Métro Montréal n°2020-03-30 lundi
Métro Montréal n°2020-03-30 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-30 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : contrôles accrus pour les voyageurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
'n, métr CHI FFRES La pandémie au Canada Il y a maintenant 6 280 cas confirmés et probables au Canada, dont 63 décès. Plus de 205 000 Canadiens ont été testés. Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans provinciaux disponibles  : 2 840 au Québec, dont 22 décès ; 1 355 en GÉOLOGIE Séisme dans le sud du Québec Un tremblement de terre d'une magnitude de 3,6 sur l'échelle de Richter a secoué le sud du Québec, tôt hier matin. Selon Séismes Canada, l'épicentre était située à 35 km au sud-ouest de la ville de Sorel-Tracy. Plusieurs Montréalais ont affirmé avoir été réveillés par la secousse, mais aucun dommage n'a été rapporté. rem journa[metro.com Lundi 30 mars 2020 ACTUALITÉ 4 Sécurité. Les masques Des mesures de plus chinois inspectés de près en plus restrictives Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que les autorités fédérales de la santé veilleront à ce que les masques fournis par la Chine répondent aux normes nécessaires afin de protéger les travailleurs de la santé canadiens contre la COVID-19. La déclaration fait suite à des informations selon lesquelles le gouvernement néerlandais avait rappelé environ 600 000 masques défectueux récemment expédiés de Chine et distribués dans différents hôpitaux des Pays-Bas. L'ambassade de Chine à Ottawa a déclaré samedi que la Chine envoyait 30 000 masques ainsi que des blouses, des gants et des lunettes pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19. Certains rapports ont signalé que des hôpitaux canadiens rationnaient leurs masques en attendant l'arrivée de nouveaux approvisionnements, en plein coeur de ce qui est devenu une pénurie mondiale. Usine de masques à Beijing/GETTY D'Theresa Tam exhorte également les gens à suivre les instructions de Santé Canada en ce qui concerne la fabrication de leurs propres masques pour prévenir la COVID-19, qui sont disponibles sur le site Internet du ministère. L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam, affirme que de telles mesures sont préventives et que le gouvernement fédéral met tout en oeuvre pour obtenir davantage d'équipements de protection. LA PRESSE CANADIENNE Ontario, dont 21 décès ; 884 en Colombie-Britannique, dont 17 décès ; 621 en Alberta, dont deux décès ; 135 à Terre-Neuve-et-Labrador ; 156 en Saskatchewan ; 122 en Nouvelle-Écosse ; 72 au Manitoba, dont un décès ; 66 au Nouveau-Brunswick ; 11 à l'île-du-Prince-Édouard ; 58 dans 2 des 3 territoires. On n'a rapporté aucun cas au Nunavut. Pc COVI D-19 Sophie Grégoire- Trudeau n'a plus de symptômes L'épouse du premier ministre a annoncé sur ses réseaux sociaux samedi soir qu'elle n'a plus aucun symptôme de la COVID-19. Justin Trudeau travaille de sa résidence depuis le 12 mars, s'étant imposé un isolement volontaire dès l'apparition des symptômes de Mine Grégoire Trudeau qui rentrait de Londres. PC COVID-il Les autorités de santé publique du pays cherchent d'autres moyens de ralentir la propagation du nouveau coronavirus et l'administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada espère avoir une meilleure évaluation de la situation la semaine prochaine. « Nous attendons encore les données mais chaque jour nous réfléchissons à ce que nous pourrions faire de plus », a confié Dre Theresa Tam en point de presse, hier. Elle a souligné l'initiative québécoise, annoncée samedi, de limiter l'accès à une grande partie du territoire de la province. Les policiers contrôlent maintenant les entrées dans huit régions du Québec. Elle a ainsi laissé entendre qu'on pourrait imposer de nouvelles restrictions à travers le pays. Pour sa part, le premier ministre Justin Trudeau n'en est pas à annoncer une intervention des Forces armées canadiennes pour assurer le respect des limites imposées aux citoyens. Le premier ministre Justin Trudeau/PC Lumière au bout du tunnel Pour ce qui est de la lumière au bout du tunnel, Dre Tam prêche encore la patience. « Je continue de croire qu'il est trop tôt pour dire [...] mais la semaine prochaine sera un moment très important pour moi, pour observer les tendances », a-t-elle dit. Aide charitable Le gouvernement fédéral annonce une nouvelle aide financière à deux organismes de charité. Jeunesse, J'écoute recevra 7,5 M$ d'Ottawa. Centraide pourra compter sur 9 M$ de plus pour venir en aide aux personnes âgées qui sont plus isolées que jamais. Répartir l'aide financière Ottawa se contente de distribuer l'aide financière, 157,5 M$ annoncés il y a 11 jours. Le détail de la distribution est prévu dans quelques jours. Le gouvernement québécois recevra la somme destinée aux villes québécoises et gèlera sa part. L'argent doit servir à acheter des masques et des gants pour la protection du personnel médical il pourrait également être utile pour la location de chambres d'hôtels où installer des personnes atteintes de la COVID-19 ou des refuges dans certaines villes ayant choisi cette avenue. La PCU et le reste Ottawa prévoit toujours de tlaàdtConseil de sécurité des Nations unies/« e « Par moment, on peut se sentir très seul mais n'oubliez pas qu'on est tous en train de traverser cette épreuve ensemble. » Justin Trudeau, premier ministre du Canada, Lançant un appel à L'espoir et à La solidarité alors que le pont Samuel- De Champlain était illuminé aux couleurs de l'arc-en-ciel hier soir. mettre en ligne le 6 avril le portail pour faire sa demande de prestation canadienne d'urgence (PCU). Les 2 000 $ par mois devraient être versés moins de 10 jours après une demande. Devant la multitude d'annonces d'aide financière faites ces derniers jours, M. Trudeau est conscient que certains pourraient ne plus s'y retrouver. « On va continuer d'essayer de donner toute l'information nécessaire », a-t-il dit. Déplacements limités Dès ce midi, les déplacements par avion et train à l'intérieur du Canada seront interdits à toute personne présentant des symptômes du COVID-19. Ce sera aux employés des compagnies ferroviaires et aériennes de vérifier si le voyageur a une fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires. LA PRESSE CANADIENNE Ottawa vise toujours l'ONU La pandémie de la COVID-19 a forcé la fin des rencontres entre les puissances mondiales, mais la campagne du Canada afin d'obtenir un siège non permanent au sein du Conseil de sécurité des Nations unies continue de battre son plein. Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, et la ministre du Développement international, Karina Gould, ont confirmé qu'ils continuaient leur campagne. Ils croient que la voix du çnivr La réponse du Canada face à la pandémie, dont la mise en place d'un programme d'aide internationale de 5o M$, pourrait appuyer son entrée à l'ONU. Canada au sein du conseil le plus puissant du monde est plus nécessaire que jamais en raison des décisions majeures à prendre dans la gestion de la pandémie et de ce qui en découlera. LA PRESSE CANADIENNE
ACTUALITÉ 5 Vivre un deuil en confinement Société La pandémie a bouleversé le processus de deuil de nombreuses personnes. Ceux qui doivent gérer le décès d'un proche se retrouvent isolés de leurs famille et amis au moment où ils en ont le plus besoin. Les funérailles de Paula Loc- Ichart ont eu lieu la semaine dernière à Kentville, en Nouvelle-Écosse, après que la dame âgée de 55 ans eut perdu un long combat contre le cancer. Son fils Keith n'a pas pu organiser l'adieu souhaité. La majorité des amis de sa mère et certains membres de la famille vivant à l'étranger n'ont pas pu assister aux funérailles en raison des interdictions de rassemblements et des restrictions dans les vols internationaux. Ces proches ont dû regarder la cérémonie en ligne. La dizaine de personnes présentes étaient à deux mètres les unes des autres. Nul ne s'est fait l'accolade avant ou après le service. Un rassemblement dans un centre funéraire à Saint- Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, il y a quelques semaines Cela aurait dû être le voyage d'une vie pour deux résidents d'Ottawa, Catherine McLeod et Paul Innes, mais le rêve s'est vite transformé en cauchemar depuis qu'ils sont coincés à bord d'un bateau de croisière où la maladie à CO- VID-19 s'est installée, tuant quatre personnes. Mme McLeod et M. Innes sont montés à bord du navire MS Zaandam au début du mois de mars, avant que la propagation de la COVID-19 devienne Alan Macleod fils, du centre funéraire Ettinger à Shubenacadie/AP « C'est une situation sans précédent. Nous faisons ce que nous pouvons. » Alan MacLeod fils, directeur du centre funéraire Ettinger à Shubenacadie, en Nouvelle-Écosse est associé à plus de la moitié des cas à la COVID-19 dans la province. Cette situation illustre à quel point ce type de rassemblements peut favoriser la propagation du virus. Cependant, les leaders religieux, les familles touchées et les directeurs des centres funéraires notent tous qu'il n'est pas facile de garder les gens loin les uns des autres quand ils sont en deuil. Le vice-président de l'Association des services funéraires du Canada, Allan Cole, a reconnu que la pandémie a forcé les gens à changer la manière de vivre leur deuil. Panama. Un couple de Canadiens coincé sur un bateau de croisière 13R Prés de 138 personnes à bord du MS Zaandam ont des symptômes s'apparentant à une grippe. une pandémie mondiale. Le MS Zaandam est ancré au large des côtes du Panama et personne ne peut en sortir, car aucun pays n'acceptera les passagers. Holland America, la compagnie de croisière qui possède le navire, a « Même si les personnes veulent être présentes, elles doivent suivre les recommandations des autorités de la santé. Vous pouvez faire un appel téléphonique, envoyer un courriel, tout ce qui peut le mieux possible remplacer votre présence physique. » Ceux qui travaillent dans l'accompagnement des personnes en deuil militent pour un accès à de l'équipement de protection. Le directeur du centre funéraire Ettinger à Shubenacadie, en Nouvelle- Écosse, Alan MacLeod fils, a noté qu'il avait de la difficulté à passer des commandes pour des gants, alors que la demande a augmenté en flèche. M. MacLeod a indiqué que les travailleurs tentaient du mieux possible de s'adapter aux règles visant à ralentir la propagation de la COVID-19. LA PRESSE CANADIENNE Le couple et ses petits-enfants/PC déclaré que deux personnes à bord avaient été déclarées positives à la COVID-19. LA PRESSE CANADIENNE La maladie à coronavirus (COVID-19) cause une infection respiratoire pouvant comporter les symptômes suivants  : Fièvre Votre.0,. gouvernement Toux Difficultés respiratoires Se protéger, ça sauve des vies. Toussez dans Jetez vos votre coude mouchoirs Gardez vos Restez distances à la maison Québec.ca/coronavirus 514 644-4545C. Lave vos mains Québec 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :