Métro Montréal n°2019-12-19 jeudi
Métro Montréal n°2019-12-19 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-19 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 24,4 Mo

  • Dans ce numéro : les travaux auront lieu en 2020.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
n Facebook Q Twitter Linkedin 0 Instagram stminfo LORS DE VOS DÉPLACEMENTS EN BUS ASCENSEURS. NOUVELLES LIGNES DE BUS. ETC. Votre chauffeur est votre allié COMPTEZ SUR SON EXPERTISE POUR VOUS MENER À DESTINATION. Évitez de faire porter à votre chauffeur la responsabilité du temps d'attente à votre arrêt. La quantité insuffisante de bus actuellement disponibles ne lui incombe pas, ni la réorganisation du service par secteur en fonction du nombre de bus disponibles et des besoins de la clientèle. Sur les rues achalandées, votre chauffeur est l'expert. Il connaît la route et les manoeuvres nécessaires pour assurer votre sécurité. Il doit rester alerte toujours, partout, pour tout. Aussi, en cette période particulière comme en tout temps, nous vous remercions de comprendre que malgré tout ce qui peut entraver son trajet et votre horaire, votre chauffeur est là pour vous, avec vous. te 31 décembre Métro ouvert toute la nuit* Mis à votre service en 2019 EN PLUS DE TOUS NOS PROJETS EN COURS ET ENTREPRIS PENDANT VANNÉE, 2019 A VU LES MISES EN SERVICES SUIVANTES. VOUS EN AVEZ PEUT-ÊTRE DÉJÀ ÉTÉ LES TÉMOINS. 01 De nouveaux ascenseurs sont maintenant en fonction dans les stations Jean Talon (ligne bleue) et Jean-Drapeau (photo) portant à 16 le nombre de stations accessibles universellement. 02 Un premier bus électrique à grande autonomie effectue de premiers tests routiers dans les rues de la métropole. La prochaine étape de ce grand pas de plus dans notre virage vers l'électrification se fera en juin 2020 avec le début de la livraison graduelle de 29 autres bus de ce type. 03 Avec la création de la nouvelle ligne 445 Express Papineau, la bonification et le réaménagement d'autres lignes express, le Mouvement orange offre de nouvelles options pour se rendre au centre-ville en bus aux résidents du secteur situé entre les stations Beau bien et Sherbrooke. De nouvelles mesures préférentielles bus comme des voies réservées offrent une priorité au transport collectif et améliorent l'efficacité et la ponctualité du service dans les secteurs du boulevard de la Côte-Vertu ouest et du boulevard Gouin..4ambhDu 20 décembre au 5 janvier JI Transport gratuit* pour les 6 à 11 ans stminfoifetes * Certaines conditions s'appliquent 02 01 04
métr journalmetro.com jeudi 19 décembre 2019 AC'elLiirmi Valérie Plante veut éviter l'asphyxie Travaux. Le report de la fermeture du tunnel du mont Royal dans le cadre des travaux du Réseau express métropolitain (REM) pourrait « asphyxier » les routes de Montréal, selon Valérie Plante. La mairesse demande au gouvernement Legault d'envisager le report des travaux dans le ponttunnel Louis-Hippolyte- La Fontaine. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreault@journalmetro.com « Si on n'est pas capables de bonifier de façon importante [les mesures de mitigation pour le REM] bien, pour moi, il faut retarder les travaux dans le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine parce que, sinon, on va venir bloquer [la circulation] », a déclaré la mairesse de Montréal en marge d'un point de presse à l'hôtel de ville, hier matin. Mardi, la filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec responsable du REM, CDPQ Infra, a annoncé que la fermeture du tunnel du mont Royal, initialement prévue le 6 janvier, aura finalement lieu à la fin mars 2020. La facture estimée du projet de train léger grimpe par ailleurs de 230 M$, à 6,5 G$. Mme Plante estime toutefois que ce report permettra de simplifier les déplacements des usagers de la ligne de train de banlieue Deux-Montagnes, du moins durant une partie de l'hiver. Elle estime également que cette situation permettra de donner plus de temps à la Société de transport de Montréal pour bonifier sa participation aux mesures d'atténuation des travaux du REM grâce à l'ajout de nouveaux bus hybrides. Valérie Plante I JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO Des routes « paralysées » Valérie Plante craint toutefois qu'un chevauchement des travaux du REM et de ceux du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine ne nuise considérablement à la circulation routière dans les prochaines années, tant à Montréal que sur la Rive-Sud. Le pont-tunnel, qui permet de relier Montréal et Longueuil par l'autoroute 25, fera l'objet de travaux de réfection majeurs du printemps 2020 jusqu'en 2024. « Je ne veux pas qu'on vienne asphyxier la ville. Il ne faut pas que les routes soient paralysées », a insisté la mairesse. Cette dernière a indiqué avoir demandé au ministre québécois des Transports, François Bonnardel, de « revoir les mesures d'atténuation » qui sont prévues pendant les travaux sur cette infrastructure routière. Autrement, le gouvernement Legault devrait « retarder » les travaux dans le pont-tunnel, selon elle. « Je ne remets pas en question la nécessité de faire les travaux à Louis-Hippolyte-La Fontaine, mais je rappelle l'importance d'avoir une vue 120nno Chaque jour, 120 000 véhicules empruntent le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine pour se rendre sur l'ile de Montréal ou sur la Rive-Sud. d'ensemble », a-t-elle ajouté. Comme dans le cas des mesures prévues pendant les travaux du REM, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a prévu déployer des bus et créer des voies réservées pour inciter les automobilistes à opter pour le transport en commun durant les travaux dans le pont-humel. Interpellé par Métro, le MTQ a rappelé que plusieurs consultations impliquant la Ville ont eu lieu dans les derniers mois afin d'établir différentes mesures d'atténuation en prévision de ces travaux. Le ministère précise qu'il « assurera un suivi des mesures mises en place et apportera les ajustements et les bonifications nécessaires au besoin ». Le MTQ n'entend toutefois pas retarder le début des travaux. Hausse du salaire minimum Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a annoncé hier une hausse du salaire minimum à 13,10 $ l'heure. Cette augmentation de 0,60 $ sera en vigueur à partir du ter mai 2020 et devrait bénéficier à plus de 400 000 personnes, d'après le ministère. mÉrRo Comité exécutif. Le développement économique confié à Luc Rabouin Le maire du Plateau-Mont- Royal, Luc Rabouin, fait son entrée au comité exécutif de la Ville de Montréal. 11 sera responsable du développement économique et commercial ainsi que du design. « Luc Rabouin possède une vaste expérience en développement économique, dont il saura faire profiter le comité exécutif », a affirmé hier la mairesse de Montréal, Valérie Plante, lors d'une conférence de presse à l'hôtel de ville. M. Rabouin, qui a succédé à Luc Ferrandez comme maire du Plateau-Mont-Royal en octobre dernier, est un néophyte en politique. Dans les dernières années, il a notamment été responsable du développement stratégique à la Caisse d'économie solidaire de Desjardins. 11 a également dirigé la Corporation de développement économique communautaire Centre- Sud/Plateau-Mont-Royal, qui est depuis devenue PME MTL. Investir dans l'Est En plus de s'attaquer aux locaux commerciaux vacants, M. Rabouin entend miser sur le développement économique de l'est de Montréal. Des inves- Benoit Dorais, Luc Rabouin et Valérie Plante, MÉTRO « Je vais m'assurer d'être à la hauteur des attentes des Montréalais et des Montréalaises. » Luc Rabouin, maire du Plateau-Mont-Royal SUITE DE LA UN 1 Le titre de SNC en Bourse Alors que SNC-Lavalin se préparait à plaider coupable à une accusation de fraude, l'organisme responsable de régir les marchés canadiens a temporairement suspendu le titre de la société d'ingénierie à la Bourse de Toronto. C'est l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) qui en a fait l'annonce hier matin dans un communiqué de presse. L'action est ensuite revenue dans le marché à partir de 12h15. Cette reprise en Bourse a donné des ailes à SNC-Lavalin. L'action de l'entreprise a grimpé de 18% en après-midi. tissements majeurs sont d'ailleurs à prévoir dans ce secteur au cours des prochaines années, notamment afin de prolonger la ligne bleue du métro de Saint-Michel à Anjou et de décontaminer des terrains où pourraient être installées des entreprises innovantes. « L'est de Montréal attend depuis des décennies, et je crois que les astres sont bien alignés pour qu'on passe enfin de la parole aux actes », a ajouté M. Rabouin. Une affaire de plusieurs mois Le commissaire à l'éthique canadien, Mario Dion, a présenté au mois d'août un rapport sur la gestion gouvernementale de l'affaire. Il y conclut que M. Trudeau a violé la Loi sur les conflits d'intérêts. L'ex-chef du Parti conservateur (PCC) Andrew Scheer a d'ailleurs longtemps talonné le premier ministre, réélu depuis, sur la question. Durant la campagne électorale, il avait demandé une enquête judiciaire sur les agissements de son adversaire politique. FRANÇOIS CARABIN ET PC Échange de responsabilités Les nouvelles responsabilités de Luc Rabouin étaient jusqu'ici assumées par Robert Beaudry. Le conseiller du district de Saint- Jacques récolte en échange la responsabilité des grands parcs et du parc Jean-Drapeau, soit celle dévolue à M. Ferrandez jusqu'à son départ de la politique. M. Beaudry conserve par ailleurs les dossiers de l'habitation, de la stratégie et de la gestion immobilière. ZACHARIE GOUBREAULT AUTO PARTAGE 3 Car2Go quitte Montréal L'entreprise d'autopartage Car2Go quitte le marché nord-américain et, par le fait même, Montréal. Elle arrête aussi ses activités dans plusieurs grandes villes européennes. L'entreprise SHARE NOW, qui gère les véhicules en libreservice (VLS), l'a annoncé dans un communiqué hier. Les Montréalais pourront donc utiliser les 500 véhicules de l'entreprise jusqu'au 29 février 2020 inclusivement. Les villes de Florence, de Londres et de Bruxelles, en Europe, perdent elles aussi leurs Car2Go. À la Ville de Montréal, on s'est dit « déçu de cette décision ». mÉrRo



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :