Métro Montréal n°2020-01-07 mardi
Métro Montréal n°2020-01-07 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-07 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 14,5 Mo

  • Dans ce numéro : marée de colère à Téhéran.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Souffrez-vous de la spondylarthrite ankylosante ? Altasciences recherche des personnes entre 18 et 75 ans pour une étude clinique à Montréal. Vous pourriez recevoir jusqu'à 3 500 $ pour votre participation. A Pour plus d'informations, visitez goalta.ca/SA ou téléphonez-nous au 514-373-2003 ALTASCIENCES
ri  : s journalmetro.com métr 1171 Mardi 7 janvier 2020 3 AC'ALITÉ Assurer la sécurité des piétons aveugles sur Pie-IX Transports. La Société de transport de Montréal (STM) déploiera de nouvelles mesures pour assurer la sécurité des piétons aveugles et malvoyants pendant les travaux du Service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX. Des accompagnateurs seront notamment déployés à plusieurs intersections-clés du boulevard. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreautt@journatmetro.com Ce chantier majeur, qui a causé l'an dernier de nombreux maux de tête aux automobilistes en perturbant la circulation routière, est aussi venu chambouler les déplacements des résidants souffrant de problèmes de vision qui demeurent à proximité. Au début de l'année 2019, le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM) a déploré le retrait de feux sonores à certaines intersections du boulevard Pie-IX dans le cadre des travaux du SRB. Ces feux permettent d'indiquer aux piétons aveugles à quel moment ils peuvent traverser la voie en toute sécurité. « Donc, là, les gens n'avaient plus l'information pour faire une traversée sécuritaire », souligne l'agent de développement et de communication du RAAMM, Yvon Provencher. Afm de pallier cette situation, la STM, qui a entrepris des travaux majeurs sur cette artère à la mi-mars 2019, a donc décidé de faire appel 2-807 Les travaux du SRB reprendront en mars zozo. JOSIE DESMARAIS/MÉTRO à des accompagnateurs humains pour remplacer les feux sonores. Ils ont été déployés six jours par semaine l'an dernier, à sept intersections achalandées le long du boulevard Ne-IX. « Ces accompagnateurs sont présents, au besoin, pour aider à la traverse des piétons en raison de la nouvelle configuration des voies au cours des travaux », précise à Métro une des porte-paroles de la STM, Amélie Régis. Leur mandat a toutefois pris fin lorsque le chantier a été interrompu pour l'hiver. Une première pour la STM Cette initiative, une « première » dans un chantier de la STM, devrait servir d'exemple, selon M. Provencher, qui estime que la Ville de Montréal pourrait s'en inspirer pour certains de ses chantiers routiers qui viennent perturber les déplacements à différentes intersections. « L'idée, c'est d'avoir une ville plus sécuritaire pour tous, notamment pour les piétons. » Yvon Provencher, agent de développement et de communication du RAAMM « Quand les travaux impliquent qu'il y aura de la circulation de véhicules lourds, bien, à ce moment-là, ça prend des signaleurs parce que ça peut être dangereux », a souligné M. Provencher. L'an dernier, 24 piétons ont perdu la vie à Montréal. Ce chiffre constitue un triste record des 10 dernières années. La Ville de Montréal, qui a adopté en mars 2019 sa politique Vision zéro, prévoit la mise en place de plusieurs mesures afin d'accroître la sécurité des piétons et des cyclistes qui circulent sur les routes de la métropole. Reprise des travaux en mars Après une pause hivernale, les travaux du SRB Pie-IX reprendront le 2 mars, entraînant la fermeture de la travée est du boulevard à la cirailation automobile. La STM a d'ailleurs lancé en décembre un appel d'offres afin de reconduire le service d'agents d'accompagnement afin que les piétons puissent circuler de façon sécuritaire aux intersections qui seront affectées par ces travaux. « Les nouveaux accompagnateurs seront formés par notre équipe d'accessibilité universelle une fois que la firme sera sélectionnée », précise Mine Régis. À terme, le SRB Pie-IX comptera 20 stations réparties sur une distance de près de 13 kmentre Laval et la rue Notre-Dame. Son inauguration est prévue en 2022. Tensions. Les Irakiens craignent l'escalade LELA SAVIC Isavic@joumalmetro.com Les événements des derniers jours au Moyen-Orient ont secoué les diasporas iranienne et irakienne. Si certains Iraniens ont célébré la mort de l'homme qui représentait le régime, d'autres le voyaient comme un farouche opposant d'État islamique. Des membres de la communauté irakienne de Montréal craignent que l'Irak redevienne un terrain de guerre. Salam Elmousawi, arrivé au Canada en 1990, estime que les assassinats du général iranien QasemSoleimani et du général irakien Abu Mehdi al-Mouhandis constituent des erreurs. Il estime que ces deux commandants ont été essentiels pour contrer l'invasion d'État islamique au Moyen-Orient. « Sans le général Al-Mouhandis, l'Irak serait envahi par Daech », dit-il. Dimanche, à la suite des tensions entre l'Iran et les États-Unis, le Parlement irakien a voté une motion sommant les forces armées étrangères de quitter le sol irakien. SUITE DE LA UN Le général Al-Mouhandis a aussi été honoré à Téhéran, hier./HOSSEIN MERSADVIRANS'S FAR AGENCY/AFP Le général Al-Mouhandis, moins connu des médias occidentaux, était le commandant des forces de mobilisation irakiennes. Quelques jours avant son assassinat, il condamnait l'attaque américaine qui avait tué une vingtaine de membres de son armée. Étalement et mobilité « Le problème avec l'étalement urbain, c'est qu'on accroît des problèmes comme la dépendance à l'automobile », analyse le professeur en urbanisme à l'UdeM Jean-Philippe Meloche. Selon les dernières données, récoltées en 2016, 100 000 personnes par jour vont travailler dans le Grand Montréal. La municipalité de Saint- Jean-sur-Richelieu remporte la palme d'or des navetteurs. Plus de 14 000 Johannais se rendent tous les jours dans la CMM pour travailler. La voiture est de loin le mode de transport le plus populaire pour les résidants des régions. Seulement 6% d'entre eux n'emploient pas la voiture pour faire la navette entre leur domicile et leur lieu de travail. Revoir le fonctionnement de la CMM ? La CMM a été créée en 2001 avec l'objectif « de lutter contre l'étalement urbain », rappelle Jean-Philippe Meloche. « Le périmètre qu'on lui a donné ne le permet plus », avance-t-il toutefois. L'expert remarque que l'Ontario a emprunté une direction différente pour limiter l'expansion urbaine. Selon M. Meloche, on n'a « pas donné les outils nécessaires [à la CMM] pour remplir ses objectifs ». FRANÇOIS CARABIN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :