Métro Montréal n°2019-12-16 lundi
Métro Montréal n°2019-12-16 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-16 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 20,9 Mo

  • Dans ce numéro : des archéologues sous le chantier du REM.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
métr eât journaimetro.com Lundi 16 décembre 2019 MC TUNISIE Difficile de former un gouvernement Plus de deux mois après les législatives, la Tunisie ne parvient pas à accoucher d'un nouveau gouvernement, la multitude de partis au Parlement peinant à s'entendre pour former une coalition, au risque de retarder davantage les réformes indispensables à la relance de l'économie. An NIGER Alliance contre le djihadisme Cinq États sahéliens ont décidé hier à Niamey de renforcer leur coopération et ont appelé la communauté internationale à les soutenir pour endiguer le péril djihadiste qui frappe de plus en plus violemment leurs pays. AFP PHILIPPINES Séisme meurtrier sur une île La grande île de Mindanao, dans le sud des Philippines, a été ébranlée par un puissant séisme qui a tué un enfant et fait plusieurs dizaines de blessés dans une zone déjà affectée par des secousses meurtrières en octobre. AFP Donald Trump face au Congrè Après trois mois de débats tendus, place au vote historique  : les démocrates américains s'apprêtent à renvoyer Donald Trump en procès au Congrès en milieu de semaine, mais le camp républicain fait bloc pour ensuite lui éviter la destitution. AFP Occasion ratée pour le climat C0P25. La conférence climat de l'ONU qui s'est terminée hier à Madrid n'a pas été à la hauteur de l'urgence climatique, adoptant un accord a minima sans s'entendre sur des points essentiels en raison des réticences de certains États. « La communauté internationale a raté une occasion importante de faire preuve d'une ambition plus grande en matière d'atténuation [des émissions de gaz à effet de serre], d'adaptation et de financement de la crise climatique, a déclaré le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Nous ne devons pas abandonner, et je n'abandonnerai pas. » Après une année marquée par des catastrophes climatiques tous azimuts, les appels vibrants de millions de jeunes descendus dans la rue derrière la jeune Suédoise Militants d'Extinction Rebellion en marge du sommet COP25/OSCAR DEL POZO/AFP Greta Thunberg et des rapports scientifiques toujours plus glaçants, les quelque 200 signataires de l'accord de Paris étaient sous une pression sans précédent pour cette COP25 présidée par le Chili, mais délocalisée à Madrid en raison de la crise qui frappe le pays d'Amérique du Sud. Pourtant, au terme de cette conférence qui a dépassé de plus de 40 heures son programme initial, tout le monde n'a pas vu dans les textes adoptés hier le reflet Affrontements au centre de Beyrouth « Je suis déçu du résultat de la C0P25. » Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU de cette demande d'actions radicales et immédiates. Cette COP « laisse un goût doux-amer », a commenté la ministre espagnole de l'Environnement, Teresa Ribera. Le texte final appelle effectivement à des « actions urgentes » pour réduire l'écart entre les engagements et les objectifs de l'accord de Paris de limiter le Hier soir, de nouveaux heurts ont opposé des manifestants libanais aux forces de l'ordre, près du parlement à Beyrouth, au lendemain de violents affrontements ayant blessé des dizaines de personnes./ANWAR AMRO/AFP réchauffement à +2 °C, voire à +1,5 °C. Mais le langage est « tortueux » et le résultat (médiocre », a estimé Catherine Abreu, du Climate Action Network. Levée de boucliers « Les principaux acteurs dont on espérait des avancées n'ont pas répondu aux attentes », a déclaré Laurence Tubiana, architecte de l'accord de Paris, notant toutefois que l'alliance des États insulaires, européens, africains et latino-américains avait permis d' « arracher le résultat le moins mauvais possible, contre la volonté des grands pollueurs ». Un projet de texte sur les ambitions présenté samedi par la présidence chilienne avait provoqué une levée de boucliers de ces États, forçant à un nouveau round de consultations. Malgré les améliorations, certains pays particulièrement touchés par les dérèglements climatiques ont exprimé leur colère. Le résultat « n'est pas proche du tout de ce que nous voulions. C'est le strict minimum », a dénoncé la représentante climat des îles, Marshall Tina Stege. Syndicats et gouvernement français campaient hier sur leurs positions au ne jour de grève dans les transports contre la réforme des retraites et à l'avant-veille d'une journée de manifestations à l'appel de l'ensemble des syndicats, avec la menace d'un blocage des transports pour les fêtes de Noël Plusieurs membres du gouvernement ou de son entourage ont évoqué la possibilité d'un blocage pour Noël, appelant les grévistes à cesser le mouvement. D'ici là, les transports publics seront encore très perturbés, affectant notamment le bassin parisien et les grandes agglomérations. AGENCE FRANCE-PRESSE « Lointain souvenir » « Ces discussions reflètent le décalage entre les dirigeants d'un côté, et l'urgence montrée par la science et les demandes des citoyens dans les rues », résume Helen Mountford, du think tank World Resources Institute, estimant que l'esprit de l'Accord de Paris n'était plus qu'un « lointain souvenir ». Au rythme actuel des émissions de CO », le mercure pourrait gagner jusqu'à 4 ou 5 °C d'ici la fin du siècle. Et même si les quelque 200 signataires de l'accord de Paris respectent leurs engagements, le réchauffement pourrait dépasser 3 °C. Pour tenter de réduire cet écart, tous les États doivent soumettre d'ici la COP26 à Glasgow l'année prochaine une version révisée de leurs plans de réduction d'émissions. Cependant, les deux semaines de discussions ont mis en pleine lumière une division flagrante au sein de la communauté internationale en matière d'ambition. Les Britanniques qui organiseront la COP26 ont quant à eux promis de tout faire pour que Glasgow soit un succès. AGENCE FRANCE-PRESSE France. Sous les pavés, l'impasse politique Métro bondé à cause de la rève/AFP « Il faut une trêve ; il est impensable que deux professions empêchent les Français de fêter Noël. » Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale 6
n Facebook Q Twitter Linkedin El Instagram stminfo A PARTIR DU 6 JANVIER 2020 Ajustez vos habitudes d'utilisation du métro AU RETOUR DU CONGÉ DES FÊTES, NOUS PRÉVOYONS UNE HAUSSE D'ACHALANDAGE DANS LE RÉSEAU DU MÉTRO, PLUS PARTICULIÈREMENT SUR LES LIGNES ORANGE ET VERTE. LES INFORMATIONS SUIVANTES POURRAIENT VOUS AIDER À OPTI- MISER VOS DÉPLACEMENTS. Ces conseils seront applicables à partir 6 janvier, puisque cette date marquera le début des travaux de modernisation du tunnel sous le mont Royal, requis pour la venue du futur Réseau express métropolitain (REM). Ces travaux affecteront le service sur les lignes de train de banlieue Deux-Montagnes et Mascouche, et les usagers devront utiliser le métro pour se rendre à destination. LIGNE ORANGE, TRONÇON CÔTE-VERTU/CENTRE-VILLE Les clients de la ligne de train Deux-Montagnes entreront dans le réseau du métro par la station Côte- Vertu. Aussi si vous utilisez une station qui se trouve entre cette station et le centre-ville, vous observerez certainement une hausse d'achalandage, tout en constatant que nous sommes toutefois en mesure d'accueillir de nouveaux clients. LIGNE ORANGE, TRONÇON MONTMORENCY/CENTRE-VILLE Les clients de la ligne de train Mascouche pourraient quant à eux entrer dans le réseau du métro par la station Sauvé. Si vous êtes un habitué de cette station, nous vous recommandons de coordonner votre arrivée quelques minutes avant le passage des trains durant les heures de pointe. L'encadré ci-contre vous informe des heures de passage du train à cet endroit. LIGNE VERTE D'autres clients de cette ligne en provenance de Mascouche, Terrebonne et Repentigny choisiront peut-être des navettes bus qui se rendront à la station Radisson. L'achalandage s'accroîtra ainsi sur la ligne verte bien que là aussi, nous possédons la capacité de transporter une quantité supplémentaire de passagers. PRÉVOIR SES DÉPLACEMENTS Comme l'impact des voyageurs provenant des trains de banlieue sur le réseau du métro est difficile à prévoir, les initiatives suivantes pourraient vous être utiles : Prévoir plus de temps pour vos déplacements. Utiliser nos comptes Twitter @stm_orange et @stm_verte. Ils vous accompagnent en direct. Nos employés seront présents en station. N'hésitez pas à vous adresser à eux. Ils sont là pour vous aider. À LA STATION SAUVÉ HEURES DE PASSAGE DES TRAINS DE LA LIGNE MASCOUCHE Sauvé c) 6h26, 7 h04, 7h37, 8 h16, 9h16 PROJET INTÉGRÉ SERVICE RAPIDE PAR BUS SRB PIE-IX Le service sera prolongé jusqu'à la rue Notre-Dame Un aperçu d'une future station du SRB Pie-IX LE NOUVEAU TRONÇON DE 1,7 KM RELIANT LAVENUE PIERRE-DE COUBERTIN À LA RUE NOTRE- DAME EST COMPRENDRA TROIS NOUVELLES STATIONS QUI S'AJOUTERONT AUX 17 DÉJÀ EN CONSTRUCTION. Au cours de la prochaine année, la conception sera réalisée afin de commencer les travaux sur ce tronçon au printemps 2022. Il sera ensuite mis en service à l'automne 2023 pour compléter l'ensemble du projet de SRB Pie-IX. Comme pour le 1I 1 n n 4 Partir pour mieux revenir 41 Achetez votre titre de retour d'avance projet en cours, dont nous sommes responsables à titre de gestionnaire délégué par l'Agence régionale de transport métropolitain (ARTM), les travaux de réalisation seront intégrés à ceux de la Ville de Montréal pour la réfection des infrastructures municipales et la bonification de l'aménagement du domaine public. Ce projet s'inscrit à l'intérieur du grand chantier de revitalisation de l'Est de Montréal mené conjointement par le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal depuis décembre 2018.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :