Métro Montréal n°2020-01-14 mardi
Métro Montréal n°2020-01-14 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-14 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : le BST canadien en route vers Téhéran.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr eAt JUSTICE La requête de Nathalie Normandeau sera entendue Le tribunal a accepté d'entendre à compter du 16 mars la nouvelle requête en arrêt des procédures de type Jordan soumise par l'ex-vice-première ministre Nathalie Normandeau et ses coaccusés. Si elle est accueillie, cette requête mettra un terme complet aux pro- journalmetro.com Mardi 14 janvier 2020 ACTUALITÉ 4 cédures et évitera un procès aux coaccusés arrêtés en 2016 dans le cadre d'une enquête portant sur l'octroi de financement politique en échange de contrats publics. LA PRESSE CANADIENNE AIDE MÉDICALE À MOURIR La consultation eFf Indua Le gouvernement fédéral souhaite obtenir l'avis des Canadiens pour procéder à une révision de l'aide médicale à mourir (AMM)  : des consultations en ligne d'une durée de deux semaines se sont amorcées hier, après une décision de la Cour supérieure du Québec qui a autorisé à deux requérants un accès étendu à l'AMM. La loi canadienne sera soumise jusqu'au 27 janvier JOURNÉE MONDIALE EN CANCER PULMONAIRE Mardi 4 février 2020 - Journée pour les patients Plusieurs hôpitaux à travers le Québec Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal (HSCM) Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) Hôpital Pierre-Le Gardeur Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) Inscription  : jmcp.ca/1-888-POUMON-9 poste 240/(1-888-768-6669 poste 240). Date limite pour les inscriptions  : 29 janvier à 17h. L'ASSOCIATION PULMONAIRE - Québec AstraZeneca9 au test de l'opinion publique « pour veiller à ce que le cadre fédéral reflète les points de vue changeants et les besoins du public canadien », a annoncé hier matin le ministère de la Justice. Les consultations commencent avec un questionnaire en ligne qui portera, entre autres, sur l'accès à l'aide médicale à mourir, mais aussi sur les « demandes anticipées ». Celles-ci permettraient de s'enregistrer « en prévision de l'inaptitude à consentir à ce soin ». Beim Les réfugiés parrainés par le secteur privé deviennent plus rapidement autosuffisants que ceux qui le sont par le gouvernement./123RF Étude. S'allier au privé pour devenir autonome plus vite FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journaimetro.com Les réfugiés canadiens qui font appel au secteur privé pour s'installer au pays « atteignent une autosuffisance un peu plus rapidement » que ceux qui sont placés par le gouvernement, conclut une nouvelle étude de Statistique Canada. Selon ce document diffusé hier, 90% des hommes « réfugiés parrainés par le secteur privé » (RPSP) avaient trouvé un emploi après un an sur le territoire canadien. C'est 17 points de pourcentage de plus que ceux qui ont fait appel à un programme public. Chez les femmes, on parle de 71% au privé et de 47% au public. Pour en arriver à ces chiffres, l'organisme statistique fédéral a compilé les situations de travail de l'ensemble des réfugiés canadiens de 1980 à 2009. Statistique Canada a pris en compte les 15 premières années de chaque individu sur le territoire canadien. Selon l'étude, le taux d'emploi des réfugiés pris en main par le privé chute à leur deuxième année au Canada (environ 85% pour les hommes et 67% pour les femmes). Il se stabilise ensuite. Au contraire, le pourcentage d'emploi de ceux qui font appel au gouvernement rattrape généralement celui du secteur privé dans les trois premières années. Au bout de 15 ans, la proportion de réfugiés employés est presque la même au privé et au public, soit autour de 85% pour les 8% Environ 8% de tous les réfugiés — privé et public — élisent domicile à Montréal. hommes et environ 70% pour les femmes. « L'avantage des RPSP [dans la première année] était particulièrement important chez les réfugiés moins scolarisés », peut-on lire. Revenus plus élevés Le constat est le même en ce qui a trait au revenu après l'installation des réfugiés. À la première année, ceux qui font appel aux entreprises et aux organismes privés gagnent plus de 4000 $ de plus que ceux qui prennent l'avenue du gouvernement. Cet avantage financier s'est « stabilisé » autour de 1700 $ après 15 ans. « Les résultats économiques des réfugiés lors de la période d'installation [...] étaient moins favorables que ceux des immigrants économiques », souligne toutefois Statistique Canada. Parrainage privé Le Canada emploie depuis 1980 un système à deux montants pour l'accueil des réfugiés. Ceux qui ne passent pas par l'État ont aussi l'occasion d'obtenir un soutien privé. L'utilisation de l'avenue privée s'est souvent faite dans l'accueil de larges groupes de migrants, selon le rapport. En 2015, le gouvernement canadien y avait fait appel pour prendre en charge les réfugiés qui fuyaient le régime syrien.
En santé mentale, tous les gestes comptent. Le 29 janvier, joignez-vous à la conversation. Pour chaque message texte., appel mobile et interurbain., visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause sur les médias sociaux, tweet et retweet avec le mot-clic #BellCause, utilisation du cadre Facebook ou du Filtre Snapchat Bell Cause pour la cause, Bell versera 51 pour des initiatives canadiennes en santé mentale.um,t.*(§)f bell.ca/cause *Par un abonné des services mobilité ou téléphonie de Bell, Bell MTS ou Bell Allant. Les Frais de service courants s'appliquent. 11 ! Cause pour la cause



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :