Métro Montréal n°2020-06-01 lundi
Métro Montréal n°2020-06-01 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-06-01 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : une manif de solidarité qui dégénère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Même en temps) de pandémie, vous pouvez consulter. Si vous nécessitez une consultation médicale et ne présentez aucun symptôme d'allure grippale, de gastroentérite ou de la COVID-19, communiquez avec  : - votre médecin ; - votre clinique médicale ; - votre groupe de médecine de famille ; - ou si vous n'avez pas de médecin, communiquez avec Info-Santé 811 pour obtenir une consultation par téléphone ou, au besoin, en personne. 4—> I l Toussez dans Lavez Gardez vos Portez votre coude vos mains distances un masque (si à moins de 2 mètres) On continue de se protéger. Québec.cecoronavirus 514 644-4545 Votre et gouvernemen Québec métr 7e jour nalmetro.com Lundi 1" juin 2020 4 Inquiétudes du côté des garderies Dértinfinpmper'Craintes de pertes de revenus, problèmes avec les équipements et appréhensions chez le personnel ; alors que les garderies, les CPE et les milieux familiaux rouvrent leurs portes aujourd'hui dans le Grand Montréal, des éducatrices et des syndicats conservent de sérieuses inquiétudes. HENRI OUELLETTE-VÉZINA houeilette-vezina@ioumaimetro com « Il y a beaucoup d'angoisse et l'inquiétude est très présente chez nos membres. Il faut y aller graduellement. S'il y a des éclosions, ça n'aidera en rien la reprise des activités économiques, explique la présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQJ, Valérie Grenon. Il faut vraiment que la Santé publique ait un oeil actif sur notre réseau, quitte à refermer nos services si la contagion se propage. » Son groupe dit s'inquiéter pour la quantité de masques et de visières qui seront of- MARTIN NOLIBÉ info@journaimetro.com Québec solidaire propose de remplacer les îlots de chaleur par des îlots de fraîcheur. Pour le parti politique, il faut miser sur le verdissement des villes qui, en plus de rafraîchir les zones urbaines, pourrait contribuer à réduire les coûts de santé liés aux fortes chaleurs, mais aussi les risques d'inondation. Qu" ébec a limité les taux d'occupation des garderies./JOSIE DESMARAIS/MÉTRO « Faire respecter la distanciation sociale chez des 0-5 ans, c'est impossible. Plusieurs pédiatres nous disent que ça peut même brimer leur développement. » Sylvie Dahou Nadon, gérante d'un milieu de vie familial à Saint-Constant, espérant que la Santé publique procédera rapidement à un assouplissement ferts aux employés, au fil des prochaines semaines. Au coeur des préoccupations, se pose la question des liquidités et des listes d'attente dans les garderies. Si le ministère de la Famille s'est déjà engagé à compenser les pertes de revenus dues aux ratios diminués de 50%, la situation est toute autre sur le terrain, dénonce la leader syndicale. « On a des bureaux coordonnateurs qui n'appliquent pas cette consigne, dit-elle. Ça fait en sorte que les milieux ont des pertes, et n'ont plus le goût de respecter les ratios. Montréal ne doit pas vivre le même problème, sinon il y en Selon une étude de l'INSPQ (Institut national de santé publique du Québec), des écarts de température allant jusqu'à 12°C peuvent être observés entre les villes et les secteurs ruraux avoisinants. Et ce n'est pas les épisodes caniculaires des derniers jours dans la province qui contrediront un besoin certain des villes de rafraîchir leurs espaces urbains. Cette proposition de QS passe par la volonté d'allouer 1% des investissements an- a plusieurs qui vont fermer. » Au CPE La Prairie, sur la Rive-Sud de Montréal, l'éducatrice Claudia Lupien est catégorique. « Parler de retour à la normale me fait capoter à chaque fois. Il n'y aura rien de normal », lâche-t-elle d'emblée. Comme plusieurs autres, Mme Lupien avoue qu'elle appréhendait de devoir porter le masque toute la journée, surtout avec la chaleur accablante. Depuis, la CNESST a assoupli sa position, permettant notamment aux éducatrices de retirer leur équipement de protection lorsqu'elles sont à plus de deux mètres d'un enfant. Canicule. Québec solidaire veut ériger des îlots de fraîcheur « L'asphalte et le béton ont fait leur temps. » Manon Massé, députée de Sainte-Marie— Saint-Jacques et porte-parole de QS nuels dans les infrastructures publiques (ce qui représente 170 M$ par an) dans le verdissement. Ces nouveaux espaces verts devront être érigés sur les zones les plus sensibles aux effets néfastes d'épisodes caniculaires, comme les hôpitaux, les CHSLD et les écoles.
métr, 171 à0.1 journa Imetro.com Lundi ler juin 2020 PERSPECTIVE Quels souvenirs de la pandémie pour les enfants ? COVID-19. La pandémie du coronavirus, la quarantaine et la distanciation sociale resteront sans doute dans les mémoires comme des moments clés qui auront marqué ce début d'année. Alors que les impacts économiques, sociaux et culturels de la COVID-19 sont encore évalués par les experts, la reprise après-crise devrait prendre un certain temps. Elle aura touché les personnes de tous âges, même les enfants. Mais, à quel point ces derniers s'en souviendront-ils ? Selon Helen Dodd, professeure chargée d'étudier le développement de l'anxiété enfantine à l'université de Reading, au Royaume-Uni, a déclaré à Métro que « cela variera beaucoup selon leur âge ». « Les jeunes enfants ne se souviendront probablement que de certains événements alors que les plus âgés s'en souviendront davantage. Comme pour les adultes, Helen Dodd, Professeure chargée d'étudier le développement de l'anxiété enfantine à l'université de Reading, au Royaume-Uni Comment la pandémie et la quarantaine pourraient-elles nuire aux enfants ? Il s'agit, bien sûr, d'une situation unique de sorte que nous ne savons pas exactement comment les enfants seront affectés. Il y a des inquiétudes concernant les conséquences du confinement pour la santé physique et mentale des enfants et leur Distanciation sociale et port du masque sont aussi le quotidien des enfants./ceux les enfants se souviendront d'événements, de sentiments et de moments qui sont inhabituels et qui leur sont propres. Cela signifie qu'ils pourront se souvenir de choses qu'ils ont trouvé terrifiantes, mais heureusement beaucoup d'enfants auront aussi quelques souvenirs joyeux de cette période », explique Mme Dodd. Afin d'améliorer l'humeur de l'enfant durant la quarantaine, les experts recommandent d'intégrer du dynamisme comme de l'exercice, selon une étude internationale conduite par l'université de Strathdyde, en Écosse. L'activité physique comme routine devrait être soutenue par l'utilisation de médias électroniques. C'est aussi très important de casser les périodes sédentaires prolongées toutes les 30 à 60 minutes. Une autre recommandation est de garder une certaine régularité dans les heures de coucher et de lever des enfants, en gardant les écrans loin de la chambre où ils dorment et d'éviter leur utilisation avant le coucher. « Nous avons constaté qu'ils sont beaucoup moins éducation. Nous menons l'enquête Co-SPACE pour savoir comment les enfants et les familles font face au confinement afin d'avoir une meilleure idée de la manière dont les enfants peuvent être affectés et de ce que nous pourrons faire pour les aider. Qu'en est-il du développement personnel ? La personnalité reste plutôt stable dans le temps. Les enfants continuent à se développer mais, pour la grande majorité d'entre eux, il est peu probable que la pandémie fera une grande différence sur leur personnalité. Ce qui est important, c'est que la vie des enfants revienne rapidement comme avant afin qu'ils puissent vivre des expériences normales EN CHIFFRES 77 comme jouer avec leurs amis. C'est important pour leur développement. Comment discuter de la pandémie avec les enfants ? Prenez le temps de parler à vos enfants, ne les submergez pas d'informations qu'ils n'ont pas besoin de connaître ou qui seraient inappropriées pour leur âge. Essayez de vous amuser à la maison et de passer le temps en jouant. Parce que les enfants sont encore en développement, il est important que leur vie retourne à la normale le plus rapidement possible. Ils ont besoin de reprendre leur éducation et, surtout, d'avoir l'occasion de jouer avec leurs amis et d'être actifs à l'extérieur, dès qu'il sera possible de le faire en sécurité. 5 Quelque 77% des enfants de moins de 18 ans dans le monde-1,80 milliard sur 2,35 milliards—vivent dans l'un des 132 pays avec une politique de confinement. 1.,3 milliard Plus de 72%, ou 1,3 milliard d'élèves, ne sont pas scolarisés en raison de la fermeture des écoles dans 177 pays. 40 Quelque 3 milliards de personnes, soit 4o% de la population mondiale, n'ont pas les moyens de se laver les mains avec du savon et de l'eau à la maison. actifs durant les jours non scolaires des fins de semaine et des vacances ; notre préoccupation est qu'ils manquent non seulement d'éducation, mais aussi d'activités », a déclaré John Reilly, professeur d'activité physique et de sciences de la santé publique à l'université de Strathclyde dans un communiqué. MÉTRO WORLD NEWS CHRONIQUE ANTIROUILLE MÉTROPOLITAI LA ROUILLE ET SES CONSÉQUENCES r linmoSt-Onge, Président, Co-fondateur Antirouille Métropolitain Deux types de rouille guettent nos véhicules Nos véhicules sont confrontés à deux types de rouille  : la rouille de surface et la rouille d'intérieur. Malgré qu'elle soit plus visible, la rouille de surface est la moins dommageable des deux. Plus facile à contrôler parce que plus facile à détecter, les coûts de réparation sont aussi moindres. Il y a plusieurs méthodes pour empêcher/stopper la progression de rouille de surface et généralement vous n'êtes pas obligés de faire affaire avec des professionnels. Cela signifie moins de coûts et aussi moins de perte de temps. La rouille provenant de l'intérieur est sournoise et coûteuse Le problème avec la rouille provenant de l'intérieur n'est pas ce que vous voyez, mais plutôt ce que vous n'avez pas encore vu. Lorsqu'il y a perforation, le processus est actif depuis longtemps déjà (2-3 ans). Cela signifie qu'il y a beaucoup de dommages non visibles et que le pire est à venir. Non seulement les coûts de réparations peuvent devenir exorbitants, mais les dommages peuvent aussi diminuer l'intégrité physique du véhicule et peut-être même causer des problèmes mécaniques. La négligence coûte toujours plus cher que la prévention Tous les spécialistes s'entendent pour dire que de laisser traîner un problème coûte toujours plus cher que de le prévenir. Prévoyez un traitement antirouille annuel pour votre véhicule et évitez ainsi tous les tracas potentiels reliés à la négligence. Faites affaire avec une entreprise reconnue dans le domaine, et surtout, recommandée. Utt. ubtmeeklemodbut iimrart e fart rillijOUILLEM MESURES PRÉVENTIVES COVID-19 antirou i Ile.com/coronavirus.htm I Anjou Longueuil Laval Blainville Terrebonna 514-356-1519 450-651-5531 450-668-9883 450-818-3600 450-824-3881 N.D.G. Pierrefonds St-Hyacinthe Châteauguay 514-488-7300 514-685-5055 450-778-3030 514-492-8222 SANS FRAIS  : 1-866-268-4768 RENDEZ-VOUS:ANTIROUILLE.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :