Métro Montréal n°2019-12-20 vendredi
Métro Montréal n°2019-12-20 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-20 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : des taxes qui font mal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
L, ZLf mileffliterl munit FI r UMM Il 1lPq II Écrire, ça permet d'être entendu. Participez au Marathon d'écriture. ! EU !
journalmetro.com 11.1 métr Week-end 20-22 décembre 2019 AC'LIT Des solutions aux locaux vacants Taxe La mairesse Valérie Plante a reçu un miroir en cadeau de la part de la Fédération canadienne des contribuables (FCC), qui réclame une baisse du fardeau fiscal des commerçants, alors que Montréal entend s'attaquer aux locaux vacants sur les artères de la métropole. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauft@journemetro.com « Si l'administration Plante- Dorais se demande pourquoi il y a autant de locaux commerciaux vacants à Montréal, elle n'a pas à regarder plus loin que dans un miroir », a lancé hier le directeur pour le Québec de la FCC, Renaud Brossard. Ce dernier a donné un point de presse devant l'hôtel de ville à 11h. Il est ensuite entré dans le bâtiment afin d'aller porter au bureau du greffe un grand miroir sur pied, emballé dans du papier cadeau rouge. Le 10 décembre, la Ville de Montréal avait tenu une séance d'information sur les locaux commerciaux vacants en prévision de l'audition des mémoires, qui aura lieu en janvier. Cette consultation permettra d'explorer différentes avenues pour contrer ce phénomène, notamment la possibilité d'imposer une taxe aux propriétaires de locaux commerciaux vacants ou encore de plafonner le prix des loyers commerciaux. L'administration municipale a toutefois rejeté récemment la possibilité d'un « gel » ou d'une « baisse draconienne des taxes ». Or, « toute solution visant la réduction du nombre de locaux commerciaux vacants doit passer par une réduction des taxes commerciales », a martelé Renaud Brossard i MÉTRO 15% Selon des données de la Ville, le taux moyen de locaux commerciaux vacants sur les artères de la métropole s'élève à 15% il atteint 26% sur les rues Saint-Denis et Sainte-Catherine Est. M. Brossard. Un sondage réalisé l'automne dernier par la firme Segma Recherche auprès de 261 commerçants montréalais indique d'ailleurs que nombre d'entre eux réclament une baisse de leur fardeau fiscal. Les taxes les plus élevées M. Brossard a souligné que les taxes commerciales montréalaises « sont les plus élevées au pays ». Un récent rapport du Groupe Altus souligne que la métropole impose un taux moyen de 37,98 $ par tranche de 1000 $ aux commerçants, un chiffre 56% plus élevé que la moyenne nationale. « On aimerait que la ville de Montréal rejoigne la moyenne des municipalités canadiennes », a insisté Renaud Brossard. Le rapport souligne également que le taux d'imposition des commerçants mont- réalais par valeur foncière est près de quatre fois plus élevé que celui réservé aux résidants montréalais. « Les commerçants ont besoin d'un peu de répit. La première chose que l'administration peut faire, c'est d'arrêter d'extorquer les commerçants à ce point, a ajouté M. Brossard. Sur la bonne voie Le cabinet de la mairesse Plante assure pour sa part faire beaucoup d'efforts pour faciliter la vie des commerçants de la métropole. Le budget 2020 de la Ville prévoit d'ailleurs une hausse moyenne de 1,5% de la taxe foncière des commerçants, soit sous le niveau de l'inflation. Un allègement fiscal de 12,5% est aussi prévu pour la première tranche de 625 000 $ de la valeur des immeubles non résidentiels. Des efforts qui indiquent que Montréal est sur la bonne voie, selon le président de l'Association des sociétés de développement commercial de Montréal, Billy Walsh. Ce dernier s'est d'ailleurs di confiant que la consultation publique trouvera des solutions « pour réduire le fardeau fiscal des commerçants ». Itinérance. Montréal prête à faire face à l'hiver I Pas de publicités américaines du Superbowl au pays Suspendues au pays depuis 2017, les fameuses publicités du Superbowl ne pourront pas passer sur les écrans au nord de la frontière, a statué la Cour suprême du Canada, hier matin. La plus haute instance du pays a ainsi infirmé une précédente décision de la Cour d'appel. mÉrito Alors que la métropole est balayée par un froid mordant, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a assuré hier que toutes les mesures sont en place pour aider les itinérants à faire face à l'hiver. Des mesures bonifiées En plus des 1 104 lits disponibles dans les différents refuges de la métropole, la Ville a décidé cette année de bonifier l'unité de débordement pour itinérants de l'ancien hôpital Royal- Victoria, qui a accueilli plus de 1 500 personnes l'an dernier du 15 janvier au 15 avril. Les itinérants de la métropole pourront également se rendre plus facilement à ce refuge hivernal de l'arrondissement de Ville-Marie grâce à un service de navettes bonifié. Du 8 au 28 janvier 2020 Il. faut s'inscrire à l'école primaire ! Csdrn.caiinscription « Deux halteschaleur ouvrent leurs portes toutes les nuits cet hiver. » Valérie Plante, mairesse de Montréal Trop tard Ces mesures sont en vigueur depuis le ter décembre. Or, les refuges pour personnes en situation d'itinérance débordaient déjà à la mi-novembre. L'opposition officielle et les organismes d'aide aux sans-abri ont donc réclamé un devancement du déclenchement des mesures hivernales. ZACHARIE GOUDRICAUIT POINTE-SAINT-CHARLES Manifestation pour le YMCA Les citoyens de Pointe-Saint- Charles et les organismes communautaires tiennent mordicus à maintenir le volet d'activités physiques du YMCA de leur quartier. Un rassemblement est prévu aujourd'hui à 10 h devant le métro Charlevoix. Les manifestants se déplaceront au YMCA, situé sur la rue Drummond, à Montréal. Les organisateurs de la mobilisation entendent s'exprimer afin que l'organisme de bienfaisance revienne sur sa décision. Quelque 600 abonnés suivent des cours, notamment de conditionnement physique, de Zumba et d'arts martiaux. VOX POP SUD OUEST Commission scolaire de Montréal 3 s



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :