Métro Montréal n°2019-12-20 vendredi
Métro Montréal n°2019-12-20 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-20 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : des taxes qui font mal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
métr rhât 1171 SORTIES CINÉMA DRAME BIOGRAPHIQUE Une vie cachée V.f. de  : A Hidden Life (4) Allemagne Réalisé par Terrence Malick Mettant en vedette August Diehl, Valerie Pachner, Michael Nyqvist C'est quoi ? Durant la Deuxième Guerre mondiale, un paysan autrichien, marié et père de trois fillettes, refuse de prêter allégeance à Adolf Hitler. C'est comment ? Ce nouvel opus de Terrence Malick porte de façon manifeste la signature stylistique de l'auteur. A Hidden Life se distingue par ses compositions visuelles, son interprétation vibrante et ses questionnements moraux d'actualité. OIS REALISMEURS Rf ! (E PRÉNOM journalmetro.com Week-end 20-22 décembre 2019 WEEK-END 14 CHRONIQUE Les quatre filles du docteur March (1) Chef-d'oeuvre -(2) Remarquable - (3) Très bon - (4) Bon - (5) Moyen - (6) Médiocre - (7) Minable eatornmat.c.n V.f. de  : Little Women (4) États-Unis Réalisé par Greta Gerwig Mettant en vedette Saoirse Ronan, Emma Watson, Timothée Chalamet C'est quoi ? Au XIXe siècle, les quatre filles du docteur March vivent leurs premiers émois, la plus intrépide rêvant de devenir écrivaine. C'est comment ? Par le biais de cette héroïne imaginée en 1868 par Louisa May Alcott, Greta Gerwig exprime un propos féministe qui résonne bien dans le monde contemporain. Sa réalisation sobre manque cependant de souffle et d'intensité. COMÉDIE Merci pour tout DES AUJOURD'HUI ! - Iwgr, m (5) Canada Réalisée par Louise Archambault Mettant en vedette Magalie Lépine-Blondeau, Julie Perreault C'est quoi ? Deux soeurs à couteaux tirés forment le projet d'aller répandre les cendres de leur père aux îles de la Madeleine. C'est comment ? Le passage au cinéma de l'auteure Isabelle Langlois ne convainc pas. Et malgré la réalisation solide, Merci pour tout paraît artificiel et formaté. L'intrigue présente pourtant des retournements souvent drôles et bien trouvés. Mais le film tient davantage du catalogue de bons punchs et de bons mots. **** AN CINÉMA FRANCAIS BIEN E CRIL 411 LE VERDE PRIMELÉS SITUATIONS S. IMSANDOEM1'PAAFAITENaliT, OU L'ESPRIT REL, ENTAMA LA FUIS LA MIMAI « ET L'ÉLITISME d "treRe4 i [D(Leeû RTE LnntsEl E 11,E LA The Song of Names prend l'affiche le 25 décembre./COLLABORATION SPÉCIALE Je me souviens Cinéma. François Girard fait oeuvre de mémoire avec The Song of Names, son nouveau film historique où la musique joue encore un rôle important. MARTIN GIGNAC info@journahetro.com Les conséquences de la Seconde Guerre mondiale demeurent l'un des sujets les plus abordés par le septième art. Le créateur du Violon rouge a voulu l'explorer par l'entremise d'un individu (Tim Roth) qui part à la recherche d'un ami d'enfance (Clive Owen) dont il est sans nouvelles depuis trois décennies. « C'est un drame sur ce qu'on oublie, les horreurs de cette guerre et ce qui nous échappe encore aujourd'hui, explique le réalisateur québécois, en parlant de son adaptation du roman de Norman Lebrecht. On est dans l'écho, la réverbération de ce qui s'est passé. Les statistiques sont quand même incroyables  : 50% des gens de moins de 30 ans ne savent pas ce que le mot "Holocauste" veut dire. Ça en dit long sur notre degré d'amnésie. Si on ne se rappelle pas, on fait les mêmes erreurs, les mêmes horreurs, et on continue à répéter des génocides. » Cette quête vise donc moins à retrouver l'être disparu qu'à libérer les souvenirs de l'ambre du temps. Une aventure intime et spirituelle qui évoque celle d'Hochelaga, terre des hommes, du même metteur en scène. « On vit dans une société qui est vraiment prisonnière du présent, où on est un produit de la technologie, de nos petits écrans, assure le cinéaste, rencontré dans son studio montréalais. Tout nous tire vers le maintenant et nous rend aveugles du passé et du futur. On fonce dans un mur de béton que personne ne veut voir... Le cinéma est une machine à voyager dans le temps qui nous permet d'échapper à l'instantanéité du présent. C'est un devoir de l'utiliser. » Après Boychoir, c'est la seconde fois que François Girard tourne à partir d'un scénario qu'il n'a pas écrit. « C'est plus facile pour moi, parce que ça m'offre une plus grande distance ; tu es moins « Ce n'est pas'tellement moi qui cours après la musique. C'est plutôt elle qui me court après. » François Girard, pour qui les pièces musicales du réputé compositeur Howard Shore servent de fil d'Ariane dans The Song of Names sur la défensive, révèle-t-il. Mais le plus important, dans le travail de réalisateur, c'est d'être spectateur du film, du jeu des acteurs. » Pas question, alors, d'imprimer son style partout. « Je suis très peu préoccupé par ma signature, confie celui qui est capable de passer d'un essai déroutant comme Thirty Two Short Films About GlennGould à un long métrage plus classique comme Silk. Notre tâche est de nous mettre au service d'un texte. Je sens qu'il faut prendre racine dans l'esthétique par rapport à un sujet. Le style et le langage visuels viennent de la matière. » « Tu te lèves tôt et tu travailles de la façon la plus sincère possible, en cherchant la flamme. Tout le monde souffle dessus et tu dois la garder allumée. »
àL. uyi,'_. Michel Rabagliati/FÉLIX LACERTE-GALITHIERJMÉTRO MÉDIA k'PAUL 44, WEEK-END 15 Aventure dépressivo-comique BD. Avec Paul à la maison, plus récente oeuvre de sa célèbre série, l'auteur Michel Rabagliati évoque différents deuils, posant un regard plus sombre sur la vie. FÉLIX LACERTE-GAUTH I ER fEacerte-gauthier@metromedia.ca « C'est une série d'autofiction. Le mot "fiction" est important, souligne d'entrée l'auteur. Les gens m'appellent pour s'assurer que je vais bien. Je réalise qu'il faut peut-être que je rectifie le tir. Les gens pensent que je suis en train de me pendre dans la cour avec une corde. » Bien que la bande dessinée raconte des moments plus sombres, la vie de l'auteur se déroule actuellement plutôt bien, précise-t-il, invitant les lecteurs à faire la part des choses. « J'ai réuni des moments difficiles dans la cinquantaine  : une séparation, le vieillissement, les enfants qui partent de la maison, la mort d'un proche... Ce sont des deuils. J'appuie sur des déceptions de la vie, en essayant d'en faire un tout cohérent. » Il compare l'exercice aux difficultés que rencontre Woody Allen dans ses différents films. Une façon de mettre en exergue les aléas de la vie quotidienne, auxquels les spectateurs peuvent s'identifier. « Je qualifie ce livre d'aventure dépressivo-comique. Ça a l'air très personnel, mais ça ne l'est pas tant que ça, dit M. Rabagliati. J'ai extrait les meilleurs moments de ce passage à vide pour construire une PLACE et% VERSAILLE T. PRÈS DE V an. « Quand j'ai commencé la série, j'étais très heureux, je crois que ça transparaissait dans la BD. Peut-être que mon regard sur la vie s'est assombri depuis. On sent moins la joie de vivre ; le regard est plus cynique. » Michel Rabagliati histoire et illustrer l'état d'esprit de cet homme qui se retrouve seul après une longue relation. » L'auteur établit également un parallèle avec les Bijoux de la Castafiore, un album de Tintin dont l'intrigue se déroule exclusivement au château de Moulinsart. « Ça se passe à l'intérieur, tant de sa maison que de sa tête. Il y a peu de rencontres, mais je voulais appuyer là-dessus. Il est vraiment en réflexion avec lui-même. » La sortie du livre marque les 20 ans de la série. Depuis la parution du premier épisode, Paul à la campagne, elle est devenue une référence dans le milieu de la bande dessinée québécoise, gagnant de nombreux prix et étant même adaptée au cinéma. Un succès que son auteur met néanmoins en perspective. « C'est un très beau succès pour une bande dessinée, mais c'est relatif, ce n'est pas un best-seller en librairie, minimise M. Rabagfiati. Je m'étais lancé le défi d'arriver à en vivre, et j'ai atteint mon but ce dont je suis fier. » Relater dans la BD les difficultés qu'il a traversées s'est avéré un exercice salutaire pour lui, bien qu'il se soit en quelque sorte mis à nu pour les lecteurs. « Cet album est plus difficile à vendre pour moi Je suis mal à l'aise d'en faire la promotion. J'ai appuyé sur un passage plus I T V.ir difficile de ma vie ; c'est aux lecteurs de s'identifier, ou pas. » Maintenant l'album publié au terme d'une longue écriture, l'auteur admet qu'il a besoin de décanter avant de penser à la suite, tant pour lui que pour Paul. « En 2020, je veux socialiser davantage, aller vers le communautaire, ou faire du bénévolat, révèle-t-il. J'aime bien les personnes âgées. J'adore leurs histoires. Elles ont du temps pour parler, et moi pour les écouter. » 11 admet avoir fait le tour du personnage de Paul, ayant autant relaté son enfance que son passage à l'âge adulte, puis son vieillissement « Je ne peux pas jurer que c'est terminé, relativise-t-il. Après Paul dans le Nord, je pensais déjà n'avoir plus rien à dire. Pour l'instant, je veux savourer l'effet que fera ce livre sur les lecteurs. Le processus d'écriture débute souvent quand je commence à m'ennuyer. » DU 26 AU 28 DÉCEMBRE 2019 *Ouverture à 13 h le 26 décembre PLUS DE 225 COMMERCES Incluant Winners HomeSense, Bureau en Gros, Maxi et Canadian Tire. Tunnel Lafontaine et rue Sherbrooke Est e Radisson du 19 au 21 décembre 10 0/0 DE RABAIS à, SUR LES lir VINS ET La moclératIon a la. meilleur goût. EduoValcool 18+ CIDRES ORIGINE QUÉBEC b SAQ LE GOÛT DE PARTAGER 1  : ACHETEZ PARTOUT, EN TOUTTIMPS. Huppe Exclus de cette offre  : titulaires de permis, SAQ Dépôt, agences de la SAQ et comptoirs Vin en vrac. L'offre « Économisez 10% sur les vins et cidres Origine Québec » est en vigueur du 19 au 21 décembre 2019 seulement et s'applique uniquement aux produits offerts en succursale et dans SAQ.COM. L'offre s'applique uniquement à l'achat de vins blancs, rouges, rosés, mousseux, vins de glace et cidres fabriqués au Québec à partir de produits du terroir québécois. Le rabais de 10% est calculé sur le prix courant. L'offre est en vigueur jusqu'à la fermeture de la succursale ou l'épuisement des stocks, selon la première éventualité. Ne peut étre convertie en crédit. Les produits commandés par l'entremise du service des commandes privées et les commandes « Cliquez, Achetez, Ramassez » effectuées en dehors de la période promotionnelle sont exclus de cette promotion. Aucune substitution possible. Aucune mise de côté n'est acceptée. La SAQ peut mettre fin à cette offre en tout temps. Détails en succursale. 18 ans ou plus.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :