Métro Montréal n°2020-03-27 vendredi
Métro Montréal n°2020-03-27 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-27 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,8 Mo

  • Dans ce numéro : l'heure est à la gestion serée des stocks.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr journaEmetro.com COVI D-19 Le Cirque du Soleil -iu bord de l'abîme Une semaine après avoir annulé tous ses spectacles et mis à pied la quasi-totalité de ses employés en raison de la pandémie de COVID-19, le Cirque du Soleil affirme n'avoir pris « aucune décision » à propos du moyen qui lui permettra de garder la tête hors de l'eau. L'entreprise serait en train d'explorer plusieurs options afin de restructurer sa dette. LA PRESSE CANADIENNE Week-end 27-30 mars 2020 ACTUALITÉ 4 Bénévolat. Le premier Legault impose une gestion ministre lance un appel stricte du matériel de soin Le premier ministre du Québec, François Legault, demande aux citoyens de donner un coup de main aux organismes communautaires qui souffrent d'un manque sévère de bénévoles à cause de la pandémie de coronavirus. « Ça va prendre plus de gens pour faire du bénévolat Si vous n'avez pas de symptômes et que vous êtes âgé de moins de 70 ans, s'il vous plaît, allez faire du bénévolat, a imploré M. Legault hier, lors de sa conférence de presse quotidienne. C'est le ministre du Travail, Jean Boulet, qui a demandé aux volontaires désireux de prêter main-forte aux organismes de se diriger vers la nouvelle version du site JeBenevole.ca afin de s'y inscrire. « Il y a plusieurs personnes âgées qui faisaient du bénévolat, qui ne sont plus là, et il y a maintenant des besoins énormes partout), a dit M. Boulet La nouvelle version du portail devrait permettre de répondre efficacement aux besoins urgents auxquels ceux-ci font présentement face. De son côté, la Fédération des centres d'action bénévole du Québec (FCABQ) assure que les CAB « redoublent d'efforts en ces temps plus difficiles » et « qu'ils seront là lors du retour à la normale pour offrir des services essentiels aux populations plus vulnérables et isolées ». François Legault, premier ministre du Québec/JOSIE DESMARAIS/ARCHRIES MÉTRO I InnLa plateforme a été remaniée pour répondre à la crise de la COVID-19. On compte déjà 150o organismes inscrits. « Sans un tel outil, il était difficile de faire le pont entre les personnes proposant généreusement leur aide bénévole et les besoins des organismes communautaires », indique pour sa part Odile Boisdair, présidente de la Table des regroupements provinciaux d'organismes communautaires et bénévoles. La pandémie rendrait plus visible la contribution des bénévoles, selon cette dernière. Leur participation « ne pourrait se concrétiser sans une coordination qui est généralement faite par des travailleuses et des travailleurs ». EMMANUEL DELACOUR SOLIDARITÉ Aider les plus vulnérables Les populations les plus vulnérables de plusieurs arrondissements seront aidées grâce à la campagne de financement #jelutte contrecovidl9, lancée par la Fondation Santé Urbaine. MS VERDUN HEBDO REITMANS 4)0 Après avoir fermé ses boutiques, renseigne de vêtements Reitmans a annoncé hier la mise à pied de go% de ses employés de magasin au Canada. Au siège montréalais, go% des employés seront aussi mis à pied dès dimanche. MÉTRO Équipement La crainte d'une pénurie de matériel de santé oblige le gouvernement à imposer une gestion « serrée » dans les milieux hospitaliers, reconnait Québec, alors que la pandémie de COVID-19 prend de l'ampleur. 0 EMMANUEL DELACOUR edelacour@metromedia.ca « Il n'y a pas de pénurie en ce moment au Québec, mais c'est certain que, si la tendance se maintient, on va être serrés dans nos inventaires », a affirmé hier François Legault, premier ministre du Québec, lors de son point de presse. M. Legault a demandé aux gestionnaires du milieu de la santé de faire une utilisation « judicieuse » des réserves de matériel. Selon le premier ministre, l'utilisation des masques a explosé dans certains centres, alors que leur usage n'est pas toujours justifié. Pas de pénurie pour l'instant Si plusieurs journalistes ont évoqué des cas de manque de matériel un peu partout dans la province, le directeur national HENRI OUELLETTE-VÉZINA houe[Iette-vezina@joumalmetro.com CogecoMédia a annoncé à son tour une réduction « temporaire » de ses effectifs. Le groupe effectuera 130 mises à pied aujourd'hui, dans un contexte de crise sanitaire et économique « sans précédent ». « On fait face à une réduction majeure de nos revenus publicitaires. On était dans l'obligation de faire ces choix déchirants pour maintenir notre produit en ondes », explique la directrice aux communications de l'entreprise, Christine Dicaire. A l'Hôpital général juif, des panneaux rappellent les équipements obligatoires./JOSIE DESMARAIS/MÉTRO de la santé publique, Horacio An-uda, a dit ne pas être au fait de ruptures de stock. M. Arruda assure que la protection des professionnels de la santé est tout aussi importante pour ses équipes que celle du grand public et que l'analyse de la gestion du matériel est constante. La production et l'achat d'équipements dans les prochains jours devraient renflouer les tablettes des hôpitaux, a assuré l'expert. Par ailleurs, le cabinet de la ministre de la Santé, Danielle McCannrapporte des cas de vols de masques dans plusieurs milieux hospitaliers, ce qui pousse certains administrateurs à conserver les réserves sous dé. Le directeur de la santé publique a révélé qu'il y avait L'organisation comptant un peu plus de 500 salariés, c'est donc environ 25% de son personnel qui pourrait être sans emploi jusqu'en août. L'aide gouvernementale Au-delà des mesures prises à l'interne, Mme Dicaire affirme que son organisation est en communication avec les autorités provinciales et fédérales pour obtenir une aide financière immédiate, à l'instar de plusieurs autres médias de la province. Hier, le ministre fédéral du Patrimoine, Steven Guilbeault, « On a eu des cas où la distribution devait être revue, mais personne n'a manqué de matériel à ce que je sache pour l'instant. » Horacio Arruda, directeur national de la santé publique eu, à ce jour, 46 cas de travailleurs de la santé infectés par le coronavirus, mais il n'a pas été en mesure de faire un lien avec leur profession. « Il y en a parmi eux qui revenaient de voyage », a-t-il mentionné. Pour sa part, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a voulu se faire rassurant hier, soulignant que le pays recevrait bientôt des millions d'articles médicaux « Nous allons avoir l'équipement afin de garder les Canadiens en sécurité », a soutenu M. Trudeau. a assuré que les fonds nécessaires pour les médias arriveront bientôt partout au Canada. Ottawa a annoncé la création d'un comité indépendant qui déterminera quelles entreprises journalistiques auront droit aux sommes longtemps promises par le Parti libéral. La Presse révélait aussi hier que ses employés subiront des baisses de salaire de 10%, jusqu'en 2021. Les quotidiens de la Coopérative nationale de l'information indépendante ont annoncé mardi la mise à pied de 142 personnes. Deux décès hier au Québec Entre-temps, la propagation du coronavirus se poursuit dans la province. En date du 26 mars, on comptait 1 629 personnes infectées, une hausse de 290 cas par rapport à la veille Deux décès étaient aussi répertoriés au Québec, portant le total à huit morts. Le nombre d'hospitalisations s'élevait à 106 (en hausse de 28) alors que 43 personnes étaient aux soins intensifs. À Montréal, 782 cas ont été répertoriés par les autorités. CogecoMédia annonce BO mises à pied Ille *p. In& CogecoMédia possède plusieurs radios à Montréal./ARCHIVES MÉTROrt
ACTUALITÉ 5 Trudeau insiste sur la quarantaine Isolement. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a insisté sur le fait que les Canadiens de retour de l'étranger doivent respecter la quarantaine, hier lors de son point de presse quotidien. EMMANUEL DELACOUR edetacour@metromedia ca Les ressortissants sont tenus depuis mercredi de suivre la Loi sur la mise en quarantaine en se confinant chez eux dès leur arrivée au pays pour une période de 14 jours. Santé Canada fera un suivi auprès d'eux afin d'assurer du respect de cette mesure. Trop de citoyens ont fait fi des recommandations des autorités sanitaires durant les dernières semaines, selon le premier ministre, mettant ainsi en jeu la sécurité publique. M. Trudeau a rappelé que les Canadiens qui ne respectent pas la quarantaine encouraient de lourdes amendes, voire des peines d'emprisonnement. L'aide s'en vient Le premier ministre a aussi voulu se faire rassurant à propos de l'aide financière d'urgence prévue pour les personnes qui perdent des sources de revenus. G20 Une réunion en vidéoconférence Le premier ministre Justin Trudeau et les autres chefs de gouvernement des pays du G20 prendront part hier à une vidéoconférence consacrée aux conséquences sanitaires et économique de la pandémie de COVID-19, qui a jusqu'ici fait plus de 532 000 cas d'infection et 24 000 morts dans le monde. LA PRESSE CANADIENNE Justin Trudeau, premier ministre du Canada/DAVE CHAN/AFP « Il y a des personnes qui ne prennent pas au sérieux la mise en isolement de 14 jours. C'est non seulement décevant, mais c'est aussi dangereux. » Justin Trudeau, premier ministre du Canada. « Les fonctionnaires travaillent fort pour s'assurer qu'un portail où les gens pourront faire leur demande de prestation soit rapidement mis en ligne », a affirmé M. Trudeau. Celui-ci a aussi ajouté qu'une augmentation des allocations familiales faisait partie des mesures étudiées par le gouvernement fédéral. Rapatriement et frontières avec les États-Unis Au sujet des Canadiens qui sont encore à l'étranger, M. Trudeau a soutenu que son gouvernement continuait de faire des efforts pour rapatrier tous les citoyens qui le demandent. RAPATRIEMENT Des Canadiens bloqués en Inde Des Canadiens confinés en Inde pressent le gouvernement fédéral d'envoyer des avions pour les sortir de ce pays, qui a pris des mesures draconiennes pour limiter la propagation du coronavirus dans sa population. L'Inde, qui compte 1,3 milliard d'habitants, a décrété un confinement national obligatoire de 21 jours. mem « On sait que la pression monte à l'étranger et qu'il y a des gens qui ont besoin d'être rapatriés. Nous faisons tout ce qui est possible en ce sens », a-t-il ajouté. Par ailleurs, les propos du président des États-Unis, Donald Trump, voulant que son pays puisse « rouvrir l'économie » prochainement malgré les conseils de ses experts en santé publique en inquiètent plus d'un au Canada. « Nous allons nous ajuster au fur et à mesure que la situation évolue et nous allons continuer de suivre les conseils des autorités sanitaires », a pour sa part assuré le premier ministre. AIDE D'URGENCE Q5 propose un revenu univercol Le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois propose un revenu minimum garanti de 2 000 $ par mois en attendant l'aide promise par le gouvernement Trudeau. Cette compensation temporaire, appelée Revenu universel d'urgence, serait payée par le gouvernement québécois. MÉTRO La maladie à coronavirus (COVID-19) cause une infection respiratoire pouvant comporter les symptômes suivants  : Fièvre Votre.0,. gouvernement Toux Difficultés respiratoires Se protéger, ça sauve des vies. Toussez dans Jetez vos votre coude mouchoirs Gardez vos Restez distances à la maison Québec.ca/coronavirus 514 644-4545C. Lave vos mains Québec 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :