Métro Montréal n°2020-01-22 mercredi
Métro Montréal n°2020-01-22 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-22 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : PCC, Jean Charest passe son tour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
métr, 171 WANZHOU MENG Ottawa ne veut nas d'un échange Le gouvernement Trudeau n'a pas l'intention d'échanger la directrice des finances de Huawei, Wanzhou Meng, pour libérer les Canadiens Michael Spavor et Michael Kovrig, détenus en Chine. En conférence de presse, hier, le premier ministre Justin Trudeau a fermé la porte à cette option. Pc BLOC QUÉBÉCOIS Blanchet ouvre son je, Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a fait connaître hier ses priorités pour le budget fédéral et les six premiers projets de loi qu'il déposera, dont un qui créerait une déclaration de revenus unique administrée par Québec. PC LIBÉR LA QUATRE PROGRAMMES PUBLICS Animation 3D I Modélisation 3D Design de niveau Conception-intégration so www.lecampusadn.com journalmetro.com Mercredi 22 janvier 2020 ACTUALITÉ 6 La ratification de UMM approche Commerce. Le premier ministre Justin Trudeau a indiqué, hier, que le Canada ira de l'avant avec la ratification du nouvel accord de libre-échange nordaméricain la semaine prochaine. M. Trudeau a précisé que le gouvernement présentera une motion de voies et moyens le 27 janvier, lorsque le Parlement reprendra ses activités, et qu'il présentera un projet de loi pour ratifier l'accord deux jours plus tard. Selon le premier ministre, des millions de Canadiens dépendent d'un commerce stable et fiable avec le plus grand partenaire du pays. « Trop d'emplois dans le pays en dépendent, trop de travailleurs ont besoin de cet accès aux États- Unis, trop d'investisseurs et d'entreprises comptent sur le marché américain », a-t-il déclaré. Le leader parlementaire du gouvernement, Pablo Rodriguez, a déjà entamé des discussions avec les autres partis pour s'assurer de leur appui afin de faire avancer la législation dans les meilleurs délais. « C'est extrêmement important qu'on avance avec la ratification et c'est notre intention de procéder rapidement », a poursuivi M. Trudeau. Puisqu'il est minoritaire, le gouvernement devra se trouver au moins un partenaire à la Chambre des communes. Le Bloc québécois a déjà signalé qu'il s'opposera au nouvel accord de libre-échange parce que l'industrie de l'aluminium du Québec n'a pas obtenu les mêmes garanties que l'industrie de l'acier et celle de l'automobile en Ontario. Séance d'information Le 23 janvier à 18h Le campus numfrque Uf)n Le Canada attendait que les États-Unis ratifient officiellement raccord avant de présenter son propre projet de loi. Le Mexique a ratifié l'entente en juin dernier. En conférence de presse hier à Montréal, le chef bloquiste Yves-François Blanchet a déploré le processus annoncé par le gouvernement, qui signale de la sorte qu'il ne veut pas avoir de discussions avec les parlementaires canadiens sur la nouvelle mouture de l'accord. Le chef soutient qu'il ne permettra pas au gouvernement d'utiliser la voie rapide. Le Nouveau Parti démocratique a aussi partagé les craintes des bloquistes pour le domaine de l'aluminium, mais n'a pas encore annoncé ses intentions. Le conservateur Andrew Scheer avait déclaré dans le passé que le nouvel accord était une « humiliation historique ». Il Justin Trudeau/MIRE SUDOMAjLA PRESSE CANADIENNE ÉTUDIER EN ENVIRONNEMENT à Longueuil Temps partiel et temps complet Cours et programmes à distance a rapidement été rabroué par son ancienne collègue Rona Ambrose, selon laquelle des gains importants ont été réalisés dans le processus. La ratification éliminerait le dernier obstacle à la préservation du commerce continental, maintenant que le président américain Donald Trump a imposé au Canada et au Mexique, en 2017, une renégociation de l'Accord de libre-échange nordaméricain (ALENA), qui prévalait depuis 25 ans. La semaine dernière, le Sénat américain, à majorité républicaine, a adopté le nouveau pacte, qui s'appelle l'Accord Canada-États-Unis- Mexique (ACEUM). LA PRESSE CANADIENNE SÉANCES D'INFORMATION Portes ouvertes Samedi 8 février, 11 h Au Campus de Longueuil et à distance Mardi 28 janvier, 19 h Mercredi 18 mars, 19 h Mercredi 15 avril, 19 h
métr'171 journatmetro.com Mercredi 22 janvier 2020 7 MC Crise de foi climatique à Davos Énvironnement. Le président Donald Trump a fustigé hier au sommet de Davos les « prophètes de malheur » du climat, tandis que la militante Greta Thunberg a répété qu'il était temps de « paniquer ». « Nous devons rejeter les éternels prophètes de malheur et leurs prédictions d'apocalypse », a martelé Donald Trump devant une salle où se tenait la militante écologique Greta Thunberg, tranchant avec la préoccupation climatique qui a animé le début des discussions dans la douillette station de ski suisse. Ne pas parler de « malheur », donc, au moment où, à Washington, son procès pour destitution est entré dans le vif du sujet. Si le président américain n'a pas été hué — cela lui était arrivé lors de sa précédente Les contrôles de température se généralisaient hier dans plusieurs aéroports d'Asie et du pourtour du Pacifique pour repérer et isoler les passagers infectés par un nouveau virus mystérieux causant des pneumonies et originaire de Chine. Pour la première fois, un cas a été rapporté aux États-Unis. De nouveaux cas ont aussi été rapportés ailleurs en Asie (Japon, Corée du Sud, Thaïlande, Taïwan), et nombre de pays ayant des liaisons aériennes directes ou indirectes avec Wuhan ont renforcé lesr.f 4F Greta Thunberg écoutant le discours de Donald Trump, hier/FABRICE COFFRINI/AFP « Le climat et l'environnement sont des sujets d'actualité, mais en pratique, rien n'a été fait. Les émissions de CO, n'ont pas diminué. » Greta Thunberg, militante écologiste apparition à ce sommet en 2018, lorsqu'il s'était lancé dans une diatribe contre la presse —, le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, grand habitué de Davos et critique de Donald Tramp, assure qu'il n'a « jamais vu une personnalité publique applaudie aussi faiblement ». Santé. Le virus asiatique détecté aux États-Unis 300 La Chine a recensé hier 77 nouveaux cas, portant le total à près de 30o confirmés, dont 6 sont décédés. contrôles des passagers à l'arrivée, puisant dans leur expérience de l'épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) en 2002-2003, due à un virus de la même famille. Le risque pour les Américains resterait cependant « faible à ce stade ». AGENCE FRANCE-PRESSE Greta Thunberg a, pour sa part, regretté que « rien n'ait été fait, à part de grands discours », pour enrayer le changement climatique. Elle a pris la parole peu après le discours de Donald Trump pour une séance au titre sans équivoque  : « Éviter l'apocalypse climatique ». AGENCE FRANCE-PRESSE POLOGNE Varsovie boycotte Pour protester contre des accusations russes, le président polonais, privé de parole, a choisi de ne pas aller demain à Jérusalem pour un forum marquant les 75 ans de la libération du camp allemand d'Auschwitz, symbole de l'Holocauste. Varsovie craint que M. Poutine accuse de nouveau la Pologne d'antisémitisme et qu'il fasse la promotion de sa « politique historique » consistant à louanger l'URSS, en faisant oublier son pacte de 1939 avec l'Allemagne nazie. AFP Décollage imminent pour le 777Y Après de nombreux mois de retard, Boeing a programmé pour demain le volinaugural du long courrier 777X, remplaçant de l'emblématique 777, tout en cherchant en parallèle à récolter au moins io G$ pour faire face à la facture galopante associée à la crise du 737 MAX. An Destitution. Le procès de Donald Trump s'ouvre Les débats au procès en destitution de Donald Trump se sont ouverts hier devant le Sénat américain par une âpre bataille sur les règles de ce rendez-vous historique, les démocrates accusant les républicains d'organiser un acquittement au pas, de charge du président des Etats-Unis. Cinq jours après avoir juré de rendre la justice de « manière impartiale », les 100 sénateurs se sont retrouvés au Capitole, siège du Congrès à Washington. Dans une mise en scène austère, ils se sont plongés dans un silence grave lorsque le chef de la Cour suprême, John Roberts, chargé de présider le procès, a signifié de son marteau le début des échanges. Avant de se pencher sur l'acte d'accusation pour abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès, adopté en décembre par la Chambre des représentants, ils ont engagé un rude bras de fer sur les règles du jeu. Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a introduit une résolution pour encadrer ce procès qui, à 10 mois de la présidentielle, parasite la campagne de réélection de Donald Tramp. ELECCIONES CONGRESALES EXTRAORDINARIAS 26 DE ENERO DE 2020 el/Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, hier/sAuc LOEB/AFP Au programme  : 3 journées de 8 heures en moyenne pour l'accusation et autant pour la défense afin qu'elles exposent leurs arguments, puis 16 heures de questions des sénateurs. « C'est une feuille de route équitable pour notre procès », a estimé l'influent M. McConnell, qui ne cache pas sa volonté d'offrir au milliardaire républicain l'acquittement rapide qu'il espère, idéalement dans un délai de deux semaines. Accusé de vouloir organiser un procès nocturne pendant que les Américains ÉLECTIONS LÉGISLATIVES COMPLÉMENTAIRES PÉROU 2020 Le Consulat Général du Pérou à Montréal annonce à la Communauté Péruvienne de la Province du Québec la tenue des Élections Législatives Complémentaires Pérou 2020. Dimanche, le 26 janvier 2020 8h à 16h (heure locale) LA PLAZA CENTRE-VILLE 777 boulevard Robert Bourassa, Montréal (Québec), H3C 3Z7 Renseignements  : (514) 844-5123 I www.onpe.gob.pe « Cette résolution est la première étape d'un effort orchestré par la Maison-Blanche pour expédier le procès, cacher les preuves et rendre un verdict rapide ou, pire, un acquittement rapide. » Adam Schtff, élu démocrate dorment, M. McConnella toutefois dû allonger la durée de cette phase initiale par rapport à une première proposition à marche forcée. AGENCE FRANŒ-PRESSE ONPE www.consulado.pe/es/montreal I perou@videotron.net I grà



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :