Métro Montréal n°2020-01-24 vendredi
Métro Montréal n°2020-01-24 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-24 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : incertitudes autour du bac vert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
HEC MONTRÉAL MONTRÉAL Week-end 24-27 janvier 2020 journa lmetro.com des différences page ; Cest parti pour la deuxième édition de la Semaine de la sensibilisation musulmane, qui se déroulera du 25 au 31 janvier. Hier, un événement officiel a été organisé à l'hôtel de ville de Montréal./JOSIE DESMARAIS/KÉTRO DR. BOCHI PODIATRE WEEK-EN1), PLACE A LA MUSIQUE Nouvel album pour Marie-Pierre Arthur page 9  : n% HEC MONTRÉAL r'` I B.A.A. Français Bilingue (fr.-an.) Trilingue (frean.-esp.)'I I e LE GESTIONNAIRE DE COMPTES QUE VOUS DEVIENDREZ PORTES OUVERTES 28 janvier 16 h à 20 h 111F% Incertitudes autour du bac vert Crise Québec tiendra aujourd'hui une réunion d'urgence avec la Ville de Montréal et TIRU afin de tenter d'éviter la fermeture annoncée de quatre centres de tri, dont deux à Montréal. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com Ces informations ont été confirmées à Métro par le cabinet du ministre de l'Environnement et des changements climatiques, Benoit Charette. Recyc-Québec sera aussi de la partie. TIRU, une entreprise pri vée détenue par la française EDF, gère les activités de deux centres de tri à Montréal, celui de Saint-Michel et le tout nouveau de Lachine. À eux deux, ils ont techniquement la capacité de traiter plus de 300 000 tonnes de déchets par an. DITES BONJOUR AUX TRAITEMENTS EFFICACES Ongles incarnés Douleurs au talon Fasciite plantaire Oignons Verrues plantaires Cors et callosités DRDUPIED.COM 1514 931-6111 I CENTRE-VILLE I VILLERAY « On ne veut pas arrêter le recyclage, ce n'est absolument pas une option. Mais, surtout, si jamais on nous disait qu'on ralentit les opérations, c'est hors de question qu'on aille en enfouissement. » La mairesse Valérie Plante en mêlée de presse, hier Pour la maires se Valérie Plante, la priorité demeure de « trouver rapidement une solution pour continuer à opérer ». « Idéalement, on interpelle le gouvernement pour nous aider si jamais il y a des coûts reliés », a-t-elle ajouté. Un tout nouveau bâtiment Inauguré en grand en novembre, le centre de tri de Lachine a coûté plus de 40 M$ à la ville-centre. Mme Plante se dit soulagée que la Ville possède le bâtiment « Moi, je peux changer un opérateur. C'est la bonne nouvelle », a-t-elle expliqué. Ce n'est pas la première fois que la Ville est appelée à sauver un centre de tri Elle avait déjà dû injecter près de 30 M$ pour assurer la survie de celui de Saint-Michel en 2018. Les deux centres montréalais doivent servir à traiter « 70% des matières recydables en vue de les recycler ou de les valoriser ». TIRU possède aussi deux autres centres de tri dans la province, à Châteauguay et au Saguenay. On parle de 4 des 26 centres de tri de la province. Une industrie en crise L'industrie du recyclage éprouve des difficultés en raison de la chute du prix des matières recydables. « Les prix des ballots de matières sont encore plus bas qu'ils ne l'étaient en 2018 et 2019 », a fait savoir Recyc-Québec par courrieL En 2017,1a tonne de papier se vendait plus de 165 $. « Les centres doivent maintenant payer pour qu'il soit récupéré », ajoute-t-on dans le courriel envoyé à Métro. Suite de la une oage à



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :