Métro Montréal n°2020-05-08 vendredi
Métro Montréal n°2020-05-08 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-08 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : halte aux locaux vides.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Pour reprendre graduellement les activités en toute sécurité, ontinue de se protéger. La relance graduelle des activités des divers secteurs économiques et des entreprises est une responsabilité partagée. Chacun a son rôle à jouer pour que tout reste harmonieux et sécuritaire. Votre ais gouvernement Québec métr journalmetro.com Week-end 8-10 mai 2020 4 Plus de militaires dans les CHSLD Armé Ottawa a tenté, hier, de justifier la lenteur du déploiement des 1000 militaires demandés par Québec pour ses CHSLD et, ce faisant, a assuré qu'ils seraient 1 350 d'id une semaine à offrir leur appui à 25 établissements. Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, et son collègue lieutenant québécois, Pablo Rodriguez, ont détaillé les plans pour les prochains jours. Avant la fin de la journée hier, il devait y avoir 1 020 militaires pour servir 20 CHSLD québécois. Ce nombre inclut les 125 ayant une formation médicale que Québec avait réclamés à la mi-avril et obtenus six jours plus tard. Le 22 avril, le premier ministre du Québec, François Legault, avait élargi sa demande et réclamé « des bras » avec ou sans formations médicales. Cette semaine, M. Legault a démontré une certaine impatience. HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@journalmetro.com Alors que la Société de transport de Montréal (STM) rapporte une hausse d'achalandage totale de 2,6% en 2019 dans son rapport annuel publié hier, des experts réitèrent qu'un retour à la normale prendra de trois à cinq ans. De quoi donner le temps à l'industrie d'entreprendre une réflexion « de fond » sur ses priorités, alors que le bus continue de perdre des plumes. « Même avant la crise, le bus continuait sa chute ver- « Bien sûr, nous aurions tous aimé pouvoir bouger plus vite là-dessus, mais ce que je peux vous assurer est que notre personnel des Forces armées canadiennes bouge aussi rapidement que possible pour fournir le soutien adéquat », s'est défendu le ministre Sajjan, hier. « Ça prend une formation sur les choses à faire, comment opérer aussi l'équipement », a-t-il insisté. Le ministre Sajjan a précisé que la formation requise dure cinq jours. « Oui, nous avons évidemment beaucoup plus de mili- tigineuse et le métro était en hausse. Ça illustre que dans le contexte actuel, pour ravoir un retour de l'achalandage après la pandémie, il va falloir miser sur des nouvelles stations, des tramways, bref des systèmes structurants », explique l'expert en planification des transports, Pierre Barrieau. D'après lui, le trauma causé par la COVID-19 dans le transport collectif fera en sorte qu'il faudra « probablement attendre entre trois et cinq ans » pour réatteindre les sommets d'achalandage. 3G$ Les provinces recevront 3 milliards $ d'Ottawa pour augmenter les salaires des travailleurs essentiels. taires, mais [...] pour que nous puissions faire ceci de la bonne manière pour nos aînés, il faut les bonnes personnes », a-t-il dit lorsqu'on lui a rappelé les 24 000 membres des Forces armées canadiennes qu'il avait fait miroiter fin mars comme étant prêts à un déploiement rapide. LA PRESSE CANADIENNE STM. Le rapport annuel laisse entrevoir « de nouvelles réalités » Portail de la STM/ARCHIVES MÉTRO « L'organisation va être revue dans plusieurs endroits. Dans l'immédiat, il faudra surtout redonner confiance. » Florence Junca-Adenot, spécialiste en mobilité et gestion urbaine
métr'171 MC journaimetro.com Week-end 8-10 mai 2020 5.1'11.1 oumfir.y. Netanyahou et Gantz proches d'un accord historique Après la Cour suprême, le Parlement a donné hier sa bénédiction à un gouvernement d'union entre le Premier ministre Benyamin Netanyahou et son ex-rival Benny Gantz qui doivent prêter serment le 13 mai, date de la fin de la plus longue crise politique de l'histoire moderne d'Israël. AFP Le point sur la pandémie Coronavirus. Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants  : un point sur les dernières évolutions de la pandémie liée au nouveau coronavirus. Plus de 260 000 morts La pandémie a fait au moins 266 919 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles hier à 19h00 Ger. Plus de 3 806 440 cas ont été diagnostiqués dans 195 pays et territoires. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 74 844 décès pour 1 244 119 cas. Suivent le Royaume-Uni avec 30 615 morts, l'Italie (29 958), l'Espagne (26 070) et la France (25 987). La France prépare son déconfinement « La levée progressive du confinement peut être engagée ce lundi 11 mai sur l'ensemble du territoire », a annoncé le « Nous sommes engagés dans un nouveau combat contre le coronavirus qui exige le même esprit d'effort national que vous avez incarné il y a 75 ans. » Boris Johnson, premier ministre britannique, dans une lettre rendant hommage aux soldats vétérans, hier, à l'occasion du 75'anniversaire de la capitualtion nazie. premier ministre Edouard Philippe, tout en précisant que la France restait « coupée en deux » en fonction des situations sanitaires et que des règles drastiques demeureraient en vigueur dans les zones classées « rouges », dont Paris. Vers un assouplissement Au Danemark, les centres commerciaux pourront rouvrir à partir de lundi et les collèges et les restaurants le 18 mai. Les écoles de Norvège pourront rouvrir à compter de lundi et les bars à partir duier juin. En Grèce, l'Acropole d'Athènes et tous les sites archéologiques rouvriront le 18 mai avant la réouverture des musées le 15 juin. Effets « les plus dévastateurs » L'ONU, en quête de 4,7 G$ de plus, a rappelé que « les effets les plus dévastateurs et déstabilisateurs se feront sentir dans les pays les plus pauvres ». « Le spectre de mul- tiples famines se profile », a mis en garde un haut responsable, Mark Lowcock. L'Organisation internationale du travail a prévenu que le confinement allait aggraver la pauvreté d'une grande partie des deux milliards de travailleurs de l'économie informelle à travers le monde, qui, sans soutien, devront choisir entre « mourir de faim ou du virus ». Récession et chômage Au Royaume-Uni, la Banque d'Angleterre prévoit une chute du PIB de 14% cette année. Aux États-Unis, plus de 3,1 millions de nouveaux chômeurs ont été dénombrés en une semaine, portant le total à 33,5 millions depuis le début de la pandémie. Tourisme en berne Le nombre de touristes internationaux pourrait reculer de 60 à 80% en 2020 sous l'effet de la pandémie, a estimé l'Organisation mondiale du tourisme. Techno. Méfiance à l'égard des applis de dépistage de la COVID-19 Toutes les applications de suivi de la COVID-19 lancées dans le monde présentent des failles de sécurité « plus ou moins critiques », estime l'expert en sécurité mobile Pradeo qui a classé 30 applications déjà en service dans une étude publiée hier. Plus de la moitié de ces applications gouvernementales ou soutenues par des organismes publics portent atteinte à la vie privée et trois figurent en tête de palmarès avec le pire score possible à la fois sur la sécurité et sur la confidentia- lité  : celles de la Turquie, du Royaume-Uni et des Etats-Unis. Les applications les plus sécurisées et garantissant le mieux la confidentialité de l'usager sont pour l'instant celles développées en Allemagne — disponible uniquement sur montre connectée pour collecter les données de santé comme le pouls ou le sommeil —, au Brésil et en Israël. Si l'application allemande Corona-Datenspende présente le maximum de garanties puisqu'elle récolte les données de manière anonyme et sans Ira- Les applications qui fonctionnent grâce à des codes dits « open source », visibles par tout le monde par souci de transparence, sont plus vulnérables car elles peuvent plus facilement être la proie de hackers. çage, d'autres présentent nettement plus de risques en demandant des numéros d'identifiant ou l'accès à la géolocalisation, aux contacts, à l'appareil photo, explique Pradeo. AGENCE FRANCE-PRESSE r 2 Des centaines de milliers d'Indiens bloqués à l'étranger en raison de la pandémie ont commencé à être rapatriés hier, avec deux premiers vols au départ des Émirats arabes unis./AFP Lufthansa a annoncé négocier avec l'État allemand un plan de sauvetage de 13,6 G$, qui pourrait inclure une nationalisation partielle du groupe. Traitements en cours d'élaboration L'Autriche a annoncé la guérison de malades de la COVID-19 soignés grâce à la transfusion de plasma sanguin de patients ayant contracté la maladie, un protocole testé dans plusieurs pays mais pour le développe- ment duquel de plus amples recherches sont nécessaires. Moins d'une semaine après les États-Unis, le Japon est devenu le deuxième pays du monde à autoriser le médicament Remdesivir. Des traces dans du sperme Une équipe de chercheurs chinois a constaté que le sperme de plusieurs personnes ayant contracté la COVID-19 était positif au virus, y compris chez des patients en rémission, selon Confinement prolongé en Angleterre Le gouvernement britannique a officiellement prolongé hier le confinement en vigueur depuis la fin de mars pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, avant l'annonce attendue ce week-end d'un assouplissement « très limité » de certaines restrictions./AFP 1 Ire une étude publiée par la revue scientifique américaine Journal of American Medical Association. Mise en garde contre la tisane malgache L'Organisation mondiale de la santé a rappelé à l'ordre les dirigeants africains contre la tentation de promouvoir sans tests scientifiques la potion présentée par le président malgache Andry Rajoelina comme un remède contre le coronavirus. AGENCE FRANCE-PRESSE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :