Métro Montréal n°2020-05-15 vendredi
Métro Montréal n°2020-05-15 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-15 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : congé scolaire jusqu'en septembre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Découvrez le plaisir de lire vot actualité autrement e JI 1 11M Nos infolettres vous suivent partout. Abonnez-vous sur journalmetro.com métr journalmetro.comil métr `17, ONTARIO Début du diewrielfillerrIPnt Les Ontariens pourront dès la semaine prochaine aller magasiner, jouer au golf et faire soigner leur chien, mais ils ne pourront pas rendre visite à leur famille, a annoncé hier le premier ministre Doug Ford. Alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 continue de baisser en Ontario, c'est donc autour du long congé de La mi-mai que s'amorcera dans cette province le déconfinement, qui prévoit la reprise de certaines chirurgies électives et les consultations en personne. pc PARCS NATIONAUX Rouverture partielle le ter juin Un grand nombre de parcs nationaux fédéraux et de lieux historiques vont rouvrir partiellement le mois prochain afin d'accueillir des visiteurs en journée, mais le ministre de l'Environnement Jonathan Wilkinson a invité les Canadiens à ne visiter que les endroits près de chez eux. Le gouvernement fédéral a fermé ses 46 parcs nationaux et ses 171 lieux nationaux historiques, le 25 mars, dans le cadre des mesures d'urgence sanitaire visant à limiter la propagation du coronavirus. PC PÊCHE Ottawa annonce une aide Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé une aide de près 470 M$ pour soutenir l'industrie canadienne de la pêche. Les pêcheurs du pays ont été eux aussi durement affectés par la COVID-19. La Prestation aux pêcheurs pourra couvrir jusqu'à 75% des pertes, jusqu'à concurrence de 10 000 $, pour les pêcheurs qui auront connu une baisse de revenus de 25% au cours de la présente saison. PC journalmetro.com Week-end 15-18 mai 2020 ACTUALITÉ 4 Front uni contre les géants du web Médias. Des agences de publicité et des médias locaux unissent leurs forces pour s'attaquer à l'effritement des revenus publicitaires qui frappe durement le monde de l'information, particulièrement dans le contexte de la COVID-19. Au coeur du problème  : les géants du web — plus communément appelés les GAFAM — qui accaparent plus de 80% des parts de marché du Québec. « Le financement des médias est problématique depuis longtemps, mais s'est accentué depuis le début de la pandémie. En ce moment, seulement 14% des budgets médias numériques des annonceurs sont alloués aux médias d'ici, alors que le reste est dédié aux plateformes mondiales. » Ce sont les mots du Manifeste pour des pratiques médias responsables, lancé hier par l'Association des agences de communication créative (A2C) et le Conseil des directeurs médias du Québec (CDMQ), deux des plus gros publicitaires du Le groupe PolySeSouvient, qui prône un contrôle plus strict des armes à feu, croit que permettre aux propriétaires de conserver les armes récemment interdites par le gouvernement canadien faciliterait la tâche à un futur gouvernement de lever ladite interdiction dans l'avenir. Dans une lettre adressée au ministre de la Sécurité publique, Bill Blair, le groupe prie le gouvernement libéral de mettre sur pied un programme obligatoire de rachat d'armes d'assaut La baisse des revenus publicitaires est observée depuis une dizaine d'années dans les médias locaux du Québec./ARCHIVES MÉTRO « Les médias se battent contre des géants, dans un marché plus petit. C'est sûr que les défis technologiques et financiers sont grands. » Dominique Villeneuve, présidente de l'A2C Québec. Les deux groupes veulent doubler la part des budgets numériques consacrés aux groupes de presse locaux d'ici 2023, ce qui « insufflerait » plus de 200 M$ chaque année dans l'écosystème québécois. « Il faut mener des actions sur tous les fronts pour éveiller la conscience de la communauté d'affaires. Ce n'est pas le travail d'une seule agence ou d'un annonceur. Ce qu'on lance, c'est un mouvement. On veut entamer une discussion de fond », explique la PDG Le gouvernement de Justin Trudeau a interdit un certain nombre d'armes, plus tôt ce mois-ci, précisant qu'elles avaient été conçues pour le champ de bataille, pas pour le champ de tir ou pour la chasse. L'interdiction couvre quelque 1 500 modèles d'armes d'assaut, ce qui signifie qu'elles ne peuvent plus légalement être utilisées, vendues ou importées. Les Libéraux ont proposé un programme qui permettrait aux propriétaires ac- d'A2C, Dominique Villeneuve. Simultanément, une vingtaine de médias et d'éditeurs, dont La Presse, Radio-Canada, Québecor, Le Devoir et Métro Média, ont lancé en début de journée le site NosMediasLocaux.org, qui regroupe déjà plus de 300 entreprises québécoises. « On va en ajouter beaucoup dans les semaines à venir », dit son porte-parole, Patrick Lauzon. Il parle d'une forme de « panier bleu » pour l'industrie. A terme, jusqu'à 500 entreprises médiatiques de k province y seront intégrées. Sécurité Le rachat des armes prohibées devrait être obligatoire La mesure avait été applaudie par PolySeSouvient, composé d'étudiants et de diplômés de l'École polytechnique de Montréal, où un homme a tué 14 femmes en 1989. tuels de recevoir une compensation s'ils rapportent ces armes, ou encore de les conserver en vertu d'une clause grand-père qui reste à être rédigée. LA PRESSE CANADIENNE
Habitation, L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a décelé plusieurs angles morts dans le projet de règlement d'inclusion en matière de logement de la Ville de Montréal. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauft@journahnetro.com L'administration de Valérie Plante garde toutefois le cap sur la date d'entrée en vigueur de celui-ci alors que la crise du coronavirus vient exacerber les besoins sur le marché locatif. L'OCPM a rendu public hier un volumineux rapport qui représente la conclusion d'une vaste consultation publique à laquelle ont participé plus de 1000 Montréalais de septembre à octobre dernier. Celle-ci portait sur le projet de règlement pour une métropole mixte de la Ville, dont l'entrée en vigueur est prévue en janvier 2021. Celuici, communément appelé « 20- 20-20 », prévoit de réclamer aux promoteurs immobiliers d'indure jusqu'à 20% de logements sociaux, 20% de logements familiaux et 20% de logements abordables dans leurs projets. Exode vers la banlieue Le rapport démontre à quel PARC-EXTENSION Alors qu'une clinique mobile sera déployée la semaine prochaine dans Parc- Extension, un député de Québec solidaire appelle les autorités de Santé publique à y adapter leur approche pour dépister davantage. Selon Andrés Fontecilla, la proportion élevée de personnes qui travaillent dans les champs agricoles et les usines appelle à des mesures « fortes ». rems'k e'etellÉt eea 16=111W -1 à ii 1111'Un logement sur le Plateau Mont-Royal/ARCHIVES ISTOCK,rm,ea...mlmana. « L'investissement dans le logement social va permettre cette relance [économique], qu'on souhaite plus équitable et durable pour la métropole. » Robert Beaudry, responsable de l'habitation à la Ville point ce règlement divise les groupes communautaires et les promoteurs immobiliers. Les premiers trouvent que ce règlement ne va pas assez loin pour faire face à la crise du logement. Les seconds brandissent pour leur part la menace d'un exode vers le banlieue des projets immobiliers ainsi qu'une augmentation du coût d'achat des logements qui ne seront assujetties à ce règlement, ce dernier risquant de faire monter le coût du projet. À cet égard, l'OCPM recommande que la Ville s'assure que l'ensemble des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) développent une vision commune en matière d'habitation. AIDE RÉGIONALE FoDRà la racrnilccp Ottawa semble vouloir utiliser l'aide financière aux régions, annoncée mercredi, comme un baume à une multitude de problèmes. Le FARR, Fonds d'aide et de relance régionale, rend 211 M$ disponibles pour le Québec. Hier, c'est vers ce FARR que les ministres dirigeaient les députés de l'opposition qui soulevaient les problèmes des entreprises de leurs régions. PC ACTUALITÉ 5 Montréal planche sur le « 20-20-20 » « On a une administration qui dit vouloir attirer les familles à Montréal, mais son règlement entraînera une diminution des mises en chantier à Montréal et une augmentation en banlieue. Cette diminution de l'offre provoquera à son tour une hausse des prix, ce qui aura pour effet d'accentuer l'exode vers la banlieue, qui est déjà important », a réagi hier le chef d'Ensemble Montréal, Lionel Perez. Ce dernier demande à la Ville de « suspendre » l'entrée en vigueur de ce règlement le temps d'avoir corrigé cette situation. Le responsable de l'habitation à la Ville, Robert Beaudry, assure que des démarches sont en cours pour définir une telle vision commune dans la région. ÉPANDAGES maintani IP La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM) fait volte-face  : des épandages auront finalement lieu pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette dans les forêts de quatre régions de l'est du Québec, mais sur une bien moindre superficie que ce que prévoyait le programme initial. pc La maladie à coronavirus (COVID-19) cause une infection respiratoire pouvant comporter les symptômes suivants : Fièvre Toux O mil Difficultés respiratoires On continue de se protéger. Éternuez dans Lavez Gardez vos votre coude vos mains distances Portez Limitez vos un masque déplacements (si à moins de 2 mètres) Québec.ca/coronavirus 514 644-4545 Votre Je gouvernement Québec Li  : 311



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :