Métro Montréal n°2020-01-23 jeudi
Métro Montréal n°2020-01-23 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-23 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 15 Mo

  • Dans ce numéro : cinq Québécois qui reviennent de Chine sous surveillance.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
FORMATION CONTINUE FINANCE ET COMPTABILITÉ AEC Comptabilité, finance et gestion des affaires 3 février 2020 au 23 avril 2021 crosemont.qc.ca/cfga AEC Comptabilité en classe virtuelle 10 fév. 2020 au 23 avril 2021 crosemont.qc.ca/ccv INFORMATIQUE AEC Gestionnaire de réseaux Linux et Windows 17 février 2020 au 21 mai 2021 9 mars 2020 au 4 juin 2021 crosemont.qc.ca/grlw AWS - Introduction et Avancé Hacking éthique crosemont.qc.ca/coursinformatique FRANÇAIS ET INTÉGRATION U QUÉBEC Tremplin pour allophones et personnes immigrantes De soir : 17 février au 10 juillet 2020 De jour : 18 février au 9 juillet 2020 crosemont.qc.ca/tapi\COLLÈGE 514-376-1620, p.7388 formationcontinue@ ROSEMONT crosemont.qc.ca métr eât 117, journairnetro.com Jeudi 23 janvier 2020 8 CULT1'w Eirà. Deux autres films québécois à la Berlinale Le court métrage d'animation Le mal du siècle, de Catherine Lepage, et le long métrage de fiction La déesse des mouches à feu, d'Anaïs Barbeau-Lavalette, s'ajoutent à la sélection I Nin e Tepueian — Mon cri prend l'affiche ce vendredi./LES FILMS DU 3 MAILS québécoise de la Berlinale. Les deux oeuvres seront en compétition dans la catégorie Generation du festival. Ils rejoignent ainsi le film The Twentieth Century, de Matthew Ranlcin, et la série C'est comme ça que je t'aime, de Jean-François Rivard et François Létourneau, également sélectionnés par le festival. raki. » DécèsdeTenyJonesdesMonty Python Le comédien et réalisateur britannique Terry Jones, figure du légendaire trio britannique Monty Python et de leur humour déjanté, est décédé mardi soir à 77 ans, a annoncé sa famille hier. Arp L'ascension d'une voix Cinéma. Le documentaire Nin e Tepueian — Mon cri témoigne de l'évolution de l'artiste innue Natasha Kanapé Fontaine, que le Québécois Santiago Boldini) a suivie pendant deux ans. MARTIN GIGNAC info@journaimetro.com De la crise étudiante de 2012 (Carré rouge sur fond noir) au travail de reporter au Moyen-Orient (Un journaliste au front), Santiago Bertolino aime braquer sa caméra sur des individus engagés qui représentent différents enjeux de société. « J'avais envie cette fois de parler de l'éveil autochtone, déclare le cinéaste, rencontré à la Cinémathèque québécoise. Natasha est devenue l'image de la conciliation spontanée du peuple. J'ai eu l'idée de la filmer, mais ça lui a pris une année avant de me dire oui » C'est arrivé en 2017, pendant les répétitions de la pièce de théâtre Muliats. Le réalisateur l'a ensuite suivie un peu partout, dans des séances de dédicace de ses livres et des ateliers d'écriture, mais également lors d'une marche commémorative en hommage aux femmes et aux filles autochtones assassinées et disparues. L'artiste étant à la fois poétesse, comédienne et mili- tante, le long métrage crée un fil d'Ariane entre ces différentes identités, s'attardant principalement à son discours (notamment sur l'importance de la langue et les blessures de la colonisation) afin de tendre la main aux autres et de susciter une conversation entre autochtones et non-autochtones. « Il n'y a pas de narration et d'explication dans le film  : les gens sont confrontés à la parole de Natasha, éclaire le cinéaste, adepte de cinéma direct. Je voulais qu'ils écoutent et qu'ils se questionnent en même temps. C'est un peu un cours 101 sur la question autochtone. Natasha essaie de brosser un portrait global de la pensée autochtone # M ETOO 1 Le procès de Cuba Gooding Jr débutera en avril t> « Je suis très intuitif au montage. Je construis un peu le film comme si je faisais une structure de glaise. » Santiago Bertolino, réalisateur d'aujourd'hui, de donner des outils aux Blancs pour comprendre cette pensée. Et mon film fait la même chose. » Presque continuellement en mouvement, le documentaire prend la forme d'un road trip où la route et le voyage permettent de mieux cerner l'âme et le territoire. De Montréal à Kuuijuaq, en passant par les Etats-Unis, Haïti et la Slovénie, l'énergie de Natasha s'avère communi- Le procès de l'acteur américain Cuba Gooding Jr pour agression sexuelle sur trois femmes débutera le 21 avril, a ordonné hier un juge de Manhattan, nouveau signe que le mouve- cative. Ses poèmes ponctuent le récit. Bien qu'il soit assez court, Nin e Tepueian — Mon cri laisse le temps agir. Celui qui libère et transforme. « Comme je voulais parler de la réconciliation qui s'amorce, je souhaitais montrer un personnage un peu à ses débuts et filmer son ascension, résume Santiago Bertolino. Natasha était déjà beaucoup passée dans les médias, mais on ne la connaissait pas encore. Elle est encore un peu naïve, mais après deux ans, tu sens qu'elle est devenue plus mûre. Le discours qu'elle tient au début du film est plus émotif ; et celui à la fin est plus affirmé. On voit son évolution. » ment #MeToo fait sa place dans les tribunaux. Le comédien de 52 ans est accusé d'attouchements non sollicités lors de trois incidents distincts. Il a plaidé non coupable des six chefs d'inculpation retenus contre lui, dont les trois principaux sont chacun passibles d'un an de prison. AGENCE FRANCE-PRESSE
di/y...4.. JEUDI 23 JANVIER 2020 Qui de mieux que Simon Tooley, fondateur de la boutique et parfumerie Etiket à Montréal, pour décrypter les tendances que nous réserve l'industrie du parfum cette année ? Dans cette caverne d'Al i Baba olfactive, le connaisseur a observé les courants qui embaumeront l'année 2020. vvIvik,afit4 Les nl5tes sucrées de vanille, de caramel et de chocolat ont toujours la cote. Mais elles se font plus subtiles, pour ne pas dire moins envahissantes, atténuées par des senteurs florales ou d'agrumes, par exemple. Délicate et légère, l'amande est une solution de rechange appréciée de nombreux amateurs de parfums gourmandsmais-pas-trop. On teste  : Polo Santo de la R41.0, à1.4.113 maison espagnole Camer Barcelona, pour son juste dosage de caramel, de fève de Tonka, de rhum et de vétiver. [Vel-vvelTendances écolos obligent, l'industrie du parfum se met au vert avec des flacons rechargeables, des emballages recyclables, des compositions sans alcool et des fragrances qui fleurent bon le na-tu-rel. Fini les gros bouquets de senteurs, vive la simplicité et les notes très identifiables qu'on croirait humer directement dans un jardin de la rose, de l'iris, des agrumes et de la fleur d'oranger, ou du cèdre et du santal dans un registre plus boisé. On teste  : Route du Quai, de la maison québécoise Monsillage, inspiré de l'odeur des prés que traversait la créatrice quand elle allait au chalet familial durant son enfance. SOUS-VÊTEMENT La tendance se maintient Depuis un moment déjà, plusieurs ont dit non aux sous-vêtements inconfortables, et la tendance tend à se maintenir. La Vie en Rose suit ce désir d'allier confort et style en lançant un nouveau soutien-gorge sans armatures, sans coutures et à doublure légère. Fait de microfibre douce et ultra extensible, le soutiengorge suit les mouvements du corps, et les coussinets moulés amovibles offrent plus de flexibilité dans le choix CHLOÉ MACHILLOT cmachibt@journalmetro.com -iAitArtt Plus questio e porter le dernier Gucci ou Burbeny à la mode, le choix d'un parfum se fait plus personnel « Les millénariaux choisissent leur parfum pour les émotions qu'il suscite en eux. Ils veulent 4. qu'il reflète leur identité et que personne + d'autre ne le porte », observe Simon Tooley. Dans cette quête d'originalité, les parfums de maisons indépendantes, moins standardisés, ont le vent en poupe. du galbe. Distribué en trois coloris et cinq tailles. MARYSE DERAMHE Soutien-gorge Cami, La Vie en Rose, 35 $ On teste  : Molecule 01 de la maison anglaise Escentric Molecule, dont l'arômelso E Super stimule les phéromones des gens autour. Magique ! Si beaucoup préfèrent rester fidèles à « leur » parfum, il semblerait que la tendance soit désormais à la variété. On possède donc plusieurs fragrances, qu'on porte suivant les dispositions du jour. Lors d'une journée stressante, on peut opter pour des notes dominantes de lavande ou de fleur d'oranger. Et pourquoi pas une vanille gourmande ou un patchouli sensuel pour une soirée haute en séduction ? On teste  : Les fragrances de la maison londonienne Ganivant, toutes inspirées par la métropole internationale, pour voyager à chaque pschitt. MAQU I LLAG E Rihanna présentennnetleki-Fe eFMIhnifihle La nouvelle collection pour les yeux Snap Shadows de Rihanna nous montre qu'elle aime le côté ludique du maquillage. Fenty Beauty propose huit mini-palettes de six ombres à paupières chacune qui s'emboîtent les unes dans les autres. Les combinaisons de couleurs sont variées  : elles allient les teintes charbonneuses et pastel, en passant par les neutres classiques. Les Pour prendre ses distances des parfums trop communs, il faut explorer le vaste univers des artisans parfumeurs. Dans les boutiques spécialisées ou sur l'interne, leurs créations gagnent en notoriété et répondent à une demande croissante de consommation locale. « Se rapprocher des artisans nichés permet aussi de découvrir les histoires de leurs parfums, dit M. Tooley. Ça rend l'expérience sensorielle encore plus intéressante. » On teste  : Love&Crime, de la maison anglaise Ex Idolo, qui sent le sucré et l'interdit — inspiré du gâteau de mariage d'un couple d'amoureux à la prison de Boston, en » 05. IAuvtiit. Les indémodables résistent aux tendances. C'est le cas des parfums à dominance de cuir et de fougère, en général associés aux hommes, et des notes plus florales de rose et d'agrumes, qui, bien que souvent jugées féminines, tendent à être adoptées par ces messieurs. Concept so 2020, ces classiques se déclinent en version « élixir », plus concentrée et plus intense. Pour ceux qui n'ont pas peur de laisser leur parfum dans leur sillage. On teste  : les versions « élixir » des parfums de la maison anglaise Ormonde Jayne, qui en accentuent les notes dominantes et restent plus longtemps sur la peau. textures sont aussi diversifiées  : fini mat, chatoyant ou pailleté. On aime le format compact et le côté personnalisable ! MARYSE DIMAÎCHE Fards à paupières Snap Shadows, Fenty Beauty, 33 $



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :