Métro Montréal n°2020-01-30 jeudi
Métro Montréal n°2020-01-30 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-30 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 13,9 Mo

  • Dans ce numéro : un avion canadien prêt à aller en Chine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
mer.rgiti Étapes à suivre lors du décès d'un proche CHRONIQUE t i hTOUT DROIT ME MAXIME ALPINnfo Juridique. La mort d'un être cher est un grand bouleversement pour tous les proches du défunt. Il est fréquent que les gens se sentent démunis face à un décès et ne sachent pas quelles démarches entreprendre à la suite d'un tel événement. PRÊT À REVÊTIR L'UNIFORME ? Des mandats adaptés à votre profil - Horaires flexibles Formation et possibilité d'avancement professionnel garda.com/emploismtl GARDMORLD Portes ouvertes à PITHO Le 18 février, l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ) ouvre ses portes au public afin de faire découvrir ses installations et ses professionnels. Pour inciter les jeunes de 18 à 24 ans à y participer, l'Institut a lancé une campagne publicitaire de recrutement  : « Choisis une carrière qui te ressemble. » idrru Les différentes procédures administratives et légales qui suivent un décès deviennent plus difficiles à gérer sous le coup des émotions. Dispositions funéraires Au moment du décès, il va de soi que les premières étapes concernent les dispositions funéraires. Les proches du défunt doivent alors trouver le testament afin de déterminer si celui-ci avait énoncé ses dernières volontés. En l'absence de telles instructions écrites, et en l'absence d'instructions données verbalement par le défunt alors qu'il était vivant, c'est le liquidateur ou la famille qui a la tâche de déterminer les dispositions funéraires. Documents à obtenir La première étape légale est de trouver le testament du défunt. Il arrive que les proches soient au courant de l'existence d'un testament, mais il est obligatoire de procéder aux recherches testamentaires afin de s'assurer qu'il s'agit bel et bien du dernier testament. Le liquidateur, un membre de la famille ou un ami doit transmettre les documents attestant le décès au Barreau du Québec et à la Chambre des notaires afin d'obtenir les certificats de recherche testamentaire. Plusieurs choisissent de confier ce mandat à un notaire afin de se simplifier la vie et d'accélérer les choses. Souvent, c'est un employé du salon funéraire qui transmet la demande au Directeur de l'état civil afin d'obtenir Si la personne décédée n'a pas partagé ses dernières volontés au sujet de ses funérailles, c'est au liquidateur ou à la famille que revient cette tâche. le certificat de décès officiel. Le salon funéraire remet une attestation de décès à la famille, qui peut être remise au notaire pour procéder aux recherches testamentaires, mais c'est le document officiel du Directeur de l'état civil qui est requis pour la suite. Si le liquidateur souhaite faire les recherches testamentaires lui-même, c'est ce document officiel qui sera requis, et non l'attestation du salon funéraire. Étapes suivantes... Une fois les recherches testamentaires faites et les certificats obtenus, la famille dispose alors de la dernière version du testament du défunt et peut savoir qui est le liquidateur de la succession. S'il n'y a pas de testament, ce sont les dispositions du Code civil du Québec qui s'appliquent. À cette étape, il est suggéré de consulter un notaire, ne serait-ce que pour une consultation, afin d'obtenir des conseils sur le déroulement d'une succession. Le notaire expliquera au liquidateur, ou à la famille s'il n'y a pas de testament, les démarches à entreprendre. Les étapes sont différentes si le défunt a fait un testament 12 et si ce dernier est notarié. Si le testament est notarié, le liquidateur peut procéder immédiatement au règlement de la succession, alors que des démarches supplémentaires sont nécessaires si le testament n'est pas notarié ou s'il n'y en a tout simplement pas. La rencontre avec le notaire n'est pas obligatoire — à moins que le testament ne prévoie une lecture par le notaire en présence du liquidateur et de tous les héritiers. Toutefois, comme les étapes suivantes — dont l'inventaire, l'ouverture du compte de succession, les démarches avec les institutions financières — peuvent devenir une source de stressimportante, la rencontre avec le notaire a fréquemment pour effet de réduire ce sentiment d'inquiétude et de rassurer. En conclusion Chaque succession a ses particularités. Il n'existe pas de marche à suivre qui s'applique pour tous, puisque chaque personne a une situation, des actifs et des passifs différents. Par contre, certaines étapes, comme celles mentionnées ci-dessus, doivent systématiquement être réalisées au décès. Les recherches testamentaires, l'inventaire, les démarches auprès des institutions financières et l'ouverture du compte de succession constituent ainsi les premières étapes du processus. Cet article a été éceitpar M'Maxime Alepin avec la collaboration de M'Maxine Gauthier, notaire, d'Alepin Gauthier Avocats inc.
métre journalmetro.com Jeudi 30 janvier 2020 Scandella affronte ses ex-coéquipiers LNH Vingt-huit jours apres avoir été échangé au Canadien de Montréal, le défenseur Marco Scandella affronte ses anciens coéquipiers des Sabres de Buffalo, aujourd'hui. Ce n'est toutefois pas ça qui va l'émouvoir. Le Montréalais âgé de 29 ans a admis qu'il aura du plaisir à jouer contre certains des joueurs qu'il a côtoyés pendant deux saisons et demie, mais a aussi rappelé l'important enjeu que représente ce match pour sa nouvelle équipe. « C'est une rencontre comme les autres, a insisté Scandella. Ça fait 10 ans que je suis dans la ligue. Ça va être amusant de jouer contre les Sabres, contre mes amis. Mais c'est juste un autre match, et il est important pour nous. Nous voulons les deux points. C'est à ça que je pense. » Scandella avait rendezvous avec certains anciens Le défenseur Marco Scandella J MATT SLOCUM/AP coéquipiers pour souper hier soir. Mais il a tourné la page sur son séjour avec les Sabres. « Il y a eu des hauts et des bas, mais comme organisation, c'est un bel endroit pour jouer au hockey, a-t-il affirmé. J'ai eu du plaisir là-bas. J'ai passé deux belles années et demie. Mais maintenant, je suis à Montréal, chez moi, et je suis vraiment content de porter le maillot du CH. » « Pas à 100% » Scandella, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le le'juillet, croit toutefois pouvoir en donner un peu plus au Tricolore. « Je n'ai pas fini de faire ce que j'ai à faire, a-t-il dit. Je veux démontrer mes qualités, démontrer ce que je peux faire, c'est-à-dire être bon défensivement. Je cherche toujours à m'améliorer. » Au moment de commenter la contribution de Scandella depuis son acquisition, l'entraîneur-chef Claude Julien a rappelé que le défenseur n'était pas à 100% depuis un certain temps. « Nous avons vu de bons matchs et de moins bons matchs, mais il n'est pas à 100% », a insisté Julien. 1 015 Depuis son arrivée chez le Canadien, Scandella a amassé une seule aide en 10 rencontres. Il présente un différentiel de -2 et a été utilisé en moyenne pendant 19 minutes et 15 secondes par match. Il s'agit de son temps de jeu moyen le plus élevé depuis la saison 2017-18 (23:19), sa première avec les Sabres. « C'est un défenseur à caractère plutôt défensif, et c'est là où nous avions besoin d'aide, a-t-il ajouté. Il a de l'expérience et c'est ce que nous attendions de lui. Mais il n'est pas à 100%. C'est difficile de vraiment l'évaluer, mais nous le connaissions déjà assez bien puisque ça fait un bon bout de temps qu'il joue dans la ligue. Il est fiable et très fier de son jeu défensif. » Scandella a joué lundi face aux Capitals de Washington, même s'il représentait un cas incertain en raison d'une blessure au bas du corps. Il a aussi raté l'entraînement de mardi pour suivre des traitements. Il était de retour à son poste hier, et il a assuré qu'il serait prêt à affronter les Sabres ce soir. LA PRESSE CANADIENNE Jonathan P.^..in ne jouera pas demain Jonathan Drouin se remet toujours d'une opération au poignet gauche et ne sera pas du duel entre le Tricolore et Les Sabres, ce soir à Buffalo. L'attaquant manquera ainsi un 33e match d'affilée. PC Quand l'élève dépasse le maître lAutrichien Dominic Thiem a renversé l'Espagnol Rafael Nadal hier en quarts de finale aux Internationaux d'Australie, anéantissant les espoirs de « Rafa » de rejoindre Roger Federer et ses 20 titres du Grand Chelem. i MANAN VATSTAYANA/AFP cAmn (yrs RECHERCHÉS Metropolitan Media est à la recherche de camelots fiables pour la livraison de journaux à domicile (Gazette, National Post, Globe & Mail, Journal de Montréal, Le Devoir et autres) pour environ 200 clients dans la ville de Montréal. VÉHICULE OBLIGATOIRE REVENUS entre 1 400 $ et 2 000 $ par mois HORAIRE Travail 3 à 4,5 heures par jour ; La distribution se fait entre 2 h 30 A.M. et 6 h 30 A.M. du lundi au vendredi et de 3 h 00 A.M. à 8 h 00 A.M. le samedi (livraison 6 jours semaine). Routes disponibles : Dollard-des- Ormeaux, Beaconsfield, Baie-D'Urfé, Pointe-Claire, Dorval, Île Bizard Appel ou message texte Moe  : 514 771-9900 4r. Routes disponibles : Saint-Henri, Pointe- Saint-Charles, Côte-des-Neiges, Snowdon, Ville St-Laurent, Westmount, Verdun, Lasalle, Lachine. Appel ou message texte Linda  : 514 823-4886 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :