Métro Montréal n°2020-03-30 lundi
Métro Montréal n°2020-03-30 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-30 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : contrôles accrus pour les voyageurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
eât journalmetro.com métr Lundi 30 mars 2020 CULTUrr lonah Guimond, alias P'tit Belliveau, et ses Crocs./ALEX BLOLIIMODIE HEARTZ/COLLABORATION SPÉCIALE IDécès du compositeur polonais Krzysztof Penderecki Le compositeur et chef d'orchestre polonais Krzysztof Penderecki, un des compositeurs contemporains les plus innovants, est décédé hier à l'âge de 86 ans, à Cracovie, a annoncé sa famille. L'auteur de Thrène pour les victimes d'Hiroshima, couronné de nombreux prix, est décédé des suites d'une longue maladie, selon les médias citant ses proches. AFP Les leçons de vie de P'tit Belliveau Musique. Quelques accords de banjo, des paroles faussement naïves, une philosophie basée sur la simplicité et une bonne dose d'humour  : le chanteur acadien P'tit Belliveau aurait-il trouvé la recette pour passer à travers la crise ? (rçe, BENOITVALOIS-NADEAU bvalois-nadeau@journalmetro.com C'est du moins l'impression qui se dégage à l'écoute des premières paroles de la chanson Les bateaux dans la baie, qui ouvre son premier album, Greatest Hits Vo1.1 « Nowadays/Plein d'affaires sont à l'envers/Dans le monde, nowadays/Mais tu sais/Vaut point la peine de s'trafiquer/Su l'stuff qu'on peut point changer » Pour ceux qui ne maitrisent pas la parlure des Acadiens de la Nouvelle- Écosse, en gros, ça veut dire de ne pas trop s'en faire avec les choses qu'on ne contrôle pas. Comme une pandémie mondiale. Si les mesures de confinement ont forcé le jeune homme à annuler son lancement montréalais prévu cette semaine, pas question pour autant de trop se tracasser avec ça. « Je me considère chanceux, j'ai des trucs pour m'occuper avec la sortie de l'album, relate Jonah Guimond depuis Moncton. Je suis un millenial, je suis pas mal pro à m'entertainer avec l'internet et des jeux vidéos. C'est comme ça qu'on a grandi, alors c'est pas la fin du monde pour moi. » Travailleur autonome Le natif de la Baie Sainte- Marie, en Nouvelle-Écosse, peut aussi s'occuper avec son petit studio à la maison. C'est là qu'il a bâti les arrangements électro-country de ce premier long jeu avant d'en enregistrer la version finale à Montréal. En ces temps de débrouillardise, sa musique est assurément un produit maison, même s'il s'est joint à l'écurie Bonsound après son passage aux Francouvertes l'an dernier. « J'ai toujours fait du lo-fi parce que c'était mon seul choix. Quand j'ai commencé, je n'avais pas de gros moyens, de bonnes caméras ou du gros matériel d'enregistrement. Mon seul choix, c'était faire du lo-fi. Je me suis dis  : pourquoi ne pas utiliser ça à mon avantage ? Je suis resté dans ce vibe-là. » En plus de signer les paroles et les arrangements, P'tit Belliveau joue d'à peu près tous les instruments sur « J'aime dire que je suis country et pop en même temps. Mais si tu demandes à quelqu'un qui écoute du country, il va dire  : "ben non, c'est pas du country tes histoires". » P'tit Belliveau, auteur-compositeur-interprète, à propos de la difficulté à définir sa musique. Personnellement, on la classe dans la catégorie « électro bluegrass lo-fi ». l'album (guitare, basse, banjo et même xylophone) qu'il a réalisé conjointement avec Emmanuel Ethier (Chocolat). 11 conçoit aussi ses clips luimême, dont le psychotronique Income Tax, qui, à grand coup de green screen, évoque les pires infopubs des années 1990. « Quand j'ai parti ce projet et que j'ai réalisé que je ne pouvais pas faire des millions dollars videos, j'ai décidé d'assumer ce côté DIY [Do it yourself], pour qu'il fasse partie de mon brand. À date ç'a bien fonctionné. Et honnête- ment, Income Tax, je ne pense pas que ça aurait été bon si on avait payé quelqu'un pour faire ça. » Les pieds sur terre P'tit Belliveau est également très terre-à-terre dans ses paroles, qui mettent de l'avant la beauté de la nature et des choses simples. « On me dit tout le temps que j'écris à propos du quotidien, mais ce n'est même pas un mot que j'avais entendu avant que les journalistes me disent que j'écrivais à propos de ça », explique-t-il en riant. « Mais ma vie est simple. Pour moi et le monde qui vivent là-bas [en Nouvelle- Écosse], ce qui nous préoccupe au jour le jour, c'est juste aller au travail, mettre du gaz dans sa gas tank, payer son loyer, trouver du bois pour son feu. C'est rien qu'une vie simple, alors nos problèmes sont plus terre-àterre, day W day. » Ça ne l'empêche pas de se poser de vastes questions sur le sens de l'existence avec un mélange d'humour et de délicatesse. « Le temps s'en vient et le temps s'en va, écrit-il dans la très belle L'eau entre mes doigts, qui clôt l'album. Le temps ça coule comme l'eau entre mes doigts/Fait qu'j'vais vivre dans l'moment pis m'entourer d'joie » « S'il y a une chose que je Dans le sillage de Radio Radio Tout comme certains membres de la formation Radio Radio, P'tit Belliveau vient de la Baie Sainte-Marie, petite communauté francophone du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Le succès du groupe rap lui a d'ailleurs permis d'envisager sérieusement une carrière en musique. « Si ç'a n'avait pas été de Radio Radio, je ne sais pas si j'aurais été dans la musique aussi sérieusement, admet le jeune homme de 24 ans. Quand tu grandis dans une petite ville, souvent, tu as l'impression que tu ne peux rien faire et que tu ne peux pas t'en sortir. Mais voir Radio Radio réussir quand tu es un kid, ça te montre que c'est possible. Parce que je les connais. Je connais leur pères et leurs mères, je connais leurs grand-pères. Je sais qu'ils sont comme moi. » crois, c'est qu'on se prend trop au sérieux et qu'on essaie trop d'être cool, dit celui qui, il n'y a pas si longtemps, gagnait sa vie dans le domaine de la construction. Les jeunes surtout. "Qu'est-ce mes friends vont penser si je fais ça, si je porte ça ? ". Je trouve ça stupide honestly. On peut-tu simplement vivre ensemble et être nous-autres mêmes ? » Très bonne question à laquelle il répond avec un sourire en coin dans sa musique. « Je cache mes opinions sous de l'humour, comme un cheval de Troie. Si tu écoutes un peu plus attentivement, tu vas voir qu'il y a une philosophie en quelque part dans laquelle je crois. Mais je ne veux pas avoir à l'afficher straightup pour dire aux gens quoi penser. » Une autre très bonne leçon à méditer en temps de crise. 8
Lundi 30 mars 2020 D Des trucs pour économiser au quotidien MARYSE DERAICHE mderaiche@iournalmetro.com Le couponnage À une époque (pas si lointaine d'ailleurs), on trouvait des coupons rabais à découper dans les circulaires d'épiceries. Cela permettait aux consommateurs de réaliser des économies sur ses achats d'aliments, de produits de beauté et de nettoyage. Même si cette façon d'économiser s'est transformée avec le temps, le couponnage existe encore, et il peut faire économiser gros. Il suffit d'ouvrir l'oeil pour les repérer ! Où trouver des coupons rabais en 2020 ? Dans le Publisac pons rabais à imprimer Chaque semaine, on y ou à télécharger grâce à trouve des coupons pour une application mobile. une vaste game de pro- Voici une liste des sites duits à usage quotidien, les plus courus pour comme des aliments, repérer les meilleurs des produits nettoyants rabais  : et des articles pour la, gocoupons.ca maison et la famille. A utilisource.ca éplucher de A à Z pour websaver.ca dénicher des aubaines tastyrewards.com avantageuses ! pgeveryday.ca save.ca En ligne Il est aussi possible de naviguer sur la Toile pour dénicher des cou- Obtene.',Termes et con nefei con_, 0 Astuces. La crise sanitaire qui sévit actuellement nuit à bien des gens et rune des principales conséquences liées au confinement est l'appauvrissement de la population. Plusieurs ont perdu leur emploi, d'autres ont vu leurs heures de travail et leur salaire réduits... et les perspectives à court et à moyen termes ne sont pas réjouissantes. Alors, comment s'en sortir financièrement ? Remise en argent sur l'achat en liane Cette nouvelle façon d'économiser sur ses achats rejoint beaucoup les amateurs du magasinage en ligne. Le principe est simple  : le consommateur s'inscrit gratuitement sur un site spécialisé dans les remises en argent comme Amikash. Il accède alors aux sites Internet des détaillants partenaires pour effectuer ses achats. Des remises en argent lui sont ensuite envoyées par la poste sous forme de chèque. L'expérience de magasinage en ligne n'est presque pas changée ; l'acheteur magasine sur les sites de ses détaillants préférés et les prix sont les mêmes. La seule différence est qu'il doit se rendre sur le site spécialisé dans les remises en argent avant. Un petit détour qui vaut la peine, car les remises monétaires varient de 1 à 35%. Et les détaillants affiliés sont variés ; des entreprises locales comme nationales de différents secteurs  : beauté, vêtement, sport, r Comment repérer les meilleures aubaines en zozo./MÉTRO voyage, électronique, alimentaire, etc. Variantes Certains sites proposent des remises en argent en échange d'une photo d'un reçu d'épicerie via leur application mobile. D'autres offrent des programmes de points récompenses et envoient des échantillons gratuits et des cartes-cadeaux par la poste. Les façons d'économiser sont aussi variées qu'intéressantes ! Les sites Web de remise en argent sur achats les plus populaires amikash.ca retailmenot.ca rakuten.ca checkout51.com getcaddle.com Circulaires numériques Repérer les spéciaux dans les circulaires de magasins a toujours été une bonne façon de réaliser des économies. Grâce à l'ère numérique, cette méthode a été bonifiée et propose aux consommateurs des options de repérage automatique. Plutôt que d'éplucher les sites des magasins un à un à la recherche des meilleures offres, il suffit de se rendre sur un site qui héberge l'ensemble des circulaires. De plus, il est possible d'affiner sa recherche afin de trouver l'endroit où l'article désiré est le moins cher. Vous cherchez du papier hygiénique ? Tapez-le dans votre recherche et les circulaires où il est en spécial vont apparat Ire ! LIVRE Faire pousser des déchets de cuisine Vous avez l'habitude de jeter vos noyaux d'avocat ? Ce temps est révolu ! L'auteure Katie Peters vous explique comment leur donner un second souffle. Un potager dans nia cuisine est un guide d'instructions montrant qu'il est possible de cultiver des fruits, des légumes et des herbes sur le rebord de la fenêtre à partir de détritus alimentaires. Les meilleurs sites de circulaires amikash.ca retailmenot.ca rakuten.ca checkout5l.com getcaddle.com En plus d'adopter un mode de vie zéro déchet et de faire un pas de plus vers l'autosuffisance, cette technique de jardinage Permet de réaliser des économies. Et d'avoir des produits frais sous la main ! mfrnto Un potager dans ma cuisine, 25 $, Les Éditions de l'Homme



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :