Métro Montréal n°2020-04-02 jeudi
Métro Montréal n°2020-04-02 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-04-02 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : encore peu de mesures de contrôle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Q Facebook Q Twitter Cri Linkedin 0 Instagram stm.info EMBARQUEMENT DANS LES BUS Par La porte arrière et avec un titre valide AYEZ TOUJOURS VOTRE CARTE OPUS OU UN TITRE DE TRANS- PORT SUR VOUS LORSQUE VOUS VOYAGEZ EN BUS OU EN MÉTRO. TOUS NOS VÉHICULES, DANS LES TUNNELS ET SUR LA RUE, CIRCULENT TOUJOURS AU TARIF HABITUEL. Nous VOUS demandons d'embarquer par l'arrière des bus pour limiter les risques de contagion. C'est pour la même raison que nous vous demandons de ne pas aller valider votre titre à l'avant du bus, et de laisser libre en tout temps le fauteuil à l'arrière du chauffeur. Mais l'embarquement demeure au tarif habituel. Dans le métro, les tourniquets s'ouvrent avec un titre de transport. Dans les bus, la situation exceptionnelle que nous vivons tous nous fait vous demander de faire preuve de respon- info coronavirus (COVID-19) sabilité. S'il vous plait, acquittez quand même votre transport en bus même si vous ne pouvez pas le valider en bonne et due forme avec une valideuse automatique. POUR VOUS PROCURER UN TITRE DE TRANSPORT Les distributrices automatiques de titres et les bornes de rechargement sont toujours à votre disposition dans les stations de métro. Notez toutefois que les distribu- trices automatiques n'acceptent pas l'argent comptant. Vous pouvez aussi vous diriger vers un de nos points de vente répartis dans les différents arrondissements et villes du Montréal métropolitain. Une liste de ces points de vente est disponible à stm.info. Attention  : comme nos machines distributrices, ces points de vente effectuent maintenant leurs transactions avec des cartes bancaires seulement (débit/crédit). Suivez-nous DIMANCHE PROCHAIN BUS ET MÉTRO CIRCULERONT TOUJOURS Bien que les autorités provinciales aient demandé aux commerces de service de fermer le dimanche, notez que votre société de transport sera quand même au rendez-vous, comme à tous les jours. LA GÉOLOCALISATION POUR SAVOIR SI VOTRE BUS S'EN VIENT À votre arrêt de bus, vous pouvez toujours utiliser nos outils d'information qui vous informent de la distance que le prochain bus a à parcourir avant de rejoindre votre arrêt. Utilisez la version mobile de ou les applications partenaires Transit et Chrono. stm.info/coronavirus
journalmetro.com métr jeudi 2 avril 2020 AC'ALITÉ Les mesures sanitaires pourraient perdurer COVID-1.9. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, n'a pas voulu s'avancer hier sur les scénarios analysés par son gouvernement concernant l'évolution de la pandémie du coronavirus. Il a toutefois reconnu que celle-ci pourrait affecter le quotidien des citoyens pendant encore « des mois ». (e:3 ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauft@journernetro.com Dans un document interne du gouvernement fédéral obtenu par le National Post, Ottawa indique que les mesures mises en place pour contenir la propagation du coronavirus pourraient demeurer en vigueur au moins jusqu'au mois de juillet. Dans les dernières semaines, Ottawa a notamment procédé à la fermeture de ses frontières aux Américains en plus d'imposer une quarantaine obligatoire de 14 jours aux voyageurs de retour au pays. Plusieurs provinces, pour leur part, ont mis en place des mesures pour ordonner la fermeture temporaire des commerces non essentiels et limiter les rassemblements de citoyens. Le premier ministre Justin Trudeau/CAPTURE D'ÉCRAN Hier, lors de son point de presse quotidien, Justin Trudeau a reconnu que le quotidien des Canadiens pourrait être encore chamboulé pendant un bon moment. « Nous avons souligné qu'il y a un éventail de scénarios que nous analysons et pour lesquels on est en train de se préparer. la situation pourrait durer des semaines ou peut-être des mois. Ça va dépendre comment les citoyens appliquent les mesures de distanciation sociale », a-t-il déclaré devant Rideau Cottage, sa résidence d'Ottawa. « Le Canada n'a jamais connu ce type de mobilisation civile depuis la Seconde Guerre mondiale. Ces mesures historiques vont inciter les citoyens à rester à la maison pour combattre la crise du coronavirus. » a-t-il précisé. Analyse des « pires scénarios » Actuellement, le Canada répertorie 9 731 cas de contamination au coronavirus, dont 129 décès (hier, 22h30). Des données qui représentent la situation au pays « il y a deux semaines », a précisé hier dans un point de presse subséquent l'administratrice en chef de la santé publique au Canada, Er Theresa Tain. Cette situation est reliée au fait que la période d'incubation du virus est d'environ 14 jours. Mme Tam a d'ailleurs de nouveau prié les citoyens à respecter les règles de distanciation sociale. Les per- « On ne saura pas si on a atteint le sommet de l'épidémie tant qu'on ne l'aura pas passé. » Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique au Canada sonnes aînées doivent être particulièrement prudentes, puisqu'elles sont plus à risque d'être hospitalisées si elles attrapent le coronavirus, a-t-elle souligné. « Le réseau de la santé n'a jamais été conçu pour une telle augmentation du nombre de patients, c'est ce que les Canadiens doivent comprendre. Ce virus est sournois, parfois les symptômes sont légers ou inexistants. C'est pourquoi le respect de la distanciation sociale est essentiel », a également déclaré la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu. Manque d'équipements Hier, le premier ministre du Québec, François Legault, a indiqué que la province pourrait manquer d'équipements de protection d'ici une semaine. A cet égard, Justin Trudeau a assuré qu'Ottawa entend accroître l'approvisionnement à l'étranger. De nombreuses entreprises canadiennes ont par ailleurs adapté leur production pour répondre à cette demande du réseau de la santé. « On va faire de notre mieux pour limiter les pénuries à travers le pays, mais il faut comprendre que c'est une situation extrêmement difficile », a dit M. Trudeau. Soyez informé, soyez branché avec Métro 3 façons de rester connecté journalmetro.com Réseaux sociaux Suivez l'actualité Restez informé et interagissez Sophie Brochu à la tête d'Hydro-Québec C'est l'ex-dirigeante d'Énergir, Sophie Brochu, qui remplacera Éric Martel à la tête d'Hydro-Québec. Elle est la première présidente-directrice générale de la société d'État. pc Économie Des détails sur les subventions salariales Le ministre des Finances, Bill Morveau, a offert un peu plus de clarté concernant le très attendu programme de subvention salariale aux entreprises frappées par la pandémie de la COVID-19. Ottawa subventionnera 75% de la première tranche de 58 700$ de chaque salaire. Le gouvernement fédéral pourrait ainsi assurer jusqu'à 847$ par semaine, par employé. La mesure est rétroactive au 15 mars. Le programme coûtera à lui seul 71 G$ à l'État. Pour y être admissible, une entreprise devra avoir perdu au moins 30% de son revenu par rapport à la même période l'année dernière. La baisse devra être calculée pour chaque mois par rapport au même mois l'an dernier pour mars, avril ou mai, a précisé M. Morveau. Or, les Canadiens ne pourront pas bénéficier à la fois de cette subvention salariale et de la Prestation canadienne d'urgence (PCU) de 2 000$ L'infolettre Abonnez-vous PARLEMENT Des mesures d'urgence à voter Le Parlement fédéral sera rappelé une seconde fois pour passer de nouvelles mesures économiques d'urgence. Le gouvernement a contacté les partis d'opposition pour déterminer une date pour un autre retour à la Chambre des communes. Les conservateurs ont déjà indiqué qu'ils étaient prêts à collaborer. Les bloquistes aussi, mais à certaines conditions. pc wy 3 Restaurant fermé à Montréal-/MÉTRO Chaque entreprise devra soumettre sa demande par le biais d'un portail en ligne de l'ARC qui sera dévoilé dans « trois à six semaines ». par mois, a averti le premier ministre Justin Trudeau. Mais ceux qui ont perdu leur emploi ou qui n'ont plus de revenus pourront donc soumettre une demande pour la PCU en attendant de recevoir leur salaire subventionné, a précisé M. Morveau. LA PRESSE CANADIENNE ASSURANCE-EMPLOI 410000 Ils ont été plus 2,13 millions de Canadiens à soumettre une demande d'assurance-emploi en mars. La machine fédérale a pu en traiter 430 000 jusqu'à maintenant. Le gouvernement fédéral a rappelé des fonctionnaires à la retraite, a repensé le fonctionnement du système et prévoit traiter po 000 demandes par jour. PC - 4 métr Jour



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :