Métro Montréal n°2020-04-24 vendredi
Métro Montréal n°2020-04-24 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-24 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : CHSLD, Québec appelle à l'aide.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
journalmetro.com métr'u, Week-end 24-26 avril 2020 6 MD SYRIE Bachar al-Assad face à la justice Des coups de pied, de câble électrique, des électrochocs, des détenus jetés dans des cellules surpeuplées dans des conditions « inhumaines »  : la justice allemande s'est penchée hier sur les tortures attribuées au régime de Bachar al-Assad, à l'ouverture d'un procès historique de deux anciens membres présumés des services de renseignement syriens. AFP IRAN Les tensions internationales se poursuivent L'Iran a poursuivi hier l'escalade verbale avec l'ennemi américain, le chef des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République, promettant une « réponse décisive » si l'administration de Donald Trump mettait à exécution sa menace de « détruire » des embarcations iraniennes dans le Golfe. AFP Un New-Yorkais sur cinq atteint par le COVID-i9 Plus d'un New-Yorkais sur cinq (21,2%) a déjà été infecté par le coronavirus, selon les résultats préliminaires d'une étude réalisée sur un échantillon de 3 000 personnes, a indiqué hier le gouverneur de New York. me Le point sur la pandémie (CIVID-, Nouveaux bilans, nouvelles mesures  : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19, qui a fait plus de 186 000 morts dans le monde. Sommet de l'UE Les 27 dirigeants de l'UE ont chargé hier la Commission de préparer un plan de sortie de crise lors d'un sommet par visioconférence, reportant à plus tard les décisions sur les efforts de solidarité réclamés par les pays du Sud à ceux du Nord pour faire face aux conséquences de la pandémie. Ce plan devrait comprendre un fonds pour relancer l'économie, selon des sources concordantes. Le cabinet Markit a annoncé un effondrement « sans précédent » de l'activité du secteur privé dans la zone euro en avril. Plus de 186 000 morts dans Le monde La pandémie a tué au moins 186 462 personnes dans le monde, dont près des deux Partout autour du monde, les hommages au personnel médical continuent./AFP tiers en Europe, depuis son apparition en décembre en Chine, selon un comptage AFP à partir de sources officielles hier à 19h00 GMT. Plus de 2 675 050 cas ont été diagnostiqués dans 193 pays et territoires. La Chine au secours de roms Quelques jours après le désengagement américain, la Chine a annoncé jeudi qu'elle verserait 30 M$ supplémentaires à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Tragédie dans les maisons de retraite Les ravages du coronavirus dans les maisons de retraite, qui représentent jusqu'à la moitié des décès dans certains pays européens, sont une « tragédie humaine inimaginable », a déploré le directeur Europe de l'OMS. Restrictions La Grèce prolonge son confinement jusqu'au 4 mai. Seul assouplissement, une réouverture partielle des tribunaux, lundi. « Nous ne pouvons pas permettre à la COVID-19 d'aggraver les inégalités (...)sur le marché de l'emploi et saper les progrès réalisés jusqu'ici. » Les membres du G2o, lors d'une réunion virtuelle, hier L'impatience gronde aux États-Unis pour relâcher le confinement, et certains États comme la Géorgie ont déjà rouvert une partie de l'activité malgré les appels à la prudence, le Congrès devant approuver un nouveau plan d'aide aux petites et moyennes entreprises. Assouplissements En Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa a annoncé hier un « assouplissement » très progressif, à compter du ter mai, du confinement. En Espagne, un des viceprésidents du gouvernement a demandé « pardon » aux enfants qui ont dû rester enfermés chez eux en raison du confinement et qui pourront sortir à partir de dimanche. Déconfinements En France, qui prévoit un déconfinement à partir du 11 mai, le retour à l'école se fera sur la base du volontariat des parents. Le port du masque sera probablement imposé dans les transports. Zéro décès officiel et moins de 300 cas recensés  : fort de son succès face au coronavirus grâce à une politique stricte de quarantaine, le Vietnam commence à sortir du confinement. Gare au paludisme en Afrique La pandémie de la COVID-19 pourrait perturber la distribution de moustiquaires et de médicaments contre le paludisme et entraîner un doublement du nombre de morts, a prévenu l'OMS, appelant l'Afrique sub-saharienne à intensifier la prévention. Effets secondaires de la chloroquine L'antipaludéen chloroquine et l'un de ses dérivés, promus par le président américain et par le professeur français Didier Raoult comme remèdes au nouveau coronavirus, ont des effets secondaires graves, a averti hier l'Agence européenne des Médicaments (EMA). AGENCE FRANCE-PRESSE L'Europe débat sur sa sortie de crise Les 27 dirigeants de l'UE ont chargé hier la Commission de préparer un plan de sortie de crise, reportant à plus tard les décisions difficiles sur la solidarité, réclamée par les pays du Sud à ceux du Nord. Ce plan devrait comprendre une proposition de budget pour la période 2021-27, y compris un fonds pour relancer l'économie européenne après les mesures de confinement mises en oeuvre afin d'enrayer la pandémie de coronavirus. Selon la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, il devrait être présenté dans « la deuxième ou la troisième semaine de mai ». Le président français Emmanuel Macron a reconnu qu'il n'y avait « pas de consensus » entre les pays de l'UE sur des transferts vers « les régions et les secteurs » les plus touchés par la crise du nouveau coronavirus. Très remonté ces dernières semaines contre « l'égoïsme » des pays du Nord, le premier ministre italien, Giuseppe Conte, a cependant salué « de grands progrès, impensables jusqu'à il y a quelques semaines ». « Les 27 pays reconnaissent la nécessité d'introduire un instrument innovant, à lancer de manière urgente, pour protéger nos économies et assu- rer une reprise européenne, qui ne laisse personne derrière », a ajouté le dirigeant, dont le pays est le plus endeuillé par la pandémie en Europe, suivi par l'Espagne. Tout en se félicitant d'un soutien pour la création du fonds de relance, la ministre des Affaires étrangères espagnole, Arancha Gonzâlez Laya, a admis qu'il n'y avait pas « encore assez de convergence » sur le point de savoir si ce fonds ferait des prêts ou des dons, Madrid étant pour la deuxième solution. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a exhorté les ministres européens à agir « Nous ne parlons pas de milliards, nous parlons de milliers de milliards. » Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne vite et fort pour sortir de la pire récession qui guette l'UE depuis le début de sa création. Etats membres et institutions ont rivalisé d'imagination ces dernières semaines pour proposer chacun leur solution. Mais le débat a surtout fait réapparaître les vieux clivages, déjà présents après la crise financière de 2009. AGENCE FRANCE-PRESSE La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen/AFP
heig 24-26 AVRIL 2020 L'UNION FAIT LA FORCE À un moment où le désir de rapprocher les individus et les générations se fait pressant, SOMMM, duo formé d'Ariane Moffatt et du réalisateur Etienne Dupuis-Cloutier, présente un album qui mise sur la collaboration et le partage. Bien sûr, le premier disque du duo était planifié depuis longtemps. Mais force est d'admettre que cet album éponyme arrive à un bien bon moment. D'abord par le son du duo qui, avec sa chaleur et son côté dansant, fait obstacle à la morosité ambiante et invoque ce printemps qui ne semble pas être en mesure de s'installer. « Un jus d'orange frais, qui donne de la vitamine et du pep ! » selon les mots d'Ariane Moffatt. Mais aussi par sa volonté de créer des liens entre des artistes d'horizons différents à une époque où les frontières physiques et mentales sont nombreuses. SOMMM est né d'une séance de composition commune entre les deux artistes, qui avaient déjà collaboré par le passé, Étienne faisant notamment partie des musiciens qui ont accompagné Ariane dans la tournée 22h22. Souvent, ce genre d'exercice ne mène pas à grand-chose de concret. Mais cette fois-là, la magie a opéré, la pâte a levé et SOMMM est né. « Ç'a cliqué et une vision artistique est ressortie assez rapidement de tout ça. Il y avait « ou quelque chose de naturel entre nous deux qui nous a dit que ce serait cohérent de faire de la musique ensemble », dit Étienne Dupuis-Cloutier, aussi connu sous le nom de DRMS dans le monde de la musique. « On est deux amoureux de la pop assumée, ajoute j.".1 MONTAGE KARINE BERTRAND/MÉTRO PHOTOS  : COLABORATION SPÉCIALE BENOIT VALOIS-NADEAU bvalois-nadeau@journalmetro.com » ON CONSTATE QUE NOTRE or, MUSIQUE FAIT DU BIEN AUX Plb GENS. C'EST BIEN HUMBLE- MENT QU'ON ESSAIE DE PARTA- GER CE QUI NOUS ANIME POUR QUE LES AUTRES PUISSENT EN PROFITER. » ARIANE MOFFAU Ariane Moffatt lorsqu'on lui demande de définir les atomes crochus qui unissent les deux artistes. « On aime les mélodies et les productions de qualité. On aime les choses léchées. C'est un facteur esthétique qui nous relie. Et au niveau des textes, Étienne saisissait ce que j'avais envie d'écrire et comprenait ce que j'avais envie de dire. » Plus on est de fous, plus on rit Ce coup de foudre artistique s'est transformé en relation polyamoureuse lorsque les membres du duo ont décidé de partager leur passion musicale avec d'autres. Ce qui ne devait être qu'un atelier pour créer quelques chansons s'est finalement transformé en un projet de EP, puis en un album complet avec une dizaine de collaborateurs. « On était arrivé à un moment dans nos carrières où on avait envie de collaborer avec d'autres artistes, de provoquer la rencontre de différents univers », dit Étienne Dupuis-Cloutier, qui est aussi batteur et pianiste. Ce sont donc joints à eux pour le temps d'une chanson Rosie Valland, Clay and Friends, Fould, LaF, Marie-Pierre Arthur, Maky Lavender et le renommé producteur Ruffsound, qui s'est fait un nom au côté de Loud et de Koriass, notamment. « Pour quelqu'un comme moi qui est vraiment habituée de composer seule, d'écrire seule, d'arranger seule, avoir un buddy de l'autre bord qui t'aide, ça accélère la volonté d'aller au bout d'une chanson », illustre Ariane Moffatt. Outre Rosie Valland et Marie-Pierre Arthur, la liste des invités rassemble la crème de la scène hip hop québécoise actuelle. Une tentative de capitaliser sur la popularité croissante du rap keb ? Loin de là. « Si tu travailles sur un album pop en ce moment, il y a une partie de rap là-dedans, c'est certain. Ça va de soi, c'est naturel, insiste Étienne Dupuis-Cloutier. On n'a pas choisi nos collaborateurs en fonction de leur style de musique, mais selon UN PEU D'INFO SOMMM SOMMM Offert sur toutes les plateformes Pb leur énergie et ce qu'ils avaient à dire. » « Ce projet pour moi, c'est l'occasion d'actualiser quelque chose, précise Ariane Moffatt. C'est une façon d'aller à la rencontre de cette fraicheur, de cette inspiration qu'on entend dans cette nouvelle génération d'artistes. » Pour l'auteure-compositrice-interprète, c'est aussi un moyen de se remettre dans le bain de la musique dansante après un dernier opus solo plus intime. « Ça fait du bien de revenir à quelque chose de plus actuel. C'est un défi que je m'étais lancé à moi-même après Petites mains précieuses, où j'étais très attachée à l'esthétique néo seventies. J'avais hâte de voir comment j'ai évolué avec l'envie de créer quelque chose qui soit plus d'aujourd'hui. » Un lien entre les générations En plus de mélanger les styles musicaux, SOMMM est aussi devenu par la force des choses un pont entre deux générations d'artistes séparés par une quinzaine d'années. « On ne s'est pas senti sur deux planètes différentes pour autant, insiste Ariane Moffat, qui fêtera dimanche son 41e anniversaire. « Ce qui a fait beaucoup de bien, c'est surtout l'humanité dans ce projet, les rencontres, les échanges. Peu importe la génération, quand on est allumés pour écrire, composer, enregistrer, on est tous pareils. C'est ce qu'il y a de plus riche dans la collaboration. » « La jeune génération, je l'ai trouvée hyper ouverte et critique, loin des clichés, poursuit Etienne Dupuis-Cloutier. C'est pour ça qu'il faut que des projets comme celui-là existent. « Les gens sont moins dans des univers différents qu'on pourrait le penser. On classe les gens par style, par génération, mais au final on écoute la même musique et partage beaucoup de références communes. » e.4 A st.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :