Métro Montréal n°2020-04-06 lundi
Métro Montréal n°2020-04-06 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-06 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,0 Mo

  • Dans ce numéro : la pause forcée prolongée jusqu'au 4 mai.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
MONTRÉAL Lundi 6 avril zozo journalmetro.com CORRECTEUR DICTIONNAIRES GUIDES www.antidote.info I Soignez votr BOUFFÉES D'ESPOIR VENANT DE JEUNES MONTRÉALAIS Sélection choisie d'arcs-en-ciel colorés page 4 La « pause forcée » LES PARCS, prolongée au Le mai une question d'équilibre page 3 Prendre l'air et faire de l'exercice ont des effets bénéfiques sur notre santé physique et mentale. Des experts interviewés par Métro disent qu'en période de pandémie, c'est une question d'équilibre entre les risques encourus et les bienfaits. i PARIA RODRIGUEZMÉTRO COVID-19. Nouveau coup dur, hier, pour les commerçants et les chefs d'entreprise du Québec  : la pause imposée à l'économie, en mars, est prolongée de deux semaines. La fermeture des entreprises et des commerces qui ne figurent pas sur la liste des services essentiels, décrétée le 23 mars par le gouvernement Legault, devait initialement durer trois semaines, soit jusqu'au 13 avril. Mais elle en durera plutôt six. Les répercussions sur l'économie québécoise, notamment sur le secteur manufacturier et les entreprises axées sur l'exportation de leurs produits, encore difficiles à évaluer, ne seront certainement pas négligeables dans les mois à venir. Bien que comprenant la gravité de la situation et la nécessité du geste, le monde des affaires trouvait déjà amère et difficile à avaler la pilule de trois semaines d'inactivité forcée, plaçant les entreprises en position financière dans bien des cas très précaire, au point de devoir mettre à pied leurs employés. En procédant hier à cette annonce, à l'occasion de sa conférence de presse quotidienne visant à faire le point sur la lutte au virus de la COVID-19, le premier ministre François Legault a indiqué que son gouvernement préparait déjà l'après-crise. 11 s'est engagé à injecter l'aient « nécessaire » dans l'économie, à ce moment-là. Une phase décisive la bataille menée par le Québec contre le virus entre désormais dans une phase « critique », « décisive », a dit le premier ministre pour justifier la prolongation exigée, en rappelant que le moment n'était certainement pas venu de relâcher la pression. Car le sommet de la courbe de propagation, attendu au départ au début avril, ne sera atteint finalement que dans quelques semaines. Ce n'est qu'après, quand le nombre de cas se sera stabilisé, que le gouvernement pourra envisager de lever graduellement les consignes et de permettre une certaine activité économique, L'approvisionnement en matériel de protection du personnel demeure un enjeu central de la crise, le réseau de la santé anticipant une pénurie dans quelques jours à peine de masques N95 et de procédure, de gants ainsi que de blouses. I par secteur ou par région ou sous-région, là où le risque sera réduit sur le plan de la santé publique, a expliqué M. Legault, qui dit avoir bien hâte que le « pealo soit enfin derrière nous. Les Québécois ont donc intérêt à s'armer de patience. Le retour à une vie normale n'est pas pour demain. Bref, « tant qu'on est dans la montée de cette grande crise, c'est la santé qui compte », avant l'économie. Une fois la bataille gagnée, le premier ministre a réaffirmé qu'il faudra mettre tous les efforts pour assurer l'autonomie du Québec, particulièrement pour la production d'équipements médicaux et de médicaments, de même que la production d'aliments à l'année longue afin de réduire notre dépendance envers les autres pays, au premier chef les États-Unis. LA PRESSE CANADIENNE j



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :