Métro Montréal n°2020-05-21 jeudi
Métro Montréal n°2020-05-21 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-21 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,1 Mo

  • Dans ce numéro : la Sainte-Cath partiellement piétonne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twltter Linkedin El Instagram stminfo UNE CHAUFFEUSE NOUS RACONTE SON TRAVAIL Être Là pour assurer des déplacements essentiels EN RÉPONDANT PRÉSENTS TOUS LES JOURS, ILS FONTTOUTE LA DIFFÉRENCE POUR PLUSIEURS MILLIERS DE PERSONNES QUI COMPTENT SUR EUX POUR SE RENDRE AU TRAVAIL ET OEUVRER DANS LES SECTEURS ESSENTIELS. DANS LES PROCHAINES SEMAINES, NOUS VOUS PRÉSENTERONS QUEL- QUES PORTRAITS D'EMPLOYÉS DE PREMIÈRE LIGNE À LA STM. AUJOURD'HUI, NOUS VOUS SUGGÉ- RONS DE PORTER LE COEUR STM POUR ANNIE DAUDELIN, CHAUF- FEUSE DE MINIBUS DE NOTRE SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ. « Pour moi, c'est l'être humain avant tout. Je travaille au Transport adapté parce que j'aime le monde ». C'est ainsi qu'Annie Daudelin, chauffeuse de minibus à notre service de transport adapté, explique son choix de carrière. La proximité est grande entre un client et un chauffeur du transport adapté, comme, par exemple, lorsque le chauffeur met et retire les attaches qui immobilisent le fauteuil roulant d'un client. « C'est certain qu'au début, je me suis questionnée sur ma capacité à traverser une crise comme celle-là, explique Annie, mais je me suis rapidement aperçu qu'il fallait que j'aide. » Les chauffeurs du Transport adapté offrent en effet un service de transport sécuritaire pour des déplacements essentiels, voire vitaux pour certains clients. Chaque fois, ils appliquent les recommandations nécessaires pour éviter toute contamination tant pour eux que pour leurs clients. Au Transport adapté, les déplacements se font en minibus, et via les services d'intermédiaires de taxi, dans des voitures adaptées ou des berlines. Puisque leur habitacle est plus grand, les minibus comme ceux qu'Annie conduit transportent habituellement plusieurs clients à la fois. Mais avec la crise sanitaire, des ajustements ont dû être apportés, comme de limiter les voyages à un client par véhicule, pour éviter les risques de contagion. Annie voit cette nouvelle réalité avec philosophie  : « Ça me permet de concentrer toute mon attention sur chaque client, à chaque voyage », explique trf celle pour qui le contact humain est au coeur de son travail. Dans un minibus du transport adapté, le chauffeur doit installer et retirer les attaches qui immobilisent un fauteuil roulant pendant le transport. EMBARQUEZ DANS LE MOUVEMENT EN PORTANT LE COEUR... Vous afficherez bien sûr votre solidarité pour les employés de la STM et tous ceux qui, comme eux, continuent de prendre soin de Montréal dans cette période particulière. Et... vous démontrerez également votre engagement à respecter les règles d'hygiène afin d'assurer la sécurité de tous ! I » stm info ENVERS DU DÉCOR Des essais aérauliques pour préparer des chantiers futurs LORSQU'UN CHANTIER SE MET EN BRANLE DANS LE RÉSEAU DU MÉTRO, ON LE PLANIFIE MINUTIEUSEMENT DEPUIS DES MOIS, VOIRE PARFOIS DES ANNÉES. OUTRE LA PRÉPARATION DES PLANS ET DEVIS, NOTRE ÉQUIPE D'INGÉNIERIE RÉALISE CHAQUE PRINTEMPS DES ESSAIS AÉRAULIQUES SUR DES POSTES DE VENTILATION MÉCANIQUE (PVM). VOUS AVEZ DIT « AÉRAULIQUE » ? La science de l'aéraulique est une branche de l'ingénierie mécanique, consacrée au domaine de la ventilation, visant à maintenir le confort et la sécurité dans le réseau du métro. En effet, les PVM permettent notamment, en cas d'incident, de maîtriser les mouvements de fumée, de fournir une route d'évacuation sûre aux clients et un chemin d'accès sécuritaire aux pompiers. POURQUOI EFFECTUER DES ESSAIS ? Les essais qui seront menés au cours des prochaines semaines consistent à mesurer la vitesse de déplacement de l'air, lors de l'application de divers scénarios de ventilation d'urgence. Pour être parés à toutes éventualités, nous réaliserons des simulations, afin d'harmoniser la configuration des chantiers futurs, aux scénarios de ventilation existants. Afin d'obtenir des résultats concluants, le métro ne doit pas être en fonction pendant les essais, puisque le mouvement des trains entraînerait un déplacement d'air qui viendrait fausser les données. C'est pour cette raison que les tests doivent être menés de nuit, alors que le métro est fermé. Nous planifions la tenue de ces tests la nuit du 22 au 23 mai, 5 au 6 juin et 19 au 20 juin 2020, afin de réduire l'impact sur la qualité de vie des personnes résidant à proximité de nos installations. Un coeur qui voyage Découpez-le, portez-le et joignez le mouvement. stminfo/cœur
M ét ri"% `17/journaimetro.com Jeudi 21 mai 2020 AC Mai De la verdure pour les citoyen, Quelque 3,3 hectares d'espaces boisés dans Rivièredes-Prairies, convoités par un promoteur, appartiendront à la Ville de Montréal Ils représentent une occasion à venir pour les citoyens de profiter de verdure en milieu urbain. Il est situé entre Saint-Jean-Baptiste et la 86e rue, au nord du boulevard Perras. MÉTRO ^e'Saint-Catherine Ouest partiellement piétonne Déconfinement. Cet été, la Ville de Montréal piétonnisera la rue Sainte-Catherine Ouest la fin de semaine afin de faciliter le respect de la distanciation physique sur cette artère après le déconfinement de la métropole. iCe.. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauft@journahetro.com Vendredi dernier, au moment du dévoilement du plan de déplacements estival de la Ville, la mairesse Valérie Plante avait déjà indiqué que la rue Sainte-Catherine Ouest ferait l'objet d'un réaménagement, sans les détailler. Mme Plante, qui dirige aussi Ville-Marie, a toutefois donné quelques précisions à cet égard hier durant la séance du comité exécutif. La Ville entend « transformer » l'artère commerciale entre la rue Metcalfe et l'avenue Atwater. Ce tronçon d'environ 1,6 km deviendra entièrement réservé aux piétons le week-end. Le reste de la semaine, une voie sur deux sera retranchée aux OUTREMONT Stationnements discutés Alors qu'un nouveau rapport suggère d'imposer un « moratoire partiel » sur l'application du nouveau règlement sur le stationnement dans Outremont, des citoyens et des élus somment l'arrondissement de s'engager à respecter les recommandations de la firme externe qu'il a luimême mandatée. mÉnto (C) La rue Sainte-Catherine Ouest/JOSIE DESMARAIS/MÉTRO automobilistes afin de laisser plus de place aux piétons sur l'artère commerciale. « Les trottoirs du côté nord sur la rue Sainte-Catherine Ouest seront agrandis. Il va rester une voie de circulation sur Sainte-Catherine Ouest, sauf la fin de semaine, où ce sera entièrement piéton », a indiqué Mme Plante. Des employés de la Ville commenceront d'ailleurs dès la semaine prochaine à mettre en place les installations temporaires à cette fin. « Métamorphose » nécessaire La Ville a pris cette décision en collaboration avec la société de développement commercial (SDC) Destina- tion centre-ville. Celle-ci souhaitait faciliter le respect de la distanciation physique sur ce tronçon de l'artère en prévision de la réouverture des commerces ayant pignon sur rue dans le Grand Montréal, le 25 mai. Par ailleurs, la Ville rendra de nouveau la rue Sainte-Catherine Est piétonne cet été, tout comme le Quartier des spectacles. C'est donc « un bon gros tronçon » de l'artère qui sera exempte de voitures la fin de semaine, a souligné la mairesse. « Tout ça s'inscrit dans notre démarche pour encourager le transport actif et collectif dans l'arrondissement du centre-ville », a dit Mme Plante. IMMOBILIER Pause sur les loyers commerciaux Le premier ministre Justin Trudeau invite fortement les propriétaires d'espaces commerciaux à adhérer au programme fédéral qui sera lancé la semaine prochaine et qui accordera aux petites entreprises une pause dans le loyer du mois à venir et qu'elles sont censés payer dans quelques jours. pc Les salons de coiffure de Montréal rouvriront plus tard Québec a choisi de rouvrir progressivement les salons de coiffure de la province à compter du ler juin, sauf à Montréal et dans la MRC de Joliette, où une date reste à déterminer. Les soins de santé privés, comme les dentistes, pourront être à nouveau offerts partout au Québec à compter du ejuin.Pc « C'est là où il y a la plus forte concentration de commerces du centre-ville. » Émile Roux, de Destination Centre-Ville, ajoutant que cette « métamorphose » de l'artère est indispensable en prévision du déconfinement. Multiplication des rues piétonnes Plusieurs autres rues deviendront également piétonnes cet été, notamment une partie de la rue de la Commune Est, dans le Vieux-Montréal. Il y a aussi la rue Wellington, dans Verdun, de même que l'avenue du Mont-Royal, sur le Plateau-Mont-Royal. Mardi, des commerçants ont fait part de leurs inquiétudes à Métro face à la multiplication des pistes cyclables et des rues piétonnes. Ils craignent de manquer d'espaces de stationnement pour exploiter leurs établissements. Chez Destination Centre- Ville, on assure avoir pris en compte les préoccupations des commerçants de la rue Sainte- Catherine Ouest à cet égard. En tout, la Ville aménagera cet été 200 km de voies sécuritaires temporaires pour les piétons et les cyclistes dans différents secteurs de la métropole. PROFILAGE Nouvelle plainte au SPVM Des organismes pressent le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de cesser de faire du profilage, alors que celui-d fait l'objet d'une plainte pour une intervention jugée « excessive » auprès d'une femme autochtone le 3 mai dernier, dépêchant 17 policiers pour intervenir au square Cabot. per » Crise Le coussin financier de BIXI ne suffira pas L'excédent accumulé par BIXI Montréal l'an dernier à la suite d'une nouvelle saison record risque de ne pas être « suffisant » pour combler les pertes engendrée par la crise du coronavirus sur les activités des vélos en libre-service. L'organisme a dévoilé hier matin son rapport financier pour l'année 2019. Celui-ci fait état d'une croissance de 8% de l'achalandage pour un total de 5,8 millions de déplacements réalisés en sept mois l'an dernier. Cette saison, la plus achalandée de son histoire, a permis à BIXI d'encaisser un excédent de près de 594 000$, soit un peu plus de 4% de son budget. « Au 31 décembre [2019], on termine l'année en excellente situation financière », s'est réjouie hier matin la présidente du conseil d'administration de l'organisme, Marie Elaine Farley. Cette dernière, qui quittera bientôt son poste, a présenté ce rapport aux élus du comité exécutif dans le cadre de leur séance hebdomadaire. Un excédent « insuffisant » L'organisme, qui a signé une nouvelle entente de 10 ans avec la Ville l'an dernier, appréhende toutefois des Station BIXI PABLO ORTIZ/ARCHIVES MÉTRO « Ça donne un petit coussin, mais ce ne sera pas suffisant. Nos excédents nous servent à financer notre croissance. » Christian Vermette, directeur général de BIXI Montréal baisses de revenus importantes cette année en raison de la pandémie. Des pertes que le surplus accumulé l'an dernier ne saura combler. Actuellement, l'organisme souffre notamment d'un manque de clients. À la fin du mois d'avril, l'achalandage quotidien du service avait chuté de plus de moitié par rapport à la même période l'an dernier. ZACHARIE GOUDREAULT Commerces moins accessibles Alors que certains magasins se réjouissent de voir les artères commerciales interdites aux voitures, le propriétaire de Milano regrette de ne pas avoir été consulté pour cette décision et craint que cela ne restreigne l'accès à son commerce./ARCHIVES MÉTRO 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :