Métro Montréal n°2020-05-04 lundi
Métro Montréal n°2020-05-04 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-05-04 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : la riposte des familles s'organise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twitter Linkedin 0 Instagram stm.Info POUR TOUS NOS CLIENTS Même service de transport, nouvelles habitudes dans Les Lieux publics LES CLIENTS ACTUELS DU TRANSPORT COLLECTIF ONT PRIS L'HABITUDE DE RESPECTER LA DISTANCIATION PHYSIQUE. DANS LE MÉTRO, SUR LES QUAIS DES STATIONS, DANS LES BUS, OÙ VOUS DEVEZ MONTER PAR LA PORTE ARRIÈRE, VOTRE PART EST IMPORTANTE POUR EMPÊCHER LA PROPAGATION DU VIRUS. Pour vos déplacements avec nous, comme dans toutes les situations où il n'est pas possible de respecter une distanciation physique adéquate, les autorités de la santé publique recommandent fortement le port du couvre-visage. D'ailleurs, nous recommandons aussi à nos employés d'en porter un pour leurs déplacements en transport collectif. On sait déjà que tousser dans son coude et se laver fréquemment les mains font partie de la solution. C'est pourquoi nous poursuivons l'installation de 224 distributeurs de désinfectant pour les mains dans les 68 stations du métro. À ce jour, l'installation est complétée dans près de la moitié des stations. C'est donc ensemble que nous gardons nos véhicules et nos installations sécuritaires. Nous sommes fiers d'avoir assuré le transport à ceux qui en avaient besoin jusqu'ici, et nous serons prêts pour recevoir les clients qui s'ajoutent. LE PROJET INTÉGRÉ SRB PIE-IX Les arrêts du SRB Pie-IX auront des abris uniques BIEN QUE LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION SOIENT SUR PAUSE, NOUS POURSUIVONS PLUSIEURS PROJETS EN MODE PRÉPARATION. C'EST AINSI QUE L'ÉQUIPE DU PROJET INTÉGRÉ SRB PIE-IX TRAVAILLE ACTUELLE MENT DE LA MAISON À LA PRÉPA- RATION DE LA CONSTRUCTION DES FUTURS ABRIS SRB. Le projet intégré SRB Pie-IX comprendra 18 arrêts à Montréal et 2 arrêts à Laval. Adjacent à ces arrêts se trouveront des voies réservées exclusivement aux bus 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et marqués par une chaussée colorée. Des feux avec priorité pour les bus seront aussi installés sur le boulevard Pie-IX. LES ABRIS SRB Les arrêts SRB seront munis d'infrastructures uniques, nommés « abris SRB ». Ces infrastructures se trouveront majoritairement au centre de la chaussée. Spacieux et confortables, ces abris vous permettront d'attendre le bus en vous protégeant des intempéries. Ils comprendront des afficheurs électroniques pour voir Gardons nos distances #çavabienaller Un aperçu du futur abri SRB Pie-IX au coin de la rue De Castille et du boulevard Pie-IX. en temps réel l'horaire du prochain passage de votre bus. L'accès aux abris se fera par le biais de passages piétons sécuritaires munis de feux à décompte numérique et sonore. L'embarquement dans le bus se fera par toutes les portes du bus. SAVIEZ-VOUS QUE LE SRB PIE-IX SERA RELIÉ À UNE FUTURE STATION DE LA LIGNE BLEUE ? À l'arrêt SRB se trouvant à l'angle de la rue Jean-Talon, un ascenseur se trouvera dans les abris SRB au centre de la chaussée. Il vous permettra de rejoindre directement le tunnel piétonnier qui mènera à la future station du prolongement de la ligne bleue. Un accès qui sera rapide, accessible et sécuritaire. DEPUIS 2016 LE PREMIER PROTOTYPE D'UN ABRI SRB Les habitués du secteur ont peutêtre déjà remarqué le prototype d'un abri SRB sur le boulevard Pie-IX, au coin de la rue d'Amos. Installé en 2016, il a permis d'évaluer le concept et d'optimiser la construction des abris à venir. RESTEZ INFORMÉ ABONNEZ-VOUS AUX AVIS DU PROJET Vous pouvez rester informé de la progression du projet, des travaux en cours et des évènements particuliers en vous inscrivant aux avis du projet au srbpielx.ca/inscription.
journaimetro.com métr elr'eLundi 4 mai 2020 AC'ÀALI11 Des recours collectifs questionnent les soins Justin Des experts juridiques croient que les nombreuses actions collectives qui découleront des nombreuses tragédies survenues dans les maisons de soins de longue durée dépendront ce qui sera considéré comme des soins raisonnables pendant une pandémie. L'actuelle pandémie de la CO- VID-19, qui a frappé les personnes âgées de manière disproportionnée constitue une toile de fond unique et sans précédent pour des recours collectifs, qui ont vu le jour en Ontario et au Québec au cours des dernières semaines, estiment des experts. Selon l'avocat torontois Michael Smitiuch, bien que les maisons de soins ne puissent pas être blâmées pour la pandémie, elles peuvent être tenues responsables des décès inutiles et évitables. Le CHSLD Herron, à LaSalle/JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO « Une crise comme celle-ci ne donne pas aux établissements de soins infirmiers un laissez-passer gratuit pour négliger les personnes âgées. Je pense que la Justice va regarder cela sous l'angle de ce qui était raisonnable dans les circonstances », avance-t-il. W Smitiuch croit que l'enjeu des débats sera la question des normes de soins pendant une pandémie. « Les tribunaux se pencheront probablement sur les exigences et les directives données par les ministères de la santé, l'Organisation mondiale de la santé et d'autres organismes similaires pour évaluer si des accusés ont été négligents. » Le nouveau coronavirus a ravagé les résidences pour personnes âgées privées et gérées par les gouvernements, en particulier dans les deux plus grandes provinces du Canada. Une très forte proportion des 3 000 décès rapportés au pays se situe parmi cette tranche de la population. Les règles et les normes applicables aux établissements de soins infirmiers ont évolué rapidement à mesure que les responsables de la Des soins de santé en ligne Le gouvernement fédéral a annoncé l'octroi de 240 M$ pour financer des soins de santé en ligne. M. Trudeau en a fait l'annonce hier. « Ces fonds serviront notamment à créer une plateforme en ligne qui offrira une multitude de services en santé mentale », a-t-il dit. PC Même si l'un des recours collectifs demandés aboutit, les plaignants pourront être choqués de constater que les dommages qu'ils recevront seront minimes. Santé publique ont réagi à la crise. Plusieurs provinces interdisent désormais au personnel de travailler dans plusieurs établissements. Cependant, un certain nombre de demandes de recours collectifs allèguent une négligence de la part des gouvernements ou des propriétaires d'établissements de soins infirmiers dans leur gestion de la crise. Au Québec, le fils d'une femme de 94 ans décédée de la COVID-19 dans l'une des installations les plus touchées de la province a déposé une demande d'action collective contre le CHSLD Ste-Dorothée, un établissement public. Entre-temps, un cabinet d'avocats de Toronto a signifié au gouvernement provincial un projet de recours collectif au nom de tous les Ontariens vivant dans des établissements de soins de longue durée. LA PRESSE CANADIENNE Confinement Fermeture des stationnements p cet, Le parc Jarry fait partie de ces nouvelles restrictions./MÉTRO BENOITVALOIS-NADEAU bvalois-nadeau@journabnetro.com La Ville de Montréal a fermé hier les stationnements de plusieurs grands parcs afin de favoriser les mesures de distanciation sociale dans les lieux publics en lien avec la pandémie de la COVID-19. Les stationnements des parcs La Fontaine, Maisonneuve, Jarry, Fréderic-Back et du parc-nature de l'île-de-la- Visitation seront désormais interdits aux automobilistes. Dans un communiqué, la Ville indique que le beau temps de samedi a engendré une forte achalandage dans les grands parcs montréalais. « Règle générale, les consignes sont respectées par L'observatoire 360 ferme définitivement BENOITVALOIS-NADEAU bvabis-nadeau@journalmetro.com Fermé depuis le 13 mars dernier en raison de la pandémie, l'Observatoire 360 de la place Ville-Marie cessera complètement ses activités. Aménagé au coût de 15 M$ en 2016, l'observatoire occupait les 45e et 46e étages de la tour emblématique du centre-ville de Montréal. Il permettait d'avoir une vue à 360 degrés de la métropole à 185 mètres d'alti- tude. L'endroit accueillait également des événements privés. « L'Observatoire 360, actuellement fermé depuis le 13 mars dernier, cessera définitivement ses activités », a écrit par courriel Christian Bazatoha, responsable des relations médias de l'observatoire. « Au Sommet Place Ville Marie souhaite profiter de ce temps d'arrêt imposé par la COVID-19 pour entamer une réflexion sur la vocation et l'utilisation de l'espace qu'occupe actuellement l'observatoire 360 de PVM pour mieux répondre aux besoins des locataires de PVM et de la communauté du Grand Montréal », détaille Christian Bazatoha. Le restaurant Les enfants terribles, qui avait remplacé le Club Lounge Altitude 737 au 44e étage de la tour, poursuivra quant à lui ses activités. À ses débuts, Au Sommet Place Ville Marie comptait parmi ses actionnaires Ivan- 250 000 Au Sommet Place Ville Marie s'attendait à recevoir de 25o 000 à 300 000 visiteurs lors de sa première année d'existence. Or, l'affluence serait moindre qu'espérée. hoé Cambridge, filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec, la société d'investissement Claridge et la société Mishmash, qui s'est depuis retirée du projet. 10001fflnillé14. iMi lfflommiffléRIM BRIIIMMinimefflumin 01801IMMIIIM L'observatoire 2fio PABLO ORTIZ/MÉTRO 3 Les parcs visés sont La Fontaine, Jarry, Maisonneuve, Frédéric-Back et le parcnature de l'Île-de-la-Visitation. les citoyens de l'agglomération, qui démontrent beaucoup de discipline et une collaboration soutenue. Toutefois, la Ville doit prendre des mesures supplémentaires », a écrit l'administration dans un communiqué. La Ville rappelle que tous les rassemblements dans les parcs sont interdits et que les déplacements non essentiels sont fortement déconseillés. Les autorités municipales avaient pris des mesures semblables le 5 avril, fermant l'île Notre-Dame et les stationnements du Mont-Royal. TRANSPORTS Une saison spéciale pour Bixi BIXI Montréal fait face à de nombreux défis alors que la crise du coronavirus nuit à son achalandage, crée de la pression sur ses employés et réduit ses revenus publicitaires. La baisse de la popularité du transport en commun pourrait toutefois contribuer rehausser celle du service, estime l'organisme. Ses services ont repris le 15 avril dernier. MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :