Métro Montréal n°2020-01-15 mercredi
Métro Montréal n°2020-01-15 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-15 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 17,7 Mo

  • Dans ce numéro : un criminel de guerre jugé au pays

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
n Facebook Q Twitter Linkedin 0 Instagram stminfo IMPORTANTS TRAVAUX À L'INTÉRIEUR ET AUTOUR DE LA STATION Le chantier progresse bien à la station Viau DÉJÀ PRÈS DE 50% DES TRAVAW SONT COMPLÉTÉS. Viau Rappelons que d'ici mars 2021, la station sera entièrement rénovée et dotée de deux ascenseurs, alors que l'atelier souterrain verra sa capacité doubler. L'accès aux attraits voisins demeure ouvert en tout temps pendant ces travaux, grâce à une passerelle piétonnière qui surplombe la zone d'excavation. Cette passerelle est éclairée, et nous l'avons recouverte pour que les passants puissent y circuler en toute sécurité. Nous sommes conscients des inconvénients que ces travaux pourraient occasionner. Soyez assurés que nous prenons les mesures nécessaires pour réduire les impacts sur vos activités dans ce secteur. u2d 02 Ce projet est présenté plus en détail à stm.info/viau Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports du Québec. 01 On voit bien l'espace où sera installé un ascenseur. 02 À l'extérieur, le chantier de l'atelier souterrain se fait en même temps que Le remplacement de la membrane d'étanchéité du toit souterrain de la station. DÉFINITION QU'EST-CE QU'UN ATELIER SOUTERRAIN ? On appelle aussi centre d'attachement ce bâtiment souterrain adjacent à la station où sont garés des véhicules ferroviaires nécessaires à l'entretien du FILONS VE LA VICTOIRE O Bonaventure, Lucien-L'Allier MOUVEMENT tunnel et des rails du métro pendant la nuit. Il comprend aussi des bureaux et un magasin rempli de pièces ferroviaires spécialisées. Le réseau du métro compte trois centres d'attachement qui sont les ports d'attache d'environ 25 à 30 employés. Après l'agrandissement du centre d'attachement Viau, 12 à 15 employés supplémentaires se joindront à l'équipe. COLLECTIF mg> StM
métr journaimetro.com Mercredi 15 janvier 2020 AC'ALITÉ 3 Trudeau rencontre les familles des victimes Le premier ministre Justin Trudeau était à Montréal hier pour rencontrer les familles des victimes montréalaises de la tragédie aérienne en Iran. Plusieurs résidants de la métropole se trouvaient parmi les 57 victimes canadiennes de l'écrasement. MÉTRO Des solutions aux locaux vacants 26% Sur les rues Saint-Denis et Sainte-Catherine Est, on estime que 26% des locaux commerciaux sont actuellement vacants. [ensultatie Le milieu des affaires et celui des organismes communautaires divergent d'avis quant aux mesures fiscales que la Ville de Montréal devrait mettre en place pour s'attaquer au problème des locaux commerciaux vacants sur les artères de la métropole. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauh@journahetro.com La Commission sur le développement économique a tenu hier soir une première séance d'audience des mémoires dans le cadre de la consultation sur les locaux commerciaux vacants, laquelle s'échelonnera jusqu'au 21 janvier. « Je constate que la fiscalité municipale cause une pression très forte sur les commerces, ce qui augmente le [nombre de] locaux vacants », souligne à Métro l'expert en fiscalité municipale Pierre-René Perrin. L'ancien évaluateur commercial de la Ville fait partie des représentants d'organismes et du secteur commercial qui ont pris part à cette audience, qui s'est tenue à l'hôtel de ville. En juillet dernier, le taux d'inoccupation moyen des commerces atteignait 15%, ce qui équivaut à 1000 locaux vides sur 7 000 recensés, selon des données de la Ville. Fardeau fiscal Face à ce phénomène qui s'accentue, de nombreuses associations du secteur des affaires réclament une baisse du fardeau fiscal pour les commerçants montréalais. « En réduisant les dépenses fiscales des commerçants, la Ville permettrait d'abaisser le seuil de rentabilité des locaux commerciaux montréalais, diminuant ainsi le nombre de fermetures de commerces », affirme la Fédération canadienne des contribuables (FCC). Selon un rapport du Groupe Altus publié en octobre dernier, les taxes foncières des commerçants montréalais sont les plus élevées par rapport à celles des autres grandes villes canadiennes. la charge fiscale des propriétaires de locaux commerciaux de la métropole est d'ailleurs près de quatre fois plus élevée que celle imposée aux propriétaires d'une résidence. Pour réduire l'écart, la Ville a prévu un allègement fiscal de 12,5% pour la première tranche de 625 000 $ d'évaluation foncière non résidentielle. Elle a aussi limité à 1,5% la hausse totale de la taxe foncière des commerces, ce qui est sous le niveau de l'inflation. « On reconnaît le leadership de la Ville [...]. Maintenant, si on continue les augmentations de taxes et qu'on augmente la valeur des immeubles, en bout de piste, le fardeau fiscal continue d'être lourd à porter », souligne le vice-président de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, Fran- çois Vincent. Il presse donc la Ville d'abaisser la charge fiscale des commerçants à la « moyenne canadienne ». Taxer les locaux vacants D'autres organismes, comme Montréal pour tous et le Conseil jeunesse de Montréal, réclament pour leur part l'imposition d'une taxe sur les locaux commerciaux vacants et la création d'un registre visant à les encadrer. « Ça pourrait encourager les propriétaires à baisser leurs loyers », a suggéré en consultation Ron Rayside, architecte associé à la firme Rayside labossière. Il propose une taxation « progressive sur la durée de la vacance » des locaux. Une idée à laquelle s'opposent plusieurs représentants du milieu des affaires qui prennent part à cette consultation, dont la FCC et l'institut de développement urbain. Selon M. Vincent, une telle mesure pourrait, au contraire, avoir pour effet d'augmenter le coût des loyers commerciaux. PARC DE L'OUEST 13m$ La Ville de Montréal entend emprunter 13 M$ au gouvernement Legault dans les prochains mois afin de procéder à l'acquisition de terrains et à l'aménagement du site du Grand parc de l'Ouest tandis que ce projet prend forme tranquillement. Cette demande d'emprunt fera l'objet d'une première adoption ce matin en séance du comité exécutif. MÉTRO ESCOUADE MOBILITÉ Etendre les interventions L'administration Plante veut augmenter la force de frappe de son Escouade mobilité dès le printemps prochain. Mis sur pied en 2018, l'organisme pourra dorénavant opérer dans les 19 arrondissements de l'île, 7 jours sur 7. MÉTRO Weeletf12/notre succulent pain aux zucchïnis.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :