Métro Montréal n°2020-05-11 lundi
Métro Montréal n°2020-05-11 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-11 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : des risques de conflits après la pandémie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr'n, Armée. La pandémie retarde les déploiements Les missions des membres des Forces armées sont temporairement revues./GErry Les Forces armées canadiennes ont retardé le déploiement d'un navire de guerre et d'un avion de surveillance en raison de la pandémie de la COVID-19 au moment où elles devaient contribuer à l'application de sanctions des Nations unies contre la Corée du Nord. Ce retard est l'un des nombreux changements que les Forces ont annoncés au sujet de ses missions outre-mer à la suite de l'analyse d'une vingtaine d'opérations déjà en cours ou qui devaient commencer dans les prochains mois. « Nous avons effectué une analyse détaillée de nos opérations pour déterminer si des ajustements supplémentaires étaient nécessaires pour protéger notre personnel tout en assurant la continuité des tâches essentielles », a déclaré une porte-parole des Forces, la capitaine Leah Campbell. Ces changements surviennent dans la foulée des décisions antérieures. Les FAC REVENU QUÉBEC Moins de déclarations Les effets de la pandémie de la COVID-19 se font ressentir dans les bureaux de Revenu Québec où l'on a traité environ deux millions de déclarations de revenus de moins qu'à la même période l'an dernier. S'il ne fait aucun doute que la pandémie a bousculé les habitudes de vie des Québécois, il reste à voir si c'est par manque de temps, manque de liquidités ou tout simplement parce qu'ils ont journaEmetro.com Lundi 11 mai 2020 ACTUALITÉ 4 Des modifications surviennent au moment où le gouvernement fédéral a déployé la majorité du personnel médical militaire pour appuyer les CHSLD du Québec touchés par la pandémie. ont notamment ses militaires d'Irak, réduit le nombre de soldats en mission de formation en Ukraine et rappelé plusieurs de ses navires. L'armée a aussi retiré temporairement un avion militaire de transport des opérations de l'ONU en Afrique et remis son plan d'envoyer des soldats au Niger pour entraîner les forces locales. Elle a aussi suspendu ses efforts d'entraînement militaire en Cisjordanie, déplacé des troupes au Soudan du Sud et songe à garder en place des troupes déjà déployées pour une période plus longue à la place des les remplacer par du nouveau personnel. LA PRESSE CANADIENNE àMWMIfflN,  : d'autres préoccupations, que ces contribuables attendent jusqu'à la nouvelle date limite du 1er juin pour envoyer leur déclaration. « Ces données témoignent de l'impact significatif de la pandémie [...] », reconnaît Martin Croteau, porte-parole de Revenu Québec. PC Plus de femmes autochtones victimes de violences Société. La hausse rapportée des cas de violences contre les femmes dans les communautés autochtones en confinement en raison de la pandémie de la COVID-1.9 a ramené à l'avant-plan le dévoilement prévu en juin du plan d'action national au sujet des femmes autochtones disparues ou assassinées. L'Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) a effectué une série de consultations à travers le pays pour déterminer les impacts de la pandémie de la COVID-19 auprès des femmes des communautés des Premières Nations, inuites et métisses du Canada. Les résultats préliminaires ont marqué une hausse très inquiétante du nombre de femmes autochtones disant avoir été victimes de violence depuis le début de la pandémie, souvent de la part de leur partenaire intime. De plus, les résultats préliminaires de ce sondage et de deux autres consultations CORONAVIRUS Les tests seraient bien fiables Le spectre de tests faussement positifs ne devrait pas ébranler la confiance du public des efforts pour dépister la COVID-19, soutiennent des observateurs. Malgré de récents exemples plusieurs experts insistent pour rappeler que le phénomène demeure rare par rapport à la quantité de tests effectués dans tout le pays, qui a atteint le million la semaine dernière. PC Le confinement s'avére da ereux ur les femmes victimes de violences on'les./PC laissent entendre que la plupart de ces femmes craignent plus la violence conjugale que le virus pendant la pandémie. La présidente de l'AFAC, Lorraine Whitman, s'est dite « choquée » par ces chiffres et très inquiète pour la sécurité des femmes autochtones du Canada, pendant que les responsables de la santé publique continuent de demander aux gens de rester confinés dans leur maison. « Nous savons que dans un monde idéal, la maison est un endroit sûr. Mais le monde n'est pas parfait et la maison n'est pas sûre pour certaines femmes et familles, a rappelé Mme Whitman. Avec la distanciation physique et la quarantaine volontaire, des femmes doivent rester à la maison où elles sont confinées avec leur agresseur et ne peuvent CO LO M BI E-BRITAN N I QU E Bonne gestion de la COVID-19 Des personnes âgées s'étant plaintes de fatigue, de confusion ou qui ne se sentaient simplement pas bien ont été testées pour la COVID-19, permettant aux autorités de Vancouver Coastal Health d'étouffer le virus, a affirmé un dirigeant du domaine de la santé. Le médecin en chef Michael Schwandt a affirmé qu'ils ont commencé à effectuer des tests de dépistage réguliers et à grande s'enfuir. Elles ont nulle part où aller. » Même avant le début de la pandémie, les femmes autochtones du Canada vivaient avec des risques élevés de violence et d'abus — une réalité désolante révélée par l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA). La ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, avait affirmé en décembre que le gouvernement fédéral dévoilerait un plan d'action en réponse aux découvertes de l'enquête en juin 2020, ce qui marquerait le premier anniversaire de la publication de 231 appels à la justice. Samedi, à Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué que l'élaboration de la réponse nationale se pour- échelle, et pas seulement auprès des gens démontrant des symptômes du virus. Selon le docteur, cette décision a permis d'identifier des cas en développement avant que le virus puisse se propager dans des résidences de soins et avoir des effets dévastateurs. pc 1 sut Un sondage effectué auprès de plus de 250 femmes autochtones a révélé qu'une répondante sur cinq a déclaré avoir été victime de violence physique ou psychologique au cours des trois derniers mois. suivait et que ce travail était « plus important que jamais ». Michèle Audette, qui a été l'une des commissaires de l'Enquête, a dit que même si le plan d'action avait été mis en place avant la pandémie, elle n'était pas convaincue qu'il aurait changé la triste réalité que vivent les femmes autochtones pendant la crise. « Je ne sais pas si nous aurions vu un changement immédiat puisque c'est un problème enraciné profondément dans la culture, dans le système colonial, a noté Mme Audette. Parce que nous voyons l'impact du colonialisme, nous ne sommes pas une priorité et nous pouvons le voir pendant la pandémie. » Mme Audette a rappelé que tous les niveaux de gouvernement — fédéral, provincial, municipal et autochtone — devaient s'assurer que les refuges, les travailleurs sociaux et les premiers répondants au service des populations autochtones sont suffisamment bien appuyés pour répondre aux problèmes de violence contre les femmes. LA PRESSE CANADIENNE ONTARIO 294 L'Ontario a connu sa plus faible hausse quotidienne de cas de la COVID-ig depuis mars, la province rapportant hier 294 cas du nouveau coronavirus. Les autorités ont aussi annoncé 35 nouveaux décès. Depuis le début de la crise, rOntario a rapporté 20238 cas confinés de la COVID-29, après une hausse de seulement 1,5% par rapport au total de samedi. En tout, le virus a fait 2634 victimes jusqu'id. Le nombre de personnes hospitalisées est en baisse. Le gouvernement provincial continue de prévoir la relance de son économie dans les prochains jours, alors que les commerces pourront offrir la collecte de commandes sur les trottoirs dès aujourd'hui. Pc
journalmetro.com métr MO eIDE Élections Lundi 11 mai 2020 fantômes Les Polonais devaient élire hier leur président, mais les bureaux de vote n'ont pas ouverts. L'élection, ni annulée ni ajournée, est un rare cas de scrutin fantôme. AFP Déconfinement sous précautions Pondérai- Nouveaux bilans, nouvelles mesures  : un point sur les dernières évolutions de la pandémie liée au nouveau coronavirus. Nouveaux cas à la Maison-Blanche Le président américain Donald Trump voit le virus se rapprocher de son entourage. Trois membres de l'équipe de lutte contre le coronavirus de la Maison-Blanche, dont l'épidémiologiste Anthony Fauci, vont rester en isolement après de possibles expositions au virus, ont rapporté samedi des médias américains. Katie Miller, la porte-parole du vice-président Mike Pence, a été testée positive samedi. Premier cas de coronavirus à Wuhan depuis plus d'un mois La Chine a relevé hier le niveau de risque épidémiologique dans un quartier de Wuhan, après la découverte d'un cas de la COVID-19, le premier depuis plus d'un mois dans la ville, berceau de la pandémie. Alors que Wuhan n'avait pas enregistré de nouvelle contamination depuis le 3 avril, un homme de 89 ans a été testé positif, a annoncé hier la Commission nationale de la Santé. J-1. en France Après 55 jours sous cloche, la France amorce aujourd'hui l'assouplissement prudent du confinement. Vont ainsi rouvrir salons de coiffure, boutiques de mode, fleuristes ou librairies tandis que restaurants, théâtres ou cinémas garderont leurs portes closes. Le port du masque est rendu obligatoire dans les transports en commun. Les Parisiens regagnaient calmement la capitale, hier, à la veille du déconfinernent./AFP Craintes à Séoul Séoul a ordonné la fermeture des bars et des discothèques après l'apparition d'un nouveau foyer de contamination faisant redouter une résurgence de l'épidémie dans un pays considéré comme un modèle dans sa gestion de la crise. Plus d'une cinquantaine de nouveaux cas ont été rattachés à un homme de 29 ans testé positif après avoir fréquenté cinq clubs et bars de la capitale le weekend dernier. Épidémie à retardement en Russie La Russie a passé hier la barre symbolique des 200 000 cas confirmés de coronavirus, avec un nombre de nouvelles infections quotidiennes qui devrait en faire le pays le plus touché en Europe dès la semaine prochaine. La mortalité officielle reste relativement basse avec 1 915 victimes. Plus de 10 000 morts au Brésil Le Brésil a franchi le seuil des 10 000 morts du coronavirus, devenant le sixième pays où la pandémie a jusqu'ici tué le plus, selon les données communiquées samedi par le ministère de la Santé. millions La barre des 4 millions de cas diagnostiqués a été franchie avec au moins 4 035 470 contaminations dans 195 pays et territoires. Inquiétudes face aux cas d'inflammation infantile Le maire de New York, Bill de Blasio, a fait part hier de sa « grave inquiétude » concernant une augmentation de cas d'un syndrome touchant les enfants que les scientifiques pensent être lié au coronavirus. Selon lui, 38 cas d'inflammation pédiatrique ont été détectés à New York Ruée sur le ping-pong Faute de courses de chevaux, de grands championnats de foot et de tournois de tennis, paralysés par la pandémie, les parieurs se sont rués sur le ping-pong, rare sport à continuer ses tournois en Europe de l'Est, notamment en Russie. « Imaginer que le tennis de table serait le produit le plus consommé un samedi aprèsmidi aurait été insensé il y a quelques semaines », dit Matt Fowler, directeur du service chargé de veiller au respect de la réglementation des paris au sein de l'association internationale pour l'intégrité des paris (IBIA). AGENCE FRANCE-PRESSE 5 Ir Pour reprendre r graduellement les activités en toute = curité, on continu de se protéger. La relance graduelle des activités des divers secteurs économiques et des entreprises est une responsabilité partagée. Chacun a son rôle à jouer pour que tout reste harmonieux et sécuritaire. Québec.ca/relance otre Je gouvernement Québec



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :