Métro Montréal n°2020-01-15 mercredi
Métro Montréal n°2020-01-15 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-15 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 17,7 Mo

  • Dans ce numéro : un criminel de guerre jugé au pays

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
's" journaimetro.com métr Mercredi 15 janvier 2020 « Semaine de la colère » au Liban Les Libanais ont manifesté, hier, contre le retard pris dans la formation d'un nouveau gouvernement et la grave crise économique minant le Liban, avec des heurts en soirée devant la Banque centrale entre police et manifestants./ » MAR AMRO/AFP Le procès de Trump s'ouvrira le 21 janvier Le procès en destitution de Donald Trump devrait s'ouvrir mardi prochain, a annoncé le chef du Sénat après avoir appris que les démocrates de la Chambre des représentants étaient prêts à lui transmettre l'acte d'accusation retenu contre le président des États-Unis. AFP Libye. Trêve prolongée et Arrestations à la suite conférence internationale du crash aérien en Iran Les efforts pour régler le conflit en Libye se sont intensifiés hier, avec l'annonce par Moscou d'une trêve prolongée de manière « indéfinie » et celle de la tenue d'une conférence internationale dimanche à Berlin pour tenter d'amorcer un processus de paix. L'annonce relative à la trêve a eu lieu lors de négociations à Moscou en présence des deux chefs rivaux libyens, qui ne se sont cependant pas directement rencontrés. Et l'un d'eux, le maréchal Khalifa Haftar, a refusé de signer un accord formel de cessez-lefeu dans l'immédiat. Selon Moscou, l'homme fort de l'est libyen, qui tente sans succès depuis neuf mois de prendre la capitale Tripoli par les armes, a besoin de « deux jours » supplémentaires pour étudier le document et en discuter avec les tribus qui lui sont alliées. Fayez al-Sarraj, le chef du gouvernement reconnu par l'ONU (GNA), l'a lui signé lundi soir. Le président turc, Recep « [La réunion a mené à] un accord de principe entre les belligérants pour maintenir et prolonger indéfiniment la cessation des hostilités. » Ministère russe de la Défense Tayyip Erdogan, s'est fait plus menaçant, prévenant qu'il n'hésiterait pas à « infliger une leçon » au maréchal Haftar si ce dernier reprenait son offensive contre le GNA. AGENCE FRANCE-PRESSE Justice. Téhéran a annoncé hier des arrestations dans le cadre de l'enquête sur l'avion civil ukrainien abattu en Iran, tandis que des manifestations avaient lieu pour un quatrième jour de suite dans le sillage de ce drame. Après deux jours de démentis officiels de la thèse voulant qu'un missile ait été tiré sur le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines, les forces armées iraniennes ont reconnu samedi leur responsabilité, évoquant une « erreur humaine ». L'avion a été atteint par deux missiles tirés depuis une base militaire près de Hommage aux victimes de l'écrasement, hier à Téhéran/ATTA KENARE/AFP Téhéran, selon une nouvelle vidéo publiée hier par le New York Times. Cette annonce a provoqué une vague de colère en Iran, où des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des manifestations tenues samedi et rythmées par des slogans hostiles aux autorités, y compris au clergé chiite. Selon les nouvelles images, impossibles à authen- Les États-Unis ont indiqué hier « appuyer pleinement » la procédure engagée par les pays européens signataires de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien pour contraindre Téhéran à respecter ses engagements. tifier immédiatement, des manifestations ont eu lieu hier soir dans des universi- tés à Téhéran, et des affrontements pourraient avoir eu lieu entre des étudiants et des Bassidji (volontaires musulmans loyalistes). L'Autorité judiciaire a par ailleurs annoncé hier des arrestations dans le cadre de la « vaste enquête » menée pour déterminer les responsabilités après l'écrasement aérien. Le président Hassan Rohani a réaffirmé que son pays devait « punir » tous les responsables du drame. « Il est très important que quiconque ait été fautif ou négligent soit poursuivi », a-t-il dit. M. Rohani a demandé la formation d'un tribunal spécial avec des juges de haut rang et des dizaines d'experts. « Le monde entier va regarder », a-t-il averti. L'Iran a déjà invité des experts du Canada, de France, d'Ukraine et des États-Unis à participer à l'enquête. AGENCE FRANCE-PRESSE bruxenes. Le chantier du salaire minimum dans PUE commence Bruxelles a lancé hier le chantier du salaire minimum dans l'UE, un projet destiné à mieux lutter contre le dumping social, mais qui risque de susciter des résistances à l'est comme au nord. C'était une promesse d'Ursula von der Leyen faite en juillet devant les eurodéputés pour obtenir le soutien des sociaux-démocrates lors de son élection à la présidence de la Commission européenne. Moins de deux mois après son entrée en fonction, le nouvel exécutif européen enclenche le mécanisme pour parvenir à un « cadre légal pour les salaires minimums dans l'Union ». Actuellement, une majorité de pays de l'Union — 22 sur « Il ne s'agit ni de fixer un salaire minimum européen uniforme, ni d'obliger les pays à introduire un salaire minimum. » Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne 28 — dispose d'un salaire minimum légal, mais de fortes disparités subsistent entre la Bulgarie (environ 415 $ bruts mensuels) et le Luxembourg (environ 3 011 $), selon les derniers chiffres de l'Office européen des statistiques. Et six en sont totalement dépourvus — le Danemark, la Finlande, la Suède, l'Autriche, l'Italie et Chypre —, car ils La présidente de la Commission, Ursula von der Le en/GETTY fonctionnent par conventions collectives. En Europe de l'Est, on s'inquiète d'une augmentation des salaires trop rapide, ce qui nuirait à la compétitivité. AGENCE FRANCE-PRESSE 6
MONDE 7 PHILIPPINES Eruption redoutée Le volcan Taal pourrait continuer pendant des semaines à cracher des cendres et de la lave au sud de Manille, ont averti hier les autorités, ce qui risque d'empêcher le retour de milliers de personnes qui ont été évacuées par crainte d'une éruption de grande ampleur. AIT AUSTRALIE Pluies porteuses d'espoir De fortes précipitations attendues en Australie donnaient hier un regain d'espoir sur le front de la lutte contre les incendies, au moment où un nuage de fumée toxique enveloppait Melbourne, perturbant les entraînements en vue de l'Open d'Australie. AFP TECHNO Fini les « cookies » Google a annoncé hier se donner deux ans pour éliminer de son navigateur les « coolies'des sites internet, ces petits modules électroniques d'identification qui vous suivent sur l'internet pour mieux cibler la publicité et qui sont dénoncés par les militants de la protection de la vie privée. AIT TOURISME Expulsés pour non-respect du patrimoine Cinq des six touristes étrangers arrêtés dimanche au Pérou pour avoir endommagé le Temple du Soleil au Machu Picchu vont être expulsés du pays, tandis que le sixième est poursuivi pour « extraction de biens culturels » sur le célèbre site archéologique inca, a annoncé hier la police. AIT SUR LES ESCAPE 2019 NEUFS SÉLECTIONNÉS DÉCOUVREZ-EN PLUS SUR TROUVEZVOTREFORD.CA Le détaillant peut vendre ou louer à prix moindre. Ces offres, d'une durée limitée, sont en vigueur uniquement chez les détaillants participants. Pour les détails complets, consultez votre détaillant Ford ou téléphonez au Centre de relations avec la clientèle Ford au 1 800 565-3673. Pour les commandes à l'usine, un client admissible peut se prévaloir des primes/offres promotionnelles de Ford en vigueur soit au moment de la commande à l'usine, soit au moment de la livraison, mais non des deux ou d'une combinaison des deux. Les offres des détaillants ne peuvent être combinées à l'assistance-compétitivité des prix, à la réduction de prix aux gouvernements, aux primes pour la location quotidienne, au programme d'encouragement aux modifications commerciales ou au programme de primes aux parcs commerciaux.'Jusqu'au 31 janvier 2020, obtenez 4 000 $/5 500 $/6 000 $ en rabais du manufacturier sur le PDSC (allocation-livraison) à l'achat ou à la location d'un Escape S/SE/SEL et Titanium 2019 neuf. Les rabais du manufacturier ne peuvent être combines aux incitatifs clients relatifs aux parcs automobiles. C 2019 Ford du Canada Limitée. Tous droits réservés.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :