Métro Montréal n°2020-05-21 jeudi
Métro Montréal n°2020-05-21 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-21 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,1 Mo

  • Dans ce numéro : la Sainte-Cath partiellement piétonne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
métr journaimetro.com jeudi 21 mai 2020 Virus. La situation empire au Brésil Usine de cercueils dans la banlieue de Sao Paulo/AFP En recul en Europe, la pandémie de coronavirus qui a fait plus de 325 000 morts dans le monde accélère sa progression au Brésil où le gouvernement a recommandé mercredi l'usage de la chloroquine, une substance controversée également prônée par le président américain Donald Trump. « Notre pays est en train d'aller de mal en pis », résume Gilberto Ferreira, un retraité de Rio de Janeiro, alors que le bilan quotidien a culminé à 1 179 décès, contredisant l'optimisme du président Jair Bolsonaro qui ne cesse de minimiser la dangerosité du virus et de critiquer le confinement. ENVIRONNEMENT Priorité vert Diminuer l'usage des pesticides, promouvoir l'agriculture biologique, protéger un tiers des terres et mers de l'UE  : la 544 Comme le Brésil, le Chili, qui a franchi hier le seuil des 50 000 cas, pour 544 décès, connaît une accélération de la propagation. Sous la pression du dirigeant d'extrême droite, le ministère de la Santé a recommandé hier l'usage de la chloroquine et de son dérivé l'hydroxychloroquine pour les patients légèrement atteints de COVID-19. L'emploi de cet antipaludéen fait débat à travers la planète, ses effets n'ayant pas été prouvés à ce jour. AGENCE FRANCE-PRESSE Commission européenne a dévoilé hier ses projets pour défendre la biodiversité et une alimentation de qualité, non sans effrayer les agriculteurs et l'industrie phytosanitaire. AFPrmeastrophe naturelle redoutée en Asie Le cyclone Amphan, l'un des plus puissants à s'être formés depuis des années dans le golfe du Bengale, a frappé hier l'Inde et Le Bangladesh, qui ont préalablement évacué des millions de personnes. AFP Le point sur la pandémie dans le monde Pandémie. Nouveaux bilans et faits marquants  : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de la COVID-19 qui a fait plus de 325 000 morts dans le monde. « Tuerie de masse mondiale » Le président américain Donald Trump a encore haussé le ton sur la gestion du coronavirus par la Chine, affirmant qu'elle portait la responsabilité d'une « tuerie de masse mondiale ». Près de 5 millions de cas La pandémie a fait au moins 325 232 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles hier à 19h00 Men. Plus de 4 943 050 cas ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 92 583 décès pour 1 539 633 cas. Suivent le Royaume-Uni avec 35 704 morts, l'Italie (32 330), la France (28 132) et l'Espagne (27 888) morts. Le port du masque est désormais obligatoire dès six ans en Espagne./AFP Un nombre record de cas en une journée L'Organisation mondiale de la santé a fait état du plus grand nombre de nouveaux cas dans le monde en une seule journée depuis le début de la pandémie, disant craindre ses conséquences dans les pays les plus pauvres. Le G7 pourrait avoir lieu à Camp David Le président américain Donald Trump a évoqué hier la possibilité d'organiser le sommet du G7 en juin à Camp David, et non par visioconférence comme cela avait été décidé en raison du coronavirus. Emmanuel Macron « est disposé à se rendre à Camp David si les conditions sanitaires le permettent », a annoncé la présidence française. Relancer le tourisme En Italie, tous les aéroports pourront rouvrir à partir du 3 juin, a annoncé la ministre des Transports et des Infrastructures. Le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a fixé au 15 juin le début de la nouvelle saison touristique en Grèce, tandis que le ciel grec sera rouvert aux vols internationaux à partir du ter juillet. Enfants masqués en Espagne L'Espagne s'est résolue à Soyez informé soyez ranche avec Métro 3 façons de rester connecté jour tro. om Suivez l'actualité locale, nationale et internationale en temps réel. eseaux sociaux L'infolettre Restez informé et interagissez sur l'actualité de dernière minute. Abonnez-vous et recevez l'essentiel de l'actualité dans vos courriels. 1 sur 5 La Suède, qui se distingue par son approche plus souple et controversée face à la pandémie, a estimé que plus d'un habitant de Stockholm sur cinq pouffait avoir développé des anticorps contre le virus. rendre le port du masque obligatoire dès l'âge de six ans dans la rue ou dans les lieux publics quand il n'est pas possible de garder ses distances. Dettes reportées pour les pays pauvres Cuba a demandé à suspendre jusqu'en 2022 le remboursement de sa dette auprès du Club de Paris, alors que son économie subit l'impact de la pandémie, selon plusieurs sources diplomatiques. La chancelière allemande Angela Merkel a indiqué que la communauté internationale pourrait bientôt faire de nouveaux gestes pour soulager les pays les plus pauvres en matière d'endettement. Un chèque de 200 euros pour relancer l'économie Chaque Slovène va recevoir jusqu'à 200 euros (305$) en bons d'achat à dépenser dans les lieux d'hébergement et les restaurants, afin de relancer le tourisme de ce pays. AGENCE FRANCE-PRESSE si' métr Jou 6
journalmetro.com métr 117, Jeudi 21 mai 2020 7 CIMT 11 Un tableau d'Orange Julep aux enchères 4 Emblématique du paysage montréalais, le restaurant Orange Julep fait l'objet d'une oeuvre mise aux enchères au profit de Jeunesse au Soleil. C'est l'une des cinq toiles que l'artiste Andy Habib met en vente afin d'amasser des fonds - pour soutenir l'organisation qui se concentre sur raide alimentaire et médicale en cette période de pandémie. rafrnm La simplicité selon Jimmy Hunt Musique. Jimmy Hunt conjugue solitude, haïku, microbiote et indépendance d'esprit sur son quatrième album solo, Le silence, surprise bienvenue au coeur d'un « printemps pas comme les autres ». BENOITVALOIS-NADEAU bvabis-nadeau@journalmetro.com Depuis le début du confinement, les sorties musicales, littéraires ou cinématographiques sont généralement repoussées aux calendes grecques, faute de visibilité. L'iconoclaste Jimmy Hunt, lui, a décidé de prendre le chemin inverse. Le silence, son premier opus solo depuis Maladie d'amour, salué de deux Félix en 2014, a plutôt été devancé, de l'autourne à la mi-mai. « Tout était prêt pour le sortir, mais on attendait l'automne parce ce qu'on se disait qu'il ne contenait pas exactement des thèmes printaniers. Mais finalement, c'est un printemps pas comme les autres. Les gens ont le temps de se plonger dans des oeuvres », raconte au bout du fil l'auteur-compositeur-interprète. Peut-être aussi parce que Le silence est né dans un contexte qui ressemble beaucoup à celui dans lequel nous sommes tous plongés. Isolé dans sa maison de Maria, en Gaspésie, loin de ses proches et de la ville, le leader du groupe Chocolat a eu tout le temps voulu pour créer un album introspectif finement ciselé. « J'ai toujours créé dans une certaine solitude, mais cette fois-ci, c'était particulier parce que je n'avais pas l'espèce de bain social dans lequel je suis plongé en ville. Ç'a amené une autre dimension dans ma création, admetil. On se nourrit toujours de nos expériences sociales dans Jimmy Hunt a composé son quatrième album à Maria, sur les bords de la baie des Chaleurs. B P.—TRICE VÉZINA-BOUCHARD/COLLABORATION SPÉCIALE notre écriture. Moins on en a, plus on aborde les grandes questions métaphysiques et la nature de l'existence. Ça nous ramène à l'universel. » Derrière le dandy un peu fantasque qui chantait Motocross sur son premier album se cache-t-il donc un ermite ? « Ermite, ce n'est peut-être pas le bon mot. Le philosophe Emil Cioran a déjà écrit  : "l'ermite, c'est le sociable déçu". Au fond, le vrai ermite n'existe peut-être pas. Je dirais que j'aime le monde, mais que j'aime aussi avoir de l'espace et de la solitude. » Le silence est d'or De cet isolement volontaire est donc né un album pop folk, économe en temps et en mots. Selon nos calculs, l'ensemble des paroles remplirait l'équivalent d'une feuille mobile. La plus longue chanson fait 3 min. 16 sec., la plus courte 1 min. 6 sec. Le tout dure 25 minutes top chrono. Côté textes, les 10 morceaux rappellent par moment les haïkus, ces courts poèmes japonais. « Je veux que ma musique se rende aux oreilles intéressées, ça c'est certain. Mais je pense pas que de voir mon nom partout qui va aider à ça. Ma musique peut circuler d'elle-même. » Jimmy Hunt, auteur-compositeur-interprète, à propos de sa discrétion médiatique Plusieurs pièces ne tiennent qu'en quelques lignes comme Ambulance, qui raconte le décès subit de son père, (Ils ont transporté ton corps inanimé/Tu étais sans histoire à leurs yeux étrangers/Moi je sais que t'étais un dieu) ou encore La chute, qui ne tient qu'en deux phrases (En février la chute coule derrière son manteau bleu/Infatigable chorale sans spectateurs). Le chanteur du turbulent groupe rock Chocolat ne s'est peut-être pas transformé en maître zen, mais il reconnaît que l'exercice de concision lui a plu. « Souvent dans l'écriture, on part d'une phrase qui nous intéresse et on développe autour. Sur cet album, j'ai laissé tomber la phase où j'ajoutais du crémage. J'ai voulu ramener ça à l'essentiel. Je me demandais si l'émotion et le message passaient. Si je sentais que oui, je laissais le texte tel quel », illustre-t-il. « Si j'avais poursuivi l'écriture, j'aurais un peu endommagé l'idée profonde derrière ça. C'est devenu une forme d'exercice de style. Ça fait un album très court, mais j'ai l'impression que les images et l'essentiel sont là. » Humour et pudeur L'humour ironique de Jimmy Hunt n'est pas loin non plus, notamment sur Vieux amis qui, sur un air entraînant, témoigne de sa fascination pour ces micro-organismes qui peuplent nos intestins. « C'est un sujet qui m'intéresse vraiment, mais je trouvais drôle de parler d'intestins sur des accords qui rappellent ceux qu'utilisait Bruce Springsteen lorsqu'il chantait des grandes causes sociales. 11 nous trouble un peu ce deuxième cerveau dans notre ventre. C'est peutêtre une nouvelle façon de se demander  : "qui suis-je ? " », questionne-t-il sur un ton misérieux mi-blagueur. Lorsqu'il aborde des sujets plus sérieux comme le deuil, la nostalgie ou la perte, Jimmy Hunt se fait toutefois plus pudique, comme si les mots en disaient moins que le silence qui les entoure. Une direction logique pour un créateur discret qui a toujours laissé parler sa musique avant sa personne. « La pudeur, ce n'est pas nécessairement une censure, explique-t-il. Ça universalise les thèmes, ça rend le propos plus accessible à tout le monde et plus facile à s'approprier. » « Plus jeune, j'ai écrit des textes plus impudiques, mais ce n'est pas quelque chose que j'avais envie de refaire. Comme c'était des sujets très sensibles, j'avais envie de les aborder délicatement. Pour que ça ne devienne pas de l'exhibitionnisme. » ARTS VIVANTS Le FTA n'a pas dit son dernier mot "gbi JetilldW Les 22 spectacles de la 14'édition du Festival TransAmériques (FTA) ont dû être annulés à cause de la pandémie, mais l'événement d'arts vivants prend forme autrement en trois initiatives. Dès le 27 mai, le balado Habiter la vie offrira une série d'entretiens avec quatre « sages québécois ». En ligne, le directeur du festival Martin Faucher signe les carnets La vie est là, où il entraîne les lecteurs dans les coulisses de son travail. Par ailleurs, cinq artistes qui devaient présenter une oeuvre au festival, dont la chorégraphe Louise Lecavalier, se livrent dans les capsules Les moments FTA, en ligne sur le site d'ARTV. MÉTRO I CIRQUE DU SOLEIL Des conditions pour obtenir l'aide de Québec En échange d'un engagement financier dans la relance du Cirque du Soleil, le gouvernement Legault devra obtenir l'assurance que l'enracinement québécois de l'entreprise de divertissement sera maintenu. En plus de voir le siège social de l'entreprise demeurer au Québec, le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, a indiqué hier que les membres de la haute direction de l'entreprise de divertissement ainsi que son président du CA devront résider dans la province. M. Fitzgibbon souhaite également que la « propriété intellectuelle » demeure au Québec. LA PRESSE CANADIENNE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :