Métro Montréal n°2020-05-29 vendredi
Métro Montréal n°2020-05-29 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-29 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : inquiets de la ruée vers les régions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Découvrez le plaisir de lire vot actualité autrement e JI é 11M Nos infolettres vous suivent partout. Abonnez-vous sur journalmetro.com métr journalmetro.c métr CHSLD Recruter 55o préposés immigrants La pénurie criante de préposés aux bénéficiaires dans les CHSLD incite le gouvernement Legault à avoir recours à l'immigration pour régler ce problème, en partie du moins. Un projet-pilote vise à recruter à l'étranger 550 préposés aux bénéficiaires, qui viendront prêter main-forte au personnel soignant des CHSLD. PC D ÉCO N Fl NEME NT Au tour des palais de justice Le processus de déconfinement du Québec s'accélère, avec l'annonce hier de la réouverture graduelle des palais de justice, à compter du ter juin. la ministre de la Justice, Sonia LeBel, a dit que la crise sanitaire avait forcé le milieu judiciaire à accélérer le virage numérique qui avait été entrepris dans les cours de justice. Pc DÉ PISTAGE Clinique mobile dans Rosemont Aujourd'hui et demain, les citoyens de Rosemont—La Petite-Patrie qui pensent être atteints de la COVID-19 pourront se faire dépister gratuitement dans la clinique mobile installée au Parc de l'Ukraine. Après avoir fait un arrêt hier et aujourd'hui à Saint-Léonard, la clinique de dépistage mobile restera deux jours dans Rosemont. Le bus de la STM réaménagé en clinique stationnera en face du 6255 sur la 13e avenue, dans le Parc de l'Ukraine. Les dépistages sans rendez-vous devraient se faire entre 10h et 16h, mais les conditions météorologiques pourraient faire en sorte que la clinique ferme plus tôt comme c'était le cas hier et aujourd'hui à Saint-Léonard. mÉvuo journalmetro.com Week-end 29-31 mai 2020 ACTUALITÉ 4 Un changement de culture nécessaire mir Au lendemain de la publication d'un rapport des Forces armées canadiennes sur la situation « exceptionnellement difficile » dans les CHSLD, des experts appellent à prendre en compte le changement de culture quia été imposé aux employés du réseau de la santé, pour mieux comprendre les bouleversements liés à la crise qui s'y produisent. HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@joumahetro com « On ne le dit pas assez. Les préposés n'étaient pas des gens habitués à porter le masque, à pratiquer la distanciation. C'est très difficile pour eux d'adopter tous ces changements de pratiques, en passant d'une zone chaude à une zone froide constamment 11 faut aussi le prendre en compte », explique la spécialiste en santé publique de l'UdeM, Roxane Borgès Da Silva. Pour l'experte, il importe de ne pas « chercher de coupables » actuellement, un Québec estime que la situation a assez duré  : les compagnies aériennes doivent rembourser les clients dont les vols ont été annulés plutôt que de leur offrir un crédit voyage. L'Assemblée nationale a voté une motion, hier, demandant au gouvernement canadien « d'ordonner aux compagnies aériennes [...] de permettre aux clients dont les voyages ont été annulés en raison de la pandémie actuelle d'obtenir un remboursement>. Le CHSLD Yvon-Brunet, dans le Sud-Ouest/ASIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO « On devra éventuellement penser à la formation continue, comme c'est le cas pour les infirmières. » Roxane Borgès Da Silva, spécialiste en santé publique de l'UdeM message qu'ont répété à maintes reprises les autorités de Santé publique dans les dernières semaines. À quand une vraie réforme ? Selon elle, le réseau de la santé a besoin d'une profonde réforme organisationnelle. « Investir 1,5 G$ dans des nouvelles maisons des aînés, ce n'est pas une réponse adéquate à la pénurie de main-d'oeuvre qu'on vit actuellement. Rester dans les structures ne réglera pas les problèmes. Il faut retaper les processus », envisage-t-elle. la motion a été présentée par la députée du Parti québécois (PQ), Véronique Hivon, et adoptée à l'unanimité sans débats. Après le vote, le PQa exigé qu'elle soit envoyée au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, ainsi qu'aux autres chefs des partis fédéraux et au groupe Option consommateurs. L'enjeu du remboursement des clients des compagnies aériennes déchaîne les passions sur les réseaux sociaux depuis le début de la pandémie, mais L'idée d'une commission d'enquête, dans ce contexte, pourrait être pertinente, dit Mme Borgès Da Silva. Plus tôt cette semaine, la Protectrice du citoyen a annoncé qu'elle enquêtera sur la crise dans les CHSLD, promettant une enquête « systémique » pour faire la lumière sur « les améliorations requises dans les milieux de vie ». Quelques jours auparavant, le premier ministre François Legault s'était dit ouvert à la tenue d'une commission d'enquête, sans toutefois s'avancer davantage. Voyage. Les compagnies aériennes doivent rembourser, dit Québec Le ministre de l'Économie, Pierre Fitrgibbon, a tout de même émis certains bémols. Les compagnies aériennes sont de juridiction fédérale, alors que les agences de voyages sont provinciales. Il ne faudrait pas mettre en péril ces petites entreprises, a-t-il fait valoir, disant chercher un « équilibre ». jamais le gouvernement du Québec n'avait pris une position aussi claire. LA PRESSE CANADIENNE
Traçage Le gouvernement Legault s'est montré favorable, hier, à l'utilisation d'une application de traçage pour lutter contre la COVID-1.9. Il a rejeté l'idée d'en faire un débat public. Les données personnelles et la vie privée des Québécois seront protégées, « soyez très rassurés », s'est empressée de déclarer la ministre de la Justice, Sonia LeBel. Elle participait à une conférence de presse en compagnie du premier ministre François Legault, qui s'oppose à la tenue d'une commission parlementaire spéciale sur le traçage et la géolocalisation au Québec. Pour le leader parlementaire de Québec solidaire (QS), Gabriel Nadeau-Dubois, le traçage numérique soulève des enjeux éthiques importants. « Ce n'est pas un détail [...] d'approuver une application qui permet de suivre et de tracer les gens, a-t-il déclaré. Sans débat public transparent, une application comme celle-là serait démocratiquement inacceptable. » L'Institut québécois d'in- L'aide d'Ottawa pour les loyers commerciaux ne fonctionne pas et le Québec entend proposer ses propres mesures. Le premier ministre François Legault a critiqué, hier, le programme fédéral visant à aider les petites entreprises qui ont dû fermer temporairement en raison de la pandémie, mais qui doivent continuer à payer leur loyer. Le programme d'Ottawa prévoit que des prêts sont accordés aux propriétaires d'immeubles commerciaux hypothéqués, et que les prêts sont radiés si le François Legault et Sonia LeBel/PC « Ça doit être fait avec la permission de la personne. » François Legault, premier ministre du Québec, voulant rassurer l'opposition telligence artificielle (MILA) a récemment dévoilé une application qui calcule le niveau de risque de chaque utilisateur d'être infecté par la COVID-19. Elle prend en considération l'âge, le sexe, la santé de l'utilisateur, mais aussi celle d'autres utilisateurs, des informations collectées en partie grâce aux fonctions GPS et Bluetooth des téléphones cellulaires. Hier, M. Nadeau-Dubois a souligné que jusqu'à présent, les discussions entre MILA et le gouvernement se sont tenues derrière des portes closes. L'an dernier, des milliers de Québécois clients de Des- 50 Ottawa avait conclu une entente de principe avec toutes les provinces stipulant que le prêt accordé au propriétaire doit couvrir 50% des loyers d'avril, mai et juin. propriétaire accepte de réduire d'au moins 75% le loyer des entreprises locataires pour les mois d'avril, mai et juin. Le gouvernement élabore un autre programme entièrement géré par le Québec. LA PRESSE CANADIENNE ACTUALITÉ 5 L'opposition exige de la transparence Loyers commerciaux L'aide fédérale ne fonctionne pas jardins se sont fait voler leurs données personnelles, a rappelé M. Nadeau-Dubois. « Le danger, c'est que les données soient mal stockées, c'est qu'elles tombent entre des mains de gens mal intentionnés, c'est qu'elles soient utilisées à d'autres fins que celles de lutter contre la pandémie. » Le premier ministre et Mme LeBel ont insisté sur le fait que la Santé publique doit d'abord dire si elle juge nécessaire l'utilisation d'une telle application. Ils ont ajouté que les Québécois auront le choix de télécharger l'application ou non. LA PRESSE CANADIENNE LOI 40 L'ACSAQ demande une injonction L'Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) et des codemandeurs ont présenté le 15 mai dernier à la Cour supérieure du Québec une demande d'injonction interlocutoire et d'examen judiciaire de la loi 40 sur l'organisation et la gouvernance scolaires. L'hypothèse d'une telle initiative avait été évoquée en février dernier. Le projet de loi a été adopté sous bâillon le 8 février. PC À la maison, les rassemblements, c'est 10 personnes maximum et toujours dans votre cour extérieure. On lâche pas. On continue de se protéger. Gardez vos distances Lavez vos mains Toussez dans Nettoyez votre coude les surfaces Québec.ca/coronavirus 1 877 644-4545



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :