Métro Montréal n°2020-04-29 mercredi
Métro Montréal n°2020-04-29 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-29 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : la province redémarre lentement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Q Facebook Q Twitter Linkedin 0 Instagram stm.info LE PORT DU COUVRE-VISAGE DANS LE TRANSPORT COLLECTIF Nous vous faisons cette recommandation pour vos déplacements NOUS POSONS DES ACTIONS CONCRÈTES EN PRÉPARATION DU RETOUR DE PLUSIEURS CLIENTS VERS LES BUS ET LE MÉTRO. EN PLUS D'INSTALLER DES DISTRI- BUTEURS DE DÉSINFECTANT À MAIN DANS LE MÉTRO, NOUS APPUYONS LES RECOMMANDA- TIONS DE LA SANTÉ PUBLIQUE SUR LE PORT D'UN COUVRE-VI- SAGE DANS LE TRANSPORT COLLECTIF. En effet, les autorités de santé publique suggèrent fortement le port du couvre-visage (foulard, masque artisanal, etc.) dans les situations où il n'est pas possible de respecter une distanciation physique adéquate. C'est une option de précaution supplémentaire qui doit s'accompagner des autres mesures de protection applicables (distanciation physique, toux dans le coude, lavage fréquent des mains). NOS EMPLOYÉS AUSSI Et il y a plus encore, puisque nous distribuerons bientôt des couvre-visages à nos employés. Le port de cet accessoire demeure optionnel, mais comme pour nos clients, nous les inviterons à les porter lors de leurs déplacements en bus et en métro. DES MESURES DÉJÀ EN APPLICATION Certains groupes d'employés portent déjà des équipements de protection lorsque la situation l'exige. C'est le cas des inspecteurs, des chefs d'intervention, des préposés à l'entretien sanitaire et des chauffeurs du Transport adapté qui portent des masques de procédures. Nous travaillons aussi à ajuster les mesures de protection pour certaines tâches pour nos employés à l'entretien. Du côté des bus, une démarche est en cours pour sécuriser d'avantage la zone de travail des chauffeurs. info coronavirus (COVID-19) UN TRAVAIL D'ÉQUIPE En combinant vos gestes de précautions aux initiatives que nous déployons, nous garderons donc nos bus et le métro fiables en vue d'un déconfinement progressif. g hialreullbâ STATION D'IBERVILLE Fermeture temporaire d'un édicule DU LUNDI 27 AVRILJUSQU'AU DIMANCHE 3 MAI INCLUSIVE- MENT, L'ÉDICULE SECONDAIRE SITUÉ À L'INTERSECTION DE LA RUE JEAN-TALON ET DE LAVENUE LOUIS-HÉBERT SERA FERMÉ. D'Iberville Il s'agit de l'édicule où il n'y a pas d'agent de station. Vous pourrez continuer d'utiliser l'édicule principal, soit celui sur Jean-Talon, à l'intersection de la rue D'Iberville. L'arrêt de bus situé devant l'édicule que nous fermerons va demeurer en place. La réouverture est prévue le lundi 4 mai 2020. POURQUOI FERMER CET ÉDICULE ? C'est pour y réaliser des travaux préparatoires, en vue d'une éventuelle réfection majeure de la station, qui incluera aussi l'installation d'ascenseurs. En effet, lorsque nous entreprendrons ce grand chantier, nous prévoyons une plus grande affluence à l'édicule secondaire. Suivez-nous BIENTÔT LE 1ER MAI UN TITRE DE TRANSPORT APPROPRIÉ Votre fréquence d'utilisation du transport collectif a peutêtre changé. Sachez qu'en plus du titre mensuel, il en existe d'autres qui pourraient vous accommoder. stm.info/coronavirus Titre 2 passages Il est avantageux d'acheter ce titre puisqu'il vous évite de refaire la file pour vous procurer votre deuxième titre et chaque passage revient ainsi à 3,25$ plutôt que 3,50$. Titre 1 jour Il est valide pendant 24 heures à partir du moment où vous le validez (et non pas à partir de l'achat). Exemple : un titre validé à 10h le lundi sera valide jusqu'au mardi à 9 h 59. Titre 3 jours Il est valide pour trois jours consécutifs à partir du moment où vous le validez. Exemple : validation à 10 h le mardi, expiration à 23 h 59 le jeudi. Titre hebdo Ce titre est valide du lundi au dimanche 23 h 59. Notez toutefois qu'il n'est pas valide à partir des points d'entrée de la STM à Longueuil et à Laval. Vous pouvez par contre descendre à ces endroits à partir de Montréal.
métr journairnetro.com 11.1 Mercredi 29 avril 2020 AC'ALIire Plusieurs entreprises rouvriront dès le is mai Déconfinement. Québec décrète la réouverture graduelle des commerces et des entreprises, à compter du 4 mai. Ce jour-là, les commerces ayant pignon sur rue pourront reprendre leurs activités dans toutes les régions du Québec, sauf dans le grand Montréal où ce sera à compter du 11 mai. Pour éviter les rassemblements, les centres commerciaux avec des aires communes vont demeurer fermés jusqu'à nouvel ordre. Une exception  : les magasins qui y sont installés et qui ont une porte donnant sur l'extérieur, à partir du 11 mai. Les commerces en gros ouvriront aussi en deux temps, soit le 4 mai dans la plupart des régions et le 11 mai dans la région de Montréal. Plusieurs secteurs d'activités vont demeurer fermés pour un temps indéterminé  : les restaurants, les services personnels (coiffure, dentiste, etc.), les lieux de diffusion, le secteur culturel et l'industrie touristique. Le premier ministre François Legault/PC « Notre défi, c'est de relancer l'économie, sans relancer la pandémie », a commenté le premier ministre François Legault, hier, durant sa conférence de presse quotidienne sur le sujet, en annonçant les grandes lignes de son plan de déconfinement progressif de l'économie. Trois secteurs seront privilégiés dans un premier temps  : le commerce de détail, l'industrie de la construction et le secteur manufacturier. Partout au Québec — même à Montréal et sa banlieue — toutes les entreprises manufacturières pourront ouvrir leurs portes le 11 mai. Précautions nécessaires Cependant, afin de respecter les normes de distanciation so- ciale, Québec fixe un nombre maximal d'employés présents en même temps dans l'usine. Par exemple, une entreprise comptant 50 travailleurs pourra fonctionner à plein régime. Mais une autre embauchant 500 employés pourra faire travailler un maximum de 275 personnes par quart de travail, soit 50 employés, plus la moitié de l'excédent, donc 225. Ces restrictions s'annoncent cependant de courte durée. À compter du 25 mai, les entreprises manufacturières de tout le Québec, qui embauchent au total 176 000 personnes, pourront reprendre leurs activités normales, sans limites. Elle aussi, l'industrie de la Essence gratuite pour les héros canadiens Pour soutenir l'effort collectif, Esso et Mobil Canada ont annoncé hier qu'elles offriront 2 M$ de carburant gratuit aux travailleurs de la santé de première ligne partout au pays, à travers 80 000 bons numériques d'une valeur de 25 $ chacun. Inscription sur le site. aento « On n'hésitera pas à revenir en si jamais il y avait une nouvelle éclosion du virus. » Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie construction, avec ses 85 000 travailleurs, pourra s'activer partout au Québec et sans restrictions, à partir du 11 mai. Les chantiers de construction résidentielle étaient déjà ouverts depuis le 20 avril. Des programmes d'aide gouvernementale destinés aux entreprises en difficultés seront annoncés dans les prochaines semaines. En vigueur depuis le début d'avril, la fermeture des commerces de détail le dimanche est prolongée jusqu'au 31 mai, sauf ceux qui sont considérés essentiels, comme les pharmacies, stations-services, dépanneurs et restaurants offrant des plats à emporter ou à livret Les épiceries demeurent aussi fermées le dimanche, sauf pour les commandes en ligne ou par téléphone et pour la livraison. Pour minimiser la propagation du virus, le télétravail doit être là pour rester, a commenté le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon. LA PRESSE CANADIENNE Un quotidien bouleversé Quelque 460 000 Québécois en congé forcé à cause de la pandémie devraient retrouver leur gagne-pain d'ici la fin mai en vertu du redémarrage graduel annoncé hier par le gouvernement Legault De retour au boulot, ceux-ci vont s'apercevoir que la COVID-19 continuera de bousculer leur quotidien. Des questionnaires destinés à identifier les travailleurs avec des symptômes du nouveau coronavirus, en passant par les arrivées graduelles au travail et aux règles visant à assurer une distance suffisante entre les employés, les mesures sont très nombreuses dans les guides sanitaires mis en ligne par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Selon des experts, des employeurs pourraient instaurer des « déclarations obligatoires » qui peuvent paraître intrusives et même voir des entreprises « Tout le monde va devoir mettre un peu d'eau dans son vin [...] parce que la vie ne reprendra pas comme auparavant. » Marie-Hélène Jetté, associée spécialisée dans le droit du travail chez Langlois avocats exiger de prendre la température de leurs employés avant le début de leur quart de travail. LA PRESSE CANADIENNE Le télétravail pourrait durer plus longtemps pour certains. i [STOCK Commerce Déconfinement « très difficile » à prévoir La rue Sainte-Catherine à Montréal/ARCHIVES MÉTRO HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@journalmetm.com Il faudra s'attendre à un mois de mai « très difficile » pour les commerces de Montréal, même si plusieurs d'entre eux entameront le processus de déconfinement dès le 11 mai. La société de développement commercial qui représente les commerçants du centreville s'attend d'ailleurs à ce que « l'immense majorité » de ceux-ci soient déficitaires, vu le manque de clientèle. « L'achalandage va énormément dépendre du nombre de travailleurs qui vont revenir au centre-ville. En temps, normal on parle de 400 000 à 500 000 personnes qui y transitent chaque jour. Sans cette quantité-là, plusieurs vont avoir du mal à même justifier une réouverture », explique le D ÉCONFINEMENT La société appelée à s'exprimer Alors que le gouvernement du Québec doit dévoiler sous peu son plan de déconfinement et de relance de l'économie, la Ligue des droits et libertés (LDL) presse les autorités de cesser de gouverner « par décrets », et d'engager la société dans l'exercice, au nom de la démocratie. MÉTRO 3 « Les premières semaines vont être critiques. Ça sera un mois déficitaire pour l'immense majorité des commerces. Il faudra voir ce que l'aide au loyer pourra amener. » Émile Roux, de Destination Centre-Ville directeur de la SDC Destination Centre-Ville (DCV), Émile Roux. Hier, le gouvernement Legault a annoncé que les détaillants ayant un accès direct à l'extérieur pourront ouvrir à compter du 11 mai dans la région de Montréal. DCV, qui représente plus de 4 700 entreprises, dit étudier plusieurs façons de « relancer l'activité économique ». COVI D-19 Décès d'une préposée aux bénéficiaires Une jeune préposée aux bénéficiaires qui travaillait au CHSLD Lucien-G.-Rolland de Saint-Jérôme, dans les Laurentides, a succombé lundi à des complications liées à la COVID-19. La nouvelle a été publiée hier matin par le Syndicat des travailleurs des Laurentides en santé et services sociaux, affilié à la CSN. PC



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :