Métro Montréal n°2020-01-24 vendredi
Métro Montréal n°2020-01-24 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-24 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : incertitudes autour du bac vert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
PLUSIEURS DE CES PRODUITS CONTIENNENT DE LA NICOTINE. La nicotine crée une dépendance et son usage est risqué pour la santé des enfants, des adolescents, des femmes enceintes et des foetus. jarrete.qc.ca Le ministre de la santé et des services sociaux Québec vype ego,'wam 1.1.Tadinele'1B7d 1.11"ed'irae* ive eue, de rieeirlimi elakieteelee main* _.idde FMI" LA COLLECTION ePOD ouve es cou eursisponi es - RGENT OR NOIR ROSE vype Une charge de batterie qui dure toute la journée*'Basée sur un usage typique Environ 275 bouffées par cartouche Cartouches ePOD disponibles en 8 saveurs intenses et 3 niveaux de nicotine EN VENTE CHEZ LES DÉTAILLANTS, STATIONS-SERVICE ET ÉPICERIES PARTICIPANTS. Les produits Vype peuvent être nocifs pour la santé et contiennent de la nicotine qui crée une dépendance. LES PRODUITS VYPE NE DOIVENT PAS ÊTRE UTILISÉS PAR  : Des personnes qui ne sont pas des adultes ; des personnes qui n'ont pas l'âge légal requis pour acheter un produit de vapotage ; des personnes allergiques/sensibles à la nicotine ; des femmes enceintes ou qui allaitent ; des personnes qui ont été avisées d'éviter l'usage du tabac ou de la nicotine pour des raisons médicales ; des personnes ayant des capacités physiques, sensorielles ou mentales réduites ou qui ont un manque d'expérience ou de connaissances, à moins d'être supervisées ou d'avoir obtenu des directives sur l'utilisation de ces produits de la part d'une personne responsable de leur sécurité ; et des personnes atteintes de problèmes cardiaques, d'hypertension sévère ou de diabète. Tenir les produits Vype hors de la portée des enfants. VOTRE JOURNAL, VOS NOUVELLES... À VOTRE RYTHME ! 4, métr:. métr journalmetro.com Week-end 24-27 janvier 2020 Valérie Plante/JOSIE DES'MARAIS/ARCHIVES MÉTRO STM La mairesse s'oppose aux incitatifs financiers HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@journalmetro.com La mairesse de Montréal, Valérie Plante, ne croit pas qu'imposer des exigences de rendement, accompagnées d'incitatifs financiers, soit une bonne idée pour la STM, du moins pour le moment. L'idée fait l'objet de négociations actuellement entre le transporteur et l'ARTM, en vue de l'implantation d'un règlement pour toutes les sociétés de transport du Grand Montréal d'ici la fin 2020. L'objectif serait ainsi de stimuler la livraison efficace du service aux usagers. L'ensemble des indicateurs seront développés avec chaque société de transport, en fonction de ses réalités, a promis l'ARTM. « Nous n'appliquerons pas aveuglément les mêmes critères partout », a précisé son porteparole, Simon Charbonneau. Pénaliser la STM serait nuisible Pour la chef de Projet Montréal, « on ne peut pas pénaliser la STM pour des arrêts de service sur une ligne de métro quand on sait que la plupart de ces interruptions sont dues à des erreurs humaines ». « Avant d'en arriver à ça, il (El La demande d'appel deç retraités reietée La Cour d'appel du Québec refuse d'entendre les retraités de quatre quotidiens du Groupe Capitales Médias (GCM) qui s'opposaient à l'homologation du plan de relance du groupe sous forme de coopératives, 4 « Ça peut être une avenue intéressante, mais pas à court terme, c'est impossible. Je suis absolument contre. » Valérie Plante, mairesse de Montréal faut qu'il y ait de vrais investissements dans le transport collectif et une vraie responsabilisation de tous les paliers », dit-elle. Une fois que le système de financement des réseaux de transport aura changé, l'idée d'incitatifs financiers liés au service de la STM pourrait être intéressante, ajoute la mairesse. Québec et Ottawa invités à agir Au-delà du développement Mme Plante demande à Québec et à Ottawa de financer également les coûts d'opération du transport collectif « le meilleur exemple, ce sont les 300 autobus que j'ai commandés. Oui, le gouvernement m'aide pour les acheter, mais après, pour les opérer, je n'ai rien », illustre-t-elle. À la Société de transport de Montréal (STM), le porteparole Philippe Déry souligne que les négociations ne font que s'amorcer. « Il est encore trop tôt pour dire quels aspects seraient visés », précise-t-il. réduisant ainsi l'incertitude à l'égard de la finalisation du montage financier. En vertu de la décision rendue le 23 décembre par la Cour supérieure, quelque 900 retraités des quotidiens de GCM devront faire une croix sur 25% à 30% de leurs rentes à compter de février. LA PRESSE CANADIENNE
En santé mentale, tous les gestes comptent. Le 29 janvier, joignez-vous à la conversation. Pour chaque message texte*, appel mobile et interurbain*, visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause sur les médias sociaux, tweet et retweet avec le mot-clic #BellCause, utilisation du cadre Facebook ou du Filtre Snapchat Bell Cause pour la cause, Bell versera 5q pour des initiatives canadiennes en santé mentale. bell.ca/cause r@f**Par un abonné des services mobilité ou téléphonie de Bell, Bell MTS ou Bell Aliant. Les frais de service courants s'appliquent. I l'Cause pour la cause



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :