Métro Montréal n°2020-03-20 vendredi
Métro Montréal n°2020-03-20 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-03-20 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : inquiétude dans les cliniques de dépistage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
WEEK-END. OUBLIE LA PANDÉMIE GRÂCE À UNE WEBSÉRIE., MONTRÉAL Week-end 20-22 mars 2020 journalmetro.com dans les cliniques de dépistage page 3 Les conditions sanitaires semblent mauvaises dans les cliniques de dépistage, dénoncent des patients. Hier, deux femmes ont dit avoir quitté la clinique de l'Hôtel-Dieu sans même se faire tester, inquiètes de ce qu'elles avaient vu sur place./JOUE DESMARAIS/MÉTRO e MÉTRO MEDIA Quelques-uns des personnages de la deuxième saison de Dominos COLLABORATION SPÉCIAIF Aide d'urgence de 2,5 G$ Coronaviru5 Québec a annoncé hier un programme d'urgence - de 2,5 G$ pour soutenir les entreprises qui pourraient faire face à « des problèmes de liquidités » à la suite de la crise du coronavirus. HENRI OUELLETTE-VÉZINA houeette-vezina@journalmetro.com « La situation est exceptionnelle. On parle d'impacts économiques qu'on n'a pas vus depuis très longtemps », a expliqué hier le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, ajoutant que « ce n'est pas l'apocalypse ; nous allons traverser l'épreuve » et que le gouvernement ne pourra pas sauver « toutes les entreprises ». Une entreprise pourra demander un prêt d'au moins 50 000 $ à des « taux très avantageux » pour soutenir son Le premier ministre François Legault a invité les Québécois à acheter des produits faits au Québec. « Plus que jamais, il faut être capable d'encourager nos entreprises. C'est primordial si on veut se donner toutes les chances de passer au travers de la crise du coronavirus », a-t-il ajouté. IL a aussi fait savoir qu'il allait aider le Cirque du Soleil, qui a mis à pied 95% de ses salairés. fonds de roulement. En fin d'après-midi hier, environ 600 demandes avaient déjà été soumises à Investissement Québec (IQ), qui gérera ce dossier. Le ministre Fitzgibbon n'exclut pas d'augmenter les budgets. « S'il en faut plus, on en aura plus. On est en mode solution », affirme-t-iL Pour « une plus grande efficacité », les mesures annoncées s'intégreront aux programmes d'assistance déjà en place. Chaque demande d'aide sera soumise à des critères stricts. Pour être admissibles, les entreprises devront faire la démons- tration d'un lien de cause à effet avec l'épidémie du coronavirus, en plus de démontrer leur viabilité « post-pandémie ». Les PME, premières victimes dl y a beaucoup d'établissements en région où il y a une très grande vulnérabilité. On veut travailler sur le filet social, sur les pertes d'emploi, alors que beaucoup d'entreprises vont devoir fermer », juge M. Fitzgibbon. D'après le ministre des Finances, Eric Girard, il était essentiel que le Québec « harmonise » ses mesures fiscales avec celles annoncées hier par le gouvernement Trudeau. Ottawa injectera 27 G$ pour offrir un « soutien direct) aux entreprises affectées par la crise du coronavirus, ainsi qu'une somme de 55 G$ pour les « besoins en liquidités » des foyers canadiens. « Avec l'annonce d'aujourd'hui, notre soutien à l'économie représente près de 11 G$, soit 2,5% du PIB du Québec. C'est une bonne chose. On va procéder par étapes, parce qu'on veut bien calibrer nos interventions », insiste M. Girard.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :