Métro Montréal n°2020-01-29 mercredi
Métro Montréal n°2020-01-29 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-29 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 16,9 Mo

  • Dans ce numéro : pas d'arrêt de service pour le recyclage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
n Facebook Q Twitter Linkedin El Instagram stminfo INVESTIR DANS LE RÉSEAU DE DEMAIN Aperçu des chantiers en cours et à venir dans le métro en 2020 HENRI-BOURASSA Réfection majeure CÔTE-VERTU Installation d'un appareil de voies (fermeture de la station de métro en été 2020) VILLA-MARIA Installation d'ascenseurs VENDÔME Construction d'un nouvel édicule et installation d'ascenseurs PLACE-SAINT-HENRI Installation d'ascenseurs ANGRIGNON Installation d'ascenseurs o OUTREMONT Réfection majeure et installation d'ascenseurs ÉDOUARD- MONTPETIT Installation d'ascenseurs 0 o D'IBERVILLE Réfection majeure et installation d'ascenseurs ATWATER Remplacement de la membrane o o mai 0 BEAUDRY Réfection majeure PLACE-DES-ARTS Installation d'ascenseurs MONT-ROYAL Installation d'ascenseurs 0 o PRÉFONTAINE Installation d'ascenseurs o o JOLICCEUR Installation d'ascenseurs 0 C C LIONEL-GROULX Remplacement de la membrane et construction d'un nouveau poste de district VIAU Réfection majeure, installation d'ascenseurs et agrandissement d'un atelier souterrain PIE-IX ECI Réfection majeure, installation d'ascenseurs et remplacement de la membrane BERRI-UQAM Réfection niveau mezzanine et installation d'ascenseurs (ligne verte) CHAMP-DE-MARS Remplacement de la membrane I McGILL Construction d'un nouvel édicule, installation d'ascenseurs et remplacement de la membrane LÉGENDE Projets à venir Projets en cours Future station accessible VISITEZ STMPROJETS.COM POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES TRAVAUX EN COURS. Cette Liste pourrait être modifiée au courant de l'année.
métr É.1 journalmetro.com Mercredi 29 janvier 2020 AC'ALITÉ Grâce aux réformes qu'il propose, le gouvernement entend résoudre la crise du recyclage qui touche toute la province. i JOSIE DESMARAIS/MÉTRO METRO Réformer le recyclage pour faire face a la crise Urgence Le gouvernement de François Legault prépare sa réponse à la crise du recyclage. Il présentera « au cours des prochaines semaines » une réforme de la collecte sélective qui permettra « d'enlever de la pression » sur les centres de tri de la province », estime-t-il. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journaimetro.com Jumelées à l'élargissement de la consigne, les mesures « permettront un fonctionnement des centres de tri plus efficace », a soutenu dans un courriel l'attaché de presse du ministre de l'Environnement, Louis-Julien Dufresne. « Nous sommes confiants qu'ensemble, [ces réformes] seront l'élément déclencheur qui entamera la sortie du Québec de la crise du recyclage qu'il traverse depuis quelques années déjà », a ajouté M. Dufresne. Selon l'attaché de Benoit Charrette, la réforme de la collecte viendra « mettre un terme à l'inaction des gouvernements précédents ». SAISIN DE VEMPOI ET DE L VIE EN REGION Une crise profonde La chute des prix du ballot de papier et de plastique au cours des dernières années a acculé les centres de tri québécois au pied du mur. La tonne de papier, qui se vendait près de 200 $ il y a à peine trois ans, doit désormais être accompagnée d'un paiement. Lundi, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, avait demandé une discussion plus large sur l'industrie du recyclage, alors qu'on apprenait que l'exploitant de deux centres de tri montréalais, Tiru, allait cesser ses activités dans quelques jours. Hier en fin de journée, Québec annonçait que Tiru avait accepté de repousser temporairement l'échéance. « C'est important que le gouvernement du Québec prenne ses responsabilités pour faire en sorte que la facture ne tombe pas sur les contribuables », a-t-elle plaidé. Des solutions locales ? Selon le directeur du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED), Karel Ménard, l'envoi des matières triées au plus offrant est chose du passé. 6 ! ufhqMER CDIPIEXE DESJARDINS + de 1 500 postes disponibles Une charte des droits pour les usagers de la STM La Société de transport de Montréal (STM) aura une charte des droits destinée à ses usagers. Les élus montréalais ont adopté hier cette mesure qui vise à améliorer la qualité du service de bus et de métro offert aux citoyens de la métropole. sem « Moi, un ballot qui s'en va en Inde, je ne peux pas vous dire quel pourcentage va être recyclé. » Karel Ménard, directeur du FCQGED Pour mieux suivre la matière, Québec aurait avantage à « recycler localement », souligne-t-il. Cela fait écho aux propos de la mairesse Plante, qui affirmait lundi que « le temps où on envoyait notre recyclage en Mie est fini ». Dans son courriel, le cabinet du ministre Benoit Charrette envisage des « débouchés locaux » pour la matière triée. Responsabilité élargie des producteurs Québec dispose actuellement d'un outil pour rattacher les producteurs à leur matière jusqu'en fin de vie  : la responsabilité élargie des producteurs (REP). Instaurée depuis 2012, elle couvre les entreprises manufacturières de produits chimiques, d'appareils électroniques et, plus récemment, d'électroménagers. Sans donner plus de détail, le ministère maintient que sa réforme permettra de « responsabiliser davantage les entreprises qui mettent en marché les produits qui se retrouvent dans la collecte sélective ». Andsémiiisme. La Ville n'adoptera pas la définition ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauit@journaimetro.com Devant la levée de boucliers de plusieurs organismes et citoyens, l'opposition officielle à l'hôtel de ville a finalement retiré hier une motion visant l'adoption d'une définition controversée de l'antisémitisme. Le parti Ensemble Montréal a présenté lundi soir une motion pour demander à la Ville d'adopter la définition de l'antisémitisme rédigée en 2016 par l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (IHRA). Certains groupes rejettent toutefois cette définition, à commencer par l'organisme Voix juives indépendantes Canada (VJI), qui a organisé une manifestation devant l'hôtel de ville lundi soir. Un sujet sensible Ces groupes rejettent cette définition, notamment parce que l'IHRA associe certains TROTTINETTES Le règlement changera encore Alors que Montréal doit présenter sous peu son rapport d'évaluation sur les trottinettes électriques, la Ville a promis hier de modifier le règlement entourant la libre circulation des engins de Lime et de Bird. MÉTRO Présenté par Partenaires Cl Desjardins « C'est la définition qui est la plus universellement acceptée. » VOIES D'AUTOBUS La Ville centralise les pouvoirs Afin d'en multiplier le nombre sur son territoire, Montréal créera de nouvelles voies réservées aux bus sur les grands axes de la métropole sans obtenir l'accord des arrondissements. Teno pcdtb.1 M FÉDÉRATION 4p+afflM Québec » I : 3 Lionel Perez, chef d'Ensemble Montréal et auteur de la motion propos ou actes à de l'antisémitisme sur son site web. On y mentionne notamment que « l'antisémitisme peut se manifester par des attaques à l'encontre de l'État d'Israël lorsqu'il est perçu comme une collectivité juive ». « C'est un sujet qui est sensible parce que chaque mot compte et chaque virgule compte », a constaté la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Cette dernière a proposé que la Commission de la présidence du conseil étudie cette définition. Ensemble Montréal a toutefois rejeté cette option.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :