Métro Montréal n°2020-01-17 vendredi
Métro Montréal n°2020-01-17 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-17 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : revers en cour pour Marc Bibeau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
métr Les filles et les garçons Au centre de la scène, une femme, seule. Une femme célibataire, puis mariée, et ensuite mère de deux enfants. Une histoire bien ordinaire de prime abord, mais qui emprunte rapidement une voie imprévue avant de sombrer dans un gouffre sans issue. Avec une sensibilité et un humour déconcertants, la talentueuse Marilyn Castonguay nous plonge dans le parcours tragique d'une femme qui devra affronter la haine et la violence, simplement pour avoir suivi son rêve. L'histoire aussi d'une femme qui, malgré toutes ses mésaventures quotidiennes et les souvenirs qui la hantent, garde la tête haute et continue d'avancer. Cette pièce de près de deux heures, écrite par Dennis Kelly, ne vous laissera pas indemne. ZACHAIUE GOUDREAULT La pièce Les lies et les arçons, mise en scène par Denis Bernard, est présentée au Théâtre La Licorne "usqu'au 22 février./SUZANE O'NEIL/COLLABORATION SPÉCIALE La maison des folles journalmetro.com Week-end 17-20 janvier 2020 WEEK-END 12 « Si j'étais avec toi, si tu voulais de moi.. Je te donnerais tout, tout » Nous sommes au tournant des années 2000. Infini-T et Gabrielle Destroismaisons cartonnent, et on les écoute dans un walkman, car l'internet est encore un luxe. C'est dans ce contexte que Sahara atterrit en famille d'accueil chez « Matante », qui s'occupe de quatre autres jeunes filles pas toujours commodes. Au fil des huit épisodes de cette touchante web-série signée Mara Joly, on suit son intégration au sein de cette sororité dysfonctionnelle à laquelle on s'attache drôlement À telequebectv MARIE-LISE ROUSSEAU J 1917 Impossible de trouver un film plus anxiogène que le 1917 de Sam Mendes. Pendant deux heures, le créateur d'American Beauty et le mythique directeur de la photographie Roger Deakins recréent les horreurs de la Première Guerre mondiale en utilisant un (faux) plan-séquence. L'illusion est parfaite et le cinéphile revient difficilement de ce voyage. Le long métrage a surpris tout le monde en remportant les plus grands honneurs aux Golden Globes et il part favori aux Oscars. En salle. alARTIN GIGNAC t 1/ Cette semaine, on craque pour... En secret Si les noms de Bill O'Reilly, de Matt Lauer et de Charlie Rose vous disent quelque chose, vous apprécierez l'histoire que raconte En secret. On y suit la journaliste Gina Kane qui découvre que l'animateur vedette de REL News a agressé sexuellement plusieurs collègues et que la chaîne achète leur silence à coup de millions. Mary Higgins Clark ne réinvente pas le genre, mais disons qu'avec tous les scandales sexuels qui s'accumulent, son oeuvre colle à l'époque. Et laisse entrevoir ce qui a bien pu se passer derrière toutes les portes doses de ces si élégants bureaux... Aux éditions Albin CAROLE CÔTÉ 6 Ta mort à moi Dans l'avalanche des sorties littéraires de l'automne dernier, on était passée à côté du plus récent roman de David Goudreault Heureusement, le temps des Fêtes nous a permis d'effectuer un savoureux rattrapage. Car si sa protagoniste-poète imprévisible et impétueuse ale « syndrome de la page beige », c'est loin d'être le cas de son créateur, qui signe un récit pittoresque et captivant À l'image de son « héroïne » (à vous d'en juger), Marie-Maude Pranesh-Lopez, une « fille ingrate et géniale, brillante et mésadaptée ». D'une laideur « objective », selon elle ; « sexy », selon d'autres. Mais, chose certaine, complètement fascinante. Sous la forme d'une biographie édatée de cette artiste iconoclaste, l'auteur y offre des perles de poésie. Aux éditions State. MARIE-LISE ROUSSEAU Comme disait... Comme disait l'écrivain Paolo Coelho, « tout est signe ». Vraiment ? Permettez-nous d'en douter. C'est justement ce que fait la toujours divertissante et pertinente Rose-Aimée Automne T. Morin dans ce sympathique balado. Avec l'aide d'invités issus du milieu journalisticohumoristico-culturel, elle remet en question quelques citations célèbres. Rires, surprises et rigueur sont au rendez-vous des cinq épisodes. Vivement une suite pour la prochaine année ! MARIE-USE ROUSSEAU L'effet secondaire Avec L'effet secondaire, Radio- Canada nous offre une adaptation très intéressante d'un concept européen de docu-fiction où la petite routine d'une polyvalente est montrée à l'écran avec l'énergie et le rythme des médias sociaux. Dans la veine de Ramdam et de Watatatow, L'effet secondaire se démarque par son réalisme et sa vaste distribution dont les membres seront, en plus, actifs sur les médias sociaux dans la peau de leurs personnages. Un projet différent, audacieux, intrigant et franchement encourageant pour la suite des choses à la télé. Sur Ici Télé et Ici Ibu.tv Extra. STÉPHANE MORNEAU ET ON SE DÉSOLE POUR La prévisibilité des Oscars On pourrait copier-coller le même article à chaque annonce des nominations de gala de cinéma, tant celles-ci se suivent et se ressemblent Après les Golden Globes, les Bailli, la Producers Guild of America et la Directors Guild, c'était au tour des Oscars cette semaine de présenter les mêmes films en nomination  : The Irisliman, 1917, Once Upon a Time... in Hollywood et, bien sûr, Joker. Sans remellie en question la qualité de ces oeuvres — certaines sont des coups de coeur (voir la case 3) —, un peu de variété et de diversité ne ferait pas de tort MARIE-LME ROUSSEAU qr,
métre journalmetro.com Week-end 17-20 janvier 2020 13 Sr Canadien ira en séries LNH Vous l'aurez lu ici en premier  : Canadien prendra part aux séries minatoires 2019-2020. cenuNIQUE SPORTNOGRAPHE JEAN-PHILIPPE PLEAU " info@journalmetro.com'FIL. Ensuite, dans les faits, que ce soit vrai ou pas, on s'en fout. Pourquoi ? C'est que les plus grandes encyclopédies de ce monde, tant la prestigieuse Universalis que la pas mal moins fiable Wikipédia, soulignent généralement que la présence est le parfait contraire de l'absence. Or, la philosophie, qui est toujours là pour penser le contraire du bon sens (la philo me fait beaucoup penser à Benoît Brunet), nous enseigne qu'il y a souvent beaucoup de présence dans l'absence. Je m'explique. D'abord, je ne suis pas assez con pour croire que Canadien fera vraiment les séries. Non. Ils en seront absents. Toutefois, l'absence est un instrument de mesure de la tendresse ou de l'indifférence qu'on éprouve à l'égard d'une personne, d'un objet ou en-'DESCRIPTION Chauffeur classe 1 et classe 3 pour livraison de produits laitiers et imprimés divers ; Salaire concurrentiel environ 45 heures par semaine ; Entrepôt situé à Ville St-Laurent. Envoyez votre CV à peter@mmdistribution.ca core, pourquoi pas, d'un club de hockey ; ainsi, l'absence de Canadien en séries fera prendre conscience aux fans de la valeur de leur équipe à leurs yeux. Évidemment, c'est pas Pierre-Yves McSween qui vous tiendrait pareil discours. Un comptable n'a rien à faire, disons, d'une absence d'argent dans votre compte d'épargne ; il vous dira d'en mettre et d'aller le revoir l'an prochain. Pire, il est impensable pour un comptable qu'une absence d'argent puisse traduire la présence d'un grand bonheur. Or, fait intéressant, le joueur des Oilers d'Edmonton Zack Kassian, qui a récemment pété la yeule à Matthew Tkachuk après que celui-ci lui eut servi un coup de cochon pas possible, a pourtant l'air très heureux de l'absence de 20 967,74 $ dans son compte, montant que la LNH lui a servi en forme d'amende. Une tendance à magnifier Au fond, Kassian me rappelle Marcel Proust ; on le sait, les poètes sont des êtres plus sensibles et connectés sur leur coeur plutôt que sur leur REER. Dans un recueil paru en 1896, avec une préface d'Anatole France (je dis ça de même, mais le best-seller de McSween a été préfacé par Paul Arcand, ce qui donne tout son sens à l'expression « on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a ») , Proust écrit ceci  : « L'absence n'estelle pas, pour qui aime, la plus liEeler IERCHE. Brendan Galla'her en action/MINAS PANAGIOTAKIS/GETTY certaine, la plus efficace, la plus vivace, la plus indestructible, la plus fidèle des présences ? » Réponse  : oui. Bref, vous commencez à comprendre mon point  : il y a beaucoup de présence dans l'absence. Ma seule crainte, c'est que l'absence d'une personne, d'une chose ou d'un club de hockey qu'on aime engendre parfois une tendance à magnifier. Et comme pour votre ex que vous regrettez d'avoir dompé, dont vous vous ennuyez et que vous LIVREUR chez TRANSMET La WWE artrimillée Le Canadien Rocky « Soul Man » Johnson, né Wayde Douglas Bowles, ancien champion du monde et membre du Temple de la renommée de la WWE, est décédé hier à l'âge de 75 ans. Il était le père du lutteur Dwayne « The Rock » Johnson. MÉTRO magnifiez depuis huit ans, il se peut que, lorsque vous la reverrez, vous vous disiez  : epelaille, c'était finalement un bon move. Bref, si vous prenez pour un autre club que Canadien pendant les prochaines séries, ça se peut que vous ne vouliez plus revenir auprès de lui ensuite. Au pire, le polyamour est tellement à la mode ; vous pourrez toujours vous rabattre sur ce concept pour vous justifier d'aimer les deux. Plusieurs routes disponibles dans la région de Montréal TÂCHES PRINCIPALES Vérifier les produits et noter les retours ; Étiqueter et disposer la marchandise sur les tablettes, magazines, livres, CD, etc ; Compléter des questionnaires en ligne (occasionnellement) ; 1 à 4 jours semaine selon vos disponibilités ; Doit posséder un permis de conduire en règle et avoir accès à un véhicule ; Doit posséder téléphone intelligent pour effectuer le travail ; Bonne forme physique, autonome, être capable de suivre des planogrammes détaillés. Itrockev. Le Canadien bat Philadelphie 4-1 Carey Price, Phillip Danault et Ilya Kovalchuk ont accompli leur mission comme ils en sont capables et ils ont mené le Canadien de Montréal à une importante victoire de 4-1 contre les Flyers de Philadelphie, hier soir, au Wells Fargo Center. Vingt-quatre heures après une désolante prestation devant leurs partisans face à une équipe, les Blackhawks de Chicago, qui n'est plus la puissance de jadis, les hommes de Claude Julien ont livré une performance beaucoup plus convaincante dans une enceinte peu hospitalière, tout particulièrement depuis environ deux mois. Depuis le 25 novembre, les Flyers affichaient un dossier de 9-2-0 à domicile, une séquence durant laquelle ils n'avaient concédé que 20 buts à leurs rivaux. Hier, ils ont dirigé 41 rondelles vers Price qui, comme contre les Sénateurs d'Ottawa et les Flames de Calgary au cours des derniers jours, a été intraitable. Il n'a cédé que devant Joel BASEBALL Carlos Beltran crinnérviA Avant même d'avoir dirigé son premier match, Carlos Beltran a été congédié par les Mets de New York, devenant ainsi la plus récente ez Le Canadien affrontera les Golden Knights de Vegas samedi, à 19h, au Centre Bell. d'une minute à jouer en première période. Surtout, il a réalisé un arrêt-clé en début de deuxième période, pendant que le Canadien jouait avec l'avantage numérique, stoppant Scott Laughton en échappée. LA PRESSE CANADIENNE victime du scandale de vol de signaux des Astros de Houston qui a secoué le baseball majeur. Les Mets ont annoncé leur décision hier, affirmant que les « deux parties avaient convenu de se séparer ». ec K4eÂRCHANDISE chez TRANSMET Envoyez votre CV à dtessier@transmet.ca



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :