Métro Montréal n°2020-03-25 mercredi
Métro Montréal n°2020-03-25 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-25 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 11,0 Mo

  • Dans ce numéro : Wuhan reprend vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr journaimetro.com Mercredi 25 mars 2020 ACTUALITÉ 4 CRISE Un tiers des PME nruirrainnf fariner Avant même que l'ensemble des entreprises non essentielles ne ferment au Québec, les petites et moyennes entreprises (PME) ressentent plus que jamais les effets de la pandémie. La crise pourrait entraîner la fermeture de près du tiers d'entre elles, selon un sondage de la FCEI. rento SAQ Ouvertes pour « éviter le chaos » C'est pour « éviter le chaos dans les épiceries », dit le premier ministre François Legault, que les succursales de la Société des alcools restent ouvertes. Une décision saluée notamment par un expert de l'incidence sociale des toxicomanies. MESSAGER LACHINE DORVAL métr CONTENU COMMANDÉ CHIC SHACK'. leerne I 7irfeereL. TENDANCES DÉCO 2.0 P "le Assurance-emigoir Québec Montréal fortement veut compenser l'attente touchée par le virus Comme les chèques d'assurance-emploi n'arriveront que le 6 avril, le premier ministre du Québec François Legault souhaite fournir des liquidités aux Québécois d'ici là. Le chef de la Coalition avenir Québec a dit cela hier dans son point de presse quotidien concernant la situation du coronavirus. C'est en s'entretenant avec Justin Trudeau et ses homologues provinciaux que le premier ministre a appris la date d'arrivée des chèques fédéraux. « Des suites » à la crise M. Legault en convient  : la pandémie aura des effets à long terme sur le Québec. Se disant sensible aux craintes des PME, il a avoué que les fbnietures forcées feront (niai à l'économie ». Hier, il a fait allusion à des mesures en préparation au ministère de l'Economie et de l'Innovation. « Il y a une équipe autour [du ministre] Pierre Fitzgibbon », a-t-il mentionné. r « On est en train de regarder ce qu'on peut faire pour les personnes qui vont avoir besoin de liquidités avant [le 6 avril]. » François Legault, premier ministre du Québec L'approvisionnement en matériel médical Le premier ministre Legault et la ministre de la Santé, Danielle McCann, assurent qu'il reste du matériel médical « pour quelques semaines ». M. Legault a ajouté qu'au cours de son entretien avec ses homologues des provinces et le premier ministre, lundi soir, la question de l'approvisionnement en matériel médical a été abordée. « C'est la priorité des priorités », a-t-il dit. FRANÇOIS CARABIN Chic Shack Micro-Loft'La tendance est au mini maison style micro-loft intégré dans un environnement de nature et de villégiature à quelques minutes du Mont- Tremblant. Avec le concept de Micro-loft Chic Shack se démarque par un souci du détail et son intégration harmonieuse dans son environnement. Son architecture contemporaine, sa grande fenestration qui se marient à merveille avec l'esthétique visuelle ainsi que l'écologie du projet. Chaque Miniloft est pensé pour le respect des besoins de chaque occupant. Situé en forêt dans un domaine privé de la Conception, on y retrouve une ferme biologique, des sentiers pédestres, deux lacs et une plage de sable blanc aux abords de la Rivière Rouge. Ces résidences de 800 à1200 pieds carrés offrent un confort absolu. La dimension des terrains varie entre 20 à 25 000 pieds carrés pour assurer l'intimité des occupants. Ce Miniloft aux plafonds de bois et poutres apparentes donnent énormément de cachet à l'espace. Le lieu est pensé pour être le plus optimal et fonctionnel possible. Parfait pour un couple ou une petite famille, à seulement 1h15 de Montréal, à partir de 274 000$. Sicotte & Co - Courtière Immobilière - mariesicotte.com 1514-953-9808 COVIDe Les tests de dépistage du coronavirus se multiplient, alors que le nombre de cas confirmés à Montréal monte en flèche. Dans la seule journée de lundi, plus de 3 500 personnes ont fait une demande de test à la nouvelle clinique sans rendez-vous du centre-ville. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro corn 1:1.1 De ce nombre, près de 1 500 ont dû rebrousser chemin, car elles « ne répondaient pas aux critères » de dépistage. Selon les plus récentes données, les cas d'infection à Montréal représentaient hier près de la moitié des 1 013 cas répertoriés dans la province. « On a une preuve que le virus est bel et bien implanté dans la communauté », analyse l'expert en virologie Benoit Barbeau. L'enseignant à l'UQAM appelle à augmenter le nombre de points de dépistage sur l'île. Transmission locale Pour les autorités sanitaires montréalaises, il n'y a plus de doute  : « Il existe une transmission communautaire du SARS- CoV-2 à Montréal ». Dans une note transmise à ses employés hier, la direction régionale de la santé publique (DSRP) a demandé à ses employés de..111. liane à Ir'gege ".‘ Clinique de dépistage de la Place des Arts/JOSIE DESMRAIS/MÉTRO redoubler de prudence. Résultat  : à partir de maintenant, les employés du milieu hospitalier qui constatent « de la fièvre, de la toux, de la dyspnée ou un mal de gorge » chez un patient doivent prendre des mesures supplémentaires. La DRSP exige par ailleurs qu'on donne un masque à la personne qui présente ces symptômes, en plus de l'isoler « dans une chambre à pression négative ». Une « pause » nécessaire La « pause » annoncée lundi par François Legault permettra d'éviter la poursuite de la transmission locale, a mentionné le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, hier. « C'est normal qu'à Montréal, avec la population qu'il y a là, avec les voyages internationaux, qu'il y ait plus de transmission », a-t-il indiqué Photoreportage  : Montréal désertée 439 On comptait hier 439 cas à Montréal, soit près de zoo de plus que lundi. lors du point de presse quotidien du gouvernement. Interrogée sur l'augmentation des cas, hier, la mairesse Valérie Plante a maintenu qu'il n'y avait pas encore lieu de déclarer l'état d'urgence. Les infirmières sur le qui-vive La présidente par intérim du Syndicat des professionnelles en soins de santé du Centre- Sud-de-l'île-de-Montréal, Françoise Ramel, s'attend à « une surcharge » à Montréal. Même si les équipes sont prêtes, Mme Ramel redoute un manque de matériel de protection à court terme. AVEC ZACHARIE GOUDREAULT Depuis plus d'une semaine, les rues de Montréal se vident en raison des mesures prises contre la propagation du coronavirus. Découvrez ce photoreportage étonnant sur Instagram et sur la page Facebook de Métro./Jose DESMARALS/MÉTRO
ACTUALITÉ 5 Les provinces ne cèdent pas le pouvoir Coronavirus. La plupart des provinces ne veulent pas céder leurs pouvoirs à Ottawa, du moins pas pour le moment. Le premier ministre Justin Trudeau n'envisage donc pas d'invoquer la loi fédérale sur les mesures d'urgence pour poursuivre la lutte contre la pandémie. C'est ce qu'il a indiqué lors de son point de presse, hier matin. De son côté, François Legault a dit très clairement n'avoir aucun appétit pour cette loi fédérale. « Ce n'est pas quelque chose que les premiers ministres des provinces, pour la plupart, estiment nécessaire à ce moment-ci », a expliqué le premier ministre Trudeau. Il a semblé d'accord avec cette évaluation de la situation, partagée lors d'un appel entre les premiers ministres du pays lundi soir. Toutefois, il pourrait changer d'avis si la situation l'exige. « Il n'y a probablement pas encore de besoin pour la Loi sur les mesures d'urgence, mais comme nous le savons tous, les choses changent rapidement », a-t-il dit. Le premier ministre du Québec, qui se range dans le camp de ceux qui ne veulent pas de cette loi, n'est pas du DOLLARAMA Un « commerce Issentiel » Reconnue dans la catégorie des « commerces essentiels », la chaîne de magasins Dollarama pourra demeurer ouverte au Québec et en Ontario, et ce, malgré les nombreuses fermetures annoncées hier par le gouvernement Legault à la suite Justin Trudeau, premier ministre du Canada/DAVE CHAN/AFP tout prêt à céder ses pouvoirs au gouvernement fédéral. « J'ai dit à M. Trudeau que dans tous les cas, c'est important que le Québec garde toute la flexibilité nécessaire et puisse choisir rapidement toutes les mesures qui sont appropriées à la situation du Québec », a-t-il rapporté au cours de sa conférence de presse quotidienne hier. Le danger au sud de la frontière Alors que Donald Trump laisse entendre qu'il pourrait lever bientôt les mesures qui restreignent les déplacements pour ne pas nuire à l'économie américaine, Justin Trudeau a dit qu'il continuerait à assurer la protection des Canadiens de ce côté-d de la frontière. « J'aimerais que le pays soit ouvert à nouveau et plein d'énergie d'ici Pâques », a déclaré le président américain sur la chaîne américaine Fox Vit'- e de l'aggravation de la crise du coronavirus. L'entreprise canadienne gardera ouverts « tous ses points de vente disposant d'une entrée extérieure ». MÉTRO News, hier, après avoir écrit sur son fil Twitter que les Américains peuvent aller travailler tout en respectant les règles de distanciation sociale. Depuis le 21 mars, la frontière canado-américaine ne laisse passer que les marchandises et ceux qui voyagent pour des raisons essentielles. « Nous allons continuer, au Canada, de baser nos décisions [...] sur la science », a promis M. Trudeau. « Notre priorité est de garder les Canadiens en vie et en santé », a-t-il ajouté. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) prédit que l'épicentre de la pandémie pourrait bientôt se retrouver aux États-Unis, où on compte désormais plus de 50 000 cas de la COVID-19. « Nous réagirons quand il le faudra en posant les gestes nécessaires », a promis M. Trudeau. « Nous serons prêts à nous ajuster à mesure que la situation évoluera », assuré. RAPATRIEMENTS 1. million Les Canadiens coincés à l'étranger en pleine pandémie reviennent tranquillement à la maison. « Près d'un million de Canadiens » ont été rapatriés uniquement la semaine dernière, a confirmé le premier ministre Justin Trudeau, hier. Ottawa continue à noliser des appareils et à les dépêcher vers le Maroc et le Pérou, notamment. PC La maladie à coronavirus (COVID-19) cause une infection respiratoire pouvant comporter les symptômes suivants  : Fièvre Votre.0,. gouvernement Toux Difficultés respiratoires Se protéger, ça sauve des vies. Toussez dans Jetez vos votre coude mouchoirs Gardez vos Restez distances à la maison Québec.ca/coronavirus 514 644-4545C. Lave vos mains Québec 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :