Métro Montréal n°2020-05-11 lundi
Métro Montréal n°2020-05-11 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-11 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : des risques de conflits après la pandémie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
métr journaimetro.com Lundi 11 mai 2020 OPINIONS Des outardes en balade Ce couple d'outardes, aussi appelées bernaches du Canada, a été photographié avec ses petits au Parc-nature de l'île-de-la-Visitation, hier./COLLABORATION SPÉCIALE, SYLVIO LE BLANC Faites-nous découvrir vos activités de confinement ! Pâtisserie, couture, jardinage, coloriage... Le confinement semble inspirer les plus créatifs d'entre vous, petits et grands. Faites nous parvenir vos créations en photos à opinions@journalmetro.com, elles seront peut-être publiées dans cette page. Au plaisir de les découvrir ! TRIBUNE LIBRE La pandémie a généré un abondantcourrierdes lecteurs.Envoici quelques uns. Lettre au premier ministre et à la ministre de la santé Depuis plusieurs semaines, la pandémie de la COVID-19 a plongé le Québec dans une situation d'urgence sanitaire. Des mesures spéciales ont été décrétées par le gouvernement afin de protéger la population, notamment les personnes vulnérables et celles qui sont les plus à risque en cette période pandémique. Conscients de l'extrême gravité de la situation, les ordres professionnels de la Table des ordres du domaine de la santé mentale et des relations humaines se sont immédiatement engagés dans une collaboration particulièrement soutenue et appréciée avec le ministère de la Santé et des Services sociaux. La mise en place d'actions, tant par le Ministère que par les ordres individuellement, a eu pour effet de répondre à certains besoins de nos professionnels afin de leur permettre d'effectuer leur travail en dépit de ce nouveau contexte difficile 1...]. Beaucoup a été fait. Beaucoup reste à faire. Depuis plusieurs semaines, nos membres sont auprès des enfants, des parents, des personnes âgées, des patients. [...] Pendant qu'ils aident des gens, ils ont eux-mêmes besoin d'aide, de soutien psychologique. Chaque jour, nous recevons des messages de leur part, des appels au secours. Le cumuldu stress et de l'anxiété mène à une détresse palpable qui augmente constamment. Nos membres se sentent seuls, voire abandonnés. Qui plus est, alors qu'il manque plus de 11 000 personnes dans le réseau de santé et services sociaux, l'épuisement est un autre facteur qui aggrave la condition psychologique de celles et ceux qui sont encore en poste. La crise perdure et rien ne permet d'entrevoir sa fin dans un avenir proche, d'autant qu'une deuxième vague de la pandémie est anticipée. Notre mandat est d'assurer la protection du public Cette protection passe sans contredit par la stabilité émotion- nelle des professionnels qui prodiguent des soins et des services à la population dans plusieurs milieux différents. Nous devons vous signaler que nous sommes inquiets pour la santé mentale, non seulement de nos membres, mais aussi pour la santé psychologique de l'ensemble du personnel qui oeuvre dans le réseau. Monsieur le premier ministre et madame la ministre, vous reconnaissez la détresse des Québécoises et des Québécois. Votre annonce de financement pour rehausser l'accès aux services psychosociaux et aux servies en santé mentale pour la population en est un exemple probant et nous tenons à saluer cette initiative gouvernementale. Comme vous l'avez vous-mêmes répété, la santé mentale est une Des communications qui n'oublient personne La crise sanitaire actuelle a entraîné la transmission d'une avalanche d'informations de la part du gouvernement concernant les consignes de santé publique et les mesures d'aide financière d'urgence. Nous comprenons la nécessité d'utiliser tous les moyens possibles pour bien informer la population. Pourtant, une bonne part de l'information transmise demeure inaccessible pour les personnes peu alphabétisées. [...] Nous souhaitons vous rappeler qu'au Québec, plus de 1 million d'adultes de 16 à 65 ans ont de grandes difficultés en lecture, en écriture et en calcul. C'est donc un adulte sur cinq qui peine à comprendre le langage souvent complexe des spécialistes et des représentants du gouvernement. Dans ce contexte, les groupes d'alpha- priorité dans la crise que vivent de plus en plus les personnes mises à contribution dans la lutte pour contrer la pandémie. [...] Les enjeux de santé mentale requièrent du dépistage et des interventions précoces pour lesquels nos membres sont prêts à intervenir. Or, dans un souci de protection du public, et considérant que le plan d'action sur les services psychosociaux et de santé mentale ne précise pas clairement les modalités pour soutenir les intervenants, nous vous demandons une reconnaissance particulière de leur détresse, de l'usure induite par ce contexte pour le personnel du réseau qui est en première ligne, et ce, par la mise sur pied de services de soutien psychologique de proximité. Les programmes d'aide aux employés répondent à certains besoins et les services du 811 sont utiles. Cependant, la situation exceptionnelle actuelle commande davantage de mesures d'aide tout près et sur leurs lieux de travail du personnel Ces services de soutien à la santé mentale doivent être significatifs dans le quotidien des professionnels qui doivent recevoir et ressentir le message qu'on s'occupe également d'eux. Nous reconnaissons les efforts et les initiatives que votre gouvernement a déjà mis en place afin d'aider le personnel du réseau [...]. Toutefois, nous avons des échos du terrain à savoir qu'il y a encore bétisation populaire ont rapidement réagi afin de soutenir les personnes peu alphabétisées de leur communauté. Plusieurs ont entrepris de vulgariser l'information provenant de sources gouvernementales afin de s'assurer que les termes et les concepts utilisés par le gouvernement sont bien compris. En effet, des concepts tels que « la distanciation sociale », le besoin « d'aplanir la courbe » ou le « déconfinemen » peuvent être abstraits pour plusieurs. Plus encore, de nombreux adultes peu alphabétisés ne sont pas à l'aise avec l'utilisation des technologies ; ils peinent à naviguer sur internet tant pour accéder aux différents services gouvernementaux que pour faire des achats en ligne. Enfin, plusieurs n'ont tout simplement pas accès à internet à partir de la maison. Par conséquent, les groupes d'alphabétisation populaire ont dû soutenir les personnes pour leur permettre d'avoir accès aux différents services. Ils ont aussi dû intervenir auprès de commerçants locaux pour les sensibiliser à la réalité des personnes en situation de pauvreté, dont un nombre important ont de beaucoup de besoins à combler, et que le lien se fait difficilement entre les offres de soutien et l'utilisation de ces ressources sur le terrain qui sont à géométrie variable dans les établissements. Comme ordres professionnels du domaine de la santé mentale et des relations humaines, nous vous offrons de collaborer activement, avec vos équipes, à la recherche de solutions et de moyens pour soutenir celles et ceux qui sont au front dans le contexte qui prévaut. Le temps presse ; il faut développer des initiatives concrètes et les mettre en place rapidement, avant qu'il ne soit trop tard. Nous suggérons la création, par votre Ministère, d'un comité de vigie afin de recenser les meilleures pratiques qui se déploient sur le terrain et de partager les initiatives probantes dans le milieu. En outre, nous proposons que des « groupes d'urgence mobiles » soient désignés localement, selon les territoires, pour intervenir là où les besoins sont les plus criants. Cette semaine est dédiée à la santé mentale ; il faut agir rapidement pour contrer ce mal. Vous pouvez compter sur notre entière collaboration ; il ne manque plus que votre signal. MAURIL GAUDREAULT ET 10 AUTRES SIGNATAIRES DE LA SANTÉ MENTALE ET DES RELATIONS HUMAINES grandes difficultés avec l'écrit. 1...] Dans la perspective de réussir collectivement le « déconfinement », il est essentiel que toutes les citoyennes et tous les citoyens comprennent l'ensemble des consignes qui seront données. Ainsi, [le] gouvernement doit s'appliquer à utiliser un langage simple et clair qui soit accessible à l'ensemble de la population, tant à l'oral qu'à l'écrit. [...] Enfin, nous tenons à rappeler que de nombreux adultes peu alphabétisés sont aussi en situation de pauvreté. Ainsi, nous vous demandons d'adopter rapidement des mesures visant à fournir une aide financière d'urgence pour toutes les personnes qui ne sont pas admissibles aux programmes actuellement offerts. [...] FRANÇOIS BRASSARD, REGROUPEMENT DES GROUPES POPULAIRES EN ALPHABÉTISATION DU QUÉBEC L'actualité vous fait réagir ? Écrivez-nous ! opinions@ journalmetro.com 6
métr journalmetro.com Lundi 11 mai 2020 C1112 11"" Cannes président du jury en 2021, ont indiqué hier ses responsables. ilFP espère toujours Spike Lee Le Festival de Cannes, qui devait prendre son envol demain, espère garder le réalisateur américain Spike Lee, président de l'édition annulée cette année pour cause de coronavirus, comme De toutes les couleurs Télé. Bienveillance, empathie, douceur et humour (gracieuseté de Marc Labrèche) étaient au menu de l'émission spéciale Une chance qu'on s'a, présentée à TVA et à Télé-Québec hier soir. MARIE-LISE ROUSSEAU mirousseau@journalmetro.com L'équipe de Productions Déferlantes avait la mission de créer une émission québécoise rassembleuse, à l'image des événements One World Together At Home et Stronger Together/Tous ensemble qui ont eu lieu dans les dernières semaines. Ici encore, l'objectif était de célébrer la solidarité dans la lutte contre la COVID-19. L'événement visait aussi à recueillir des dons pour les organismes Les Petits Frères et SOS violence conjugale, qui apportent du soutien aux personnes vulnérables. On peut toujours donner sur unechancequonsa.quebec. Contrairement à la formule chacun-chez-soi-filmé-avec-lesmoyens-du-bord des autres événements, Une chance qu'on s'a a porté une attention particulière à sa facture visuelle. L'animation et la plupart des performances musicales ont ainsi été tournées en studio, dans le respect des règles de distanciation sociale. Les artistes se produisant à l'extérieur ainsi que d'autres segments ont aussi été filmés par des professionnels. Comme quoi, on peut produire de la télé de qualité malgré les contraintes actuelles. Autre point en faveur d'Une chance qu'on s'a  : la suite dans les idées entre les différents segments de l'émission. Par exemple, après que Marc Labrèche eut lancé à la blague  : « Vive les arts, et pourquoi pas, vive l'agriculture ! » la chef Colombe St-Pierre a parlé d'alimentation, avant d'introduire la performance de J'ai mangé trop de patates frites de Bleu Jeans Bleu. Plus de 80 personnalités ont Plus de 80 artistes ont participé à l'émission spéciale Une chance qu'on s'a, dont Sarah-Jeanne Labrosse, Charlotte Cardin, Pierre-Yves Lord et Les Trois Accords./PRODUCTIONS DÉFERLANTES/COLLABORATION SPÉCIALE participé à ce rassemblement de 90 minutes, dont une majorité d'artistes. Le premier ministre François Legault leur a d'ailleurs dédié ses « remerciements du soir »  : « Merci de continuer à nous faire rêver, merci de mettre de la beauté dans nos vies. » Pour tous les goûts On craignait une surdose de ballades au rayon musical. Heureusement une variété de styles a été mise de l'avant. Du côté de la pop vitaminée, on a eu droit à Sunshine de SOMMM, nouveau projet d'Ariane Moffatt et d'Etienne Dupuis-Cloutier, question de faire danser les finissants du secondaire qui n'auront pas de bal. On a aussi pu bouger sur Ej feel zoo de Radio Radio, chanté en clin d'oeil aux parents de famille nombreuse, et sur Cinq à sept de Koriass, qui a rappé son tube dans les rues de Québec. Au rayon de la douceur, on se souviendra de la touchante performance de Marie-Pierre Arthur et de Charlotte Cardin pour souligner la &te des Mères, qui avait lieu hier. Leur medley a été précédé d'un sympathique segment dans lequel Guylaine « Moi d'ordinaire, j'ai l'air de Maripier Morin, mais j'ai dû faire avec les moyens du bord. » Marc Labrèche, un des six animateurs de la soirée au sujet du fait que les artistes doivent se coiffer et se maquiller eux-mêmes pour la télévision. Tremblay, Dave Morissette et Kim Thily ont offert des fleurs à des mères en confinement Parmi les autres interprétations émouvantes, on note celle de Claude Dubois qui a dédié Besoin pour vivre aux travailleurs de la santé et celle des Soeurs Boulay, qui ont chanté en plein air la très à propos Je rêve. De grands artistes nous ont gratifiés de leur présence pour ce rassemblement télévisuel. Parmi eux, le monument Gilles Vigneault, qui a chanté Gens du pays en duo avec Fred Pellerin, et la grande Ginette Reno, qui a présenté l'inédite Ça va bien aller devant sa porte d'entrée. Rires et larmes On peut remercier Marc Labrèche pour la dose d'humour qu'il a insufflée à cette soirée empreinte de bons sentiments, notamment en parlant de coiffure et de maquillage en ces temps où les artistes ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Son coanimateur Guildor Roy lui a d'ailleurs chanté le hit des Appendices  : Courts ma top et longs en arrière, entrecoupé de rigolos extraits vidéo de gens se faisant des coupes de cheveux maison. Si on a ri à quelques reprises, on s'est aussi souvent retrouvé au bord des larmes. C'était le cas lors de la lecture du magnifique conte, le bien nommé La grève des câlins, écrit par Simon Boulerice. Les larmes ont ressurgi quelques minutes plus tard lors de touchants témoignages de familles qui ont perdu des proches, victimes de la COV1D-19. Le clou de la soirée était pré visible, mais incontournable  : il fallait bien chanter le succès de Jean-Pierre Ferland qui prétait son nom à cette émission spéciale. Cette interprétation de groupe a été présentée par Céline Dion, qui a eu le mot de la fin  : « À vous regarder aller, je n'ai jamais été aussi fière d'être Québécoise. Une chance qu'on vous a. Une chance qu'on s'a. » 7 Ne cherchez plus vos nouvelles, recevez-les à chaque jour Nos infolettres vous suivent partout. Abonnez-vous sur journalmetro.com métr  : iiéeurnalmetro.co



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :