Métro Montréal n°2020-05-05 mardi
Métro Montréal n°2020-05-05 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-05 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : reprise prévue le 18 mai à Montréal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
- MONTRÉAL Mardi 5 mai 2020 mjournalmetro.com à Un Spotify À québécois Québecor lance un service de musique en continu. page 7 é tr r Reprise prévue LE 18 MAI à Montréal page3 1 ÉDUCATION CONFINÉ ET STRESSÉ Le confinement pourrait accentuer l'anxiété chez les adolescents. page 8 L'ouverture des commerces à Montréal est reportée d'une semaine, soft le 18 mai, alors que le nombre de cas de coronavirus continue d'augmenter. Il y a plus de 16600 cas confirmés de personnes atteintes de la COVID-19./JOSE. DESMARAIS/KÉTRO [In MED Métro vous encourage à acheter bleu Ensemble, soutenons l'économie d'ici ! Des cliniques mobiles au front COVID-i Des bus de la Société de transport de Montréal (STM) se transformeront en « unités mobiles » de dépistage dans les prochains jours. Objectif  : accélérer les efforts de dépistage dans les secteurs particulièrement affectés par la crise du coronavirus. 17 !) HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@journaimetro.com « En temps de crise, c'est plus important que jamais de briser les silos et de collaborer ensemble. C'est ce qu'on fait le plus possible. On veut trouver des solutions rapides à des besoins pressants », a dit hier la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Selon une porte-parole de la STM, Amélie Régis, le « ça va nous permettre de comprendre ce qui se passe dans les quartiers, en termes de transmission communautaire. » Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal nombre de bus redéployés dépendra « des besoins de la santé publique ». Celle-ci en fera surtout l'usage dans les « quartiers chauds » où des éclosions sont apparues ces deux dernières semaines. Quelles zones à privilégier ? Les arrondissements les plus touchés par la COVID-19 sont Montréal-Nord, Ahuntsic-Cartierville, Côte-des-Neiges—Notre- Dame-de-Grâce, Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles, Mercier—Hochelaga-Maisonneuve et Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension. Ils comptent tous plus de 1000 cas chacun. Ces « bus de dépistage » se rendront aussi dans des arrondissements moins bien desservis par le transport collectif. La Santé publique promet par ailleurs qu'une « campagne de sensibilisation » aura lieu jeurnalmetro.corn dans les prochains jours auprès des populations ciblées. Celles-ci seront mises au courant des horaires de passage de chaque unité mobile. « On aimerait déployer le service à plus large échelle au courant de la semaine », indique Mme Drouin. Elle avoue toutefois que des enjeux de logistique et d'aménagement devront d'abord être adressés. Rassurer les chauffeurs Interpellé sur le sujet hier, le président du CA de la STM, Philippe Schnobb, a assuré que chaque autobus sera « désinfecté par les autorités » de Santé publique. « On peut comprendre que certains chauffeurs et employés soient inquiets. Mais c'est important de le mentionner. La santé et la sécurité est toujours au coeur de nos préoccupations », note-t-il.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :