Métro Montréal n°2020-04-09 jeudi
Métro Montréal n°2020-04-09 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-09 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 13,4 Mo

  • Dans ce numéro : moins de logements.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twltter Llnkedln 0 Instagram stm.info DE BELLES SOURCES DE MOTIVATION OPUS À L'ANNÉE ET OPUS & CIE Partageons nos coups de coeur Des solutions VOUS ÊTES NOMBREUX À NOUS REMERCIER POUR LA POURSUITE DE NOS SERVICES. SAVEZ-VOUS QUOI ? ÇA FAIT CHAUD AU CŒUR DE RECEVOIR DE TELS ENCOURAGEMENTS. C'est notre fierté de pouvoir continuer à vous transporter lorsque vous avez besoin d'accéder à un service essentiel comme une épicerie, par exemple. Et on sait aussi combien plusieurs travailleurs de ces services essentiels prennent présentement le bus et le métro pour se rendre au travail. Dans ce contexte exceptionnel, on observe quand même de belles choses et on voulait vous partager ce qui suit. DES ARCS-EN-CIEL AUTOUR D'UN CENTRE DE TRANSPORT Une belle surprise attendait les employés de notre centre de transport de la rue Mont-Royal, un matin de la semaine dernière. La veille, des enfants accompagnés de leurs parents ont dessiné des arcs-enciel sur les trottoirs, devant les portes de l'édifice, avec de jolis « Merci ». Une attention des plus appréciées dans cette période exigeante pour notre personnel. « Ça a vraiment fait du bien aux troupes, a dit le gestionnaire du centre de transport Mont-Royal. Ça met du baume au coeur, dans cette période très stressante pour nous tous. » Nos possédons huit centres de transports. Ils sont répartis sur toute l'île de Montréal. Ce sont autant de ports d'attache de nos bus. C'est là où nos employés d'entretien en font la maintenance, et c'est de là que les chauffeurs prennent la route et reviennent ensuite à la fin de leur parcours quotidien. Toujours présents, on vous transporte, on vous écoute, et on s'ajuste, parce qu'on est solidaires avec vous. Et si vous avez d'autres mots d'encouragement à partager avec nous, on les prend avec plaisir ! @stminfo facebook.com/stminfo 01 Le centre de transport Mont-Royal, sur la rue du même nom 02 Un exemple des petites attentions dessinées autour de l'établissement. 02 » stm info pour les abonnés VOUS AVEZ JUSQU'À LUNDI PROCHAIN, LE 13 AVRIL, POUR SUSPENDRE LES DEUX PROCHAINS PRÉLÈVEMENTS PRÉVUS. En raison de l'état d'urgence sanitaire entourant la COVID-19, l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) offre en effet la possibilité de suspendre les prélèvements prévus le 15 avril et le 15 mai 2020. Cette mesure permettra de compenser le titre d'avril dont le paiement a été débité le 15 mars dernier. Ainsi, aucun montant ne sera porté au compte des abonnés et ils conserveront les privilèges liés à leur abonnement. Les modalités pour se prévaloir de cette offre sont sur stm.info. Prenons soin de nous #çavabienaller JOURS FÉRIÉS HORAIRE DU DIMANCHE Le vendredi 10 et lundi 13 avril seront des journées fériées. Ces jours-là, l'horaire des bus sera celui du dimanche. En prévision de votre déplacement ou pendant celui-ci, vous pouvez toujours utiliser nos outils d'information qui vous informent de la distance que le prochain bus a à parcourir avant de rejoindre votre arrêt. Nos véhicules sont en effet géolocalisés Utilisez la version mobile de ou les applications partenaires Transit et Chrono pour obtenir ces informations.
métr journaUnetro.com Week-end 943 avril 2020 Négociations ardues pour les subventions salariales Subventi— Les négociations se poursuivent pour le projet de loi sur les subventions salariales, mais elles sont ardues. Le ministre des Finances, Bill Morneau, craint même que l'adoption de ce programme soit retardée. 111 Parlement à Ottawai GErrt, it 1 i›.ieox -‘""- 4' e ter, 1. 1/4. _.., 111 : 150L Une entreprise devra attester qu'elle a perdu 15% de ses revenus, au lieu de 30%, et elle pourra se tourner vers les deux premiers mois de zozo à titre de référence pour démontrer ses pertes. de 30%, pour y avoir droit. Le président de la Chambre des communes peut convoquer les parlementaires 48 heures après avoir donné son aval. Il est donc peu probable, à ce moment-ci, que la Chambre siège cette semaine. En coulisses, on soutient que M. Morveau a salué la colla- lievre, s'est défendu de faire Les différents partis ont ce sont les conservateurs qui boration du Bloc québécois, qui preuve de partisanerie ou de une copie du projet de loi bloquent le processus avec multiplie les sorties pour ten- ralentir le processus démocra- entre les mains depuis le des demandes additionnelles ter d'améliorer le programme. tique en temps de pandémie. début de la semaine afin de de reddition de comptes. Encore mardi, le chef blo- À son avis, c'est le gouver- faciliter les négociations. « De mon point de vue, quiste Yves-François Blanchet nement qui traîne la patte et Le leader parlementaire c'est le temps d'aller de demandait toujours d'élargir qui aurait dû annoncer ces du gouvernement, Pablo Rol'avant », a martelé le grand la subvention pour y inclure mesures d'aide il y a plusieurs driguez, a écrit sur Twitter argentier de l'État, affichant des frais fixes d'exploitation, semaines. qu'il avait accepté de le faire une impatience certaine lors comme le loyer. dans un geste de collaborad'une conférence de presse à Les conservateurs, eux, Les programmes tion « sans précédent ». Toronto hier après-midi. exigent « une forme de pé- de subventions assouplis Il a aussi proposé la mise Il a insisté sur l'urgence de riode de questions » pour de- Le gouvernement fédéral a sur pied d'un Parlement virla situation, puisque de nom- mander des comptes au gou- annoncé hier des assouplis- tuel à l'avenir afin que tous breuses entreprises veulent versement sur ses mesures sements à son programme de les députés puissent faire avoir la certitude qu'elles d'aide qui totalisent plus de subventions salariales. valoir leur voix. Cette mesure auront droit aux subventions 200 G$ jusqu'à maintenant. Les entreprises devront devra cependant être votée en salariales avant de réembau- Leur porte-parole en ma- attester qu'elle ont perdu personne avant de voir le jour. cher des employés. fière de finances, Pierre Poi- 15% de leurs revenus, au lieu LA PRESSE CANADIENNE Le début de la saison retardé FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com La saison estivale pourrait bien s'amorcer sans travailleurs saisonniers dans les champs du Québec. Une situation qui préoccupe des agriculteurs et laisse entrevoir un « retard » dans la production agroalimentaire. Québec et Ottawa entretiennent régulièrement un contact avec les administrations mexicaines et guatémaltèques, qui fournissent une proportion importante de travailleurs saisonniers et temporaires au Canada. Or, selon le président général de l'Union des producteurs agricoles (UPA), Marcel Groleau, les difficultés associées au coronavirus ont ralenti leur départ vers le nord. « Le Mexique s'est assuré de la sécurité de ses travailleurs. Là, ils ont autorisé le début des vols bientôt. Au Guatemala, ça va être retardé à la semaine prochaine, observe-til. Il y a un retard. » « Ils ne savent même pas s'ils pourront quand même planter ou planter autant que l'an passé. » Marcel Groleau, président général de rUPA Depuis qu'on leur permet de franchir la frontière, les immigrants temporaires destinés aux champs canadiens doivent se mettre en quarantaine. Mais les producteurs doivent les payer, les nourrir et les héberger, ce qui alourdit leurs coûts. Une cantine pas comme les autres L'autobus de l'Anonyme se transforme temporairement en cantine mobile afin de pallier la crise alimentaire provoquée par la pandémie de coronavirus. Depuis vendredi dernier, ce sont 250 sacs repas par jour qui sont distribués à Montréal aux passants dans un circuit de six arrêts. MÉTRO Aide Les salaires seront subventionnés à 75% Le gouvernement fédéral assouplit une fois de plus son aide aux entreprises et rajuste la facture de l'ensemble de l'aide fédérale qui atteint maintenant 257 G$. La subvention salariale à hauteur de 75% coûtera 73 G$, soit 2 G$ de plus que ce qui avait été calculé la semaine dernière. Ottawa la rend plus accessible — les pertes de revenus à prouver sont revues à la baisse — et fait cadeau aux entreprises de leurs cotisations à l'assurance-emploi, au régime québécois d'assurance parentale ainsi qu'au régime de pension du Canada et à la Régie des rentes du Québec. Avec cet ajustement de plus, annoncé hier matin, le premier ministre Justin Trudeau tentait manifestement d'adoucir le choc prévisible du lendemain ; les statistiques de chômage pour le mois de mars seront publiées aujourd'hui. Il a ainsi plaidé une fois de plus auprès des entreprises pour qu'elles réembauchent les employés mis à pied. « Pour que notre économie survive à tout ça nous avons besoin que les entreprises survivent et que les employés soient payés », a-t-il souligné. M. Trudeau a également annoncé des changements au programme fédéral d'emplois JOUR DE LA TERRE Se mobiliser pour la planète dans son salon Traditionnellement célébré par des milliers de personnes dans les rues de Montréal et d'ailleurs, le Jour de la Terre (JDLT) réajustera cette année sa programmation, pandémie de coronavirus oblige. L'organisation invite les citoyens à poser des gestes « concrets » pour l'environnement, depuis son chez-soi, en se préparant à la sortie de la crise. ber » Le remier ministre Justin Trudeau/AFP « Nous sommes dans la bonne direction pour aider les jeunes à trouver du travail en ces temps difficiles, mais (...) nous allons en faire davantage. » Justin Trudeau, premier ministre d'été pour les étudiants. Ottawa offrira aux employeurs jusqu'à 100% du salaire minimum en vigueur dans la province où ils embaucheront des étudiants. Le gouvernement fédéral élabore quelque chose pour ceux qui sont passés dans les mailles du filet d'aide déjà annoncée sous forme de prestation canadienne d'urgence (PCU). LA PRESSE CANADIENNE DISTANCIATION 9 sur 10 Les gens restent bel et bien chez eux en ces temps de confinement, d'après une enquête de Statistique Canada qui établit que neuf Canadiens sur dix respectent les règles de distanciation sociale. L'agence gouvernementale canadienne a mené un sondage auprès de 4 Goo personnes la semaine dernière et 90% des sondés ont déclaré « suivre les consignes en matière d'éloignement physique, comme rester chez soi ». MÉTRO 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :