Métro Montréal n°2020-03-20 vendredi
Métro Montréal n°2020-03-20 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-20 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : inquiétude dans les cliniques de dépistage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
's" journalmetro.com métr Week-end 20-22 mars 2020 6 États-Unis, Un plan de relance de1000 G$ Le chef de la majorité républicaine du Sénat américain, Mitch McConnell, a présenté hier des mesures de relance de l'économie d'environ 1000 G$ pour contrer les effets de la pandémie de coronavirus aux États-Unis. Le texte doit maintenant faire l'objet de négociations avec les démocrates du Sénat, avant qu'une date de vote puisse être fixée. Ces mesures devront ensuite être approuvées par la Chambre des représentants, à majorité démocrate, avant d'être promulguées par le président Donald Trump. « Ce texte comprend des mesures ambitieuses sur quatre priorités extrêmement urgentes », a déclaré M. McConnell dans l'hémicycle, avant de les énumérer. « Une aide financière directe pour les Américains ; un soutien rapide pour les petites entreprises et leurs employés ; des mesures importantes pour stabiliser notre économie et protéger les emplois ; un soutien pour le courageux personnel médical et les patients qui combattent le coronavirus sur la ligne de front », a-t-il dit. Le chef des républicains a ajouté « avoir hâte de travailler » avec les démocrates et la Maison-Blanche « afin de me- Mal ŒMP11111.1.1fflmln lifflmMrileuraii)darl..eM*L'im à Le sénateur républicain Mitch McConnell ALEX wONG/AFP Les négociations, qui débuteront aujourd'hui avec les démocrates, pourraient prendre du temps. ner à bien ce travail important et de servir (le] pays ». Le chef de la minorité démocrate, Chuck Schumer, a pris la parole juste après Mitch MCConnell en déplorant le fait qu'il n'avait pas vu le texte avant sa présentation. « Il n'y a eu pratiquement aucune contribution des démocrates, mais nous allons le lire ce soir », a-t-il déclaré. « Nous devons placer les travailleurs au premier plan », a insisté M. Schumer. AFP Un hôtel transformé en hôpital Des ambulances convergent depuis jeudi vers un 4 étoiles de Madrid, le premier hôtel médicalisé destiné à accueillir des cas d'infection au coronavirus et à pallier le manque de lits disponibles dans les hôpitaux./GABRIEL BOUYS/AFP Netflix a ralenti son débit en Eurnne Netflix a décidé de réduire Le débit de tous ses flux en Europe pendant 30 jours afin de réduire la pression sur l'internet, a annoncé hier son PDG, Reed Hasting. AFP La crise s'accentue, l'ONU appelle à la solidarité L'Italie est devenue hier le pays le plus endeuillé du monde par la pandémie, devant la Chine, et l'ONU a estimé que des « millions » de vies pourraient être perdues faute de solidarité envers les pays pauvres. Petite lueur d'espoir  : le président américain, Donald Tramp, a promis un recours imminent à la chloroquine, un antipaludéen, comme possible traitement des malades de la COVID-19. Un optimisme qu'ont immédiatement tempéré les autorités sanitaires. Le virus, véritable « ennemi de l'humanité » selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déjà contaminé plus de 230 000 personnes dans le monde et en a tué plus de 9800. L'Europe, épicentre mondial Le vieux continent, qui a passé hier le seuil des 100 000 cas d'infection, est aujourd'hui le plus affecté dans le monde. Une semaine après le début du confinement généralisé de sa population, l'Italie dénombre 3 405 décès, le nombre le plus élevé au monde, et le pic de la pandé- CHILI Le référendum reporté à octobre Les dirigeants des principaux partis du Parlement chilien ont décidé hier de reporter au 25 octobre le référendum constitutionnel initialement prévu en avril et destiné à apaiser la crise sociale qui secoue le pays depuis cinq mois, a annoncé la présidente du Sénat. « Je tiens à saluer cet « Restez à la maison », pouvait-on lire hier sur cette tour de Milan, en Italie./MIGUEL MEDINA/AFP mie ne semble pas atteint. Au cours des 48 dernières heures, la péninsule a enregistré un nombre de décès quotidiens supérieur à celui enregistré au plus fort de la crise dans la ville de Wuhan, berceau chinois de l'épidémie. L'Iran, troisième pays le plus touché, avec 1 284 victimes, envisage des mesures plus strictes pour limiter les contaminations. En attendant, près de 10 000 détenus vont y être gradés afin de réduire la pression sur les prisons. En Espagne, où l'on déplore 767 morts, les autorités se préparent « au plus dur ». Le virus a aussi fait un premier mort en Afrique subsa- accord et l'esprit d'unité afin d'apporter une réponse au pays en ces temps difficiles, où le plus important est de préserver la santé de nos compatriotes », a déclaré Adriana Mufioz, en référence à l'épidémie de coronavirus, qui a déjà contaminé plus de 340 personnes au Chili. Cette décision doit encore être officialisée par un décret présidentiel. AFP harienne (Burkina Faso) et en Russie ; et un premier cas a été rapporté aux Fidji et au Niger. De nouvelles mesures Pour tenter de limiter la propagation du virus, les restrictions de circulation se multiplient, et plus d'un demi-milliard de personnes dans le monde sont appelées par leurs autorités à rester chez elles. D'après l'UNESCO, les établissements de près de la moitié des élèves et des étudiants du monde sont fermés. Le Brésil a fermé hier pour 15 jours toutes ses frontières terrestres, sauf avec l'Uruguay. Les États-Unis, qui ont franchi le cap des 10 000 cas, HAÏTI Les médecins sonnent l'alerte Haïti, un des rares pays à n'avoir encore recensé aucun cas d'infection au coronavirus sur son territoire, n'a pas les capacités hospitalières pour faire face à la pandémie, prévenaient hier les médecins. Ce pays pauvre et densément peuplé compte plus de 12 millions d'habitants. AFP Pour la première fois hier, la Chine n'a fait état d'aucune nouvelle contamination d'origine locale. ont exhorté les Américains à ne plus voyager à l'étranger. « Des millions » de vies seront perdues si le monde n'est pas solidaire, notamment envers les pays les moins riches, a averti hier le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Des multinationales du secteur pharmaceutique se sont engagées jeudi à fournir un vaccin contre la maladie COVID-19, accessible « partout dans le monde », dans un délai de 12 à 18 mois. AGENCE FRANCE-PRESSE AFGHANISTAN Une trêve pour faire face au virus Le ministre afghan de la Défense a proposé hier soir aux talibans un cessezle-feu pour lutter contre le nouveau coronavirus, dont on craint qu'il fasse des ravages dans ce pays au système de santé en lambeaux après 40 ans de guerre. Le pays comptait hier 22 cas confirmés. An.
MONTAGE NARINE BERTRAND/MÉTRO PHOTOS COLLABORATION SPÉCIALE En seulement six courts épisodes, la deuxième saison de la websérie Dominos réussit à nous attendrir mais, surtout, à nous faire oublier notre quotidien si étrange par les temps qui courent, en nous transportant dans celui de ses personnages, si différents les uns des autres, et qui tentent de s'en sortir chacun à leur façon. En cette période de pandémie mondiale où isolement et angoisse vont de pair, la fiction est plus que jamais une bouée de sauvetage pour déjouer l'ennui. En ce sens, la sortie de la deuxième saison de Dominos tombe à point, malgré le malaise que cela suscite chez sa jeune créatrice. « Comment on la sort pour que ce soit respectueux des circonstances ? se demande-t-elle en entrevue (téléphonique, bien sûr). En même temps, personnellement, je suis vraiment contente que C'est comme ça que je t'aime et Fourchette soient sorties récemment Ça fait du bien de regarder de la fiction. En fait, ça sert à ça, la fiction. Comme on ne peut plus aller au théâtre ou au cinéma, tout ce qu'il nous reste est ce qu'on peut regarder à la maison. Ça prend une tout autre importance. » Après avoir présenté une brochette de jeunes adultes d'un quartier défavorisé de Montréal dans la première saison, la websérie propose de découvrir leur évolution, six mois plus tard, dans les nouveaux chapitres. Comme dans la première saison, chaque épisode adopte le point de vue d'un personnage. On trouve ainsi Toto (Grégory Beaudin des Dead Obies et du trio Brown Family, qui crève l'écran) et son jeune frère Adib (Benjamin Roy), qui tentent de se reprendre en main après le choc causé par le suicide de leur mère. Personnage central du récit, leur insouciant ami Fred (Émile Schneider) rentre quant à lui d'un long séjour à Miami, où il a fait la fête. Son retour ébranlera son ex, Marie (Sandrine Poirier-Allard), qui élève seule leur enfant Pour sa part Nanou (Mounia Zahzam) se fait évincer de son logement, tandis que Claudia (Pascale Drevillon, une nouvelle venue cette saison) se retrouve liée par hasard à ce groupe en cherchant l'amour. En traversant ces épreuves éprouvantes, ces protagonistes cherchent tous à améliorer leur sort « J'aime quand il y a du gros drama. Pas dans ma vie, mais dans la fiction », lance la réalisatrice en échappant un rire. On voit encore rarement la réalité MARIE-LISE ROUSSEAU mfrousseau@journatmetro.com « J'AIME BEAUCOUP LES FILMS CHORAUX COMME MAGNOLIA OU CEUX DE ROBERT ALTMAN. JE VOULAIS VRAIMENT CRÉER UNE MOSAÏQUE DE PERSONNAGES QUI S'APPLIQUE AU WEB. » ZOÉ PELCHAT des plus démunis à l'écran, bien que la populaire série M'entends-tu ait changé un peu la donne. Dans Dominos, l'immigration, la diversité, la drogue, la prostitution et la pauvreté sont quelques-uns des enjeux abordés. « J'ai voulu donner la parole à des gens qui n'ont pas souvent l'occasion de ravoir, explique Zoé Pelchat Je ne viens pas de ce milieu, mais j'ai un désir de raconter des histoires différentes et de sortir de ma zone de confort » Sa mosaïque de personnages brosse ainsi le portrait d'une jeunesse montréalaise bigarrée et diversifiée. Malgré les comportements parfois irréfléchis de certains de ses personnages, on sent que la réalisatrice ne pose jamais de jugement sur eux. « C'est tout le temps mon objectif. Les séries et les films que j'aime font ça », commente-t-elle. En très peu de temps, elle réussit à dépeindre leur évolution, ce qui explique notamment pourquoi le spectateur s'attache rapidement à eux « La première fois que tu vois un personnage, tu penses le connaître, mais quand tu le revois, tu découvres une autre facette de sa personnalité », note-t-elle. Si la magie opère, c'est entre autres grâce au jeu hyper crédible des comédiens, qui évitent les pièges et les clichés liés à la misère. Ce sont d'ailleurs eux qui ont cru dès le départ en son projet « Mes proches n'y croyaient pas tant que ça, car je n'avais pas beaucoup d'expérience, mais les acteurs y ont vraiment cru d'une façon qui me dépasse ! » Il ont eu raison. La première saison de Dominos a remporté divers prix à l'étranger, dont celui de la Meilleure série digitale au festival Canneseries en 2018. « C'était magique, magique, ma- gique ! » s'enthousiasme Zoé Pelchat en y repensant Souci du détail Si on accroche autant à la websérie, malgré sa courte durée, c'est parce que Zoé Pelchat a porté une grande attention aux détails, tant scénaristiques qu'esthétiques. Selon elle, « l'émotion passe beaucoup par l'imperfection ». Par exemple, elle a insisté pour que les acteurs soient le plus possible naturels au cours du tournage. « Les maquilleuses, pauvres elles, elles doivent m'haïr ! » lance-t-elle en riant Pourquoi donc ? Car la réalisatrice a souvent dû leur demander d'en faire moins. « J'aime voir les pores sur la peau des personnages, que leurs cheveux ne soient pas trop bien placés, qu'ils aient des couettes croches, énumère-t-elle. Ce sont de petits détails qui font que j'y crois. » Tout cela par souci de réalisme, même si elle reconnaît que la direction photo de Dominos ne l'est pas toujours, réaliste, Zoé Pelchat ayant accordé beaucoup de soin aux éclairages pour créer des ambiances. « Sur le plan formel, je voulais faire une websérie qui ait une signature visuelle », dit-elle. L'émotion passe aussi beaucoup par la trame sonore, tout particulièrement dans cette saison. Au programme  : beaucoup de musique douce, notamment celle de Chilly Gonzales, d'Alexandra Stréliski, des Louanges, de Philémon Cimon et de Jean Leloup. Comme un baume sur les bouleversements que vivent les protagonistes. « Par rapport à la saison 1, les tounes sont plus douces en général, explique la réalisatrice. Je ne sais pas pourquoi » Les personnages ont dicté les choix musicaux, poursuit-elle. « Comme Marie qui, malgré sa nouvelle relation, attend le retour de Fred, car elle l'aime encore... Pour ce cas, La chandelle, de Philémon Cimon, marchait » Idem pour Petit papillon, de Jean Leloup, qui habite l'épisode consacré à Claudia « Elle était dans le scénario de l'épisode depuis le début commente Zoé Pelchat C'était symbolique, parce que ce personnage est trans. » Autre exemple du souci du détail de la réalisatrice  : une police de caractère distincte est attribuée à chacun des rôles dans le générique de la série. « Notre designer graphique, Ariane Leblanc, a proposé ça. On a vraiment adoré, parce que ça symbolise le fait que chaque personnage a ses couleurs et son univers. » La websérie, au même titre que le court métrage, est un format dans lequel les jeunes cinéastes font souvent leurs premières armes. Était-ce frustrant d'être limitée à de si courts épisodes pour raconter la réalité complexe de ses protagonistes ? « Pour moi, le format n'est pas un enjeu, répond Zoé Pelchat D'ailleurs, mes productrices veulent vraiment qu'on fasse un long métrage avec Dominos. Les acteurs aussi me le demandent Mais, moi, je dis  : "Non, jamais." Ce n'est pas un long métrage. Ça marche parce que c'est un format court » C'est d'ailleurs ce qu'a souligné le jury de Canneseries. « On a gagné parce qu'on a vraiment fait une websérie. Ça ne pouvait pas être autre chose. » A défaut de voir le projet se transformer en long métrage, devrait-on s'attendre à une troisième saison de Dominos ? « On est en train d'y penser », avance la réalisatrice, dont l'avenir professionnel, comme celui de la plupart des artistes, est incertain actuellement UN PEU D'INFO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :