Métro Montréal n°2020-01-10 vendredi
Métro Montréal n°2020-01-10 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-10 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : objectif zéro déchet, c'est parti.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
WEEKENL. LE DEVOIR DE MÉMOIRE DU DRAMATURGE OLIVIER ARTEAU page 10 MONTRÉAL Week-end 10-13 janvier zozo journalmetro.com Collège Ellis ENGAGEMENT - DÉPASSEMENT - SERVICE PORTES OUVERTES t r Une vigile a été organisée, hier soir, près de l'Université Concordia en mémoire des 176 personnes, dont 63 Canadiens, qui sont mortes dans l'écrasement d'un avion survenu mercredi en Iran. Que ues-uns résidaient à Montréal i loci DESMARAIS/MEIRO ADMISSION GRATUITE SUR PLACE Objectif zéro déchet, c'est parti Environnemen La Ville de Montréal a entrepris, hier, une consultation publique concernant son plan zéro déchet. ((, 1.y1 ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreault@journalmetro.com L'objectif est ambitieux et nécessitera des actions pour contrer le gaspillage alimentaire et réduire les déchets générés par les citoyens. Hier après-midi, plusieurs représentants d'organismes et des citoyens ont pris part à une première séance d'audience des mémoires tenue à l'hôtel de ville dans le cadre de la consultation sur le Plan de gestion des matières résiduelles 2020-2025, qui prendra fin le 22 janvier. Actuellement, plus de la moitié des matières résiduelles produites annuellement dans l'agglomération prennent le chemin de l'incinération. « Je CAMPUS Mercredi 22 janvier DE LONGUE L UI 17h à 20h Éducation spécialisée (DEC 8 AEC) Techniques de physiothérapie (DEC) Techniques d'inhalothérapie (DEC) Soins infirmiers (DEC) suis certaine qu'on peut arriver à quelque chose de très bien avec ce plan-là. Je pense que ce sera un plan à l'image de la crise climatique », a dit à Métro la chef des projets scientifiques à la Fondation David Suzuki, Louise Hénault-Éthier. Revalorisation Pour atteindre son objectif la Ville entend réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2025. Elle envisage d'interdire aux restaurants et épiceries de jeter des aliments encore comestibles. En dernier recours, ils devraient être compostés. « Le gaspillage alimentaire, c'est une pratique qui n'est pas acceptable. On veut s'assurer que les aliments ne se retrouvent pas à la poubelle et aillent plutôt aux gens qui en ont besoin », affirme à Métro le directeur principal en développement durable au Conseil canadien du commerce de détail, Philippe Cantin. La (réduction à la source » du nombre de déchets produits « devrait effectivement être la priorité, avant le compostage 70% La cible est de détourner 7o% des déchets de la métropole de l'enfouissement d'ici 5 ans. On vise 85% en 2030. et la biométhanisation, qui devraient arriver en dernier recours », estime à cet égard le coordonnateur du Réseau contre le gaspillage alimentaire, Éric Ménard. Tarification des déchets Louise Hénault-Éthier croit que la mise en place d'une tarification des déchets pourrait aider la Ville à atteindre une de ses cibles, qui est de réduire de 20% la quantité de déchets produite par les citoyens d'ici 2030. Cette consultation soulève aussi la question de l'emballage. Selon l'Association québécoise de la distribution de fruits et légumes, le retrait des emballages en plastique « pourrait avoir des répercussions importantes ». la durée de vie des produits serait alors réduite, a rappelé l'association. Ma carrière, mon collège ! 150, place Charles-Le Moyne, bur. 2060 agi, Métro Tour de l'Université W/Longueuil de Sherbrooke 1 877 691-9800 ellis.qc.ca (;)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :