Métro Montréal n°2020-05-27 mercredi
Métro Montréal n°2020-05-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : opération canicule.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twitter LInkedin 0 Instagram stm.info 01 IL EST FORTEMENT RECOMMANDÉ PORTER UN COUVRE-VISAGE, UNE PROTECTION SUPPLÉMENTAIRE Il est fortement recommandé de le porter dans les réseaux de transport collectif et dans les lieux où il n'est pas possible de garder une distance physique suffisante entre les personnes. En porter un, s'ajoute aux autres bonnes habitudes à développer pour freiner la propagation du virus de la COVID-19, comme de se laver les mains fréquemment, par exemple. Si vous avez un couvre-visage réutilisable, il est conseillé de le mettre dans la machine à laver, de le laver à l'eau chaude, puis de le sécher complètement. Vous portez un couvre-visage à usage unique ou des gants jetables ? Merci d'utiliser les » stm info « PRENONS SOIN DE NOUS » Le transport collectif montréalais s'ajuste à La nouvelle réalité SI VOUS REVENEZ VERS LES BUS ET LE MÉTRO APRÈS QUELQUES SEMAINES SANS LES AVOIR UTILISÉ, VOUS VERREZ QUELQUES CHANGEMENTS À LA ROUTINE. Soyez rassuré, nous suivons les recommandations de la Santé publique pour que votre parcours soit le plus sécuritaire possible. Nous comptons aussi sur vous pour faire votre part en adoptant de nouveaux gestes simples qui rendront les déplacements agréables pour tous. DANS LES BUS L'entrée se fait maintenant par la porte arrière. La circulation à l'intérieur a été revue pour permettre au chauffeur de maintenir une distance sécuritaire avec les clients et réduire les risques de propagation. Nous vous remercions de ne pas franchir la la zone délimitée du chauffeur et de laisser libre en tout temps le siège juste derrière lui. Bien qu'il n'y ait aucune validation de titre de transport à bord, il demeure obligatoire que vous en ayez un valide avec vous, tout comme pour le métro. DANS LE MÉTRO Des distributeurs sans contact de gel désinfectant ont été installés dans toutes les stations. Nous les mettons à votre service en complément à un bon lavage des mains avec du savon comme il est recommandé de le faire avant d'entrer dans un lieu public et après en être sorti. Pour acheter un titre de transport, aucune vente n'est faite par un agent de station. Utilisez plutôt une distributrice automatique ou à une borne de rechargement en payant avec une carte de crédit ou de débit. 01 Comme pour les bus, le port du couvre-visage est fortement recommandé dans le métro, comme dans tout lieu où il est difficile de garder une distance de 2 métres entre chaque personne. 02 Ayez toujours un titre valide sur vous lorsque vous montez dans un bus. Gardez vos mains propres avec le gel désinfectant Utilisez les distributeurs dans les stations poubelles pour vous en départir. L'ÉTIQUETTE RESPIRATOIRE UNE BONNE HABITUDE À PRENDRE Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche et le nez avec un papier-mouchoir. Jetez-le et ensuite lavez-vous bien les mains. Si vous n'avez pas de papier-mouchoir, toussez et éternuez dans le pli de votre coude ou dans le haut de votre bras. Telle qu'énoncée par la Santé publique, la solution demeure, individuellement, de pratiquer les mesures d'hygiène habituelles. Important Si vous croyez être atteint de la Covid-19, restez à la maison. Prenons soin de nous Voyez nos conseils  : stm.infolcoronavirus
ÉJ.LI journaimetro.com métr Mercredi 27 mai 2020 AC'ALl'lity Course aux climatiseurs Canicule Alors que des journées chaudes sont attendues dans les prochains jours dans la métropole, la Santé publique de Montréal s'est réjouie hier que Québec ait autorisé l'ensemble des établissements, dans une nouvelle directive, à procéder à l'installation de climatiseurs. HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@journalmetro.com « C'est une excellente nouvelle. [...] Certains ont déjà terminé l'installation et ailleurs, les opérations sont en cours. Le but est de procéder le plus rapidement possible », a expliqué la coordonnatrice régionale des mesures d'urgence au CIUSSS Centre-Sud, Caroline Dusablon. Elle affirme que « plusieurs établissements » avaient déjà commencé à se préparer pour une éventuelle vague de chaleur. Des cellules de crise ont d'ailleurs été mises sur pied. Cela dit, les autorités n'étaient toutefois pas en mesure, hier, de dire combien de temps prendrait l'installation de tous Le gouvernement Legault s'impose un défi de taille  : ne plus entendre parler de pénurie de personnel dans les CHSLD d'ici l'automne. Le manque criant d'employés, principalement des préposés aux bénéficiaires, est un problème chronique dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Le phénomène date de plusieurs années et le gou- -71111 411-11111031 -. Une vague de chaleur s'est abattue sur Montréal cette semaine./123RP les climatiseurs à Montréal. Dans un avis interne publié cette semaine, l'Institut national de santé publique (INSPQ) invite toutefois les établissements à peser les avantages et les inconvénients avant d'installer des climatiseurs. Le risque de transporter davantage les gouttelettes infectées par la COVID-19 demeure réel, dit-on. « Le risque lié à la chaleur est un risque immédiat. L'impact peut être fatal. On juge plus important d'avoir de la climatisation pour que les gens soient confortables, versus le volet de la transmission. Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas mettre toutes les précautions », soulève Défi de taille pour Legault versement actuel n'est pas le premier à vouloir s'y attaquer. L'automne pourrait ramener, selon certains experts, une deuxième vague de CO- VID-19 et le gouvernement Legault veut s'assurer que la situation actuelle de pénurie ne soit plus qu'un mauvais souvenir. Depuis le début de la pandémie, en mars, le gouvernement, qui a même dû recourir à l'armée canadienne, se à ce sujet la directrice régionale de la santé publique de Montréal, Die Mylène Drouin. Les jeux d'eau rouvrent pendant la canicule Bon nombre d'arrondissements ouvriront « progressivement » les jeux d'eau sur leur territoire, à compter de mardi, a annoncé la Ville. Objectif  : « permettre aux familles de se rafraîchir » pendant la canicule. Die Drouin affirme que « d'autres mesures » sont examinées pour favoriser un rafraîchissement à l'extérieur. Les risques de transmission y sont moins élevés. Plusieurs scénarios, dont 10 ooe On calcule que 10 con personnes manquaient à l'appel dans les établissements pour personnes âgées, avant même le début de la crise sanitaire. « C'est l'héritage libéral », a commenté le premier ministre François Legault, hier. démène par tous les moyens pour trouver du personnel soignant dans les CHSLD. LA PRESSE CANADIENNE Rendre hommages aux victimes Le chef intérimaire du Parti québécois (PQ), Pascal Bérubé, veut que chaque jour, les victimes québécoises de la COVID-ig soient nommées publiquement. « Je ne veux jamais qu'on s'habitue à ces décès chaque jour », a-t-il déclaré hier en point de presse. PC « On sera prêts si les critères de chaleur accablante sont atteints cet été. » Caroline Dusablon, coordonnatrice régionale des mesures d'urgence au CIUSSS Centre-Sud l'aménagement de lieux dédiés dans des arénas, sont aussi examinés pour les personnes qui doivent s'isoler pendant 14 jours. Afin de protéger la population et les travailleurs, la Santé publique réduira les heures d'ouverture de ses unités mobiles. Celles-ci ouvriront toujours à 10h, mais fermeront maintenant deux heures plus tôt, à 14h, pendant la période de chaleur. Plus tôt, hier, Métro révélait que malgré la vague de chaleur attendue à Montréal, le gouvernement Legault n'a pas prévu de plan d'ouverture temporaire des aires climatisées, comme les bibliothèques et les centres commerciaux. Ces solutions font partie « des réflexions », dit la ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau. La situation épidémiologigue de Montréal semble « progresser dans la bonne direction », a par ailleurs indiqué Dre Drouin. Elle dit constater une « baisse lente mais constante » de la transmission du virus sur le territoire. Le premier ministre Legault i PC Handicap, L'ombudsman rappelle à l'ordre -I Vombudsman de Montréal, M'Johanne Savard i ARCHIVES MÉTRO ZACHARIE GOUDREAULT 19 6 6 zgoudreatÉt@journahetro.com Alors que des aménagements voient le jour en toute hâte dans la métropole pour faciliter le respect de la distanciation physique, l'ombudsman rappelle à la Ville que la crise du coronavirus ne doit pas justifier de contourner certains principes de base, comme le respect de l'accessibilité universelle. Le 20 mai, l'ombudsman de la Ville a acheminé un « avis de préoccupation » de trois pages à la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Il s'adresse aussi aux maires et aux directeurs des différents arrondissements de la métropole. Ce document, dont Métro a obtenu copie, visait à rappeler les principes de base que la Ville doit respecter lorsqu'elle procède à des aménagements publics. « On constate que dans le contexte actuel, la Ville est en train de mettre en place plein TAXES MUNICIPALES La Ville refuse ur La Ville de Montréal a rejeté hier la demande de l'opposition officielle de reporter au e septembre la date limite pour le second versement du compte de taxes municipales, arguant des répercussions financières trop importantes. À la mi-mars, elle avait reporté au 2 juillet la date limite du ter juin afin de donner un peu d'oxygène aux propriétaires. MÉTRO 3 L'an dernier, l'ombudsman de Montréal a traité 1966 dossiers, dont plusieurs portant sur des pistes cyclables. de mesures pour permettre aux gens de profiter de leur ville de façon sécuritaire. On est tout à fait d'accord avec ça, mais il faut que ça soit fait en respectant des principes de base », explique l'ombudsman de la Ville, Johanne Savard. Au cours des dernières semaines, des corridors sanitaires ont vu le jour dans plusieurs secteurs pour faciliter le respect de la distance de deux mètres entre les piétons. La Ville a aussi dévoilé le 15 mai son Plan de déplacements estival, qui prévoit l'aménagement de 200 km de voies sécuritaires pour les piétons et les cyclistes cet été et la piétonnisation de plusieurs artères commerciales. Les travaux commenceront dès le début du mois de juin. ROYALMOUNT Projet digne d'une autre époqi'— Alors que le promoteur du Royalmount Carbonleo, demande l'aide gouvernementale pour finaliser son complexe multifonctionnel, des organismes et des eus pressent Québec d'affirmer haut et fort qu'aucune somme publique n'y sera investie. Ils soutiennent que l'occasion est belle pour revoir plusieurs éléments de ce projet « digne d'une autre époque ». mÉrRo



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :