Métro Montréal n°2020-05-12 mardi
Métro Montréal n°2020-05-12 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-12 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : Montréal, source d'inquiétudes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
MONTRÉAL Mardi 12 mai 2020 journalmetro.com Page 3 Gérer les conflits Un fascicule pour aider à désamorcer les tensions en ces temps difficiles. page 8 CULTURE QUAND LE THEATRE SE DÉCONFINE Pour briser l'isolement, Drôldadon se produit dans les cours des HLM de Rosemont page 7 Les travaux du REM ont repris hier, entraînant la fermeture du tunnel du mont Royal et le déploiement de moyens de transport de remplacement pour les lignes de train de banlieue de Deux-Montagnes et de Mascouche./JOSIE DESMAIIAIS/14.TRO Métro vous encourage à acheter bleu Ensemble, soutenons l'économie d'ici ! Montréal, source d'inquiétudes COVID-ii Déjà repoussée à deux reprises, la date du deconfinement de Montréal, fixée au 25 mai, pourrait l'être une fois de plus, si nécessaire, a dit le premier ministre François Legault, hier. Cherchant à se faire rassurant, le premier ministre a affirmé qu'il ne prendrait « pas de risque » et que le processus de déconfinement des commerces, des entreprises, des garderies et des écoles se ferait au moment jugé opportun dans la métropole et ses banlieues, où le virus de la COVID-19 frappe de plein fouet « C'est pas impossible que ce soit repoussé plus tard », a-t-il dit, évoquant même la possibilité que les écoles primaires montréalaises ne soient pas rouvertes avant le ter septembre. En conférence de presse, M. Legault a admis que la situa- Soyez informé, soyez branche avec Me ro 3 façons de rester connecté journalmetro.com Réseaux sociaux L'infolettre Suivez l'actualité Restez informé et Abonnez-vous interagissez tion dans le Grand Montréal était « inquiétante » et hors de contrôle, tandis que le portrait paraissait plus stable dans le reste du Québec, où le déconfinement s'est poursuivi hier avec la réouverture des écoles primaires, des garderies et des entreprises manufacturières. Quant à la situation dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), où la grande majorité des décès attribuables à la COVID-19 surviennent, le premier ministre a fait son mea culpa, admettant que le gouvernement était « mal préparé » à affronter une crise sanitaire de cette ampleur. Il est revenu sur les résultats de deux études de l'Institut national de santé publique (INS- PQ), rendues publiques vendredi après-midi, qui arrivent aux deux mêmes condusions, soit qu'en région, la pandémie est sous contrôle, mais qu'à Montréal, elle ne l'est pas et qu'elle est même inquiétante, annonçant une explosion du nombre de cas, d'hospitalisations et de décès, selon le scénario d'un déconfmement hâtif. jeurnalmetro.corn 85 De dimanche à hier, le Québec a enregistré 85 décès (dont 82 dans la seule région de Montréal) attribuables au virus, pour un total de 3 013 décès depuis le début de la crise sanitaire. Mais ce scénario est hypothétique, a insisté le premier ministre. « Le scénario qui a été déposé par l'INSPQ n'arrivera jamais », a-t-il prédit, ajoutant que son gouvernement n'ouvrira pas « les commerces, pis les écoles, si la situation est comme ça » à Montréal. M. Legault a rappelé que la majorité des cas d'infections et, surtout, de décès étaient localisés dans le Grand Montréal. C'est pourquoi la Santé publique a reporté la réouverture des commerces, des écoles et des services de garde du Grand Montréal au 25 mai. « On va suivre la science », a assuré le chef du gouvernement, avant de fixer une nouvelle date sur le calendrier. LA PRESSE CANADIENNErnétr Jour



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :