommes annoncées « reconnaissent l'ampleur des défis à venir ». La présidente de l'Union des artistes, Sophie Prégent, s'est réjouie de la reprise prochaine des tournages. « C'est une pression qu'on enlève sur le milieu », a-t-elle dit en insistant sur l'observation stricte des règles de sécurité de la CNESST. L'association professionnelle des diffuseurs de spectacles, RIDEAU, a qualifié de « bouffées d'oxygène » les annonces du greuvernement « En revanche, nous avons hâte de voir comment se traduira l'aide accordée aux diffuseurs qui, au final, ajoutent de la valeur à toute la chaîne », a nuancé son président David Laferrière. Encore des questions En entrevue avec Métro, le directeur du Théâtre de Quat'Sous Olivier Kemeid, s'est dit « soulagé, enfin, que la culture ait sa place dans une conférence de presse », mais déplore un flou au sujet de certaines annonces. « On a encore beaucoup de questions sur nos besoins criants. » Le metteur en scène a publié la semaine dernière une lettre adressée à la ministre Roy dans laquelle il lui reprochait son silence et son manque de considération pour les arts de la scène. S'il sent que la « grogne » a été entendue, il note une certaine mécompréhension du milieu théâtral de la part du gouvernement « On martèle depuis le début qu'on a besoin de trois mois pour monter un spectacle, et là on parle de rouvrir les salles aussi vite que le 24 juin », cite+ il en exemple. AVEC FRANÇOIS CARABIN ET MARIE-LISE ROUSSEAU 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :