Métro Montréal n°2019-12-18 mercredi
Métro Montréal n°2019-12-18 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-18 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : REM, le tunnel fermera plus tard.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
PUBLIREPORTAGE CAPSULE SANTÉ DU PIED par Dr George Bochi, podiatre LES ODEURS ET LES PIEDS MALODORANTS Les pieds et les mains contiennent plus de glandes sudoripares que l'ensemble des autres parties du corps (environ 3000 glandes par pied carré). Les pieds malodorants peuvent être non seulement gênants, mais inconfortables. Les pieds ont une odeur pour deux raisons  : vous portez des chaussures et vos pieds transpirent. L'interaction entre la transpiration et les bactéries qui se développent dans vos chaussures et chaussettes génère des odeurs. Par conséquent, tout traitement visant à réduire les odeurs de pieds doit traiter à la fois votre transpiration et de vos chaussures. Les pieds malodorants peuvent également être provoqués par une maladie héréditaire appelée hyperhidrose, ou transpiration excessive, qui touche principalement les hommes. Moyens de prévention Les pieds malodorants peuvent généralement être traités en respectant quelques mesures préventives : Toujours porter des chaussettes avec des chaussures fermées. Évitez les chaussettes en nylon ou le port de chaussures en plastique. Au lieu de cela, portez des chaussures en cuir, toile, treillis ou autres matériaux qui permettent à votre pied de respirer. Lavez vos pieds chaque jour dans l'eau tiède, avec un savon doux. Séchez-les bien. Changez vos chaussettes et vos chaussures au moins une fois par jour. Vérifiez si vous n'avez aucune infection fongique entre les orteils et sur la face plantaire. Si vous observez des rougeurs ou des plaques sèches sur la peau faites-vous soigner immédiatement Ne portez pas la même paire de chaussures deux journées de suite. S'il vous arrive souvent de porter des chaussures de sport, alternez les paires pour laisser sécher vos chaussures au moins 24 heures. Si l'odeur ne s'estompe pas, jetez les chaussures. Talquer souvent vos pieds avec une poudre pour bébés non médicamenteuse ou avec une poudre pour les pieds. L'application d'une pommade antibactérienne peut aussi aider. Porter des chaussettes épaisses et douces pour enlever l'humidité des pieds. Le coton et tous les autres matériaux absorbants sont à privilégier. La persistance des pieds malodorants peut indiquer une infection bénigne ou être synonyme d'un cas grave de la transpiration héréditaire. Dans ces cas, nous pouvons vous prescrire un onguent spécial.'our prendre rendez-vous téléphonez au 514-600-5316 ou visitez drdupied.com DR. BOCHI. 1826 Sherbrooke Ouest, Montréal 8415 rue Saint-Denis, local 210, Montréal DRDUPIED.COM's" métr M'Y AÉROPORTS Grève à prévoir pour Noël En pleine période des Fêtes, les activités des aéroports Pierre-Elliott-Trudeau et Montréal-Mirabel pourraient être perturbées à compter de Noël par une grève d'une centaine d'employés chargés du journalmetro.com Mercredi 18 décembre 2019 4 Vers la réconciliation avec les Autochtones Ottawa. Le ministre fédéral Marc Miller estime que 2019 aura été « une année charnière » pour la réconciliation avec les peuples autochtones. Il a livré hier devant les Nations unies un vibrant plaidoyer pour la préservation de leurs langues. HENRI OUELLETTE-VÉZINA houellette-vezina@joumairrietro.com « Nos efforts conjoints pour la réappropriation, la revitalisation, le maintien et le renforcement des langues autochtones au Canada sont remarquables », a-t-il expliqué. Au passage, il a convié les leaders internationaux à « continuer de lutter pour la survie de cette « richesse culturelle ». Élu dans Ville-Marie—Le Sud- Ouest—île-des-Soeurs, M. Miller soutient que cet effort collectif est « fondamental ». Tant pour « la construction d'identités, la spiritualité, nos relations à la terre et au monde et l'autodétermination des peuples autochtones ». « Si nous n'agissons pas maintenant pour protéger ces belles langues, beaucoup d'entre nous ne les entendront pas par nousmêmes », prévient-il. Il estime que le Canada a récemment franchi des « étapes importantes » vers la réconciliation avec les différentes nations autochtones. « L'une de ces étapes est le co-développement d'une Loi sur les langues autochtones », illustre-t-il. Adoptée à la fin juin par le Sénat à Ottawa, la loi C-91 permettra la création d'un poste de commissaire aux langues autochtones. Et l'implantation d'une « série de mesures » pour protéger les langues. La loi C-92, qui clarifie les compétences des peuples autochtones en matière de services à la famille, a aussi été adoptée à cette date. « Il y a urgence à agir », a secondé son collègue Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien. Des langues en danger Reconnu pour les efforts qu'il a déployés pour apprendre la langue des Mohawks, le kanyen'kelra, M. Miller a lancé hier un cri du coeur en faveur de la protection des 90 langues autochtones parlées au Canada. En février, il avait d'ailleurs prononcé une allocution de 20 minutes entièrement en kanyen'kéha. Le gouvernement Trudeau s'apprêtait alors à déposer le projet de loi « historique » sur les langues autochtones. Le ministre a aussi réitéré sa satisfaction à l'égard du tra- ravitaillement des aéronefs. Sans contrat de travail depuis le mois d'août, les salariés de Swissport Canada, représentés par l'Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (ADAM), ont brandi hier la menace d'un débrayage à compter du 25 décembre. pc 75 Il a été établi par l'UNESCO que près de 75% des go langues autochtones sont « en voie de disparition ». vail « commun » qu'ont effectué Ottawa et les Premières Nations. Son objectif était de « trouver des projets de communautés » et de « légiférer pour préserver la langue ». VAPN applaudit, mais en demande plus À l'Assemblée des Premières Nations (APN), le chef national Perry Bellegarde abonde dans le même sens. « La langue est un droit humain fondamental, juge-t-il. Pourtant, au Canada, la survie d'aucune langue autochtone n'est assurée. » S'il dit saluer les réalisations d'Ottawa, M. Bellegarde ajoute que « nous avons encore beaucoup de chemin à faire ». « Tous les gouvernements nationaux doivent déployer plus d'efforts pour soutenir les peuples autochtones dans leur mission », fait-il remarquer.
journaimetro.com métr Mercredi 18 décembre 2019 MONDE Les grévistes dans la rue jusqu'à Noël Paris. Des centaines de milliers de manifestants ont défilé en France, hier, contre le projet de réforme des retraites, décidés à faire plier le gouvernement qui se dit « déterminé », malgré déjà 13 jours de grève des transports. Les manifestants étaient au nombre de 615 000 dans différentes villes du pays, selon les autorités ; le syndicat CGT avançant pour sa part le chiffre de 1,8 million de personnes. La journée de mobilisation est « un franc succès », a estimé dans le cortège à Paris Philippe Martinez, leader de la CGT, qui réclame — avec quatre autres syndicats — le retrait pur et simple du projet. La section de la CGT au sein du gestionnaire du réseau.r6b2t. t 11'r dr ; â i 4rf. I Manifestation place de la Nation, hier soir à Paris i PHILIPPE LOPEZ/AFP électrique à haute tension RTE a par ailleurs revendiqué dans la soirée des coupures d'électricité volontaires qui ont laissé des dizaines de milliers de ménages sans courant en France. Deux mille foyers ont pour leur part été privés d'électricité à Paris à la suite d'actes de « malveillance » sur des postes d'alimentation le long du trajet de la manifestation dans la capitale, selon le distributeur Enedis. L'un des plus grands pèlerinages du monde Ce Sadhu, homme saint hindou, sourit sur les rives du Sangam au lancement du pèlerinage de Magh Meta qui rassemblera plusieurs millions de fidèles en Inde au cours du mois prochain. i SANJAY KANOJIA/AFP Pour la première fois depuis le début du mouvement, qui s'accompagne d'une grève illimitée qui paralyse les transports publics depuis 13 jours, les manifestants ont défilé à l'appel de l'ensemble des syndicats, jusqu'aux plus réformateurs comme la CFDT, avec laquelle le président Emmanuel Macron pouvait espérer faire adopter cette réforme visant à fusionner les 42 régimes de retraite existants dans un système à points. Contre les agressions sexuelles dans l'Église Le pape François a fait hier un pas de plus dans la lutte contre les agressions sexuelles dans l'Église catholique en levant le secret pontifical sur ces délits, mais a maintenu un minimum de confidentialité. Il a fait de la lutte contre le fléau des agressions sexuelles dans l'Église catholique une des priorités de son pontificat. Arp Alors que les manifestants défilaient un peu partout en France, le premier ministre Édouard Philippe affirmait sa « détermination totale » à mener à bien la réforme. Il doit recevoir les organisations syndicales et patronales aujourd'hui et demain. Les leaders politiques Jean-Luc Mélenchon (gauche radicale), Olivier Faure (Parti socialiste) et Julien Bayou (écologiste) ont appelé hier le gouvernement à retirer sa réforme. La retraite est un sujet extrêmement sensible en France. La population reste en effet attachée à un système par répartition qui est réputé être parmi les plus protecteurs au monde. Les détracteurs du projet comptent sur la relative impopularité du président Macron pour sortir victorieux du conflit. AGENCE FRANCE-PRESSE OMM Un concurrent pour Bibi « Les gens veulent du changement ! »  : après ses échecs à former un gouvernement et son inculpation pour corruption, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou fait face à une fronde comme chef du Likoud, parti dirigé par le député Gideon Saar, qui a lancé sa campagne pour lui ravir la fonction. Ce vétéran de la scène politique israélienne a amorcé lundi soir à Or Yehuda, près de Tel-Aviv, son sprint à titre de seul rival de Benyamin Netanyahou lors des primaires du Likoud, prévues le 26 décembre. Arp Brexit Johnson veut conclure avant la fin 2020 Sitôt reconduit à la tête du gouvernement avec une écrasante majorité au Parlement, le premier ministre britannique, Boris Johnson, a mis la pression sur Bruxelles hier, pour conclure un accord commercial post-Brexit avant la fin de 2020. Faisant resurgir les craintes d'une sortie sans accord dommageable à l'économie britannique, il compte interdire toute extension au-delà de 2020 de la période de transition après le Brexit, le 31 janvier. Cette période est censée de permettre aux parties de discuter la future relation. Le programme de Boris Johnson « excluait explicitement toute extension de la période de transition let son] gouvernement est déterminé à tenir ses promesses », a déclaré son porteparole à l'issue du premier conseil des ministres à s'être tenu après les législatives. La réunion s'est déroulée dans une ambiance euphorique, après les élections anticipées de jeudi dernier, qui ont donné aux Tories une victoire historique, avec 365 des 650 sièges à la Chambre des communes. « Nous ne devrions pas être gênés de dire que nous sommes un gouvernement LIBAN Escalade de la violence 141116 a à k Des dizaines de personnes ont été blessées hier avant l'aube à Beyrouth dans des affrontements entre les forces antiémeutes et des partisans de mouvements chiites qui ont attaqué des camps de manifestants antigouvernementaux, faisant craindre une escalade dans le pays en crise. AFP Boris Johnson IGETIT « Vous n'avez encore rien vu, les amis ! » Boris Johnson, premier ministre britannique, s'adressant à ses ministres du peuple », a lancé le leader conservateur devant ses ministres, après avoir arraché à l'opposition travailliste bon nombre de sièges dans le nord et le nord-est du pays, régions ouvrières traditionnellement acquises au Labour. Ni Boris Johnson ni aucun membre de son gouvernement ne se rendront en janvier au forum économique de Davos, en Suisse. « Notre priorité est de répondre aux priorités des gens, pas de sabler le champagne avec les milliardaires », a déclaré une source gouvernementale au tabloïd Daily Mail. AGENCE FRANCE-PRESSE SOUDAN Gouvernement d'union imminent Le président sudsoudanais, Salva Kiir, et le chef rebelle, Riek Machar, confrontés à une pression internationale croissante, se sont engagés hier à former un gouvernement d'union nationale avant la fin février, à l'expiration d'un délai de 100 jours qui leur a été accordé par les dirigeants de la région. Cet accord devrait protéger la paix dans la région et favoriser la création d'une armée unifiée, mais aussi déterminer le tracé des frontières et le nombre des États régionaux au sein du pays. APP 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :