Métro Montréal n°2020-02-04 mardi
Métro Montréal n°2020-02-04 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-02-04 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : climat, il y a urgence d'agir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Portes ouvertes Samedi 15 février, 10 h — 16 h L'avenir s'ouvre grand devant vous. Concordia peut vous aider à tracer votre parcours. Inscrivez-vous à concordia.ca/portesouvertes CAMPUS SIR-GEORGE-WILLIAMS CAMPUS LOYOLA 1515, rue Sainte-Catherine O., Montréal 7141, rue Sherbrooke O., Montréal Métro Guy-Concordia Métro Vendôme — autobus 105 y rConcordia UNIVERSITÉ UNIVERSITY
journalmetro.com métr 117, Mardi 4 février 2020 3 AC'41LW-.r7e La Coalition verte défend l'environnement en cour Aménagement Une association d'organismes environnementaux se tourne vers les tribunaux pour réclamer la protection des espaces verts se trouvant sur le site de Technoparc Montréal, où d'importants projets sont en cours. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreault@journalmetro.com « Ce sont parmi les dernières terres humides de Montréal », mentionne à Métro le président de la Coalition verte, Gareth Richardson. Le regroupement a entamé hier son plaidoyer devant la Cour supérieure du Québec dans la cause qui l'oppose à la Ville de Montréal et au ministère de l'Environnement du Que-bec. La Coalition verte tente depuis 2016 d'empêcher la destruction de milieux naturels sur ce site. Elle s'oppose ainsi à l'aménagement de l'Eco-campus Hubert-Reeves sur une partie du parc de recherche scientifique dont la Ville veut faire un lieu de prédilection pour les entreprises spécialisées dans le développement durable et les technologies propres. arc Montréal vu du ciel/ARCHIVES MÉTRO Au cours des dernières années, plusieurs travaux y ont eu lieu, notamment pour prolonger le boulevard Alfred-Nobel et contenir les marais environnants grâce à une digue. La Ville prévoit maintenant ériger plusieurs bâtiments sur le site de l'Écocampus Hubert-Reeves. « Nous demandons qu'ils restaurent l'ensemble de l'Écocampus pour qu'il ressemble à ce qu'il était avant qu'ils installent une digue et une rue. Nous demandons aussi qu'il n'y ait pas d'autre projet de construction sur le site sans qu'il y ait eu [au préalable] des études environnementales sé- r Journée recrutement CEPI et infirmiers.ères CHOISIS LE CHUM, T'AS PAS DE TEMPS À PERDRE Obtiens dn emploi en 2 h Temps plein et temps partiel Test et entrevue sur place Apporte ton CV - *certaines conditions s'appliquent rieuses », explique M. Richardson. Il faut préciser que le site de Technoparc Montréal est convoité par différentes entreprises. Groupe Montoni, par exemple, a entrepris l'an dernier la construction d'un immeuble dans ce secteur, où transitera le Réseau express métropolitain (REM) en 2023. Des oiseaux en péril Hier matin, plusieurs personnes ont manifesté devant le palais de justice, réclamant la protection des espaces verts de Technoparc Montréal. Leur mobilisation est notamment liée au fait qu'il s'agit d'un lieu de 2C 8 février 8h à16h lb CHUM 900, rue Saint-Denis Métro Champ-de-Mars Information : equipedotation.drh.chum@ssss.gouv.qc.ca equipechum.ca Un appareil d'Air Canada atterrit d'urgence Près de 130 passagers d'un avion d'Air Canada s'en sont tirés avec une bonne frousse, hier, près de Madrid. Après d'importants problèmes de moteur et un pneu éclaté, le vol 837 à destination de Toronto a finalement réussi son atterrissage d'urgence « sans incident », dans raprès-midi. IEÉRRO Le terrain de l'Éco-campus Hubert-Reeves, qui totalise zo hectares, est situé au nord de l'aéroport Montréal-Trudeau, dans l'arrondissement Saint-Laurent. prédilection pour observer de nombreuses espèces d'oiseaux, dont certaines sont en péril. Dans un communiqué, la Coalition verte affirme que les travaux dans ce secteur ont entraîné « une baisse importante de la population d'oiseaux ». Protection d'espaces verts L'avocat de la Ville, Éric Couture, a pour sa part rappelé que plusieurs efforts ont été faits au cours des dernières années afin de protéger des espaces verts et des milieux humides dans ce secteur. « Notre administration a prouvé par ses actions que la préservation de la biodiversité est importante », affirme Geneviève Jutras, attachée de presse de la mairesse de Mont-réal. En décembre, la Ville de Montréal est devenue propriétaire de Technoparc Montréal. Un an plus tôt, elle avait décidé de cesser de subventionner l'organisme responsable de ce parc, qui manquait de transparence. La cause, qui reprendra ce matin, devrait se poursuivre plusieurs jours. Transports Tensions entre les opérateurs 4. : HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@journalmetro.com Le gouvernement Legault appelle au dialogue dans le Grand Montréal, alors que l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) traverserait une crise de confiance dans ses relations avec plusieurs opérateurs, dont la STM. La ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, qui était à Montréal hier, estime que ces « problèmes de communication » doivent rapidement être pris en considération. Plus tôt hier, La Presse révélait que l'ARTM était secouée à l'interne par une crise de confiance. Les sociétés de transport de Montréal, de Laval et de Longueuil, ainsi qu'exo, lui reprocheraient d'avoir créé une « bureaucratie métropolitaine » envahissante. La situation aurait pour effet de sous-évaluer l'importance de dossiers pourtant urgents. ÉCONOMIE Investissement Québec repensé Investissement Québec se donne plus de moyens afin de prendre davantage de risques et « de faire exploser les investissements privés dans chacune des régions du Québec », selon l'expression utilisée par François Legault. LA PRESSE CANADIENNE Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports « C'est essentiel. On doit tous aller dans la même direction. » Une rencontre a eu lieu fin janvier entre le ministre des Transports, François Bonnardel, et le directeur de l'ARTM, Benoit Gendron, pour trouver des solutions. Chose certaine, pour réussir à augmenter le service, tous les opérateurs devront contribuer, insiste Chantal Rouleau. À la Société de transport de Montréal (STM), le président Philippe Schnobb affirme être persuadé que l'ARTM et les opérateurs réussiront à trouver « un terrain d'entente » constructif pour tous. CORONAVI RUS Un deuxième avion affrété Le Canada enverra un deuxième avion en Chine pour rapatrier les Canadiens qui souhaitent quitter l'épicentre du coronavirus. Selon le ministère des Affaires étrangères, 312 Canadiens ont demandé à revenir. pc Leïla Infirmière clinicienne à l'urgence



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :