Métro Montréal n°2020-02-03 lundi
Métro Montréal n°2020-02-03 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-02-03 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 16 Mo

  • Dans ce numéro : non au profilage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
métr Uirf Les Irakiens n'ont pas dit leur dernier mot Des manifestants à Bagdad et dans plusieurs villes du sud de l'Irak ont exprimé hier leur rejet du premier ministre MohammedAllawi, nommé la veille, malgré ses promesses de répondre aux demandes-clés du mouvement de contestation qui agite le pays depuis quatre mois./MOHAMMED SAWAF/AFP ramnrs ECHERCHÉS Metropolitan Media est à la recherche de camelots fiables pour la livraison de journaux à domicile (Gazette, National Post, Globe & Mail, Journal de Montréal, Le Devoir et autres) pour environ 200 clients dans la ville de Montréal VÉHICULE OBLIGATOIRE REVENUS entre 1400$ et 2 000$ par mois HORAIRE Travail 3 à 4,5 heures par jour ; La distribution se fait entre 2 h 30 A.M. et 6 h 30 A.M. du lundi au vendredi et de 3 h 00 A.M. à 8 h 00 A.M. le samedi (livraison 6 jours semaine). Routes disponibles  : Dollard-des- Ormeaux, Beaconsfield, Baie-D'Urfé, Pointe-Claire, Dorval, Île Bizard Appel ou message texte Moe  : 514 771-9900 journaEmetro.com Lundi 3 février 2020 MONDE 8 Routes disponibles  : Saint-Henri, Pointe- Saint-Charles, Côte-des-Neiges, Snowdon, Ville St-Laurent, Westmount, Verdun, Lasalle, Lachine. Appel ou message texte Linda  : 514 823-4886 Le Royaume-Uni prepare son avenir Brexi Le Royaume- Uni s'est montré ferme hier sur sa volonté de s'affranchir des règles de l'Union européenne après le Brexit, laissant entrevoir un bras de fer intense sur leur future relation commerciale. Sorti vendredi soir de l'UE après 47 ans d'appartenance houleuse, le pays doit redéfinir les modalités de sa relation avec le bloc réduit à 27 sur le plan du commerce, mais aussi de la sécurité, de la pêche et de l'éducation. Il ne dispose pour cela que d'une période de transition de 11 mois, que Londres refuse d'ores et déjà de prolonger. Le premier ministre Boris Johnson, grand apôtre du Brexit, doit présenter lundi sa vision de la place du Royaume- Uni dans le monde, tandis que, le même jour, le négociateur européen Michel Barnier doit détailler ses priorités. La presse britannique affirme que Boris Johnson compte durcir le ton dans un discours « sans concession ». « Je suis sûr que l'UE voudra respecter son engagement en faveur d'un accord de libreéchange du type de celui Des milliers de personnes ont manifesté vendredi à Amman, capitale de la Jordanie, où vivent de nombreux Palestiniens, contre le plan du président américain Donald Trump pour un règlement du conflit israélo-palestinien. Brûlant le drapeau israélien et scandant « mort à Israël », près de 3000 manifestants ont protesté devant la mosquée Al- Husseini, dans le centre d'Amman, au milieu d'un important déploiement sécuritaire., jr 411111 Des partisans du Brexit réunis vendredi soir, à Londres/DANIEL LEAL-OLIVAS/AFP « Nous reprenons le contrôle de nos lois, et ce n'est pas pour nous aligner sur les règles de l'Union européenne. » Dominic Raab, chef de la diplomatie britannique conclu avec le Canada », a dit Dominic Raab, chef de la diplomatie britannique, voyant dans cette option le « meilleur [accord] de sa catégorie » et une « occasion d'obtenir un résultat avantageux pour tous ». S'affranchir des règles de Bruxelles Un tel accord permettrait au Royaume-Uni de s'affranchir des règles européennes. Ce serait le symbole de la liberté retrouvée tant vantée par Boris Johnson, détracteur des normes de l'EU, qu'il raillait déjà quand il était journaliste à Bruxelles. « L'accord du siècle est un échec », proclamaient des pancartes de manifestants, en référence à l'expression qui a été utilisée pour parler du plan de paix américain. De son côté, le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé certains pays arabes de « trahison », visant en particulier l'Arabie saoudite et les pays du Golfe, qui ont « apprécié » les efforts américains et renvoyé Israéliens et Palestiniens dos à dos. AGENCE FRANCE-PRESSE a Cependant, les responsables européens n'ont cessé de marteler ces derniers temps que, si Londres voulait un accord douanier avantageux ouvrant le marché européen à ses produits et inversement, il ne pourrait s'affranchir totalement des normes communautaires et créer ainsi un concurrent déloyal aux portes de l'Union. Samedi, le président français Emmanuel Macron avait dédaré, dans une lettre publiée par le Times, que l'UE ne laisserait pas « une compétition néfaste s'établir » avec l'ex-État membre. AGENCE FRANCE-PRESSE Ibpiomatie. Des pays arabes fustigent le plan de paix de Trump « Les pays arabes qui soutiennent un tel plan commettent une trahison envers Jérusalem, leur propre peuple et, plus important, toute l'humanité. » Recep Tayyip Erdogan, président turc
métr journalmetro.com Lundi 3 février 2020 OPINIONS LES GHETTOS DE LA PENSÉE CHRONIQUE CARLA BEAUVAIS Entrepreneure et agitatrice Chaque année, on pose l'inévitable, mais, semble-til, indispensable question  : « Pourquoi un Mois de l'histoire des Noirs ? » Depuis les 10 dernières années, je répondais à cette interrogation avec la volonté sincère de bâtir des ponts, de dresser un portrait des réalités que vivent les communautés noires et de créer un dialogue positif. Aujourd'hui, je réponds tout simplement  : « Pourquoi pas COURRIER DES LECTEURS Faire avancer la cause des organismes communautaires Les jeunes qui frappent à la porte d'une Auberge du coeur vivent des difficultés. Nous sommes privilégiés puisque nous voyons au quotidien à quel point la jeunesse est active, allumée et porteuse d'espoir. [...] La jeunesse est très présente dans l'univers médiatique, mais depuis quelque temps l'image qui s'en dégage semble moins reluisante. Que ce soit dans la télésérie Fugueuse ou à la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse [commission Laurent], on parle surtout des problèmes des jeunes. [...] Nous sommes témoins de leurs réussites et du bien qu'ils peuvent faire, sans pour cela avoir à nous retrouver devant des histoires à succès dignes de Hollywood. Pourtant, des histoires à succès, les intervenante.s des Auberges du coeur en ont plein. Pour plusieurs raisons, les jeunes 11 1.17.1 un Mois de l'histoire des Noirs ? » Les arguments du camp de l'opposition se résument à « la couleur de la peau n'existe pas » et à « pourquoi vous vous ghettoïsez' ? » J'aimerais bien croire au premier raisonnement, mais mon aveuglement volontaire se buterait aux statistiques. Au Canada, le taux de chômage des communautés noires est autour de 12%, alors que la moyenne générale est de 5% chez les non-Noirs. Les Afro- Canadiens sont surreprésentés dans les prisons et dans le système judiciaire. Les corps policiers canadiens pratiquent le profilage racial Plus de 40% des crimes haineux au Canada sont perpétrés contre les Afro-Canadiens. Les programmes scolaires omettent une grande partie de l'histoire et de la culture des communautés noires et africaines canadiennes. Les membres de relles-ci continuent d'être sérieusement désavantagé.e.s. En outre, les Noirs sont moins susceptibles d'avoir accès à des emplois gratifiants dans des postes stratégiques de direction. On peut décider de fermer les yeux sur ces données alarmantes et s'offusquer qu'un mois soit consacré à la compréhension mutuelle par l'entremise de l'histoire et de qui y entrent créent et recréent des liens avec les autres, avec leur communauté et avec le monde. Parce qu'ils et elles sont reconnu.e.s dans leur globalité, sont volontaires, sont partie prenante d'un milieu de vie respectueux de leurs choix, de leurs décisions et de leurs expériences. Nous croyons que chaque jeune a la capacité de développer et de reprendre le pouvoir d'agir sur sa vie. Nous encourageons leur autonomie tout en travaillant à l'am&ioration de leurs conditions de vie. Lorsqu'on entend tous les problèmes soulevés à la commission Laurent, on se demande pourquoi les Auberges du coeur ne sont pas davantage citées parmi les pistes de solution ou les exemples à suivre. Que ce soit avant ou après une prise en charge par la DPJ, les jeunes qui y entrent s'en sortent, car ils et elles y trouvent des lieux d'appartenance et d'affiliation. Ceux-ci leur permettent de repérer les outils nécessaires pour aller là où ils et elles le souhaitent Comme beaucoup d'autres organismes communautaires jeunesse, les Auberges du coeur vivent dans la précarité, faute de financement adéquat Avec les moyens qu'elles ont, elles arrivent à générer des histoires à succès. Imaginons l'effet qu'elles pourraient avoir si elles disposaient des Faites-nous découvrir votre Montréal ! Photographes, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos de la ville à opinions@journalmetro.com. mÉrrito Étaler la merde ne change pas son odeur. Étaler les problèmes ne les résout pas. la culture, mais on ne peut pas bâtir une société équilibrée en excluant une partie de la population. Aimé Césaire disait ceci  : « Tous les hommes ont les mêmes droits, mais du lot, il en est qui ont plus de pouvoirs que d'autres. Là est l'inégalité. » Je ne réfute pas l'idée que nous sommes tous humains et que la couleur ne devrait pas être un baromètre, mais la discrimination ne semble pas du même avis puisqu'il existe manifestement des disparités qui touchent en proportion plus grande certain.e.s citoyen. nes. la pensée égalitariste noie les conséquences et évite qu'on moyens de leurs ambitions. Imaginons cette mise en mouvement des jeunes décuplée lorsque les Auberges du coeur seront, elles aussi, reconnues dans leur globalité, en tenant compte de leur autonomie. Dans ses recommandations préliminaires, la commission parlait d'accorder plus de subventions aux organismes qui oeuvrent auprès des jeunes et des familles vivant des difficultés. Voilà une demande que les Auberges du coeur font depuis plusieurs années auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux. Est-ce que la volonté de faire autrement du gouvernement actuel viendra corriger des années de recul des organismes communautaires ? Verrons-nous cette volonté se traduire par un rehaussement du financement des Auberges ? Il le faut, car, soyons réalistes, nous n'avons plus les moyens de laisser les jeunes s'en sortir seuls. MARC-ANDRÉ BÉLANGER, REGROUPEMENT DES AUBERGES DU CŒUR Écrivez-nous ! opinions@ journalmetro.com lutte adéquatement pour combattre les causes. Pendant que certain.e.s se questionnent sur la pertinence d'un Mois des Noirs, d'autres passent à l'acte 365 jours par année pour changer le cours des choses, pour améliorer les conditions de vie de leurs compatriotes et pour faire tomber les barrières systémiques et économiques. Ils écrivent l'histoire quotidiennement dans l'ombre. Ils ne sont ni dans la victimisation ni dans l'éternelle condamnation historique. Ils sont dans l'action et vivent leur réalité au présent Au mois de février, ces hommes et ces femmes n'ont pas à justifier le fait de vouloir célébrer leurs accomplissements, de faire rayonner la richesse de leur héritage et de vouloir léguer un monde plus juste et plus équitable Un métro déguisé en TGV Avouez que ce cliché a été pris au bon moment../COLLABORATION SPÉCIALE, ELTON CARLLOS OLIVEIRA à leurs enfants. Ils n'ont pas à expliquer l'importance de la représentation positive pour leurs communautés, car ils paient le prix des stéréotypes qui leur collent à la peau. Étaler la merde ne change pas son odeur. Étaler les problèmes ne les résout pas. Leur seule obligation est d'accomplir des actions pour abattre les murs des préjugés, de la discrimination et du racisme. Il n'y a de ghetto que là où l'homme refuse d'entrer physiquement, émotionnellement ou intellectuellement Martin Gray, dans Le livre de la vie, partageait cette pensée  : « Pour comprendre l'autre, il faut le voir, imaginer qu'on est à sa place. Il faut sortir de soi, de ses rêves. Voir le réel tel qu'il est » Les ghettos de la pensée font des ravages dans notre humanité, qu'on le veuille ou non. Volume  : 20 Numéro  : 17 À Montréal, Métro est publié par Métro Média. 101, boul. Marcel-Laurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066  : 514 286-9310 Imprimé par  : Transcontinental Transma9, 1o8o7, rue Mirabeau, Anjou, Québec, HIJ 1T7 Distribué par Metropolitan Media Services Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsan Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l'information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Équipe de rédaction/Actualité en soirée  : Zoé Magalhaes Monde  : Chloé Machillot Réviseurs  : Pierre-Yves Thiran, Martin Benoit. Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions@journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publiciteejournalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :